Parce que ce soir j'ai à nouveau été émue aux larmes... retour en arrière sur un film incontournable de l'année 2009. Si vous disposez de la fonction replay, n'hésitez pas ! (RTS1, lundi 1er juillet, 20h25)

Pour son deuxième long-métrage en tant que scénariste et réalisatrice, Sherry Hormann n'a pas choisi la facilité. Cinéaste engagée en faveur des droits des femmes, elle ose le pari d'adapter Fleur du désert, la bouleversante biographie de Waris Dirie. Le film conte l'incroyable destin d'une petite fille, élevée dans la rudesse et les traditions du désert africain, qui deviendra un top model reconnu. Ainsi nommée par sa maman qui la savait vouée à un grand destin, Waris signifie " Fleur du désert " véritable miracle dans la nature sèche de Somalie.

Sherry Hormann a délibérément édulcoré certains passages du livre, selon le souhait de Waris Dirie, pour en faire un film qui se veut autant un cri qu'une ode à la vie. Toutefois, si cette démarche est compréhensible et apporte certes un peu de légèreté et d'humour, elle entraîne malheureusement quelques scènes convenues qui n'apportent rien à l'histoire.

Le film trouve alors essence dans ses scènes plus intimistes, traitées avec pudeur, lorsque la musique cesse et que l'on devine plus que l'on ne voit. Cette émotion se retrouve notamment lors de l'excision ou encore lorsque Waris Dirie se laisse photographier nue pour la première fois.

Soraya Omar-Scego et Liya Kebele, qui se partagent le rôle de Waris Dirie, adolescente et adulte, sont étonnantes de ressemblance avec leur modèle. Elles mettent énergie, fraîcheur et sincérité au service des thématiques douloureuses qu'aborde le film. En effet, au-delà de l'excision, il est aussi question du mariage forcé, de la condition des sans papiers et du choc des cultures.

A noter aussi la performance de Timothy Spall qui interprète un photographe de mode décalé, bien éloigné des clichés qu'on prête habituellement à cette profession.

En dépit de certaines inégalités et d'un montage bancal, Fleur du désert est un film courageux et engagé, témoignage saisissant sur les mutilations génitales féminines.

fleur-du-desert