Rien ne va plus ! Il est temps que je travaille à nouveau à ce blog, car comme me l'a fait gentiment remarquer ma belle-soeur, j'ai chuté sur le questionnaire ciné du Duel Quizz ;)))

La critique de Barbecue étant prête depuis quelques semaines déjà, je la publie, même si le film n'est plus vraiment à l'affiche.

"Il n'est de plus belle famille que celle que l'on se crée" tel est le point de départ de la nouvelle comédie d'Eric Lavaine. Toutefois, au fil des années, l'amitié, si on ne l'entretient pas, s'émousse, gangrénée par les habitudes, les politesses et les faux-semblants.

Victime d'un infarctus, Antoine décide de changer radicalement sa façon de vivre. Adieu tofu, jogging et bonnes manières, place aux cigarettes, festins et vérités assassines. Sa crise de la cinquantaine mettra à mal l'harmonie qui régnait au sein de son groupe d'amis...

En dépit de lourdeurs scénaristiques et de bonnes idées pas toujours bien exploitées, le film d'Eric Lavaine réussit le double pari d'à la fois amuser et émouvoir. Cette comédie douce-amère s'appuie sur les qualités d'acteurs et les talents comiques de son casting. A noter la performance de Guillaume de Tonquédec, parfait dans son rôle de gentil boulet.

Barbecue n'est certes pas la comédie de l'année, mais sans nul doute un divertissement honnête et rafraîchissant, à savourer en compagnie de sa propre bande d'amis, pour en saisir toutes les nuances.




En bref (nouvelle rubrique qui viendra désormais régulièrement perturber mes fins d'article, pour aborder en vitesse les autres films visionnés et sur lesquels je n'ai pas le temps d'écrire) :

Même si le scénario édulcoré de l'adaptation de la série littéraire à succès de Veronica Roth n'est pas inintéressant, le film de Neil Burger Divergente manque cruellement d'ambition et le casting de charisme... n'est pas Jennifer Lawrence qui veut !