Un mois de juillet sans aborder le NIFFF n'était bien sur pas concevable :O) L'édition 2014 s'est terminée hier après 9 jours riches de découvertes et de frissons !

Venons-en à la projection de vendredi, Honeymoon, un des 14 films en compétition. Pour son premier long métrage, Leigh Janiak nous livre un film certes pas parfait mais ambitieux et plus que prometteur.

Béa et Paul s'imaginent avoir trouvé l'endroit idéal pour passer leur lune de miel. En effet, quoi de mieux qu'un petit chalet perdu au milieu d'une forêt aux abords d'un lac ? Ce cadre idyllique devient pourtant le témoin de l'inévitable déliquescence de leur couple...

La scène d'ouverture du film est brillamment construite, emplie du bonheur d'un couple tout récemment marié, où seules la musique et la bande son laissent envisager un hypothétique drame. La suite du long métrage est tout aussi habile, bien que parfois un peu longue et installe progressivement une ambiance plus qu'anxiogène. Au travers de sa mise en scène et de sa direction d'acteurs, Leigh Janiak impose déjà un style très affirmé et intelligent. Reste un twist final décevant et franchement bancal qui malheureusement gangrène le tout.

Le film peut s'appuyer sur la belle performance de ses acteurs principaux que sont Rose Leslie (Game of Thrones) et Harry Treadway.

Si vous avez toujours rêvé d'un film au carrefour de Rosemary's Baby, d'Alien et de Rencontre du troisième type vous serez servis :) Gageons que Leigh Janiak nous réservera de belles surprises dans le futur.