Ce qu'il faut savoir en tant que blogueur
En Suisse, ces questions sont essentiellement gérées par la loi sur le droit d'auteur (LDA).

En résumé, personne n'est autorisé à reprendre le fruit de votre création sans votre autorisation. Des exceptions existent mais vous pouvez en général partir de l'hypothèse que c'est interdit.

En ce qui concerne vos créations, tout ce que vous publiez sur votre blog et qui est une création de votre esprit vous appartient du point de vue la propriété intellectuelle. Il peut s'agir de vos textes, des photos d'une soirée que vous avez décrite dans votre blog, voire même du thème visuel que vous avez conçu via l'éditeur de styles.

Pour bénéficier de cette interdiction, il n'est pas nécessaire d'afficher des mentions d'interdiction telles que "tous droits réservés" ou "reproduction interdite". La loi Suisse vous protège automatiquement contre le vol de vos oeuvres et il s'agit simplement de rappeler aux esprits "distraits" que vos oeuvres sont...les votres.


Que faire dans pareille situation ?
Ne pas paniquer. Ne pas publier de commentaires insultants, ni réagir sur impulsion. La démarche la plus simple consiste à simplement prendre contact avec le propriétaire du site où apparaît le contenu repris sans votre autorisation.

Un email suffit amplement pour démarrer.

Vous trouverez des conseils sur les éléments à inclure dans le message sur le blog de Speedy80.


Et s'ils ne retirent pas le contenu ?
Si l'email ne suffit pas et que vous souhaitez réellement que le contenu soit retiré (voire demander réparation du dommage occasionné), il peut être utile alors de consulter un avocat. En général, ce dernier vous produira tout simplement une lettre à envoyer, bien plus officielle et convaincante cette fois. Si cela ne passe toujours pas, là, vous pouvez retrousser vos manches et éventuellement entamer une procédure.


Ne pas s'arroser soi-même...
Bien entendu, cette interdiction va dans les deux sens: si vous vous attribuez le contenu créé par d'autres, vous ne pourrez prétendre à un quelconque droit sur ce contenu. En revanche, vous serez certainement punissable si l'auteur vous remarque et souhaite vous faire visiter le tribunal du coin... ;)