articles
réactions
antoine coutel - 02.01.2010 | 0 réactions | #link | rss

Nom Scientifique : Brachydanio rerio 

Nom Commun : Danio-zèbre

Famille : Cyprinidae

Répartition : Inde, Péninsule Malaisienne

Taille : 4 à 5 cm

Température de l'eau : De 18 à 24° C

Description : Le corps est élancé et fusiforme ce qui lui permet de nager avec rapidité. Les flancs sont légèrement comprimés. La bouche est appelée: supère ou aussi: bouche supérieure. Cela indique que le Danio a tendance à se nourrir en surface. La bouche est munie de deux paires de barbillons et est proche des yeux. Dame nature semble avoir oublié d'affubler le Danio d'un nez. Les flancs sont striés en alternance de raies longitudinales bleu cobalt et or. Le dos est vert olive alors que le ventre est blanc ou parfois jaune avec des reflets argentés. Affublé d'une telle livrée, le Danio se voit appeler aussi: bagnard ou pyjama. La dorsale est petite et se trouve vers l'arrière du dos, la nageoire anale est bien développée et la caudale, aux bords arrondis, est légèrement bilobée.

Dimorphisme : Les femelles sont généralement plus grosses et moins colorées que les mâles. Ayant entre 150 et 200 Danios, je ne puis confirmer le diphormisme avec certitude que par la sveltesse des mâles comparée à la forme abdominale légèrement arrondie des femelles, même lorsque celles-ci ne sont pas pleine d'oeufs. La livrée des mâles est également plus vive mais selon l'éclairage, ce n'est pas toujours un critère fiable.

Comportement : Le Brachydanio rerio aime vivre au milieu de ses congénères. En raison de sa petite taille, il est aisé de maintenir dans son aquarium un banc d'au moins une dizaine d'individus. Ce cyprinidé est pacifique, vif et toujours en mouvement, il assure une animation constante. Spectacle garanti et sans cesse renouvelé avec le Danio. C'est le poisson idéal pour tout débutant qui veut faire la reproduction d'ovipares. Il trouve parfaitement sa place dans tout aquarium communautaire où il pourra être maintenu sans problème avec d'autres Brachydanios ainsi qu'avec d'autres espèces de petite taille.

  Reproduction : La reproduction sera plus aisée si la température de l'eau n'est pas trop élevée. Une femelle gravide se reconnaît facilement à son ventre rebondi. Si celui-ci est gros avant et après les repas, le doute n'est plus permis, la femelle est bien pleine d'oeufs. Certains aquariophiles conseillent pour mener à bien la reproduction du Danio, d'isoler le couple dans un bac de petites dimensions et de retirer les parents dès la ponte terminée. Ils préconisent une hauteur d'eau ne dépassant les 12 à 15 cm avec un fond d'aquarium recouvert de billes. Cette méthode a surement ses avantages. Elle permetta aux oeufs non adhésifs de se glisser dans les interstices et du fait de la faible hauteur d'eau, les oeufs pourront couler plus rapidement entre les billes et échapper ainsi à la voracité des géniteurs.
Cependant il faut savoir que la ponte se fait en pleine eau, généralement parmi les plantes et que le mâle féconde les oeufs sitôt libérés par la femelle. Les parents ne sont pas facilement identifiables surtout si le nombre de Danios évoluant dans le bac est important.
Expérience personnelle : Face à la difficulté de reconnaître le "bon" couple, de l'attraper et de le changer de bac, j'ai laissé les géniteurs dans leur bac de maintenance. En prévision d'une future ponte voire même de plusieurs, j'ai abondamment planté, effectué un important changement d'eau et laissé les algues qui commençaient à recouvrir tant le sol que les parois de l'aquarium.
Les femelles gravides étant parfaitement reconnaissables, une surveillance journalière s'imposait. Dès lors que le ventre des femelles n'était plus "gonflé", j'ai patienté environ 3 jours avant de procéder à un siphonnage délicat. Laps de temps nécessaire durant lequel les alevins restent cachés dans les plantes et résorbent leur sac vitellin.
Environ 200 à 300 alevins gros comme des têtes d'épingle furent ainsi siphonnés et aussitôt mis dans un bac de 60 litres. L'eau de ce bac d'élevage provenait du bac principal et "tournait" depuis environ 3 semaines avec comme seuls éléments: des plantes flottantes et 2 filtres - spécial alevins -.

Il est dit dans certains livres que le mâle Danio est un compagnon fidèle et qu'il ne fraye qu'avec une partenaire qu'il aura lui même choisi. Après de longues observations sur le comportement de mes Danios, je ne suis pas vraiment certaine que ces affirmations soient une vérité absolue.
Bien nourris, les alevins grossissent vite. Le moment le plus critique étant bien sur la période suivant la résorption de leur sac vitellin. Les infusoires ainsi que le jaune d'oeuf sont une excellente nourriture pour leurs premiers jours.



antoine coutel - 02.01.2010 | 1 réactions | #link | rss

50L

antoine coutel - 01.01.2010 | 2 réactions | #link | rss
antoine coutel - 01.01.2010 | 1 réactions | #link | rss

250L

antoine coutel - 18.12.2009 | 1 réactions | #link | rss

Famille : Loricariidé
Genre : Ancistrus
Origine : Amérique du sud
Taille adulte du poisson : Jusqu'à 15cm
Description : Poisson à ventouse au corps long et cuirassé. Sa ventouse n'est pas un instrument de nettoyage mais une preuve de leur vie en milieu naturel : de forts courants les obligent à s'agripper fermement d'où la ventouse.
Dimorphisme : Le mâle possède des excroissances sur la tête. La femelle peut en posséder aussi mais moins nombreuses et plus petites.
Espérance de vie : Plus de 10 ans
Caractère/Energie : Territorial avec ses congénères, un couple ou un harem sera plus approprié qu'un individu seul malgré tout. Les mâles peuvent se livrer à de grosses bagarres.
Moeurs : Couple ou harem voire groupe (suivant la surface disponible). Au moins 250 litres pour un couple, au moins 300 litres pour un harem, plus de 500 litres pour un groupe.
Zone de vie : Fond, peut se fixer n'importe où grâce à sa ventouse
Remarques cohabitation : Evitez de le faire cohabiter avec des espèces de fond en dessous de 300 litres. Evitez aussi de le faire cohabiter avec des espèces territoriales.
Litrage minimum : 250 litres pour un couple, 300 litres pour harem
Dimensions minimales : 120x40 voire 150x40
Aquarium idéal : Bac spacieux (surface au sol) doté de nombreuses racines (il ne les ronge pas contrairement aux panaque mais elles sont conseillés pour offrir cachettes, nourriture (micro algues et micro-organisme) ainsi que pour l'esthétisme) et roches permettant aux Ancistrus de s'y cacher. Un territoire par individu est important. Bonne filtration recommandée, c'est un gros pollueur !
Fourchette de température acceptée : 24° C à 28° C. L'idéal étant entre 25° C et 27° C
Fourchette de pH acceptée : 6 à 7,5. L'idéal étant 6,5
Fourchette de dureté acceptée : 3° d GH à 15° d GH. L'idéal étant entre 5°d GH et 12°d GH
Régime alimentaire : Herbivore. Petits pois, salade, courgette, pomme de terre, laitue, épinard, concombre, banane. Frais, non assaisonnés (pas en boite) et à faire bouillir ou passé quelques minutes au micro onde. C'est également un opportuniste, il mangera la nourriture congelée, les flocons, tout ce qui lui tombera " sous la ventouse ". Il ne dédaignera pas non plus les cadavres (ce n'est pas une raison pour les laisser, ils provoquent bien trop de pollution). Quelques pastilles de fond pour poissons herbivores sont recommandées, les fibres ne sont pas obligatoires contrairement aux Panaque.
Reproduction : Très abordable. Un couple peut se reproduire dans un bac d'ensemble et les petits peuvent grandir sans intervention humaine. Une eau douce neutre à légèrement acide vers 26° semble idéale. La ponte peut se déclencher après un changement d'eau ou une abondance de nourriture verte fraiche. La ponte a lieu dans une caverne (roche, racine) et les oeufs sont fixés aux parois. Une fois éclos le mâle creuse une cuvette où les petits seront déposés. Le male surveille attentivement la ponte et les alevins, il peut être agressif.
antoine coutel - 18.12.2009 | 0 réactions | #link | rss

Famille : L'Epalzeo fait parti de la famille des Cyprinidés
 Origine : Thaïlande, Malaisie
Comportement : : L'Epalzeo est agressif avec ceux de son espèce à l'âge adulte mais reste pacifique envers les autres espèces. Il passe son temps à sauter de feuilles en feuilles.
Taille : 14 cm
Température de l'eau : entre 24 et 26°C
Paramètres de l'eau : pH entre 6 et 7 ; Dureté entre 5°d GH et 10°d GH
Nourriture : Aime se nourrir d'algues mais a besoin d'une nourriture spécifique. Pastilles pour poissons de fond ainsi que la salade et les épinards sont une nourriture de base pour ce poisson végétarien.
Durée de vie : 10 ans
Aquarium idéal : mieux vaut environ 150 litres minimum pour un 1 individu. A ne pas prendre juste pour un problème d'algues, il faut pouvoir combler ses besoins.

Venez apporter vos témoignages, poser vos questions sur le Epalzeo dans notre forum Cyprinidés.

antoine coutel - 18.12.2009 | 0 réactions | #link | rss

Famille : Characidés
Genre : Hasemania
Origine : Bassin de l'Amazone et de l'Orinico, Sud du brésil
Taille adulte du poisson : 5 cm
Description : Poisson à tendance jaune. Une trace noire s'étend vers la queue. La pointe des nageoires est blanche.
Dimorphisme : Le mâle a un ventre plus plat et une pointe blanche sur la nageoire anale (qui est jaunâtre chez la femelle). Le corps du mâle est cuivré en période de reproduction.
Espérance de vie : Au moins 5 ans
Caractère/Energie : Vif et dynamique, poisson taquin, en trop petit groupe ils peuvent devenir agressifs envers leurs congénères ou les autres poissons.
Moeurs : Grégaire, 12 individus pour 120 litres, à partir de 15 individus pour 150 litres
Zone de vie : Milieu
Remarques cohabitation : Doit être la seule espèce de milieu dans les bacs de moins de 350 litres. Attention c'est un poisson taquin à ne pas faire cohabiter avec de petites crevettes ou des espèces calmes ou voilées.
Litrage minimum : 120 litres
Dimensions minimales : 100x30 (longueur x largeur)
Aquarium idéal : Un bon espace de nage doit lui être réservé. Un bac planté est conseillé.
Fourchette de température acceptée : 22° C à 28° C
Fourchette de pH acceptée : 5 à 7
Fourchette de dureté acceptée : 4° d GH à 8° d GH
Régime alimentaire : Omnivore. Préfère les proies vivantes.
Reproduction : Le bac doit être spacieux car le mâle est territorial pendant la période de reproduction. Les oeufs sont bruns-noirs et très collants. Eclosion au bout de 24 à 36 heures, le corps de l'alevin est transparent et le sac vitellin est foncé. La nage libre à lieu après six jours et les alevins n'ont pas un comportement farouche. Ils préfèrent les rotifères et les petites nauplies de cyclops.

antoine coutel - 18.12.2009 | 0 réactions | #link | rss

*

Famille : Cichlidés
Genre : Pterophyllum
Origine : Bassin de l'Amazone, Pérou, Colombie, et Brésil, dans les Rios Ucayali, Solimões et Amazon, Amapá (Brésil), Rio Oyapock (Guyane française); rivière Essequibo (Guyana).
Taille adulte du poisson : 15 à 20 cm
Description : Poisson très grand, haut et plat. La patron classique du Scalaire est gris argenté composé d'une succession de barres noires verticales. L'oeil est rouge, les nageoires bien développées.
Dimorphisme : Exclusivement visible lors des périodes de pontes. Le mâle possède un organe reproducteur fin et pointu dirigé vers l'avant, la femelle ayant un organe arrondi plus gros.

Espérance de vie : Jusqu'à 15 ans
Caractère/Energie : Poisson très territorial et agressif. A ne pas confondre avec les autres variétés de Pterophyllum, notamment l'altum, beaucoup plus grand et moins "domestiqué". Les couples se forment à l'âge adulte et se retrouvent pour pondre mais rejoignent le groupe par la suite.

Moeurs : Grégaire, entre les pontes les partenaires rejoignent le groupe. Pour la maintenance à long terme, un groupe de minimum 6 individus permet de mieux répartir l'agressivité des dominants. De par la taille des sujets et de la possibilité d'y trouver des couples, une surface de 150x50x60 (450 litres) est un minimum pour ne pas avoir de problème.
Zone de vie : Milieu

Remarques cohabitation : Peut dévorer les petits poissons s'il n'a pas été élevé avec eux (petits tetra, cyprinidés) et il se régalera des crevettes. Territorial, l'association avec d'autres cichlidés, même nains, ne peut se faire qu'en bac très spacieux.
Litrage minimum : 450 litres pour 6 individus, maintenance d'un couple seul sur le long terme contre nature
Dimensions minimales : 150x50x60 (longueur x largeur x hauteur)
Aquarium idéal : Bac spacieux, planté, avec un espace de nage sur le devant. Des territoires devront être déterminés par la disposition des racines.
Fourchette de température acceptée : 25° C à 31° C. L'idéal étant entre 25° C et 28° C
Fourchette de pH acceptée : 6 à 7,5. L'idéal étant entre 6,5 et 7,2
Fourchette de dureté acceptée : 3° d GH à 15° d GH. L'idéal étant entre 5°d GH et 13°d GH
Régime alimentaire : Carnivore. Préférence très nette pour le vivant. Accepte le congelé et le lyophilisé, bien varier la nourriture.
Reproduction : Ne pas faire grandir les jeunes dans des volumes inférieurs à 120 litres, une nanification pouvant apparaître. Le couple formé a tendance à se bagarrer avant la ponte, le mâle tentant de stimuler la femelle à pondre. Puis les partenaires nettoient un support (feuille, paroi du filtre, vitre). La femelle passe alors sur la feuille en y déposant ses oeufs, le mâle la suivant de près pour les féconder. La ponte peut durer 2h. De bons parents défendront et surveilleront les oeufs (plusieurs pontes sont nécessaires pour qu'ils apprennent à s'en occuper). Les oeufs non fécondés blanchissent, les parents les enlèvent. Au bout de quelques jours, les larves apparaissent toujours accrochées au support. Les parents les mâchent en douceur pour les libérer. Puis c'est la nage libre, les parents, attentifs, récupèrent les alevins égarés pour les remettre dans le périmètre de ponte. Ils attaqueront les poissons s'aventurant trop près. Nourrir les alevins avec des nauplies d'artémia. Il est nécessaire de laisser les parents s'occuper de leurs pontes de temps en temps. Si on veut élever les petits, prendre la feuille contenant les oeufs ou les enlever délicatement du support. Les mettre dans un aquarium de 50 litres MINIMUM, avec un filtre protégé pour ne pas aspirer les alevins. Retirer les oeufs blancs et un peu de bleu de méthylène empêchera les oeufs de moisir. Une fois la nage libre arrivée, les nourrir avec des nauplies d'artémias plusieurs fois par jour. Siphonner régulièrement et petits changements d'eau fréquents. Une fois les alevins atteignant la taille de 3 à 4cm, les passer dans un aquarium de 100 à 120 litres minimum pour une croissance réussie.


antoine coutel - 18.12.2009 | 0 réactions | #link | rss

FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch