En présence du municipal Michaël Hugon, de Stéphane et Ingrid Pont des Zachéos et de la guide Valérie Antille, le président du FIFO Pierrot Damay remet des cadeaux aux représentants du groupe slovaque. LE NOUVELLISTE

Les ensembles invités et les organisateurs se sont échangé des cadeaux.

Avant le feu d'artifice final de ce week-end, le FIFO s'est offert une sympathique parenthèse hier matin, dans les jardins de la Fondation Gianadda. Chaque ensemble a offert un souvenir de son pays aux organisateurs et ces derniers leur ont donné, en retour, quelques présents. Le comité du FIFO a ainsi remis une peluche du chien saint-bernard, les Zachéos, une originale chaise en bois très pratique pour l'apéritif, et la commune de Martigny, un vitrail et des chocolats suisses. L'occasion, pour le municipal chargé de la Culture Michaël Hugon de souligner l'importance du FIFO pour Martigny: "Les autorités municipales ont toujours soutenu (ndlr: logistique, services techniques, garantie de déficit...) avec plaisir ce festival reconnu loin à la ronde et qui fait désormais partie de nos principaux rendez-vous culturels".

La cérémonie, qui est une tradition incontournable que l'on retrouve dans tous les festivals folkloriques du monde, est certes symbolique, mais elle permet de resserrer les liens entre les groupes invités et les organisateurs, précise Renaud Albasini, directeur artistique du FIFO: "C'est un riche moment d'échanges qui se déroule en toute décontraction. Nous en profitons pour discuter du déroulement du festival lui-même avec les représentants des ensembles. Ces derniers nous ayant fait part de leur satisfaction à tous les niveaux, il faut croire que tout se passe bien."

Le FIFO 2014 se poursuit ce week-end avec deux spectacles de gala au CERM, la participation au cortège de la Fête de l'abricot à Saxon et le spectacle de clôture dimanche après-midi. OR