un site dédié aux listes de ces petites choses, de ces petits riens qui peuplent notre existence.
Gardien du temple
articles
réactions
Listez-Moi . - 22.03.2008 | 5 réactions | #link | rss
Non ! Je ne suis pas morte....




Merci à toi Antonio de m'activer...
12876

Listez-Moi . - 17.07.2007 | 9 réactions | #link | rss

7151

Il y a 366 jours que j'ai ouvert ce blog...

... et je n'en ai pas fini avec les listes en tout genre de ces petits riens et de ces petites choses qui font l'existence.

Parfois il faut des années pour comprendre que l'insignifiance apparente est

dans la réalité essentiel !

Alors restez éveiller car listez-moi reviendra prochainement vous surprendre... Malgré vous.

Listez-Moi . - 09.07.2007 | 9 réactions | #link | rss

Palmarès des 7 nouvelles Merveilles du monde

A l’issue d’un vote qui a réuni plus 100 millions d’internautes, les sites représentant les 7 nouvelles merveilles du monde ont été dévoilés samedi soir lors d’un grand show, qui s’est déroulé au stade de Benfica à Lisbonne. Découvrez le palmarès.

Le Colisée de Rome (Italie),

la Grande Muraille de Chine,

le Taj Mahal (Inde),

la cité antique de Pétra (Jordanie),

la statue du Christ rédempteur (Brésil),

le Machu Picchu (Pérou) et

la pyramide Chichen Itza (Mexique),

voici la liste donc les nouvelles 7 nouvelles Merveilles du monde désignées.

Commentaire : j'en ai eu 4 sur 7

13824

Listez-Moi . - 27.01.2007 | 125 réactions | #link | rss

179117

 
 

Les principales religions

Principales religions

Nombre de fidèles en millions

Christianisme

2 300

Islam

1 400

Hindouisme

900

Jaïnisme

8

Sikhisme

27

Bouddhisme

325

Confucianisme et Taoïsme

226

Judaïsme

15

Autres religions (Rastafarisme, Shintoïsme, Zoroastrisme,...)

250

Religions africaines (Animisme, Vaudou, Santeria, Candomblé)

100

Non-croyants (indifférents, apostats, agnostiques et athées)

1 200

Total

6 751

 

Christianisme

Le christianisme est la première religion avec environ 30% de chrétiens dans le monde (plus de 2,3 milliards de personnes).

Elle se divise en trois ramifications principales avec les catholiques (1 milliard de croyants), protestants (1 milliard) et orthodoxes (300 millions surtout en Europe de l'Est).

Chacune de ces branches, et plus particulièrement le protestantisme, peut être divisée également en divers courants que d'ailleurs, en voyageant, on aura l'occasion de côtoyer. Parmi ceux-ci :

  • <!--[if !supportLists]--> <!--[endif]-->Les Mormons : 13 millions majoritairement au Canada et aux USA (notamment en Utah).
  • <!--[if !supportLists]--> <!--[endif]-->Les Mennonites : 1,3 million de personnes essentiellement aux USA, Belize et Yucatan, Paraguay.
  • <!--[if !supportLists]--> <!--[endif]-->Les Amish : très proches des Mennonites, ils sont environ 200 000 principalement dans le Nord-est des USA.

Islam

L'Islam est la deuxième religion du monde avec en gros 20% d'adeptes (1,4 milliard). Il est très présent en Asie, Moyen-Orient, Afrique et accessoirement en Europe. C'est l'Indonésie qui est le premier pays musulman au monde.

Plusieurs courants et tendances existent au niveau de la religion avec deux dominantes que sont :

  • <!--[if !supportLists]--> <!--[endif]-->L'Islam Sunnite : Islam traditionnel que l'on retrouve notamment en Asie du Sud-est et en Arabie Saoudite.
  • <!--[if !supportLists]--> <!--[endif]-->L'Islam Chiite : Autre forme de l'Islam très présent surtout en Iran et au Moyen-Orient.

Hindouisme

L'hindouisme est la troisième religion la plus répandue avec près d'un milliard de pratiquants très majoritairement en Inde, au Népal et au Bangladesh.

C'est aussi une des bases de la société indienne (80% de la population y est hindouiste) qui dans la pratique a plus ou moins donné naissance à de très nombreux courants et sectes en Inde et dans la région.

Quelques autres religions indiennes

  • <!--[if !supportLists]--> <!--[endif]-->Jaïnisme : 3 à 4 millions d'adeptes en Inde, notamment au Gujarat où sont présent plusieurs lieux saints, sur un total de 8 millions.
  • <!--[if !supportLists]--> <!--[endif]-->Sikhisme : 27 millions d'adeptes majoritairement en Inde du Nord (Punjab, Cachemire) et de fortes minorités dans les pays anglo-saxons (USA, Angleterre...). A l'origine c'est une secte créée au XVIe siècle qui s'est transformée peu à peu en religion mais aussi en mouvement politique (Cachemire).
  • <!--[if !supportLists]--> <!--[endif]-->Zoroastrisme (ou Parsi) : Religion minoritaire de l'Inde venue d'Iran dont les membres (plutôt issus des classes aisées) sont essentiellement concentrés dans la région de Bombay. Connus pour les Tours du Silence à Bombay; lieu sacré où les cadavres des adeptes doivent être dévorés par les oiseaux.

Bouddhisme

Issu de l'Hindouisme, le Bouddhisme est l'une des grandes religions/spiritualités du monde avec 325 millions d'adeptes répartis pour beaucoup au Sri-Lanka, en Asie du sud-Est, Tibet.

Confucianisme et Taoïsme

Ce sont des philosophies et religions populaires de la Chine qui regroupent environ 230 millions d'adeptes.

Le Taoïsme est un mélange du culte des esprits de la nature et des ancêtres, des principes de Lao-Tseu et de croyances diverses.

Le Confucianisme est quant à lui une philosophie morale et politique d'après Confucius.

Judaïsme

Le Judaïsme compte environ 15 millions d'adeptes en Israël ainsi qu'essentiellement en Europe et Amérique du Nord.

Quelques autres religions

Animisme

Sous le terme Animisme sont regroupées de manière assez large toutes les religions dites "primitives" dont les fondements reposent, entre autres choses, dans le rapport de l'homme et la nature. On retrouve donc des religions animistes un peu partout sur la planète et notamment en Afrique.

 

Vaudou

Au delà de ce qu'à pu reprendre le cinéma ou la littérature, le vaudou est à la fois une religion et une philosophie animiste importée d'Afrique de l'Ouest par les esclaves. Un culte et des rites africains auxquels s'ajoutent ponctuellement certains éléments de la religion catholique.

On retrouve le vaudou à Haïti et chez la diaspora haïtienne, plus sous le nom de Santeria à Cuba et de Candomblé au Brésil. Même si officiellement juste 6% des haïtiens se disent vaudouisants, une immense majorité de la population pratique et croit dans le vaudou. En attendant, peu de chances pour le visiteur d'assister à des cérémonies ou même de parler du sujet avec les haïtiens.

 

Rastafarisme

Connus pour le reggae, Bob Marley et la ganja, le Rastafarisme trouve ses bases dans l'Ethiopie d'Haïlé Sélassié. C'est à la fois un mouvement mystique, politique et culturel (qui ne se limite pas qu'à la musique), présent en Jamaïque et quelques autres îles Caraïbes (environ 600 000 adeptes).

 

Shinto

Le Shintoïsme est la religion fondamentale du Japon qui honore les ancêtres. C'est un mélange d'animisme, de chamanisme et de polythéisme.

 

Sans oublier les Non-croyants !

 

Non-croyants

Sous le terme non-croyants sont regroupées les indifférents, les apostats, les agnostiques et les athées (entre 1 milliard et 1,3 milliards) Ces chiffres s'appuient sur de nombreuses enquêtes et sondages mais ne peuvent être considérés comme totalement fiables pour deux raisons principales :

Dans de très nombreux pays, il est interdit d'avouer qu'on ne respecte pas la religion officielle. De plus dans d'autres pays où cela est autorisé, la pression sociale et familiale est telle que de très nombreuses personnes n'osent pas avouer leur scepticisme vis-à-vis de la religion dominante. Ces chiffres peuvent donc être grandement sous-évalués. Il se peut ainsi que de nombreux non-croyants soient comptabilisés comme croyants (même dans des pays démocratiques), les enquêtes et sondages se basant sur les déclarations des personnes interrogées.

Inversement, en Chine où la liberté religieuse est très encadrée, restreinte, où les croyants sont surveillés, il se peut que de nombreux croyants se disent non-croyants par peur du régime. Bien que le chiffre des "rationalistes" ait semble-t-il été corrigé pour être représentatif, il ne pourrait bien sûr être considéré comme fiable.

  • Agnosticisme (550 millions)
  • Rationalisme (300 millions) (chiffre à prendre avec précaution car principalement en Chine ou autres dictatures)
  • Athéisme (200 millions) (En expansion continue en Europe depuis le début du 20ème siècle, et en Amérique et en Asie depuis le milieu du 20ème siècle)
  • Indifférents (100 millions)
  • Libre-pensée (50 millions)
  • Apostasie (7 millions) (Phénomène en expansion en Europe : s'appuyant sur les lois issues des directives européennes, un nombre de plus en plus important de personnes ayant été baptisées enfants par leur famille adressent à leur paroisse de baptême une déclaration d'apostasie pour ne plus être comptées comme croyantes ou tout simplement parce qu'elles ne veulent plus " cautionner les propos des dirigeants de ces mouvements religieux ". L'église catholique romaine est de très loin la principale visée.
   
Listez-Moi . - 17.01.2007 | 313 réactions | #link | rss

Cet après-midi, alors que je me trouvais dans le bus, 3 petites têtes blondes (8-9 ans), révisaient leur leçon de géographie. L'un demande aux autres : Quelle est la Capitale de l'Espagne ? Une réponse tombe : Barcelone ! … Au delà de l'anecdote, je me suis rendu compte que j'en ignorais beaucoup !

Voilà de quoi nous rafraîchir la mémoire

Asie

PAYS

CAPITALES

Afghanistan

Kaboul

Arabie saoudite

Riyad

Arménie

Erevan

Azerbaïdjan

Bakou

Bahreïn

Manama

Bangladesh

Dacca

Bhoutan

Thimphou

Brunei

Bandar Seri Begawan

Cambodge

Phnom Penh

Chine

Pékin

Corée du Nord

Pyongyang

Corée du Sud

Séoul

émirats arabes unis

Abou Dhabi

Géorgie

Tbilissi

Inde

New Delhi

Indonésie

Jakarta

Iraq

Bagdad

Iran

Téhéran

Israël

Tel Aviv

Japon

Tokyo

Jordanie

Amman

Kazakhstan

Almaty

Kirghizistan

Bichkek

Koweït

Koweït

Laos

Vientiane

Liban

Beyrouth

Malaisie

Kuala Lumpur

Maldives

Malé

Mongolie

Oulan-Bator

Myanmar

Rangoon ou Naypyidaw

Népal

Katmandou

Oman

Mascate

Ouzbékistan

Tachkent

Pakistan

Islamabad

Philippines

Manille

Qatar

Doha

Russie

Moscou

Singapour

Singapour

Sri Lanka

Colombo

Syrie

Damas

Tadjikistan

Douchanbé

Thaïlande

Bangkok

Turkménistan

Achgabat

Turquie

Ankara

Viêt Nam

Hanoï

Yémen

Sanaa

Afrique

PAYS

CAPITALES

Afrique du Sud

Pretoria

Algérie

Alger

Angola

Luanda

Bénin

Porto-Novo ou Cotonou

Botswana

Gaborone

Burkina-Faso

Ouagadougou

Burundi

Bujumbura

Cameroun

Yaoundé

Cap-Vert

Praia

Comores

Moroni

Congo

Kinshasa

Congo (Rép. démocratique du)

Brazzaville

Côte d'Ivoire

Abidjan ou yamoussoukro

Djibouti

Djibouti

égypte

Le Caire

érythrée

Asmara

éthiopie

Addis Abeba

Gabon

Libreville

Gambie

Banjul

Ghana

Accra

Guinée

Conakry

Guinée-Bissao

Bissau

Guinée équatoriale

Malabo

Kenya

Nairobi

Lesotho

Maseru

Liberia

Monrovia

Libye

Tripoli

Madagascar

Antananarivo

Malawi

Lilongwe

Mali

Bamako

Maroc

Rabat

Maurice

Port Louis

Mauritanie

Nouakchott

Mozambique

Maputo

Namibie

Windhoek

Niger

Niamey

Nigeria

Abuja

Ouganda

Kampala

République centrafricaine

Bangui

Rwanda

Kigali

Sao Tomé-et-Principe

Sao Tomé

Sénégal

Dakar

Seychelles

Victoria

Sierra Leone

Freetown

Somalie

Mogadiscio

Soudan

Khartoum

Swaziland

Mbabane

Tanzanie

Dar es Salam

Tchad

N'Djamena

Togo

Lomé

Tunisie

Tunis

Zambie

Lusaka

Zimbabwe

Harare

Europe

PAYS

CAPITALES

Albanie

Tirana

Allemagne

Berlin

Andorre

Andorre-la-Vieille

Autriche

Vienne

Belgique

Bruxelles

Biélorussie

Minsk

Bosnie-Herzégovine

Sarajevo

Bulgarie

Sofia

Chypre

Nicosie

Croatie

Zagreb

Danemark

Copenhague

Espagne

Madrid

Estonie

Tallinn

Finlande

Helsinki

France

Paris

Grèce

Athènes

Hongrie

Budapest

Irlande

Dublin

Islande

Reykjavik

Italie

Rome

Lettonie

Rīga

Liechtenstein

Vaduz

Lituanie

Vilnius

Luxembourg

Luxembourg

Macédoine

Skopje

Malte

La Valette

Moldavie

Chisinau

Monaco

Monaco

Monténégro

Podgorica

Norvège

Oslo

Pays-Bas

Amsterdam (ou La Haye)

Pologne

Varsovie

Portugal

Lisbonne

République Tchèque

Prague

Roumanie

Bucarest

Royaume-Uni

Londres

Saint-Marin

Saint-Marin

Saint-Siège, ou leVatican

Vatican

Serbie

Belgrade

Slovaquie

Bratislava

Slovénie

Ljubljana

Suède

Stockholm

Suisse

Berne

Ukraine

Kiev

Amérique du Nord

PAYS

CAPITALES

Bahamas

Nassau

Barbade

Bridgetown

Belize

Belmopan

Canada

Ottawa

Costa Rica

San José

Cuba

La Havane

Dominique

Roseau

états-Unis

Washington

Grenade

Saint-Georges

Guatemala

Guatemala

Haïti

Port-au-Prince

Honduras

Tegucigalpa

Jamaïque

Kingston

Mexique

Mexico

Panama

Panama

République dominicaine

Saint-Domingue

Saint-Christophe-et-Niévès

Basseterre

Sainte-Lucie

Castries

Saint-Vincent-et-les Grenadines

Kingstown

Salvador

San Salvador

Trinité-et-Tobago

Port of Spain

Amérique Latine

PAYS

CAPITALES

Argentine

Buenos Aires

Bolivie

La Paz

Brésil

Brasilia

Chili

Santiago

Colombie

Bogota

équateur

Quito

Guyana

Georgetown

Nicaragua

Managua

Paraguay

Asunción

Pérou

Lima

Suriname

Paramaribo

Uruguay

Montevideo

Venezuela

Caracas

Océanie

PAYS

CAPITALES

Australie

Canberra

Cook (les îles)

Avarua

Fidji

Suva

Kiribati

Tarawa

Marshall (les îles)

Majuro

Micronésie

Palikir

Nauru

Yaren

Niue

Alofi

Nouvelle-Zélande

Wellington

Palaos

Koror

Papouasie - Nouvelle Guinée

Port Moresby

Salomon (les îles)

Honiara

Samoa occidentales

Apia

Tonga

Nuku'alofa

Tuvalu

Funafuti

Vanuatu

Port-Vila

Grâce à cette recherche j'ai appris plus d'une quinzaine de capitales… Et ça c'est capital !

275687

Listez-Moi . - 11.01.2007 | 11 réactions | #link | rss

 

En jardinage et horticulture, salade est un terme générique désignant diverses sortes de légumes feuilles, c'est-à-dire de plantes potagères dont les feuilles, consommées crues, entrent dans la composition d'un mets froid dont elles ont pris le nom, la « salade », sous-entendu « salade verte ».

Espèces et variétés de salades cultivées

I] Les Chicorées

Nom latin : Cichorium intybus Famille : Astéracées Les chicorées sont des plantes cultivées soit pour leurs feuilles (salades, endives), soit pour leurs racines (succédané de café).

Barbe-de-capucin


La de barbe capucin est une salade d'hiver obtenue par la mise en forçage de racines de chicorée sauvage disposées dans des couches de fumier, à l'obscurité, dans une cave par exemple. Ce forçage provoque la pousse de feuilles étiolées, longues et étroites. Les variétés sélectionnées à cet usage ont une longue racine droite.
Endive

L'endive, est le bourgeon hypertrophié et compact de la chicorée witloof, obtenu par forçage à l'obscurité. Ces feuilles oblongues, blanches ourlées de jaune ou de rouge, sont croquantes et amères.

Frisée

La frisée est une chicorée au coeur blanc ou jaune, aux feuilles minces et dentelées, jaunes au centre et progressivement vertes vers l'extérieur.

Scarole

La scarole est une chicorée dont les feuilles croquantes, plus foncées sur le pourtour, sont légèrement amères. Servie avec d'autres variétés de salade, elle apporte une note relevée.

II] Les Laitues

La laitue désigne une catégorie de salades, mais aussi une salade spécifique. Batavia

La batavia est issue du croisement entre la laitue pommé classique et la laitue iceberg. Brunes ou blondes, les batavias sont des laitues très croquantes. Les batavias ont des feuilles plus épaisses, gaufrées et découpées, et une pomme plus volumineuse mais moins ferme que celle de la laitue pommée. On en trouve plusieurs variétés comme : merveille de verano, pierre bénite, reine des glaces ou rouge grenobloise.

Feuille de chêne

La feuille de chêne est une laitue non pommée aux feuilles dentelées et tendres, dont la couleur varie du vert tendre au rouge carmin selon les variétés. Ses feuilles sont très décoratives.

Iceberg

La salade Iceberg est une ''cousine'' de la Batavia. Elle possède de larges feuilles croquantes, lisses ou cloquées, superposées qui se présente en forme pommée légèrement soufflée à l'extérieur et progressivement serrées à l'approche du coeur. Elle ressemble à un gros chou d'un vert tendre plus clair vers l'intérieur parce que le soleil n'y pénètre pas.

Laitue

Son nom vient du liquide blanc (comme du lait) qui apparaît lorsqu'on coupe les tiges ou les racines. C'est une salade au cœur pâle et tendre et aux feuilles vertes et lisses.

Lollo rosa

La lollo rosa est aussi une laitue non pommée. Ses jolies feuilles gaufrées aux bords violacés n'ont pas de goût très prononcé. Elles sont souvent utilisées comme lit sur lequel disposer le contenu de la salade.

Romaine

La romaine se caractérise par de longues feuilles d'un vert soutenu et de grosses nervures, une pomme allongée et peu serrée. C'est la meilleure pour réaliser la salade César.

Rougette

C'est une laitue, compacte, colorée, à cœur ferme, croquante, au goût sucré et assez dense.

Sucrine

La Sucrine ou laitue grasse est une variété à feuilles épaisses et charnues vertes foncées, formant une pomme allongée, petite et très serrée. Très résistante à la chaleur, elle est très cultivée dans le Midi.

III] Autres

Cresson

Plante herbacée, le cresson appartient à la famille des crucifères au même titre que le navet, les choux et la moutarde. Originaire du Moyen-Orient, ce légume feuille était au 16ème siècle utilisé pour ses vertus médicinales. Peu à peu, on l'introduisit dans l'alimentation. Il n'était alors pas cultivé mais cueilli.
Mâche

Plante potagère à petites feuilles. Suivant l'essence, sa taille peut varier de 10 à 30 cm de hauteur. Les feuilles seront larges ou étroites, rondes ou pointues, tirant du vert tendre au plus intense.

Proche parente de la valériane, d'où l'appellation ancienne "valérianelle", cette plante méditerranéenne annuelle est aussi surnommée "l'herbe-aux-chats" car elle attire les animaux. En France, on parle souvent de salade nantaise puisque 80% de la production française vient de la région.

Pissenlit

Le pissenlit constitue le mets classique à préparer lorsque les premières pousses vertes apparaissent au printemps. L'intérêt de cette salade, c'est qu'elle vous attrape par les papilles gustatives caliciformes, celles qui sont exclusivement réservées aux aliments amers et qui se trouvent disposées en « V » à la base de la langue, tout au fond de la bouche. Celles-là mêmes qui sont en train de s'atrophier à force de ne pas servir parce que, dans notre culture du sucré, on a tout, tout, tout oublié des aliments amers, contrairement à nos ancêtres qui savaient, eux, quel bien ça vous apportait au sortir de l'hiver, même si ça vous faisait parfois rentrer les joues « par en dedans ».

Ce sont les jeunes feuilles qu'on apprête en salade, les plus vieilles étant vraiment trop amères. Celles-là, on se les réserve pour les usages médicinaux. Une bonne façon d'atténuer l'amertume de la salade de pissenlit consiste à introduire un peu de chaleur dans le processus. Allez donc savoir pourquoi!

Roquette
La roquette ou rucola est une salade méridionale. Les feuilles de la roquette sont épaisses et charnues. Elles possèdent une saveur légèrement piquante et originale. La roquette a la réputation d'être aphrodisiaque et ce dès les Grecs et les Romains. Au même titre que la sarriette, la roquette était alors interdite à la cueillette pour les ecclésiastiques.

La roquette est tonique et diurétique. Elle contient de l'acide érucique et ne doit donc pas être consommée fraîche en grandes quantités mais elle peut parfaitement être consommée en mélange avec d'autres salades.


Moralité mangez de la salade !

 

69394

Listez-Moi . - 01.01.2007 | 3 réactions | #link | rss

4709


Listez-Moi . - 27.12.2006 | 2 réactions | #link | rss
... il m'a apporté çà !

Si comme moi vous aimez la musique, alors...

... Je vous recommande le contenant de ce livre,

je n'en ai pas encore 1.001 mais je m'en approche...

5246

Listez-Moi . - 15.12.2006 | 5 réactions | #link | rss

5884

Aujourd'hui je suis allée au Musée des arts premiers – Quai Branly, à Paris – qui a ouvert ses portes le 20 juin 2006. J'y ai passé 3 heures, et en déambulant ça et là parmi ces merveilles, une liste s'est inscrite naturellement dans mes pensées… en traversant 2000 ans d'histoire à travers le globe ! (Océanie; Asie, Afrique, Europe, Amérique,)
 
    1. Toutes les civilisations ont peur de la Mort
    2. Toutes les civilisations ont besoin de Diviniser
    3. Toutes les civilisations ont besoin de Hiérarchiser
    4. Toutes les civilisations ont besoin de Guerroyer
    5. Toutes les civilisations ont besoin d'échanger et de Troquer
    6. Toutes les civilisations ont besoin de Musique
    7. Toutes les civilisations ont besoin de Sacrifier
    8. Toutes les civilisations ont besoin de Rites
    9. Toutes les civilisations ont besoin de Symboliser
    10. Toutes les civilisations sont Superstitieuses
    11. Toutes les civilisations tentent d'unifier la Vie et la Mort
    12. Toutes les civilisations mettent le sexe Féminin en arrière plan du sexe Masculin

     Le Monde est souvent divisé, néanmoins il se réunit autour ce cette liste ! Historiquement parlant…

Listez-Moi . - 06.12.2006 | 75 réactions | #link | rss

Les 7 merveilles du monde…

I] Antiques

I. Les pyramides d'Égypte (Khéops)

Située aux porte du Caire en Égypte.

Vers 2 560 av. J.-C. - 146 m de haut 232 de large

Tombeau du pharaon Kheops Avec ses deux voisines: Khephren et Mykérinos

Seule survivante des sept Merveilles

II. Les jardins suspendus de Sémiramis à Babylone

Situés en Irak (alors Mésopotamie)

Vers 600 av. J.-C.

Nabuchodonosor II, roi de Babylone (605-562)

Aucun historien grec ne les a vus

III. Le temple d'Artémis à Éphèse

Situé à Éphèse (devenu Selcuk) en Turquie

550 av. J.-C. - 127 colonnes

Dédié à Artémis, déesse de la chasse

Reconstruit par Alexandre le grand

IV. La statue en or et ivoire de Zeus Olympien par Phidias

Situé à Olympie en Grèce

Vers 440 av. J.-C. - 13 m de haut

Réalisée par le sculpteur Phidias

Déplacée à Constantinople

Détruite par un incendie en 462

V. Le mausolée d'Halicarnasse

Situé à Halicarnasse (devenu Bodrum) en Turquie

Vers 330 av. J.-C. - 43 m de haut, 36 colonnes

Tombeau du roi MAUSOLE et de sa sœur Artémise

Détruit par un séisme au XVIe siècle

VI. Le colosse de Rhodes

Situé à Rhodes en Grèce

290 av. J.-C. - 32 m de haut

Représente Hélios, le dieu du soleil

Réalisé par Charès  (qui se suicide après la découverte d'erreurs de calcul)

Détruit par un tremblement de terre

VII. Le phare d'Alexandrie

Situé sur l'Île de Pharos, en face d'Alexandrie en Égypte

Vers 280 av. J.-C. - 117 m de haut

Détruit par un séisme au XIVe siècle

Retrouvé en 1995 par un archéologue français

 

II] Modernes ???

Une initiative originale a été lancée sur le Net, pour demander aux internautes du monde entier de voter pour leurs sept nouvelles merveilles du monde. C'est le projet "New 7 Wonders". Sur 77 sites proposés, 21 ont été retenus.

Les organisateurs basés en Suisse à Zurich ont révélé la liste, appelant le public à voter par Internet pour les 7 vainqueurs qui seront annoncés le 7 juillet 2007 à Lisbonne . Vous pouvez voter ICI

1. L'Acropole d'Athènes (450 - 330 av. J.-C.) Athènes, Grèce

2. L'Alhambra (12ème siècle) Grenade, Espagne

3. Angkor (12ème siècle) Cambodge

4. La Pyramide de Chichén Itzá (avant 800 apr. J.-C.) péninsule du Yucatán, Mexique

5. Le Christ Rédempteur (1931) Rio de Janeiro, Brésil

6. Le Colisée (70 - 82 apr. J.-C.) Rome, Italie

7. Les Statues de l'Ile de Pâques (10ème – 16ème siècles) Ile de Pâques, Chili

8. La Tour Eiffel (1887 - 89) Paris, France

9. La Grande Muraille de Chine (220 av. J.-C. - 1644 apr. J.-C.), Chine

10. La Basilique Sainte-Sophie (532 - 537 apr. J.-C.) Istanbul, Turquie

11. Le Temple Kiyomizu (749 - 1855) Kyoto, Japon

12. Le Kremlin et la Place Rouge (1156 - 1850) Moscou, Russie

13. Le Machu Picchu (1460-1470) Machu Picchu, Pérou

14. Le Château de Neuschwanstein (1869 -1884) Schwangau, Allemagne

15. Pétra (9 av. J.-C. - 40 apr. J.-C.) Pétra, Jordanie

16. Les Pyramides de Gizeh (2600 - 2500 av. J.-C.), Egypte

17. La Statue de la Liberté (1886) New York, états-Unis

18. Stonehenge (3000 - 1600 av. J.-C.) Amesbury, Royaume-Uni

19. L'Opéra de Sydney (1954 - 73) Sydney, Australie

20. Le Taj Mahal (1630 apr. J.-C.) Agra, Inde

21. Ville de Tombouctou (12ème siècle), Mali

Mon pronostique : 3 – 5 - 7 – 9 - 15 – 18 – 20...

Et pour vous ?

306205

Listez-Moi . - 23.11.2006 | 17 réactions | #link | rss

16782

La musique semble avoir existé depuis toujours. Du moins savons-nous que les premiers humains "se lamentaient en choeur" en veillant leurs morts. La danse commença très tôt aussi, liée aux cérémonies sacrées. Des instruments de musique, même très rudimentaires, peuvent être retracés très loin dans le passé de l'humanité. La musique est un langage en soi. Si la poésie est la langue de l'âme, la musique est celle du coeur, ce coeur qui unit l'âme et le corps, car si la musique exprime des sentiments, des états d'âme, des rêves, elle le fait par des sons et des rythmes très physiques. La musique est un domaine extrêmement vaste et varié. Il semble presque impossible d'en faire simplement un inventaire complet même sommaire. L'autre difficulté est qu'on ne peut comprendre la musique d'une époque et/ou d'un pays par la simple écoute ou la simple histoire; il faut s'y introduire, presque la jouer nous-mêmes à la limite.

Les informations en vert vous renvoient vers un élément de cette liste. Les informations en rose vous informent de la date à laquelle l'événement a vu le jour.


A

Afrique, musiques d'

Les musiques d'Afrique sont des musiques traditionnelles de l’Afrique noire subsaharienne. Il existe une riche tradition musicale dans cet ensemble : Instruments utilisés : Les Percussions, les Instruments à cordes et les Instruments à vent

afro-américaine, musique

Voir : Be-bop, Blues, Jazz, Cool Jazz, Free Jazz, Funk, Gospel, Ragtime

aléatoire, musique

La musique aléatoire est un courant de la musique occidentale savante né dans la deuxième moitié du 20ème siècle, et caractérisé par l'exploitation du hasard dans certains éléments de sa composition ou de son exécution. Développée tels que John Cage ou Earle Brown la musique aléatoire a attiré plusieurs compositeurs qui ont tenté de maîtriser ce «hasard», et d'étudier par là-même la limite entre le bruit blanc, qui contient toutes les fréquences, et la création musicale, qui les organise.

américaine, musique

Voir : Country, Rock'n'roll, Hip-hop

arabe, musique

La musique arabe se divise en trois partie : classique, sentimentale et traditionnelle - qui désigne les traditions de chaque pays : voir…

Ars antiqua, Ars nova

C'est une période dans la musique médiévale occidentale.

L’ars antiqua ou art ancien couvre la période approximative de l’an 1240 à 1320.

L’ars nova couvre à peu près les années 1320 à 1380; elle a pour centre Paris. Le nom donné à cette époque vient directement d’un traité théorique sur la musique de Philippe de Vitry intitulé Ars Nova ou art nouveau en 1322.


B

baroque, musique

Le baroque couvre une grande période de l'histoire de la musique, s'étendant d'environ 1600 aux années 1750-1760, de façon plus ou moins uniforme selon les pays considérés. De façon nécessairement schématique, l'esthétique et l'inspiration baroques succèdent à celles de la Renaissance et précèdent celles du classicisme.

be-bop

1945 : C'est sous le nom de Charlie Parker's Ree Boppers que Charlie Parker enregistre son premier disque solo. Il dirige un quintet de be-bop qui regroupe alors Miles Davis, Dizzy Gillepsie, Curly Russet et Max Roach.

blues

Les plus anciennes formes de Blues provenaient du Sud des États-Unis, à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème siècle

Le Blues est une forme musicale vocale et instrumentale, dérivée des chants de travail et des gospels des populations afro-américaines. Le Blues a eu une influence majeure sur la musique populaire américaine, puisque l'on en retrouve des traces dans le jazz, les big bands, le rhythm & blues, le rock & roll, le hard rock, la musique country, la musique pop, et même la musique classique.

bossa-nova

La bossa nova est un style musical inventé par João Gilberto qui inspira un groupe d'étudiants et de musiciens à la fin des années 1950 dans les quartiers d'Ipanema et de Copacabana à Rio de Janeiro.

En 1958, elle fut popularisée au Brésil par le disque Chega de Saudade, interprété par João Gilberto, composé par Antônio Carlos Jobim et écrit par Vinícius de Moraes.

En 1963, grâce à la collaboration du João Gilberto avec le saxophoniste Stan Getz dans l’album Getz & Gilberto, la bossa nova remporta un succès planétaire avec l'inoubliable A Garota de Ipanema (The Girl from Ipanema, en anglais), interpreté par Astrud Gilberto, et devenue légendaire.

De nos jours, loin d'être un style musical démodé, ce style musical est devenu partie intégrante du jazz et de nombreux artistes l'ont intégré à leur répertoire en créant de nouvelles compositions de bossa nova, agençant sensualité, douceur et romantisme à ce dérivé du samba.


C

calypso, musique

Le calypso fut enregistré dès 1914 par Victor et Decca. Le calypso est une musique de carnaval à 2 temps issue des Antilles (île de la Trinité), qui a participé à la naissance du shuffle puis du ska à la fin des années 1950, et de la soca dans les années 70.

chambre, musique de

Apparaissant à la période baroque (1600 aux années 1750-1760), la musique de chambre est à l'époque destinée à être jouée dans l'intimité des intérieurs d'amateurs fortunés (d'où son nom).

En musique classique, le terme générique de musique de chambre est réservé aux genres musicaux écrits pour de petites formations instrumentales ne comprenant que quelques instruments, sans chef d'orchestre. (Les duos, Les trios, Les quatuors, Les quintettes, Les sextuors et plus)

chinois, opéra

Dès la haute antiquité, combinant musique, danse acrobatique, théâtre et costumes flamboyants, l'Opéra chinois fait le récit d'histoires tirées du passé historique et du folklore chinois. Dans une gestuelle abstraite et symbolique, riche en contenu dramatique, les comédiens, chanteurs, danseurs, clowns et acrobates incarnent des personnages du monde héroïque, divin et animal, souvent mis en scène dans des exploits guerriers.

Les maquillages traditionnels, proches du masque, et les costumes élaborés permettent à un public bien informé d'identifier sans hésiter les personnages.

chinoise, musique

Des témoignages archéologiques attestent du développement de la musique chinoise dès la dynastie Zhou en 1122 – 256 avant notre ère.

La musique instrumentale chinoise est jouée en solo ou dans de petits ensembles de cordes frottées ou pincées, de flûtes, de cymbales variées, et de percussions. Les flûtes de bambou et le qin sont parmi les instruments les plus anciennement connus; un ensemble de cloches chinoises très anciennes a récemment été mis à jour. Les instruments sont traditionnellement divisés en fonction de leur matériau de composition : peau, calebasse, bambou, bois, soie, argile, métal et pierre. Les orchestres traditionnels chinois sont composés de cordes frottées, de vents en bois, de cordes pincées et de percussions. Le plus ancien texte concernant la musique est attribué à Confucius. C'est sous les Tang que nous est parvenue une riche documentation sur la musique chinoise.

classique, musique

Au sens le plus large, on appelle couramment musique classique la musique occidentale «savante» composée jusqu’à nos jours où, contrairement à ce que l'on croit souvent, de nombreux compositeurs s'activent. Dans un sens plus restreint et plus exact, on réserve ce terme à la musique composée, approximativement entre 1750 et 1820.

concrète, musique

C’est avec le magnétophone, invention qui semblait maîtriser le temps, que la musique est devenue concrète. Apparu en 1948 à la suite d'expériences réalisées par Pierre Schaeffer, le terme de musique concrète s'oppose, dans un premier temps à celui de musique abstraite, c'est-à-dire à la musique instrumentale qui nécessite, elle, le concours d'intermédiaires (partitions, interprètes) pour réaliser l'idée musicale du compositeur.

cool, jazz

Par tradition, on considère que le cool jazz est né en 1949 sous la houlette des musiciens regroupés par Miles Davis pour élaborer la musique de son nonette. Il faut admettre que le vocable est discutable et ne recouvre pas un style précis et que des musiques très différentes se sont vues étiquetées comme du cool jazz. Plus qu'un véritable «style», le cool jazz c'est plutôt une approche plus calme et plus détendue du jazz, rompant avec la frénésie du be-bop.

country, musique

La musique country, ou country est une musique étasunienne née dans les Appalaches au cours du 18ème siècle et dans le pays profond, du Texas jusqu'en Virginie-Occidentale. Rythmique ou traînante, sentimentale ou émouvante, la country vient des musiques folkloriques celtes des immigrés irlandais et écossais. Cette musique, avec le blues et le rythm & blues noirs, a fort contribué au développement du rock.


D

disco

Le disco est un genre musical apparu au milieu des années 1970 et qui s'est développé jusqu'au tout début des années 1980. Le disco est le résultat d'un mélange de funk, de soul musique et de musique latine, enrichi par de nouveaux instruments, les synthétiseurs. Les pionniers en seront les producteurs Gamble & Huff et leur Philly Sound, ainsi que Barry White.

dodécaphonique, musique

Mis au point par le compositeur Josef Matthias Hauer, le dodécaphonisme, ou musique dodécaphonique, est une technique de composition musicale sur les douze sons de la gamme chromatique, c'est-à-dire les douze notes contenues à l'intérieur d'une octave.

Le dodécaphonisme donnera naissance à la musique sérielle, théorisée puis développée par Arnold Schönberg à partir de 1923. La série dodécaphonique est conçue comme une succession permettant de faire entendre chacun des douze sons, mais sans qu'aucun ne soit répété.


E

easy-listening

Le terme easy listening est un terme général regroupant plusieurs univers musicaux (ce qui en fait un inventaire à la Prévert), qui désigne des musiques calmes, mélodieuses et élégantes. A ce titre, c'est plus un adjectif qu'un genre musical particulier.

On y trouve à la fois des artistes du début ou du milieu du 20ème siècle et d'autres considérés comme faisant de la musique électronique.

électronique, musique

La musique électronique est un type de musique conçue, dès les années 1950, à partir de générateurs de signaux et de sons synthétiques. Avant de pouvoir être utilisée en temps réel, elle fut primitivement enregistrée sur bande magnétique, ce qui permettait aux compositeurs de manier aisément les sons, par exemple dans l'utilisation de boucles répétitives superposées. (Exemple célèbre le groupe Pink Floyd)

expressionniste, musique

Terme emprunté au courant artistique allemand du début du 20e siècle où l’on crée une expression émotive exagérée par la distorsion de l’apparence. En musique, l’expressionnisme s’exprime souvent par des mélodies anguleuses, des dissonances harmoniques et des dynamiques extrêmes.


F

flamenco

Le Flamenco est un genre musical et une danse d'origine gitane et andalouse. Certains attribuent la création de cette musique aux gitans, un peuple provenant d´Inde – jusqu´à récemment, on croyait qu´ils étaient égyptiens- et dispersé, en raison de sa condition de peuple errant, partout en Europe. Ils sont arrivés en Espagne, au début du 15ème siècle, à la recherche de climats plus chauds que ceux qu´ils avaient connus jusqu´à lors sur le continent.

À l'origine, le flamenco consistait en un chant sans accompagnement. Puis la guitare est apparue comme accompagnement, comme les mains et la danse. La guitare et la danse s'expriment désormais souvent seules, bien que le chant soit toujours considéré comme le cœur de la tradition. Plus récemment, des instruments comme le cajón (un instrument de percussion provenant du Pérou), les palillos (castagnettes), et la guitare basse, ont été introduits.

folk, musique

La folk music désignait d'abord dans les pays de langue anglaise la musique populaire traditionnelle. Le mot anglais folk, remis en usage par les romantiques, désigne les gens du peuple. Il a même origine que l’allemand Volk qui a le sens plus large de nation. On peut donc le traduire par populaire. Cependant, depuis le début du 20ème siècle, les caractéristiques de la musique populaire ont changé : on parle désormais de musique pop, réservant le terme «folk» aux musiques populaires de tradition orale.

free jazz

Le free jazz (ou New Thing) est un style de musique qui se développe dans les années 1950 et 60, emmené par les pionniers Charles Mingus, Ornette Coleman, Eric Dolphy et Albert Ayler. John Coltrane est un des musiciens qui, dans ses dernières œuvres, réalise quelques-uns des meilleurs morceaux de free jazz. Le free jazz utilise les bases du jazz mais avec une composition moins structurée que les styles précédents. L'improvisation, par exemple, y tient une grande place, le free jazz étant d'ailleurs un des principaux «inspirateur» du genre improvisation libre. Cependant, le free jazz est beaucoup plus facile à caractériser par la comparaison, par ses différences d'avec les autres formes de jazz, sortes de tiroirs pratiques dans lesquels on range des genres très différents, tels que le ragtime des débuts, le swing, le be-bop, le jazz fusion, ou encore des styles plus récents tels que l'ethno-jazz, que par une définition nette.

funk

Le funk est une forme de musique afro-américaine apparue à la fin des années 1960, et qui s'est développée au cours des années 1970.

Issu principalement de la soul musique et du jazz, le funk se caractérise par la prédominance de la section rythmique (guitare, basse, batterie) qui joue des motifs syncopés, la présence quasi-systématique de cuivres sur des ponctuations rythmiques (riffs) ou bien des solos, et de manière générale, par la grande place accordée aux instruments.

Contrairement à la soul traditionnelle qui privilégie le format «chanson» et le tandem chanteur-producteur, un morceau funk est une œuvre collective, construite sur un groove extensible et modulable à volonté qui permet aux vocalistes et instrumentistes d'intervenir à parts égales.


G

gospel

Le gospel est un chant religieux chrétien qui prend la suite des negro spirituals. Il s'est développé en même temps que le jazz et le blues primitifs. Les artistes modernes de gospel ont aussi intégré des éléments de soul musique. Le gospel se développa d'abord chez les afro-américains et les blancs du sud, avant de conquérir le reste de l'Amérique et du monde.

Le mot Gospel signifie «Évangile» : littéralement good spell, c'est-à-dire «bonne parole», Les Gospel Hymns sont une première étape vers les Gospel Songs de 1930. Ce sont des hymnes traditionnels et des mélodies en vogue. C'est un courant, une mutation des chants rituels protestants blancs. Depuis les années 1870, les instruments sont de plus en plus présents aux offices : Orgue, Harmonium, instruments à cordes, claquements des mains et mouvements du corps. Le début du 20ème siècle voit surgir une véritable effervescence artistique pour les Noirs. Les Gospel Hymns deviennent des Gospel Songs dont les bases sont à la fois simples et sophistiquées. Mais au début de ce siècle on ne peut pas encore véritablement parler encore de Gospel.

Le Gospel est incontestablement une révolte musicale contre une Amérique raciste. C'est une expression de la souffrance des noirs récemment émancipés, mais encore sous l'hégémonie ségrégationniste blanche, particulièrement dans les États du Sud; d'où une très forte migration vers les grandes villes du Nord (Chicago, Detroit, New York). Ces populations ne s'engagent pas politiquement même si elles restent fidèles au parti républicain, à Lincoln, leur libérateur.

grecque, musique

La musique grecque, musique dont l’histoire remonte à l’Antiquité. Le terme même de «musique» nous vient des Grecs : mousikê. Placée sous le signe d’Apollon et d’Orphée, la musique représentait pour les Grecs un microcosme, reflétant les lois de l’harmonie...

grégorien, chant

Le chant grégorien est le chant liturgique officiel de l'Église catholique romaine. Remontant au Moyen Âge, il est indissociable de la liturgie de langue latine. Il reste cependant utilisé régulièrement dans certaines communautés religieuses ou traditionnelles et à titre plus exceptionnel, dans les cérémonies particulièrement solennelles.

Indépendamment de la liturgie, le chant grégorien est aujourd'hui apprécié pour sa qualité esthétique. C'est un genre musical qui appelle au calme, au recueillement, à la contemplation intérieure. Le chant grégorien a été qualifié de "Yoga musical de l'occident".

groove

Le mot groove signifie "sillon" en anglais, le verbe "to groove" veut dire "s'éclater". C'est aussi un terme musical, d'abord utilisé en jazz, qui désigne notamment une rythmique s'appuyant sur le premier temps de la mesure, caractéristique du funk de James Brown (1928), mais dont l'usage est galvaudé puisqu'il s'applique autant audit funk qu'au R'n'B moderne et au rap. Les maisons de disques et les médias ne sont pas étrangers à cette confusion sémantique dans la mesure où ce mot a été et demeure toujours employé comme argument commercial fourre-tout (slogans, noms de compilations et d'émissions, etc.).

Le groove, chez les musiciens, est aussi un "état" indéfinissable de la musique, qui peut signifier un moment un peu "magique", de grâce, ou celle ci "décolle" rythmiquement, on peut le rapprocher du swing en jazz, du duende en flamenco ou du tarab en musique arabe ... chaque style de musique ayant son vocabulaire pour désigner cet état que personne n'arrive à définir clairement mais que de nombreux artistes arrivent à ressentir. On dit souvent que tel ou tel musicien groove, c'est à dire que son jeu entraîne les autres musiciens et donc la musique produite ensemble vers cet état évoqué plus haut.

grunge

Le grunge n'est pas tant un style musical qu'une atmosphère particulière qui connut sa médiatisation à Seattle avec le groupe Nirvana, au début des années 1990; musicalement, le grunge pourrait être qualifié de «rock énergique», tendu, avec de la distorsion. Mais ce qui réunit peut-être le plus les différents groupes de rock ainsi désignés est l'expression exacerbée dans les textes comme dans les compositions de leurs chanson d'un mal-être profond, d'une absence de repères dans la société américaine du début des années 1990, un repli sur l'individu en butte avec la société, criant sa rage, fuyant dans les drogues ou flirtant avec l'idée de mort : des thèmes omniprésents dans les chansons de Nirvana, Alice In Chains ou dans une moindre mesure Pearl Jam. Le grunge a également été perçu comme la musique d'une génération, parfois qualifiée de "X génération".


H

hard bop

Le hard bop prend source dans un mouvement de reconnaissance par les noirs américains de leurs origines, appelé Black is beautiful, en 1955, un retour aux sources de la musique, à l'Afrique et, en même temps, une réaction agressive (musicalement parlant) au cool jazz (d'où le terme «hard») surtout dominé par les blancs.

Même si la plupart des acteurs de ce courant on fait leur apprentissage dans le style bebop (d'où le terme «bop»), ce genre musical incorpore les influences du rythm & blues, du blues et du gospel, notamment dans les jeux du piano et du saxophone.

hardcore

Le hardcore est un genre musical issu du mouvement punk à la fin des années 1970. Les instruments de musique et les structures musicales utilisées sont les mêmes que pour la musique punk.

Vers la fin des années 1970, des groupes de jeunes radicalisent la musique punk en accélérant les tempos et raccourcissant les morceaux. Ils y réintroduisant des paroles critiques et engagées et mettent en avant une éthique plus stricte, moins exubérante, qui se traduit en partie dans l'apparence : les excès fantaisistes du punk avec son abondance de piercings, de couleurs, de pantalons à carreaux, vestes personnalisées et de coupes de cheveux excentriques sont rejetés au profit de simples jeans, t-shirts souvent blancs sans motifs et cheveux coupés courts, voire rasés.

hard rock

Le hard rock est né à la fin des années 1960 avec des groupes britanniques comme Led Zeppelin et Deep Purple. Il est issu de plusieurs influences :

  • le rock 'n roll et le rock britannique : les Beatles, les Rolling Stones, les Yardbirds, The Who;
  • le blues endiablé de Jimi Hendrix;
  • le blues-rock et rock sudiste de groupes comme Lynyrd Skynyrd et Steppenwolf;
  • Le rejet musical du mouvement beatnik (mais pas nécessairement des valeurs).
  • Une certaine surenchère technique et sonore.

Il se caractérise par l'utilisation d'un trio de base guitare saturée-guitare basse-batterie, et une certaine agressivité, tout en restant proche de ses racines blues et rock.

heavy métal

Le heavy metal est un genre musical dérivé du rock. La division en sous-genres a commencé au début des années 1980. L'expression «heavy metal» a été pour la première fois utilisée par un journaliste pour qualifier la musique de Jimi Hendrix; il en disait en effet : «It's like heavy metal falling from the sky». Le terme est également utilisé par Steppenwolf dans la chanson Born to be wild (bande originale du film Easy Rider).

De plus «heavy metal» est un terme militaire signifiant «artillerie lourde», désignant ainsi les grosses pièces de canon. D'après certains, l'origine de cette appellation viendrait de là, et pourrait être liée à la contestation de la guerre au Viêt Nam qui a accompagné la naissance du genre.

Le heavy metal est apparenté au hard rock (AC/DC, Aerosmith, Guns N' Roses, Led Zeppelin…) par les instruments utilisés (guitare électrique saturée, basse et batterie) et le son, mais qui s'éloigne de la structure du blues.

hindoustani, musique

La musique hindoustani est une tradition musicale classique du nord de l’Inde, du Pakistan, du Bangladesh et, dans une certaine mesure, de l’Afghanistan.

La musique hindoustani insiste sur le développement de la mélodie et du rythme plus que sur l’harmonie. Le Raga, un concept difficile à définir, est connu comme une forme musicale qui s’est enrichie de génération en génération et qui autorise une grande variété d’improvisations. La structure fondamentale de cette forme se compose d’une gamme de notes qui peut être de différentes longueurs, de principes pour monter (aroha) et descendre la gamme (avaroha), de phrases caractéristiques et correspond à un moment du jour ou des saisons et peut-être possède une atmosphère spécifique (rasa).

hip-hop

Le hip hop est un mouvement culturel et artistique apparu aux États-Unis au début des années 1970 et qui, depuis, s’est diffusé dans le monde entier. Issu des ghettos new-yorkais, il mélange des aspects festifs et revendicatifs.

La musique hip-hop est basée sur deux aspects, la production (aussi appelée beatmaking) et le chant rap (aussi appelé emceeing (de emcee ou MC)). Le beatmaking peut souvent être confondu avec le DJing pour la simple raison que les deux font partie de la musique de fond (ou beat) utilisé par le MC pour rapper.

house music

La house-music est née au début des années 1980 à Chicago, et la légende raconte que son nom provient du club le Warehouse, où officiait le D.J. Frankie Knuckles. La house est composée, à la base, d'un rythme minimal, d'une ligne de basse funky, et de voix, samplées ou non.

La house est subdivisée en une multitude de catégories qui apparaissent et disparaissent au gré des modes. D'autres existent pour définir un style ou une provenance particulière.

hymne

Chez les Anciens, un hymne est un chant, poème à la gloire des dieux ou des héros, souvent associé à un rituel religieux. De nos jours, c'est un chant, poème lyrique à la gloire d'un personnage, d'une grande idée, etc.

Dans la liturgie catholique, une hymne (n.f) est un poème religieux, qui est chanté, notamment, pendant l'office divin. Elles ont donné lieu à des compositions musicales destinées à en accompagner les versets, notamment à l'orgue.

hymnes nationaux

Un hymne national est généralement un chant patriotique, souvent choisi pour l'usage officiel par le gouvernement, bien qu'il puisse aussi s'imposer par l'usage. La plupart des pays ont adopté un hymne national, qui peut coexister avec d'autres chants patriotiques usuels.


I

impressionniste, musique

Ce dit d'un type de musique classique, appartenant à l'époque moderniste, caractérisé par une écriture dans le temps non pas linéaire mais au contraire faites de successions d'impressions. On reconnaît dans cette musique, pour son couplage entre une tonalité très recherchée et la modalité, une grande sophistication. On considère que la première œuvre de musique impressionniste est le poème symphonique Prélude à l'après-midi d'un faune de Claude Debussy créé en 1894.

indienne, musique

La musique indienne est censée avoir une origine divine : selon la mythologie indienne, c'est par la musique que Brahmâ a créé l'univers.

L'origine de la musique classique indienne remonte aux temps védiques. Les hymnes védiques les plus anciens étaient chantés en utilisant uniquement trois notes. La musique indienne s’apparente à l'ancienne musique grecque, à la musique arabe, à la musique turque. Elle dérive de plusieurs systèmes appartenant originellement à des groupes ethniques et linguistiques.


J

japonaise, musique

Comme dans beaucoup de domaines au Japon, le paysage musical japonais est marqué par de très forts contrastes. Il suffit de regarder les charts télévisés des meilleures ventes de musiques pour voir s'entre mêler des chanteurs de musique traditionnelle en kimono et de jeunes idoles au look totalement extravagant, ou encore des rockers en vêtements sombres et des rappers en streetwear. L'industrie musicale japonaise est la seconde plus dynamique au monde, juste derrière les États-Unis. Et pourtant, la musique nippone s'exporte peu en-dehors de ses frontières, tout juste si les artistes se déplacent dans d'autres pays d'Asie.

Les deux genres dominants sont la Jpop et le J-Rock. Mais les courants musicaux sont aussi nombreux sinon plus qu'en Occident, et on peut aussi bien trouver des artistes de musique urbaine (rap, hip hop, etc.), de la musique électronique, etc. A noter également l'existence d'un courant quasiment typique nommé le Visual Kei ou visual rock, un peu tombé en désuétude actuellement mais qui a connu de grandes heures pendant les précédentes décennies, et aujourd'hui particulièrement populaire auprès des fans étrangers. Il existe également un circuit indies (par opposition aux majors ou grandes maisons de disques) sur lequel se produisent plus souvent des artistes ou groupes de rock, rock alternatif, et autres courants underground.

jazz, musique

Le jazz est un genre de musique né aux États-Unis au début du 20ème siècle. Issu du croisement du blues, du ragtime et de la musique européenne, le jazz est considéré comme la première forme artistique à s'être développée aux États-Unis.

L'une des principales influences du jazz, outre les chants religieux (Negro spirituals, puis gospel songs) et les work songs (chants de travail des esclaves dans les plantations de coton) fut le blues, une musique rurale qui évolua avec la migration des populations noires vers les grandes agglomérations, à la fin du 19ème siècle.

jazz manouche

Le Jazz manouche est le style révélé par Django Reinhardt (vers 1930) et Stéphane Grappelli. Le jazz manouche utilise plusieurs types de rythmiques : La valse, aux origines du style, la bossa nova, appelée bossa par les manouches (Il s'agit en réalité de rumba), le boléro et le tango.

La rythmique est souvent accompagnée de roulades, contretemps et autres figures de styles pour mettre en valeur le soliste ou enrichir l'harmonie et le rythme du morceau.


K

karnatique, musique

La musique Karnatique, (littéralement «musique traditionnel»), est la musique classique de l’Inde du Sud (opposée à la musique classique de l’Inde du Nord, c'est-à-dire la musique hindoustanie). La différence est que la musique Karnatique fait une place importante au chant structuré, est plus théorique et a beaucoup plus de règles. La musique carnatique, dont les fondations sont écrites entre le IVème siècle av. J.-C. et le IIème siècle av. J.-C., commença comme un rituel spirituel de l'hindouisme.


L

latine, musique

La musique latine est un néologisme marketing récent, d'origine états-unien, qui ne désigne généralement que les rythmes d'Amérique latine et des rythmes de la Caraïbe hispanophone (1), mais aussi, le plus souvent, la musique de variétés ou pop-rock de ces mêmes pays (ou d'artistes qui en sont originaires). Parfois la musique d'Espagne (et souvent aussi d'Italie) est incluse dans le concept. Dans la culture médiatique globale actuelle, le terme "latin" a peu à peu été vidé de son sens originel, pour n'être finalement plus qu'appliqué qu'à certaines cultures métisses d'Amérique centrale et du Sud, excluant quasi totalement l'Europe latine, d'où le terme est pourtant originaire.

C'est pourquoi le concept de "musique latine" est en réalité inapproprié dans son usage populaire courant, lorsqu'il ne désigne que des musiques "tropicales", dont les rythmes ne sont pas "latins" mais essentiellement d'origine africaine. (1) La musique jamaïcaine, la musique de Trinidad (calypsosoca), et la musique créole d'Haïti, de Guadeloupe ou de Martinique ne sont généralement pas considérées comme faisant partie de la musique latine, mais forment, avec la musique latine, ce qu'on appelle la musique tropicale. Ce sont souvent des musiques populaires et dansantes.

lo-fi

Si l'expression Lo-fi touche en premier lieu à la qualité sonore de l'enregistrement (low-fidelity - en opposition à haute fidélité ou hi-fi), celle-ci a pris un sens nouveau au début des années 1990 pour définir l'émergence d'un genre musical en soi. Largement inspirés de la sonorité rock garage des groupes psychédéliques des années 1960 et des vagues punk, noise et college rock des années 70 et 80.

Ce courant alternatif fut souvent défini par rapport au phénomène international que fut le grunge. En fait suite à l'émergence populaire de ce qu'on appellerait ensuite «musique alternative», que le grunge contribua en majeure partie à populariser, le Lo-Fi devient malgré lui le courant underground le plus important des États-Unis (et du Royaume-Uni) en s'opposant au mercantilisme de l'industrie du disque, laquelle avait complètement récupérée le mouvement grunge.

C'est donc en défendant les valeurs qui avaient caractérisé les vagues punk et hardcore des années 1980, c'est-à-dire l'indépendance face aux compagnies de disques dites «majeures» et l'auto-promotion de la scène locale et nationale par des moyens alternatifs, que le Lo-Fi se démarqua du lot. Attitude qui se reflétait dans le caractère amateur, ou garage, de la réalisation des albums lo-fi: l'idée que la qualité douteuse de l'enregistrement contribuait à l'impact artistique de l'œuvre était alors devenue la règle parmi les groupes du genre.


M

médiévale, musique

Le haut Moyen Âge nous a légué, grâce à la fonction très conservatrice des monastères, le chant grégorien formalisé et en grande partie fixé dès le 7ème siècle. Cette pratique ininterrompue depuis plus de mille ans est exceptionnelle en Occident. Les grandes périodes sont : l'ars antiqua, l'ars nova et l'ars subtilior

motet

Un motet est une composition musicale apparue au 13ème siècle, à une ou plusieurs voix, avec ou sans accompagnement musical, généralement religieuse, courte, et écrite sur un texte en latin. Le motet est dérivé du procédé de l'organum, à l'origine de la polyphonie — l'une des bases de la musique occidentale.

musique

On peut dire que la musique est une succession de sons organisés, par un compositeur ou un instrumentiste improvisateur. Tous les sons, qu'ils proviennent d'instruments de musique ou d'ailleurs, ont à priori vocation à devenir musique.

musiques du monde

Musiques du monde (ou world music) est un terme générique - et un peu fourre-tout - qui couvre toutes les musiques qui ne font pas partie des courants principaux de la musique pop, de la musique classique, du jazz, du rap, de la techno ... et qui contiennent des composantes dites «ethniques».

Le terme recouvre aussi bien la musique pop du tiers monde, la musique pop européenne qui utilise les influences du tiers monde et la musique traditionnelle spécialement mais non exclusivement du tiers monde. Cependant dans certains pays (états unis notamment) on peut trouver de la musique française (de variété ou rock), par ex, classée au rayon world music de grands magasins de disques.

Le terme est utilisé principalement à des fins marketings et de classification, parfois faisant référence à toute sorte de musique étrangère, notamment en langue étrangère.

De toute évidence, les différents genres de musique ethnique qui sont regroupés sous le terme «musique du monde» n'ont rien en commun d'un point de vue «musical» ou «génétique» qui puisse justifier le terme de «world music».


N

new orleans, jazz

Le jazz Nouvelle-Orléans est un courant musical du jazz qui s'est principalement développé dans les années 1910 et 1920 à La Nouvelle-Orléans — c'est là qu'est né le jazz dans les années 1910 avant d'émigrer vers Chicago — avant de s'éclipser face au middle jazz vers la fin des années 1920. Un mouvement de «revival» de ce courant initié entre autre par Louis Armstrong et Kid Ory apparaît dans les années 1940 en réaction au be-bop naissant. L'une des caractéristiques de ce courant est le style «tailgate», consistant pour le trombone à accompagner le jeu de la trompette par un contrepoint rythmique, ponctué d'effets de glissandi. Le nom «tailgate» vient du fait que les orchestres défilaient sur un chariot traîné par des chevaux. Pour laisser assez d'espace à son encombrante coulisse, le tromboniste ouvrait le hayon ("tailgate" en anglais) et s'asseyait à l'arrière les pieds dans le vide.

new wave

La New wave (littéralement «nouvelle vague») désigne un genre musical apparu à la fin des années 1970 avec l'ouverture musicale créée par le Punk-rock. Le genre évolue ensuite tout au long des années 1980 avec la disparition de nombreux groupes à l'orée des années 90.

La New wave est née du regain de créativité du rock en 1978-1979 et de la nouvelle vogue des synthétiseurs (popularisés par Jean Michel Jarre et Vangelis) devenus accessibles aux jeunes musiciens , la génération post-punk ayant digéré l'influence d'artistes novateurs majeurs tels que David Bowie, Brian Eno et Kraftwerk.

On peut distinguer deux grandes tendances :

1) Une tendance synthé-pop avec des sous-tendances (Branchée, dance, commerciale…) qui produit un grand nombre des tubes des années 1980.

2) Une tendance post punk créative qui, sans être coupée de la première, assume l'héritage punk et une certaine indépendance vis-à-vis de l'industrie musicale. La plupart des groupes de la vague "punk" de 77 qui ont traversé les années 80 comme "The Stranglers" ou "Buzzcocks" peuvent être classés ici, leur musique ayant en général évoluée de disque en disque. Cette tendance est celle où s'invente une musique plus expérimentale, plus radicale et rebelle. Elle s'exprime sur scène et nourrit de nombreux fanzines et labels indépendants, en Europe et ailleurs.

Elle évolue dans les années 1980 vers diverses directions : la pop moderne (née dans les années 60 avec les Beatles), les prémices de la techno avec l'EBM (Electronic Body Music), et ce qu'on appellera plus tard le gothique.


O

opéra

Un opéra est une œuvre musicale et scénique, souvent entièrement chantée, dont l'interprétation se fait accompagner par un orchestre.

Il s'agit en réalité du théâtre musical occidental - lié à la musique classique. De ce point de vue, la tragédie grecque ou le Kunqu en sont extrêmement proches.

L’opéra est né en Italie au tournant des 16ème et 17ème siècles. Parmi les ancêtres de l’opéra figurent les madrigaux italiens, qui mirent en musique des situations avec des dialogues, mais sans jeu de scène. Les mascarades, les ballets de cour, les intermezzo, ainsi que d’autres spectacles de cour de la Renaissance, faisant intervenir des figurants, de la musique et de la danse, sont autant de précurseurs. L’opéra proprement dit émane d’un groupe de musiciens et d’intellectuels qui s’étaient donné le nom de Camerata. La Camerata s’était fixée deux objectifs principaux : faire revivre le style musical du théâtre grec antique et s’opposer au style contrapuntique de la musique de la Renaissance. En particulier, ils souhaitaient que les compositeurs s’attachent à ce que la musique reflète, simplement et mot pour mot, la signification des textes. La Camerata pensait reprendre en cela les caractéristiques de la musique grecque antique.

opérette

Une opérette est une sorte d'opéra, d'un style léger, qui alterne les parties chantées (de solistes ou chorales) avec les parties parlées et parfois dansées. Elle vise le spectacle, la distraction facile, basée sur le comique et la gaîté et/ou le sentimental – mais pratiquement toujours avec une fin heureuse. Elle constitue parfois un intermède de mise en scène lorsqu'elle est conçue comme une pièce brève.

Issue de l'opéra-bouffe, au 19ème siècle, l'opérette eut un grand succès populaire en France, grâce notamment à Jacques Offenbach qui est considéré comme le maître du genre, apprécié de la bourgeoisie parisienne et du couple impérial, peu amateur de l'opéra classique.

oratorio

Un oratorio est une œuvre lyrique, formellement assez proche de l’opéra : il est en principe destiné à une exécution dans l’enceinte d’une église, pour une occasion particulière, ou (de nos jours) en concert. Son sujet est le plus souvent religieux : épisode tiré de la Bible, de la vie de Jésus, plus occasionnellement de la vie d’un(e) saint(e).

Comme son nom l’indique l’oratorio est une invention de membres de l’ordre religieux italien des Oratoriens, au 16ème siècle. À cette époque il était interdit aux compositeurs d’opéra de tirer l’argument de leur œuvre d’un sujet sacré. Le but des créateurs de l’oratorio était de contourner cette interdiction en créant une forme spécifique qui puisse aborder ce type de sujets tout en présentant le même potentiel de séduction que l’opéra.


P

passion, musique

Dans la musique sacrée classique, une passion est une catégorie d'oratorio, c'est-à-dire une composition musicale pour solistes vocaux, chœur et orchestre, dont la principale caractéristique est d'être écrite à partir du récit de la passion du Christ.

polyphonie

En musique, on entend par polyphonie la combinaison de plusieurs voix indépendantes et pourtant liées les unes aux autres par les lois de l'harmonie. Par extension c'est la capacité de jouer plusieurs notes à la fois.

De manière très générale, les mots polyphonie et harmonie peuvent être considérés comme des synonymes désignant un procédé musical utilisant les simultanéités sonores délibérées. Dans cette acception, la polyphonie (ou l'harmonie) s'oppose à la monodie.

De manière plus précise, et concernant la seule musique occidentale savante, la polyphonie désigne le système musical utilisé du 12ème siècle à la Renaissance. Elle s'oppose cette fois à l'harmonie, système qui lui succédera au cours de la deuxième moitié du 16ème siècle. Le procédé de composition associé à la polyphonie est appelé contrepoint.

pop, musique

Il est difficile de définir précisément la musique pop, celle-ci s'enrichissant des influences d'autres courants musicaux quand ceux-ci deviennent à la mode (disco, funk, hard rock, techno, etc.). Généralement, les morceaux de musique sont adaptés à de fréquents passages radio et donc dépassent rarement une durée de trois à quatre minutes. Ils présentent une structure simple (couplet / refrain) et sont souvent construits autour d'un motif musical accrocheur, facile à retenir et à fredonner. Les arrangements et l'instrumentation sont soumis à un fort effet de mode. Les thèmes abordés sont le plus souvent légers avec une forte prépondérance des thèmes sentimentaux et festifs.

Par comparaison au rock (musicalement plus radical, fréquemment moins politiquement correct dans ses textes voire parfois engagé), la pop est plus consensuelle. Les artistes pop sont en général moins provocateurs (bien que certains utilisent la provocation comme marque de fabrique).

Le terme de musique pop est issu de l'anglais popular music (musique populaire) et est apparu dans les années 1960 pour désigner le rock'n'roll (nommé au début rythm 'n blues par Ray Charles, appellation qui sera ensuite reprise par les Rolling Stones) et toutes les musiques apparentées par opposition aux genres les ayant précédé : musique légère, variétés, classique, jazz, musique du folklore français et international, etc.) Dans son acception la plus générique, il est utilisé pour qualifier la musique populaire du moment, sans que celle-ci réponde nécessairement à des critères de style particuliers. Par la suite, le terme «pop» (parfois «pop-rock») désigne un sous-genre apparu dans les années 1950-1960.

Dans les années 1970, la marchandisation croissante du domaine musical amène l'élaboration de produits expressément conçus pour atteindre une popularité maximum dans un temps limité. L'image devient un composant essentiel du mix marketing des maisons de disques et le marché est alors alimenté régulièrement en «tubes» qui sont fabriqués comme des produits de consommation courante précipitant la dépréciation de la pop en tant que forme musicale. Les années 1980 et 1990 renforceront cette tendance, les maisons de disques assurant la promotion massive d'artistes sélectionnés parfois davantage en fonction de leur apparence physique que pour leurs qualités artistiques. Le clip vidéo qui souligne le style vestimentaire et les capacités chorégraphiques de l'artiste acquiert une importance quasiment égale à celle du morceau. Michael Jackson, adoubé King of pop par les médias, conquiert le statut de superstar incontestable du domaine notamment grâce au soin particulier apporté à la mise en scène de ses morceaux (en particulier l'album Thriller). Madonna et Milène Farmer sauront faire usage des mêmes armes. Le terme Queen of pop et King of pop sont aussi venus mettre en avant Madonna et Mickael Jackson pour le soulèvement de fans considérable qu'ils ont gagné par leur musique.

La fin du 20ème siècle voit dans la continuité de ce mouvement l'apparition de groupes constitués de toutes pièces par les producteurs afin de répondre aux attentes de leur public : c'est l'époque des boys bands puis girls bands réunissant des individus répondant à des stéréotypes divers (rebelle, romantique, etc.) dont l'association doit permettre de correspondre au goût de chacun (en particulier les adolescentes et pré-adolescentes qui sont leur cible principale). Ce système atteint son paroxysme avec certains groupes dont les membres ont été sélectionnés uniquement pour leur apparence et dont les enregistrements font en fait appel à d'autres chanteurs (cf Milli Vanilli).

En parallèle, au milieu des années 1990, des groupes musicaux poursuivent une véritable recherche musicale dans la lignée des Beatles (Paul Weller, Blur, Pulp). Cette pop plus sophistiquée, aux textes plus sérieux, parfois subversifs se développe en particulier en Grande-Bretagne où l'appellation «Britpop» revendique cette spécificité. Ce courant peut néanmoins être considéré à la lisière du rock.

Le début du 21ème siècle est marqué par l'irruption de la télé réalité dans le domaine musical avec la création de programmes tels qu'American Idol aux États-Unis, importé en France sous la forme de la Star Academy, Pop Star puis À la recherche de la nouvelle star. Mais la POP, la pure la vraie, celle des seventies, revient en force avec "Bn'B" cette superbe chanteuse black hollandaise dont le nouveau titre "Cum 2 Mee" reprend tous les ingrédients de l'époque avec ce fameux son Rn'B dont elle est une véritable fervente.

psychédélique, musique

Le rock psychédélique est un genre musical apparu au milieu des années 1960, inspiré par l'usage de drogues hallucinogènes et notamment du LSD. Ce genre est caractérisé par une construction rythmique peu complexe et hypnotique, des mélodies répétitives et pénétrantes, des solos instrumentaux longs et tortueux, modelés d'effets sonores tels que la Wah-wah et la distorsion, le tout dans des morceaux généralement assez longs. Ce concept s'est propagé à des degrés divers dans plusieurs styles musicaux dans le rock mais aussi dans d'autres milieux comme la soul music. Il forme avec la pop psychédélique l'une des deux branches musicales majeures du psychédélisme. Bien que n'étant pas des formations psychédéliques, Jimi Hendrix et les Doors ont subi l'influence du mouvement et ont contribué à son succès.

punk

Le punk est un mouvement culturel contestataire apparu en 1976-1977 à peu près simultanément aux États-Unis et au Royaume-Uni avant de se répandre dans le reste du monde. C'est une révolte contre les valeurs établies, qui privilégie l'expression brute et spontanée. Le punk est porteur d'une volonté de «tabula rasa» mais aussi d'un renouveau musical et culturel, l'émergence d'une nouvelle énergie, synonyme d'une liberté de création maximum (labels indépendants, Do It Yourself, fanzines, mode, graphisme).

Ce mot viendrait de punk, mot anglais signifiant sans valeur, il est accepté avec ironie par les punks puisqu'ils rejettent les «valeurs établies». Le mouvement punk est souvent associé au mouvement anarchiste. Certains groupes comme Crass prennent cette référence très au sérieux.

Le punk a plusieurs sous-genres, non exclusifs dont le punk rock, la pop-punk, l'anarcho-punk, le punk hardcore et le Ska-punk.

L'expression punk reste associée aujourd'hui à la période 1976-80, incarnée par les Sex Pistols, The Clash, The Damned, X-Ray Spex, The Ramones entre autres et à une nouvelle forme d'énergie, d'esthétique et de radicalité prenant le pas sur la contestation hippie de la décennie précédente.

punk rock

Le punk rock est un mouvement de musique rock, issu du Punk. Ses origines remontent vers 1975 des groupes états-uniens ou britanniques, tels les Ramones, les Sex Pistols ou les Clash. Le punk rock se démarque du punk par des chansons moins sombres, moins saturées, une mélodie et une voix plus douce et une idéologie moins «anti-commerciale» et «anti-populaire», se rapprochant plus du pop rock.

Il existe en fait deux périodes du punk rock: une période de 1975 à 1985 (groupes londoniens) et de 1995 jusqu'à aujourd'hui (groupes californiens, canadiens...)


R

râga

Le Râga ou Râgam en tamoul — terme sanskrit signifiant attirance, couleur ou passion — est un cadre mélodique utilisé dans la musique classique indienne. Les râgas sont fondés sur les théories védiques concernant le son et la musique. Ils ont été fixés par Mâtanga dans son ouvrage Brhaddeśi entre les Vème siècle et Xème siècle, mais c'est seulement au XVIème siècle qu'ils deviennent partie intégrante du classicisme indien. Chaque râga est lié à un sentiment, une saison, un moment du jour. Cependant cette théorie du moment, qui guide le choix du râga à utiliser au moment du concert, n'est plus strictement respectée.

ragtime

Le ragtime est un genre musical d'origine américaine, extrêmement populaire dans les années 1900-1915. Le ragtime est généralement considéré comme l'un des principaux précurseurs du jazz (avec le blues). À partir des années 1920, le jazz a rapidement supplanté le ragtime, même si celui-ci a pu continuer à se développer au travers de dérivés tels que le Novelty piano ou le Stride. Le ragtime est principalement associé au piano, mais est aussi joué avec d'autres instruments, tels que la guitare ou le banjo, et peut être interprété avec une formation de type fanfare.

Du point de vue musical, le ragtime se caractérise principalement par l'introduction de syncope dans la mélodie : les notes sont parfois jouées entre les temps principaux du rythme, créant un effet de décalage.

raï

Le raï est un mouvement musical apparu au début du XXème siècle autour d’Oran. L’origine du mot raï, qui signifie «opinion», «avis» ou «point de vue», viendrait de l’époque où le cheikh (maître), poète de la tradition melhoun, prodiguait sagesse et conseils sous forme de poésies chantées en dialecte local. Cependant, dans le contexte de la complainte populaire, le chanteur qui se plaint de ses propres malheurs sans vouloir accuser personne s'accuse lui même. Et plus exactement, il s'adresse à sa propre faculté de discernement, à son raï qui, cédant aux sentiments, l'a conduit à prendre les mauvaises décisions.

rap

Le rap, parfois interprété comme le rétroacronyme des expressions anglaises rhythm and poetry ou rock against police (dû à une rébellion de jeunes des années 1980 contre la police), est un genre musical appartenant au mouvement culturel hip-hop apparu au début des années 1970 aux États-Unis. Aux premières heures les MC (maîtres de cérémonie) servaient juste à supporter les DJ et les parties rappées étaient simplement appelées MC-ing. Originaire des ghettos américains, il sert de signal d'alarmes aux défavorisés qui crient leur peines en les composant et en les posant sur un rythme. Dans les années 1960 et 70, James Brown (surnommé le «Père fondateur du Funk» ou le «Parrain de la Soul») jette les bases sur lesquelles sera fondé le rap.

récitatif

Le récitatif est né au cours du XVIème siècle, en même temps que la monodie accompagnée et l'opéra dont il est indissociable. La mélodie du récitatif vise à se rapprocher au maximum du débit de la parole et de ses inflexions. Sa fonction est, dans un opéra (mais également, dans d'autres genres, tels que la cantate, l'oratorio, la passion, etc.), de permettre à l'action d'avancer. En effet, lors d'un air (ou aria), le déroulement dramatique s'interrompt et le temps réel du dialogue parlé n'est pas respecté.

reggae

Le reggae est apparu à la fin des années 1960, il est l'évolution du ska et du rocksteady, trouve ses racines dans la musique traditionnelle caribéenne comme le mento et le calypso, mais est aussi très influencé par le rythm & blues, le jazz et la soul music (la musique américaine est alors très en vogue en Jamaïque). A ces influences s'ajoute celle du mouvement rasta et des chants nyahbinghi, qui utilisent les Burrus africains (tambours) apportés par les esclaves en Jamaïque. Ce métissage ne s'arrêtera pas là, aujourd'hui nombre de styles s'inspirent, intègrent ou reprennent le style reggae, de par le monde. Le reggae est aujourd'hui une musique universelle, comme le souhaitait son principal ambassadeur, Bob Marley .

renaissance, musique de la

On désigne par musique de la Renaissance la musique européenne composée pendant la Renaissance, approximativement entre les années 1400 et 1600. Il s'agit d'une convention : si la dernière date n'est guère contestable eu égard à l'évolution importante du début du 17ème siècle, et qui marque le début de la période baroque, il n'en est pas de même pour le début de cette période. Ces deux siècles se situent clairement, en ce qui concerne la musique, en continuité avec ce que nous appelons le bas Moyen Âge, avant d'acquérir des traits spécifiques.

répétitive, musique

La musique répétitive, appelée aussi musique minimaliste, est un courant de musique contemporaine apparu dans les années 1960 aux États-Unis. Les principaux représentants en sont Steve Reich, Philip Glass, John Adams, Terry Riley et Michael Gordon. On pourrait faire remonter les prémisses de la musique minimaliste à certaines œuvres d'Erik Satie (Vexations, 1892-93).

L'esthétique de la musique minimaliste est basée sur plusieurs points :

- un retour à une harmonie "consonante" (voire tonale, ou modale dans certaines œuvres)

- la répétition de phrases, figures ou cellules musicales avec ou sans petites variations graduelles

riff

En musique, un riff désigne une courte phrase mélodico-rythmique, jouée plusieurs fois de suite, dont l'aspect rythmique a généralement plus d'importance que l'aspect mélodique.

En jazz, où le terme est initialement utilisé, les riffs sont souvent joués par les sections de cuivres en accompagnement d'un thème ou d'un solo, avec éventuellement de petites altérations harmoniques.

En rock, le terme est utilisé essentiellement pour définir une séquence de guitare permettant à elle seule de reconnaître la chanson, d'en évoquer l'esprit. Il peut être répété dans la chanson, avec éventuellement de légères variations — vitesse, hauteur des notes, etc. Il est courant qu'un riff soit la base d'un solo.

rhythm and blues

Le rhythm & blues (ou R&B, parfois aussi abrégé R'n'B) est un genre musical combinant des influences jazz, gospel et blues, à l'origine joué par des interprètes afro-américains.

Le terme fut introduit en 1949 par Jerry Wexler. Ce terme, qui se prête davantage au marketing musical, remplace peu à peu l'expression race music (musique raciale), trop péjorative.

Plutôt que d'identifier un genre musical bien précis, le terme rhythm & blues a été petit à petit utilisé pour décrire tout type de musique contemporaine populaire parmi la population afro-américaine. Bien que réutilisé depuis la fin des années 1990 en Europe, le terme "R&B" a toujours été utilisé aux États-Unis (des années 1950 à aujourd'hui).

À ses débuts, le rhythm & blues était une version noire, mais également un prédécesseur du rock & roll. Il était fortement influencé par le jazz, le boogie, le blues, la jump music, et surtout le gospel. Les années 1940 marquent la charnière entre le jazz et le rhythm & blues : le saxophone est alors l'instrument roi de ce genre musical.

Le rhythm & blues, notamment dans sa version de La Nouvelle-Orléans fut aussi une influence majeure en Jamaïque où les musiciens locaux en firent la base de ce qui deviendra le ska.

Toujours utilisé au États-Unis depuis, et synonyme de black music (qu'elle soit soul, funk, disco ou urban au cours des années 1970 et 1980), le terme R&B (ou R'n'B) est réapparu en France au milieu des années 1990, cette fois désignant la nouvelle musique populaire noire américaine fortement influencé par le hip-hop. Cette nouvelle musique R&B/hip-hop n'a parfois qu'un rapport lointain avec la musique soul, à part la même manière de chanter issue du gospel.

rock

Le rock est un genre musical qui mêle le blues noir et le rythm and blues en premier lieu, avec une culture blanche marquée par la musique country notamment. Le rock devient par la suite une véritable philosophie avec sa cohorte culturelle, du cinéma aux bandes dessinées en passant par la mode vestimentaire.

Le rock'n'roll est un enfant du blues, le rythme ternaire (division du temps) de celui-ci étant remplacé par un rythme binaire et le tempo devenant plus soutenu. Il convient ici de distinguer rhythm & blues et rock'n'roll, même si la tâche apparaît délicate de la fin des années 1940 à 1954. Citons ici Fats Domino qui fait du rock'n'roll dès 1948 sans le savoir. Ike Turner prétend lui aussi avoir interprété le premier rock "Rocket 88" en 1951. L'étiquette rock'n'roll a, dans un premier temps, été utilisée pour distinguer le rythm & blues des noirs de celui des blancs et ce pour des raisons liées à la politique raciale de l'époque. Il était inadmissible que des artistes blancs se retrouvent dans les mêmes bacs chez les disquaires que les noirs. Le style particulier du rythm & blues blanc a donc servi de prétexte pour une nouvelle étiquette " rock n roll".

Le terme rockabilly désigne la première forme historiquement identifiable de rock & roll, il s'agit essentiellement d'un croisement de rythm & blues et de musique country. Elvis Presley et Bill Haley sont deux précurseurs chez les chanteurs blancs.

Le rock'n'roll provoque un mouvement de rejet de la bonne société américaine qui croit avoir triomphé de ce mouvement en 1959. On annonce alors la mort du rock et il est vrai qu'aux États-Unis, le mouvement semble s'essouffler. Les chanteurs sont désormais très consensuels et Elvis est institutionnalisé, cantonné aux ballades. Le rock'n'roll continue cependant de se développer sous des formes plus locales et confidentielles comme la surf music de la côte ouest ou le rock garage au nord.

Vers la fin des années 1950, et le début des années 1960, on entend de plus en plus de titres de rock'n'roll plus "sages", plus "doux" et qui vont engendrer la musique pop.

émerge alors ce qu'on n'appelle plus rock'n'roll mais tout simplement "rock", La réplique ne vient pas d'Amérique mais du Royaume-Uni. Les premiers émules d'Elvis apparaissent comme Cliff Richard et de petites formations se multiplient pour les imiter. Au passage cependant, le rock'n'roll s'acclimate et les Shadows qui accompagnent Cliff Richards initient l'archétype de la formation rock telle qu'elle sera reprise aussi bien en Europe que de l'autre côté de l'Atlantique : la contrebasse disparaît au profit de la basse électrique, deux guitaristes se répartissent les tâches de la rythmique pour le premier et des chorus pour le second. Les groupes britanniques s'éloignent ainsi rapidement de leur modèle américain pour créer une musique originale que les francophones appellent le «rock anglais». Les Beatles accentuent le travail sur la mélodie et les harmonies vocales et donnent naissance à la musique pop tandis que le mouvement du british blues boom retourne aux racines blues, privilégiant des rythmes syncopés et des sonorités plus agressives. Les Rolling Stones émergent comme le fer de lance de ce rock britannique. Des branches parallèles se multiplient alors que des groupes tels que les Who et les Kinks développent le mouvement mod, tandis que les Animals ou les Yardbirds créent un blues rock britannique. La richesse de la création britannique est florissante et impose définitivement au niveau mondial un genre musical qui devient emblématique de la seconde moitié du XXème siècle. Le rock se ramifie alors presque à l'infini en explorant des niches apparemment improbables. Le jazz-rock, pour ne citer que lui, naît de cette recherche entamée dès les années 1960.

rock gothique

Historiquement, le rock gothique est né en 1977-1979à Londres sur les cendres du mouvement punk, avec des groupes comme Siouxsie & the Banshees, The Cure et Joy Division, groupes contemporains du punk-rock incarné par les Sex Pistols, The Clash, Buzzcocks , Generation X. Tandis que ces derniers pratiquaient un rock agressif et extraverti, les groupes goths étaient plus introvertis et personnels. Le rock Gothique a seulement commencé à être défini comme mouvement avec l'apparition de Bauhaus en 1979 puis avec le mouvement Batcave, Sisters of Mercy etc. Le style gothique est aussi très noir. Le gothique s'est inspiré du style punk... Le rock gothique est à son niveau plus fondamental une combinaison de rock punk et de New wave. Entre 1979-1985 on l'a connu comme vague post-punk, alternative et nouvelle. Le lyrisme est généralement très poétique au naturel, et suit des mélodies dans l'instrumentation de la chanson.

rock indépendant

Le Rock indépendant (indie rock en anglais) est une classification apparue avec l'apparition du punk rock à la fin des années 1970. Cette dénomination vient de l'indépendance revendiquée des labels vis à vis des majors du disque.

Cette classification n'est donc pas purement musicale mais désigne des disques (et pas des groupes) publiés par de "petits" labels. Nombre de groupes sont ainsi qualifiés à tort de "rock indé" alors qu'ils publient leurs albums chez les majors.

Le rock indépendant peut contenir de nombreuses sous classifications :

rocksteady

Le Rocksteady est le résultat de la transformation du ska, rythme à quatre temps, en tempo binaire, plus lent, avec un peu moins de cuivres, mais plus de claviers et de chant.

C'est une musique entre ska, soul nord-américaine et rythm & blues, diffusée par les radios des États-Unis. La contrebasse est souvent remplacée par la basse électrique et le temps fort est marqué sur le troisième temps. On trouve surtout des trios de rocksteady chantant des chansons d'amour (The Heptones). Nouveautés : le chanteur est bien mis en avant, le musicien est confiné dans les studios et le producteur supervise tout de A à Z.

Apparu en 1966, le rocksteady serait né de vagues de chaleur qui obligèrent les musiciens à ralentir le tempo. Mais il représente surtout une transition entre le ska et le reggae auquel il ouvre la voie en 1968.

romantique, musique

La notion «romantique» désigne la musique qui s'échelonne du début XIXème jusqu'au tout début XXème siècle. La musique, comme la peinture, est influencée par le romantisme qui, à l'origine, est un mouvement littéraire.

La musique romantique vise ici à susciter l'émotion, à bouleverser. Le piano-forte, en remplaçant le clavecin, permet désormais d'exploiter de puissants contrastes de dynamique. De la même façon, l'orchestration devient de plus en plus audacieuse et élaborée, d'autant plus que certains instruments, comme par exemple le cor, sont modifiés par les facteurs d'instruments de manière à devenir plus maniables. Les sonorités inventées par les romantiques sont particulièrement colorées et évocatrices, davantage en tout cas que chez des classiques comme Haydn ou Mozart. À la jonction de ces deux courants se situe la puissante personnalité de Ludwig van Beethoven, dont les premières œuvres se rattachent à l'esthétique classique tandis que celles de sa maturité doivent être considérées comme le début du romantisme musical.


S

salsa

La salsa (mot espagnol qui signifie «sauce») désigne à la fois une danse, un genre musical, mais également une famille de genres musicaux (musique latino-américaine).

À partir de 1973, le nom de Salsa sera massivement utilisé commercialement pour désigner ce mouvement

Ce qu'on appelle aujourd'hui salsa est un terme aussi large que jazz ou rock. Difficile à définir et sujet à controverses, ce complexe musical est plus qu'un genre musical, une fusion ou un style musical. Il est issu de nombreux rythmes tels que le son, le mambo et la guaracha de Cuba, la plena et la bomba de Porto Rico, et différents styles tels que la charanga, le conjunto, le sexteto et d'autres. Mais principalement basé sur une fusion de son montuno et de mambo. Par confusion ou but commercial, on utilise parfois le terme 'salsa' pour y englober d'autres genres incompatibles tel que le merengue, le cha cha cha, voire même la latin-house, la cumbia, la bachata.

Le terme salsa englobe cette variété de styles rythmiques et de formes musicales. Pour étudier les racines de la salsa, nous devons nous tourner vers Cuba à cause de ses contributions énormes à ce type de musique.

samba

Le samba est un genre musical et une forme de danse populaire du Brésil. Le mot samba est masculin lorsqu'on désigne le genre musical, au féminin lorsqu'on désigne la danse.

Le samba est née dans les bidonvilles de Rio de Janeiro au début du XXéme siècle. Le samba est une musique binaire à deux ou quatre temps. Elle est basée sur une composition rythmique syncopée, issue d'un mélange entre les traditions des noirs africains amenés en esclavage dans les plantations, des indigènes et des colons européens.

shuffle

Le Shuffle est l'ancêtre du skaà la fin des années 1950, joué par des jamaïcains qui essayaient de reproduire les chansons des jazzmen noir américains qu'ils entendaient à la radio, en les mêlant aux rythmes qu'ils savaient déjà jouer (mento, calypso, merengue...). La basse est puissante et le rythme de guitare est déjà syncopé et plus rapide.

ska

Le ska est un style musical rythmé à deux temps, originaire de la Jamaïque, puis diffusé internationalement. Au début des années 50, en Jamaïque 95% des Jamaïcains ont du sang africain. Musicalement, plusieurs îles des Antilles font danser le peuple sur différents rythmes : le merengue dominicain, le kompa haïtien, le calypso de Trinidad très en vogue, le son cubain, le zouk guadeloupéen… Le folklore local, le mento jamaïcain, quant à lui, est composé d'influences européennes, bantoues et ouest-africaines.

Au fil du temps, la syncope du boogie basé sur le contretemps s'accentue au point de devenir le temps fort du rythme. Le ska se dégage peu à peu des différents styles, caractérisé par ce rythme syncopé marqué par un temps fort sur les deuxième et quatrième mesures. Le jeu de guitare correspond au contretemps du R&B et au piano du boogie. Les cuivres sont ajoutés pour les solos de jazz, ainsi qu'une contrebasse très en avant, comme pour le merengue, le calypso et le mento. Souvent, les morceaux joués sont instrumentaux, frénétiques et soutenus. En 1960, le ska se distingue et devient un genre à part entière. Aussi, certains affirment que le mot «ska» est né du son que produit la façon sèche de plaquer des accords sur la guitare.

soca

La Soca est un genre musical et une danse. C'est une version accélérée du calypso (soca est la contraction de soul-calypso). Elle est née au carnaval de Trinidad, dans les années 1970.

Les influences de soca peuvent être trouvée dans d'autres genres musicaux comme notamment dans le hip hop et le reggaeton.

són cubain

Le Són est un genre musical, dérivé du Changui que Nené Manfugas a introduit à Guantanamo puis en 1882 au carnaval de Santiago de Cuba, joué à ses débuts par un trio de musiciens : un tres, un bongo et un instrument de basse (la marimbula au début).

soul, musique

La soul est une musique populaire afro-américaine née à la fin des années 1950 et dérivée du gospel et du blues. Elle est considérée par certains comme un retour du rhythm & blues aux racines dont il est issu : le gospel (musique d’église). Le terme soul apparaît pour la première fois dans les titres de deux albums de Ray Charles en 1961.


T

trance

La trance est un genre de musique électronique dont l'origine remonte aux sources de la techno et de la house. La trance voit le jour au début des années 1990 à Francfort-sur-le-Main (Allemagne).

Elle se caractérise par une recherche systématique de lignes mélodiques répétitives et planantes.

L'esprit de cette musique vient du fait que la musique et la danse peuvent altérer la perception sensorielle (comme dans le cas des derviches tourneurs de la religion islamique) et transporter l'auditeur dans un état d'extase hypnotique et méditative, la transe (sens premier de trance en anglais).

techno

La techno est une forme de musique électronique qui est apparue au début des années 1980 simultanément dans les villes de Detroit et de Chicago. Le mot techno vient du nom d'un des premiers disques du genre, "Techno-City" du duo Cybotron. Des artistes américains comme Kevin Saunderson, Jeff Mills, Juan Atkins et Derrick May sont considérés comme les pionniers du genre. Ils intègrent les sons de certains artistes pionniers européens issus de la scène EBM (électro body music), New Beat, et Pop Synth comme les allemands Kraftwerk ou encore Jean Michel Jarre en ajoutant une rythmique simple et puissante, axée sur la grosse caisse. Alors que le genre décollera en Europe à la fin des années 1980, la techno restera très longtemps un genre confidentiel aux États-Unis.

Grâce à son développement en Europe, la techno a connu un réel développement au début des années 1990 qui aboutit au développement de plusieurs sous-genres. Même si le mot «techno», comme un peu à son origine, sert à regrouper certains styles de musique électronique dansante (Trance, House), il est surtout utilisé pour décrire une forme bien particulière.

traditionnelle, musique

Le terme de musique traditionnelle désigne l'ensemble des musiques qui sont fortement liées ou associées à un folklore, à une culture nationale ou religieuse, voire à une zone géographique.

Caractéristiques des musiques traditionnelles :

  • La transmission orale : les mélodies sont apprises d'oreille, ou par mimétisme des doigts
  • La présence du chant, qui est parfois même à l'origine de la pratique instrumentale
  • Des rythmes ou accents associés à des danses
  • L'importance de la mélodie sur l'accompagnement, parfois très sommaire (bourdon)
  • L'importance de l'ornementation, du phrasé, du timbre, qui cherche souvent à imiter le chant
  • Leurs présences dans les fêtes de villages, mariages, etc
  • Des airs parfois utilitaires: travail des champs, accompagnement de rites, etc
  • Une évolution permanente qui prend en compte les possibilités et les goûts de chaque époque: le choix des instruments évolue, les mélodies, leurs interprétations, etc

trip-hop

Le trip hop est un genre musical né au début des années 1990, dans la région de Bristol. Ce genre n'a pas de définition précise, on le décrit généralement avec des artistes précurseurs tels que Massive Attack, Portishead, Björk, Morcheeba ou encore Tricky qui ne rentraient dans aucune catégorie.


V

variété, musique de

Dans la musique populaire, la musique de variétés est un genre musical mis à la mode au cours de la deuxième moitié du 20ème siècle par certaines émissions télévisuelles de divertissement, enchaînant différents numéros musicaux «variés», exécutés par des artistes sur la scène, et destinés au grand public. Au départ, le spectacle de variétés est donc dérivé du spectacle de music-hall de la fin du 19ème siècle.

Il n'existe en réalité pas d'antinomie purement musicale (formelle) entre la musique de variétés et le rock, lui-même issu du jazz, tant il est remarquable que la "variété" au sens le plus large est cette musique susceptible d'intégrer toutes les autres musiques ou de le feindre, puisqu'elle conserve sa structure propre, immuable (notamment par l'emploi constant de la pulsation).


D'une gamme : Do - Ré - Mi- Fa - Sol - La - Si - Do

Nous obtenons des milliards de combinaisons possibles...

Chapeau !


Cet article fut difficile à réaliser tant il a nécessité de recherche et de vérification, néanmoins, j'ai appris beaucoup de chose en vous le livrant !

Merci aux sources nombreuses. Les principales : 1 - 2 - 3 - 4 - 5

Listez-Moi . - 13.10.2006 | 1 réactions | #link | rss
26225

I] Liste des os du squelette (Source)

a) Squelette axial

Tête

  • Os du crâne
    • Pariétaux (Au nombre de deux. Calotte crânienne et parties latérales du haut du crâne)
    • Temporaux (Au nombre de deux. Situé sous les pariétaux)
    • Osselets de l'ouïe
      • Malléus (anciennement marteau) (Au nombre de deux. Dans l'oreille moyenne)
      • Incus (anciennement enclume) (Au nombre de deux. Dans l'oreille moyenne)
      • Stapès (anciennement étrier) (Au nombre de deux. Dans l'oreille moyenne)
    • Frontal (Front et voûte orbitaire)
    • Occipital ou occiput (Arrière et base du crâne)
    • Sphénoïde (Base du crâne)
    • Ethmoïde (Entre les orbites)
  • Os de la face
  • Mandibule (Mâchoire inférieure, mobile)
  • Os hyoïde (En avant de la trachée)

Total : 29 os.

Cou et tronc

  • Colonne vertébrale ou rachis, composée de 33 vertèbres. On compte 7 vertèbres cervicales formant la colonne cervicale, 12 vertèbres thoraciques formant le rachis thoracique, 5 vertèbres lombaires formant le rachis lombaire, 5 vertèbres fusionnées formant le sacrum et 3 à 4 vertèbres, également fusionnées, pour former le coccyx.
  • Sternum
  • 12 paires de côtes: 7 paires de vraies côtes, 3 paires de fausses côtes et 2 paires de côtes flottantes

Total : 51 os (variable).

b) Squelette appendiculaire

Membre supérieur

Total : 32 os. (x2)

Membre inférieur

Total : 31 os. (x2)

 
 
 

II] Définitions des os du squelette (Source)

Crâne

Le crâne est l'un des principaux groupes d'os de l'anatomie humaine.

Le crâne est formé de vingt-six os : huit os forment la boîte crânienne, qui abrite le cerveau et les osselets de l'oreille interne, et quatorze os faciaux forment la face, les mâchoires, le nez, les orbites, et le plafond de la cavité buccale ; trois os supplémentaires correspondent aux osselets de l'oreille interne, et un autre, l'os hyoïde, se trouve dans le cou et est rattaché au temporal par des ligaments.

Les os du crâne comprennent le frontal (qui constitue le front et la voûte orbitaire), l'occipital (qui forme l'arrière et la base du crâne), les deux pariétaux (qui forment la calotte crânienne et les parties latérales supérieures du crâne), et les deux temporaux (qui forment les parties latérales inférieures du crâne et abritent les osselets de l'oreille interne).

La partie inférieure située le plus en arrière de chaque temporal est appelée apophyse mastoïde ; comme elle est séparée du temporal, même par une suture, elle est souvent considérée comme un os différent.

Le sphénoïde forme la partie centrale de la base du crâne et s'étend des deux côtés, les grandes ailes formant les surfaces latérales plates de la boîte crânienne.

L'ethmoïde est situé entre les orbites et forme les parois et le plafond de la cavité nasale, alors que les trois osselets de l'oreille interne (marteau, enclume et étrier) se trouvent à l'intérieur des temporaux de chaque côté de la boîte crânienne.

L'os hyoïde, en forme de U se trouve dans le cou, et est attaché par des ligaments aux temporaux.

Au niveau de la face, les deux maxillaires forment la majeure partie des orbites, du nez, de la mâchoire supérieure, du plafond de la cavité buccale, alors que les os malaires forment les joues.

Les os lacrymaux sont situés à l'intérieur des orbites et sont rattachés à l'ethmoïde et au maxillaire.

A l'intérieur de la cavité nasale, le vomer, qui se situe au centre et vers le bas, forme l'os fin et plat de la cloison nasale, alors que deux crêtes turbinales inférieures forment les côtés inférieurs et deux os du palais forment le plancher de la cavité nasale ainsi que le plafond de la cavité buccale.

La mandibule est la seule partie mobile du crâne ; elle forme la mâchoire inférieure, et soutient les dents.

Les os du crâne, à l'exception de la mandibule, sont reliés par de très fines sutures, dans lesquelles le périoste de chaque os interagit avec ceux des autres, et sont soudés par un tissu connectif fibreux.

Chez le nouveau-né, ces sutures ne sont pas encore développées ; les os sont reliés par des cartilages qui s'ossifient au cours du temps alors que les os du crâne fusionnent.

Les sutures externes du crâne les plus visibles sont la suture coronale, qui joint le frontal et les pariétaux, la suture sagittale qui lie les deux pariétaux, la suture lambdoïde, qui lie l'occipital et les pariétaux, la suture squameuse, qui lie le temporal et le sphénoïde au pariétal de chaque côté du crâne. Le ptérion est le segment court de la suture qui joint l'écaille du temporal au pariétal.

Les os du crâne présentent également un certain nombre de sinus (cavités) et de trous (et sont appelés de ce fait sinus para-nasaux).

Quatre paires de sinus entourent la cavité nasale (sinus maxillaires). Deux se trouvent dans le maxillaire, et sont appelés sinus maxillaires. Le sphénoïde présente deux sinus para-nasaux, appelés sinus sphénoïdaux, et l'ethmoïde en présente également appelés sinus ethmoïdaux. De plus, les sinus frontaux se trouvent dans le frontal juste derrière la voûte de chaque orbite.

Le trou occipital est une grande ouverture ronde qui se trouve à la base du crâne et permet le passage de la moelle épinière, alors qu'à la base de chaque temporal se trouve le conduit auditif externe. Juste au-dessus de chaque orbite dans le frontal se trouve un petit trou, appelé trou sus-orbitaire, et juste en dessous de chaque orbite, dans le maxillaire, se trouve un trou sous-orbitaire. Deux ouvertures supplémentaires, une de chaque côté du crâne, se trouvent dans les apophyses zygomatiques frontales, et sont pour cette raison appelés trous malaires. De chaque côté de la mandibule, juste sous les canines, se trouvent les trous mentonniers. Ils permettent le passage des vaisseaux sanguins et des nerfs à travers les os.

Les dents sont implantées dans le maxillaire et dans la mandibule, et sont maintenues ensemble pour permettre la mastication par le mouvement de charnière de la mandibule (mâchoire inférieure). Un adulte normal possède trente-deux dents, alignées de manière régulière dans le maxillaire et la mandibule.

Colonne vertébrale

La colonne vertébrale est la principale structure de support du squelette humain. Composée de vertèbres séparées, semi-séparées ou soudées, la colonne vertébrale comporte de nombreuses articulations permettant le soutien et la mobilité du crâne, la flexion du cou et du dos ; elle présente des points d'attache pour les côtes (qui entourent la cavité abdominale) et elle soutient et protège la moelle épinière. La colonne vertébrale est formée de sept vertèbres cervicales formant le cou, de douze vertèbres dorsales formant le haut du dos, et de cinq vertèbres lombaires formant le bas du dos. Le sacrum fait également partie de la colonne vertébrale. Il se compose de cinq vertèbres soudées les unes aux autres qui relient la colonne vertébrale à la ceinture pelvienne et au coccyx. Le coccyx est formé d'au moins quatre vertèbres semi-mobiles qui contribuent à la protection de la partie inférieure du tube digestif. Entre chaque vertèbre se trouve un disque intervertébral fait de cartilage qui absorbe les chocs et protège la colonne vertébrale des traumatismes. Les vertèbres sont reliées les unes aux autres par une série de ligaments, comprenant les ligaments inter-transversaires qui s'étendent sur toute la longueur de la colonne vertébrale et qui sont fixés aux apophyses transverses de chaque vertèbre. La moelle épinière qui représente la voie nerveuse principale, afférente et efférente au cerveau, descend le long d'un canal situé au centre de la colonne vertébrale.

Clavicule

La clavicule est un os long, légèrement incurvé, qui forme la partie antérieure de chaque ceinture scapulaire. Située juste au-dessus de la première côte de chaque côté de la cage costale, la clavicule se rattache au sternum à l'avant du thorax, et latéralement sur l'acromion de l'omoplate formant l'articulation acromio-claviculaire.

Omoplate

L'omoplate est un os grossièrement triangulaire qui forme, avec la clavicule, la ceinture scapulaire. L'humérus, ou os supérieur du bras, s'articule avec l'omoplate afin de former l'articulation de l'épaule. Cette articulation se fait au niveau de la cavité glénoïde située dans l'angle supéro-externe de l'omoplate. La partie postérieure de l'omoplate présente une épine qui la traverse latéralement et sépare la face postérieure en deux parties inégales. Cette épine se prolonge latéralement par l'apophyse coracoïde et l'acromion (qui s'articule avec l'extrémité interne de la clavicule). Ces deux éminences osseuses servent de sites d'insertion au tissu conjonctif. Sur l'épine et l'acromion s'insèrent les muscles trapèze et deltoïde. Ces insertions donnent à la ceinture scapulaire un haut degré à la fois de flexibilité et de force.

Acromion

L'acromion est la protubérance latérale partant de l'épine de l'omoplate. Cette protubérance en forme de soc de charrue est le point d'ancrage à la fois des muscles trapèze et deltoïde qui donnent sa puissance à l'épaule lors de la flexion du bras.

Manubrium sternal

Le manubrium est la partie supérieure du sternum. Il est large et en forme de disque. Il s'articule avec le corps du sternum par l'articulation sternale supérieure. Le manubrium s'articule avec les clavicules. Les muscles sterno-cléidomastoïdien, sterno-cléido-hyroïdien et sterno-thyroïdien s'insèrent également à ce niveau. Dans la partie supérieure du manubrium, on trouve la fourchette sternale qui permet le passage de la veine jugulaire le long de l'os.

Apophyse coracoïde

L'apophyse coracoïde de l'omoplate est une courte projection osseuse partant du col de l'omoplate. Cette apophyse est le lieu d'insertion des ligaments acromio-coracoïdiens et coraco-claviculaires, du coraco-brachial, du grand pectoral et de la courte portion du biceps.

Sternum

Le sternum est un os plat en forme de lame, situé au centre de la poitrine. Il sert de site d'articulation des côtes en avant par l'intermédiaire du cartilage costal. Le grand pectoral s'insère également sur le sternum donnant à l'articulation de l'épaule sa puissance pendant la flexion du bras. Le sternum comporte deux articulations en plus de celles des côtes. L'une d'entre elles, appelée articulation sternale supérieure, se situe entre le corps (partie centrale) du sternum et la partie supérieure, plus large, le manubrium. Le manubrium du sternum s'articule avec les clavicules. Les muscles sterno-cléido-mastoïdien, sterno-cléido-hyoïdien et sterno-thyroïdien s'y insèrent. L'articulation inférieure s'appelle l'articulation sternale inférieure. Elle se situe entre le corps du sternum et un petit os en forme de goutte appelé appendice xiphoïde. Sur l'appendice xiphoïde, on trouve des insertions du muscle grand droit de l'abdomen, du muscle triangulaire du sternum et du diaphragme, qui sont responsables d'une bonne partie de la force musculaire nécessaire à l'expansion et à la contraction de l'abdomen.

Côte

Les vraies côtes correspondent aux sept premières paires de côtes. Elles tirent leur nom du fait qu'elles s'articulent en avant avec le sternum, ce qui les distingue des fausses côtes. Les vraies côtes sont également rattachées en arrière aux vertèbres de la colonne. Dans les deux cas, la connexion se fait à l'aide du cartilage costal.

Humérus

L'humérus est un os long qui forme la partie supérieure du bras. Sa tête (l'extrémité proximale) s'articule avec l'omoplate (par la cavité glénoïde) alors que son extrémité distale s'articule avec les os de l'avant bras (le radius et le cubitus) pour former l'articulation du coude.

Vertèbre lombaire

Les vertèbres lombaires sont les cinq vertèbres qui se trouvent au-dessous des vertèbres dorsales et au-dessus des vertèbres soudées qui constituent le sacrum. Les vertèbres lombaires ne présentent pas de facette au niveau du corps, ni d'apophyse transverse (comme en possèdent les vertèbres dorsales) et le corps des vertèbres lombaires est beaucoup plus gros que celui des vertèbres dorsales ou cervicales. Le trou de conjugaison est généralement triangulaire, alors que l'apophyse épineuse forme une pointe vers l'arrière et est rectangulaire, ou en lame de couteau. Les apophyses transverses des vertèbres lombaires (qui représentent également les côtes) ne possèdent pas le trou qui caractérise les vertèbres cervicales. Le large corps de chaque vertèbre lombaire porte le poids des vertèbres qui se trouvent au-dessus d'elle (et du crâne), alors que l'arche sert à créer une sorte de canal le long de la colonne vertébrale pour enfermer et protéger la moelle épinière.

Coude

Le coude est formé par l’articulation de l’humérus avec le cubitus et le radius. La particularité de cette articulation, due à la position des os les uns par rapport aux autres, est de permettre à la fois d’exécuter un mouvement de flexion-extension et un mouvement de pronation-supination (rotation du coude). Ce dernier mouvement est réalisé par exemple, lorsque le sujet porte une cuillère à sa bouche pour manger. Le coude peut subir de nombreuses lésions ; certaines sont consécutives à des traumatismes (fréquents chez les sportifs), d’autres sont des lésions dégénératives souvent liées à des problèmes d’arthrose ou de polyarthrite rhumatoïde. Lorsque la lésion est si profonde que le coude devient douloureux et inutilisable, il faut envisager de remplacer totalement l’articulation atteinte. Le chirurgien orthopédique doit d’abord extraire la partie malade des os et du cartilage formant le coude, pour la remplacer ensuite par une prothèse articulaire, dispositif artificiel destiné à fonctionner à l’identique de l’articulation détruite. Ce traitement doit soulager le patient et lui permettre de recouvrer sa mobilité. Grâce aux progrès techniques réalisés dans ce domaine, la pose de prothèses est aujourd’hui devenue une opération sans risque et très efficace. Toutefois, dans le cas de la chirurgie orthopédique du coude, les résultats sont souvent moins bons que pour la hanche ou le genou : des problèmes mécaniques peuvent survenir, comme lorsque la prothèse se disloque, ce qui constitue l’une des principales causes d’échec.__Avec le temps, il arrive que la prothèse se disloque car l’ensemble qu’elle forme avec l’os et le ciment osseux se fissure. Il existe désormais de nouvelles techniques qui utilisent le développement naturel de l’os, pour que celui-ci et la prothèse forment un ensemble solidaire, sans recourir au ciment. La durée de vie de ces prothèses est souvent plus grande et elles offrent de meilleurs résultats.

Ilion

L'ilion est l'un des trois os qui sont soudés chez l'adulte pour former le bassin. L'ilion est attaché à l'avant au pubis, en bas à l’ischion, et en arrière il s’articule avec le coccyx. Toute sa partie supérieure forme une large aile dont une partie est perceptible à travers la peau : il s’agit de la crête illiaque.

Bassin

L'os iliaque (ou os coxal) crée, avec le sacrum et le coccyx, une enceinte osseuse, le bassin, qui forme la partie inférieure de la cavité abdominale. L'os iliaque est formé de trois os séparés qui se sont soudés : l'ilion (ou aile iliaque), l'ischion et le pubis. L'ilion est le segment très large, en forme d'aile, constituant les surfaces légèrement concaves caractérisant l'arrière et les côtés de la ceinture pelvienne. Plus bas, l'ischion forme le segment osseux plus petit qui supporte le poids du corps en position assise. Enfin, le pubis forme une arche sur le devant du bassin, qui permet à l'urètre, aux vaisseaux sanguins, et aux nerfs de sortir de la ceinture pelvienne et de se rejoindre vers les organes génitaux externes et la partie inférieure du corps. L'os iliaque s'articule avec le sacrum en arrière (se reliant ainsi au reste de la colonne vertébrale), et avec les membres inférieurs, par l'intermédiaire des énarthroses formées par les deux cavités cotyloïdes de l'os iliaque et la tête de chaque fémur.

Sacrum

Le sacrum est la partie de la colonne vertébrale située entre la colonne lombaire et le coccyx. Il se compose de cinq vertèbres soudées les unes aux autres qui forment une seule structure osseuse. Le sacrum comporte une crête sacrée médiane (située le long de la face postérieure du sacrum) qui résulte de la fusion des apophyses épineuses des vertèbres le composant. Sous cette crête sacrée se trouve le canal sacré, un tunnel allant du sommet du sacrum à un hiatus (ouverture) situé près de sa base. Quatre paires d'orifices (trous sacrés) percent le sacrum de chaque côté de la ligne médiane (centre) où se trouve la crête sacrée intermédiaire formée par la fusion des apophyses articulaires des vertèbres qui le composent. De chaque côté de la crête sacrée intermédiaire se trouve une crête sacrée latérale formée par la fusion des apophyses transverses des vertèbres. Ainsi, à la différence des vertèbres supérieures de la colonne vertébrale, il n'existe pas de ligaments inter-transversaires dans le sacrum : ils sont remplacés par la fusion des apophyses. Les crêtes n'apparaissent pas sur la face antérieure du sacrum, mais les trous sacrés sont bien visibles.

Symphyse pubienne

La symphyse pubienne est l'articulation frontale reliant les deux os du pubis. La symphyse se compose de cartilage durci et calcifié. Chez la femme, elle est recouverte d'un panicule adipeux épais, appelé mont de Vénus, situé juste au-dessus des grandes lèvres. A la puberté, le mont de Vénus se couvre de poils pubiens qui persisteront pendant toute la vie de la femme adulte.

Vertèbres coccygiennes

Le coccyx se compose de trois à cinq vertèbres rudimentaires. Souvent, la première de ces vertèbres coccygiennes est séparée, alors que les autres sont soudées. L'articulation entre les vertèbres coccygiennes et le sacrum donne une certaine flexibilité au coccyx, ce qui est particulièrement utile pour absorber les chocs subis en s'asseyant ou en tombant. Le coccyx est extrêmement sensible aux chocs et se fracture facilement, par exemple, lors d'une chute. De plus, une lésion du coccyx peut endommager les nerfs des membres inférieurs car un grand nombre de voies nerveuses passent à cet endroit. La première vertèbre coccygienne est jointe au sacrum au niveau de la facette inférieure du sacrum.

Pubis

Le pubis est l'un des trois os pelviens qui se soudent pour former la ceinture pelvienne. Le pubis est situé juste en avant et au-dessous de la vessie. Au milieu du pubis se trouve la symphyse, l'endroit où se soudent les deux parties du pubis.

Radius

Le radius est l'un des deux os longs (l'autre étant le cubitus) qui forment l'avant-bras. Le radius s'articule à chacune de ses extrémités avec le cubitus, et avec l'humérus au coude et certains des os du carpe au poignet. Lorsque la paume est tournée vers le haut (une position appelée supination), le radius est du côté latéral de l'avant-bras (celui du pouce). Lorsque la paume est tournée vers le bas (pronation), le radius croise le cubitus au milieu de l'avant-bras.

Ischion

L'ischion est l'un des trois os qui sont soudés chez l'adulte pour former le bassin. L'ischion supporte le poids du corps en position assise et est attaché à l'avant au pubis, à l'arrière et latéralement à l'ilion (ailes iliaques). Les larges orifices situés dans l'ischion des deux côtés du bassin au-dessous du pubis sont appelés trous ischio-pubiens.

Cubitus

Le cubitus est l'un des deux os longs (l'autre étant le radius) qui forment l'avant-bras. Le cubitus s'articule à chacune de ses extrémités avec le radius, et avec l'humérus au coude et certains des os du carpe au poignet. Lorsque la paume est tournée vers le haut (une position appelée supination), le cubitus est du côté médial de l'avant-bras (celui de l'auriculaire). Lorsque la paume est tournée vers le bas (pronation), le radius croise le cubitus au milieu de l'avant-bras.

Os du carpe

Les os du carpe, ou os du poignet, comprennent huit os individuels qui composent chaque poignet. Les petits os s'ajustent parfaitement les uns aux autres, permettant une grande flexibilité du poignet, tout en gardant l'intégrité structurale. Les huit os du poignet sont le scaphoïde, le semi-lunaire, le pyramidal, l'os crochu, le grand os, le trapézoïde, le trapèze et le pisiforme. Ils s'articulent avec les métacarpes, le radius et le cubitus.

Métacarpes

La main comprend cinq os longs qui s'étendent entre le carpe (le poignet) et les phalanges (os des doigts). Ces os appelés métacarpes sont numérotés en commençant par celui du pouce (nø 1). La tête (extrémité distale) de chaque métacarpe est renflée au site de son articulation avec la phalange correspondante, et comporte de petites projections ou nodules auxquels s'attachent les ligaments des doigts et de la paume.

Phalanges

Les os des doigts (et des orteils) sont appelés phalanges. Chaque doigt comprend trois phalanges, à l'exception du pouce, qui n'en a que deux. Les phalanges sont identifiées en se référant à leur position par rapport au corps lorsque la main est étendue. Les os situés à l'extrémité des doigts sont les phalanges distales, dans la mesure où elles sont les plus éloignées du corps. Les suivantes sont les phalanges médiales (absente dans le pouce). Celles qui s'articulent avec les métacarpes de la main sont les phalanges proximales. Les extrémités des phalanges sont quelque peu renflées au site de l'articulation avec les autres os. Ces éminences servent également de points d'ancrage pour les ligaments phalangiens.

Fémur

Le fémur est l'os le plus long du corps et constitue la partie supérieure de la jambe ou cuisse. Il s'articule avec la cavité cotyloïde de l'os iliaque au niveau de sa tête. Avec le tibia, le péroné et la rotule, il forme l'articulation du genou à son extrémité inférieure. Chaque fémur doit porter directement tout le poids de la partie supérieure du corps.

Rotule

La rotule (os du genou) est un petit os de l'articulation du genou qui ressemble à une larme renversée. La rotule est connectée à l'articulation par les ligaments menisco-rotuliens interne et externe, et à la tubérosité du tibia par le ligament rotulien. Elle n'est pas visible sur la vue postérieure (de dos) et a été enlevée de la vue antérieure (frontale) pour montrer l'articulation et les tissus connectifs des os qui se trouvent en dessous.

Tibia

Le tibia, l'os le plus robuste de la jambe, supporte l'essentiel du poids du corps. Son extrémité supérieure, proximale (tête) s'articule avec le péroné auquel il est parallèle et avec le fémur pour former l'articulation du genou. A son extrémité inférieure, ou distale, il s'articule avec le péroné et l'astragale de la cheville. Les parties renflées qui terminent la portion distale du tibia sont appelées les malléoles. La malléole interne et la malléole externe forment les deux grosses bosses qui caractérisent l'articulation de la cheville.

Péroné

Le péroné est le plus petit des deux os de la jambe. Il s'articule à chaque extrémité avec le tibia, qui lui est parallèle ; en outre, sa tête (extrémité supérieure) s'articule avec le fémur au niveau de l'articulation du genou, et son extrémité inférieure avec les os de la cheville, ou tarse. Le péroné est également appelé fibula, signifiant " agrafe " en latin, en raison de son rôle d'" armature " pour la jambe.

Os du tarse

Le talon et la cheville, ou tarse, sont constitués de l'arrangement compact de sept os. Les os du tarse comprennent le scaphoïde, les trois cunéiformes, le cuboïde, l'astragale et le calcanéum (formant également la saillie du talon). Ces os du tarse sont généralement disposés en deux rangées, postérieure (ou proximale car la plus proche du corps) et antérieure (ou distale car la plus proche des orteils). Les os du tarse de la rangée antérieure s'articulent avec les cinq métatarsiens.

Métatarses

Le pied comporte cinq os longs qui s'étendent du tarse aux phalanges (os des orteils). Les métatarsiens sont numérotés en commençant par celui du gros orteil (I). La tête (extrémité distale) de chaque métatarsien est bulbeux au site de son articulation avec la phalange, et comporte de petites projections ou aspérités sur lesquelles s'attachent les ligaments des orteils et du pied.

Phalanges

Les os des doigts (et des orteils) sont appelés phalanges. Chaque doigt comprend trois phalanges, à l'exception du pouce, qui n'en a que deux. Les phalanges sont identifiées en se référant à leur position par rapport au corps lorsque la main est étendue. Les os situés à l'extrémité des doigts sont les phalanges distales, dans la mesure où elles sont les plus éloignées du corps. Les suivantes sont les phalanges médiales (absente dans le pouce). Celles qui s'articulent avec les métacarpes de la main sont les phalanges proximales. Les extrémités des phalanges sont quelque peu renflées au site de l'articulation avec les autres os. Ces éminences servent également de points d'ancrage pour les ligaments phalangiens.

III] Remarques (Source)

Le nombre d'os de notre corps humain est de 300 os quand on était nouveau-né. Mais quand le corps grandit, des dizaines d'os se soudent entre, ce qui donc réduit leur nombre. Le poids du squelette humain est d'environ 17kg en moyenne.

L'os le plus long, le fémur, qui se situe dans la cuisse, mesure environ 76 cm: c'est un record humain.

Quand aux os les plus petits, ce sont le marteau, l'enclume et l'étrier, et plus précisément l'étrier, et ils se trouvent dans l'oreille moyenne.

A l'age adulte, on compte 206 os repartis dans le squelette axial (crâne, colonne, cage thoracique) et le squelette appendiculaire (les membres inférieurs et supérieurs reliés au squelette axial par respectivement la ceinture pelvienne et scapulaire (épaule)).

 
Toute une aventure ! Passionnante... n'est-ce pas !
Listez-Moi . - 04.09.2006 | 10 réactions | #link | rss

41063

L'amplitude entre la fourchette basse et la fourchette haute s'explique par les conditions de vie de ces animaux, à savoir s'ils vivent à l'état sauvage (fourchette basse) ou en captivité (fourchette haute), comme les kangourous – Mais parfois c'est l'inverse, certains animaux en captivité vivent moins longtemps que leur congénères à l'état sauvage (tels que les crocodiles ou les hippocampes).
 
Notons aussi que leur longévité peut varier d'un continent à l'autre (voir les éléphants d'Asie et les éléphants d'Afrique). Par ailleurs, certains animaux comprennent de nombreuses espèces (comme les araignées, les aigles, les baleines, etc.) et donc selon l'espèce à laquelle ils appartiennent, leur longévité varie.

Enfin, chez de nombreux animaux on constate une différence d'espérance de vie selon le sexe. En effet, chez de nombreux animaux, les femelles vivent plus longtemps que les mâles (Ex : Dauphins, mouettes, mygales, etc.).

Remarque : Chez beaucoup d'animaux, les bébés n'atteignent jamais l'âge adulte, car ils sont convoités par de nombreux prédateurs !

Animal

Durée de vie

Abeille (reine)

4 à 5 ans

Aigle royale

40 à 45 ans

Alligator

50 à 55 ans

âne

30 à 45 ans

Anguille

5 à 15 ans

Antilope

15 à 20 ans

Araignée

3 à 5 ans

Autruche

40 à 70 ans

Baleine

60 à 100 ans

Belette

4 à 8 ans

Bison

20 à 30 ans

Blaireau

14 à 15 ans

Bœuf

25 à 30 ans

Bouquetin

20 à 30 ans

Brochet

15 à 30 ans

Bupreste

30 à 45 ans  (1)

Cacatoès

50 à 80 ans

Cachalot

50 à 70 ans

Canard

15 à 29 ans

Canari

8 à 10 ans

Capucin

35 à 45 ans

Carpe

20 à 70 ans

Castor

8 à 20 ans

Cerf

10 à 25 ans

Chameau

25 à 40 ans

Chamois

15 à 20 ans

Chat

15 à 20 ans

Chauve souris

20 à 30 ans

Cheval

25 à 30 ans

Chevreuil

10 à 15 ans

Chien

10 à 20 ans

Chimpanzé

25 à 45 ans

Choucas

10 à 14 ans (2)

Chouette

10 à 20 ans

Cigale

5 à 17 ans

Cigogne

8 à 25 ans

Cobaye

5 à 8 ans  (3)

Corbeau

10 à 20 ans

Corneille

10 à 20 ans

Coucou

10 à 13 ans

Crabe

8 à 15 ans

Crapaud

8 à 30 ans

Crevette

2 à 7 ans

Crocodile

50 à 100 ans

Cygne

20 à 25 ans

Daim

15 à 25 ans

Dauphin

20 à 50 ans

Écrevisse

20 à 25 ans

Écureuil

6 à 15 ans

Éléphant d'Afrique

70 à 80 ans

Éléphant d'Asie

50 à 70 ans

Escargot

3 à 10 ans

Esturgeon

70 à 100 ans  (5)

Étourneau

10 à 15 ans

Faucon

10 à 15 ans

Fou de Bassan

15 à 20 ans

Fouine

8 à 18 ans

Fourmi (Reine)

10 à 15 ans

Furet

8 à 15 ans

Geai

10 à 15 ans

Gibbon

25 à 30 ans

Girafe

25 à 28 ans

Gorille

25 à 35 ans

Grand Duc

20 à 50 ans

Grenadier

60 à 100 ans  (6)

Grenouille

5 à 15 ans

Grue

15 à 25 ans  (4)

Hareng

10 à 20 ans

Hérisson

7 à 10 ans

Hibou

20 à 30 ans

Hippocampe

1 à 4 ans

Hippopotame

20 à 45 ans

Hirondelle

10 à 14 ans

Homard

20 à 50 ans

Huître

10 à 80 ans

Hyène

20 à 25 ans

Kangourou

6 à 15 ans

Lama

15 à 20  ans

Lamantin

25 à 30 ans  (12)

Langouste

5 à 7 ans (mais non confirmé)

Lapin

7 à 10  ans

Lézard

5 à 10 ans

Lièvre

8 à 12 ans

Limande

8 à 10 ans  (7)

Lion

15 à 30 ans

Loup

10 à 15 ans

Loutre

10 à 15 ans

Lynx

10 à 17  ans

Macaque

20 à 30 ans

Marmotte

14 à 18 ans

Martinet

10 à 20 ans  (8)

Merle

5 à 15 ans

Mésange

10 à 15 ans

Mile pattes

5 ans

Moineau

6 à 8 ans

Mouche femelle

29 jours

Mouche mâle

17 jours

Mouette

6 à 30 ans

Moule

10  ans et jusqu'à 100 ans pour les moules d'eau douce

Mouton

10 à 15 ans

Mulet

25 à 30 ans

Mulette

10 à 15 ans  (9)

Musaraigne

1 à 2 ans  (10 & 11)

Mygale

10 à 25 ans

Oie

10 à 20 ans

Orang-outan

30 40 ans

Orvet

50

Ouistiti

20

Ours blanc

34

Ours brun

30

Pagure

10 à 15 ans (aussi appelé Bernard l'ermite)

Panthère

21

Pélican

55

Perroquet

100

Petit Duc

6 à 12 ans

Phoque

30

Pie

25

Pieuvre

5

Pigeon

10

Pinson

25

Pivert

7

Porc

15

Poule

30

Poule d'eau

15

Puce

4

Ragondin

5

Rat

5

Renard

14

Renne

15

Rhinocéros

40

Rossignol

10

Rouge gorge

10

Salamandre terrestre

12

Sanglier

30

Sangsue

30

Silure

60

Souris

4

Tapir

30

Taupe

5

Tégénaire

7

Tigre

25

Tortue

150

Vampire

19

Vautour

5 à 30 ans  (13)

Ver de terre

2 à 8 ans

Zèbre

25 à 30 ans

 

N'hésitez pas à alimenter cette liste par vos connaissances personnelles en y ajoutant des animaux ou en rectifiant certaines données.

Merci d'avance de votre collaboration
Source : Elles sont trop nombreuses pour être indiquées ici, je vous invite donc à consulter google en commençant par le critère : "longévité"

Listez-Moi . - 01.09.2006 | 0 réactions | #link | rss

3456

La Genèse : Les 7 péchés capitaux

L'Avarice

La Colère

L'Envie

La Luxure

La Gourmandise

L'Orgueil

La Paresse

Les traces : Les 7 merveilles du monde

Le temple d'Artémis à Ephèse

Les pyramides d'Egypte

Les jardins suspendus de Babylone

Le mausolée d'Halicarnasse

Le phare d'Alexandrie

Le colosse de Rhodes

La statue de Zeus à Olympie

La nouvelle génération : Les 7 règles pour s'épanouir

NE PAS Croire en des produits sans les avoir testés.

NE PAS Prévoir uniquement le pire des scénarios.

Essayer de résoudre des problèmes qui sont en dehors de notre zone de compétences.

NE PAS Cacher ou écraser des améliorations d'accessibilité ou de faisabilité.

NE PAS Se sous estimer.

Apprendre à se connaître.

Vouloir s'aimer et croire en soi.

Source :

1

2

3

4

5

6

7

Listez-Moi . - 24.08.2006 | 1 réactions | #link | rss

6135
LISTE DES NOMS DES PAYS DU MONDE
(Et leur drapeau emblème en lien)

A la date de ce jour, 193 pays sont répertoriés dans le monde. Le derniers à avoir vu le jour sont la Serbie et le Monténégro qui ce sont séparés en juin 2006 pour devenir des pays distincts.

Selon l'ONU, il subsiste encore aujourd'hui, 2 pays colonisés, il s'agit de : la Nouvelle Calédonie et des îles Malouines.
Si l'on réorganise ces pays dans les 7 continents, nous répertorions :

- 20 pays en Amérique du nord
(population humaine estimée = 517.647.067 millions – Superficie = 24.503.117
km2)

- 14 pays en Amérique du Sud
(population humaine estimée = 375 994 590 millions – Superficie = 17.845.439
km2)

- 53 pays en Afrique
(population humaine estimée = 912 649 388 millions – Superficie = 30.206.704 km2)

- 46 pays en Asie
(population humaine estimée = 3 887 461 168 milliards – Superficie = 44.326.926 km2)

- 44 pays en Europe
(population humaine estimée = 803 262 603 millions – Superficie = 10.400.467 km2)

- 16 pays en Océanie
(population humaine estimée = 33 338 385 millions – Superficie = 8.525.370 km2)

- 7 pays revendiquent l'Antarctique, il s'agit de l'Argentine, de l'Australie, du Chili, de la France, de la Norvège, de la Nouvelle-Zélande et du Royaume-Uni…

(population humaine estimée = dérisoire pour une superficie de 14.000.000 km2)

Soit un total estimer d'environ 6,5 milliards d'humains

Pour une superficie de terres émergées d'environ 149 millions de Km2

Afghanistan

Afrique du Sud

Albanie

Algérie

Allemagne

Andorre

Angola

Arabie saoudite

Argentine

Arménie

Australie

Autriche

Azerbaïdjan

Bahamas

Bahreïn

Bangladesh

Barbade

Belgique

Belize

Bénin

Bhoutan

Biélorussie

Bolivie

Bosnie-Herzégovine

Botswana

Brésil

Brunei

Bulgarie

Burkina-Faso

Burundi

Cambodge

Cameroun

Canada

Cap-Vert

Chili

Chine

Chypre

Colombie

Comores

Congo

Congo (République démocratique du ex-Zaïre)

Cook (les Îles)

Corée du Nord

Corée du Sud

Costa Rica

Côte d'Ivoire

Croatie

Cuba

Danemark

Djibouti

Dominique

Égypte

Émirats arabes unis

Équateur

Érythrée

Espagne

Estonie

États-Unis

Éthiopie

Fidji

Finlande

France

Gabon

Gambie

Géorgie

Ghana

Grèce

Grenade

Guatemala

Guinée

Guinée-Bissao

Guinée équatoriale

Guyana

Haïti

Honduras

Hongrie

Inde

Indonésie

Iran

Iraq

Irlande

Islande

Israël

Italie

Jamaïque

Japon

Jordanie

Kazakhstan

Kenya

Kirghizistan

Kiribati

Koweït

Laos

Lesotho

Lettonie

Liban

Liberia

Libye

Liechtenstein

Lituanie

Luxembourg

Macédoine (l'ex-République yougoslave)

Madagascar

Malaisie

Malawi

Maldives

Mali

Malte

Maroc

Marshall (les Îles)

Maurice

Mauritanie

Mexique

Micronésie

Moldavie

Monaco

Mongolie

Monténégro

Mozambique

Myanmar (ex Birmanie)

Namibie

Nauru

Népal

Nicaragua

Niger

Nigeria

Niue

Norvège

Nouvelle-Zélande

Oman

Ouganda

Ouzbékistan

Pakistan

Palaos

Panama

Papouasie - Nouvelle Guinée

Paraguay

Pays-Bas

Pérou

Philippines

Pologne

Portugal

Qatar

République centrafricaine

République dominicaine

République tchèque

Roumanie

Royaume-Uni

Russie

Rwanda

Saint-Christophe-et-Niévès

Sainte-Lucie

Saint-Marin

Saint-Siège, ou leVatican

Saint-Vincent-et-les Grenadines

Salomon (les Îles)

Salvador

Samoa occidentales

Sao Tomé-et-Principe

Sénégal

Serbie

Seychelles

Sierra Leone

Singapour

Slovaquie

Slovénie

Somalie

Soudan

Sri Lanka (ex Ceylan)

Suède

Suisse

Suriname

Swaziland

Syrie

Tadjikistan

Tanzanie

Tchad

Thaïlande

Togo

Tonga

Trinité-et-Tobago

Tunisie

Turkménistan

Turquie

Tuvalu

Ukraine

Uruguay

Vanuatu

Venezuela

Viêt Nam

Yémen

Zambie

Zimbabwe

Source :

1
2
3
4
5

Listez-Moi . - 13.08.2006 | 362 réactions | #link | rss
132827
Les Muses, au nombre de neuf, sont filles de Zeus et de Mnémosyne (déésse de la mémoire). Ces 9 muses représentent chacune un art :
  • Calliope : La poésie épique

  • Clio : L'histoire

  • Erato : La poésie lyrique

  • Euterpe : La musique

  • Melpomène : La tragédie

  • Polymnie : L'art d'écrire et la pantomime

  • Terpsichore : La danse

  • Thalie : La comédie

  • Uranie : L'astronomie

Listez-Moi . - 08.08.2006 | 44 réactions | #link | rss

114380

Tout le monde connaît les 7 jours de la semaine. Après Lundi, c'est Mardi, puis Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi et enfin Dimanche.

A] Mais pourquoi les jours de la semaine portent-ils leur nom et pourquoi y-en a-t-il 7 ?

Depuis la nuit des temps, les Anciens avaient remarqué la présence de 7 "astres errants" parmi les étoiles. Ces astres errants étaient associés à des divinités remarquables qui étaient vénérées à tour de rôle (afin d'éviter des colères et des jalousies divines inutiles). Ces 7 astres sont : le Soleil, la Lune, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne. Leurs noms vont être associés aux jours de la semaine dans la plupart des langues européennes.

  • LUNDI, c'est jour de la LUNE.
  • MARDI, c'est jour de MARS.
  • MERCREDI, c'est jour de MERCURE.
  • JEUDI, c'est jour de JUPITER.
  • VENDREDI, c'est jour de VENUS.
  • SAMEDI, c'est jour de SATURNE.
  • DIMANCHE, c'est jour du Soleil.
Notons que : la durée de la semaine (7 jours) correspond avec un quatrième d'un mois lunaire (28 jours). Les Gaulois (-680/-52), ancêtres des Français, des Helvètes et des Belges avaient une année de 13 mois lunaires de 28 jours (28*13=364, assez proche de notre année solaire).

Par la suite, et dans notre ère, tous les noms des jours de la semaine sont des noms composés. On y trouve à chaque fois la syllabe "DI" qui vient du Latin DIES signifiant : jour :

  • LUNDI, c'est LUNAES DIES.
  • MARDI, c'est MARTIS DIES.
  • MERCREDI, c'est MERCURII DIES.
  • JEUDI, c'est JOVIS DIES.
  • VENDREDI, c'est VENERIS DIES.
  • SAMEDI, c'est SABBATI DIES, jour du SABBAT. Cela nous indique tout de suite que la semaine est d'origine Hébraïque. En Anglais, Samedi c'est SATURDAY, le jour de SATURNE. Il est vrai qu'en français, c'est plus facile de dire SAMEDI que SATURDI. Mais ça ne serait qu'une histoire d'habitude.
  • DIMANCHE, Les premiers chrétiens ont substitué cette dénomination à celle du jour du Soleil. Religion oblige ! En Espagnol, c'est DOMINGO. En Anglais ou en Allemand, nous trouvons encore SUNDAY et SONNTAG : jour du SOLEIL.
B] Mais pourquoi les jours de la semaine se suivent-ils dans cet ordre ?
Pour comprendre cette suite, il nous faut revenir en des temps anciens où la présence de la Terre au centre de l'Univers (le GEOCENTRISME) était d'une évidence inébranlable. Sans pour autant en apporter des preuves, la science hellène (alors à son plein épanouissement autour du IIéme et IIIéme siècle avant notre ère) établit un ordre croissant des distances des astres, par rapport à la Terre, de cette manière : près de la Terre se trouve la Lune, puis Mercure, Vénus, le Soleil, Mars, Jupiter, Saturne et les étoiles. Logiquement, nous aurions ainsi pu obtenir une orchestration des jours de la semaine selon cette suite : LUNDI, MERCREDI, VENDREDI, SOLDI (Dimanche), MARDI, JEUDI et SATURDI (Samedi). Mais visiblement, cela a dû paraître trop simple pour l'époque. C'est Dion Cassius, écrivain du IIéme siècle de notre ère, qui nous fournit l'explication de cette suite bizarre des jours de notre semaine : Les égyptiens utilisaient un découpage du jour en 24H et associaient à chaque heure un nom de planète en suivant l'ordre décroissant de celui énoncé peu auparavant, c'est à dire depuis SATURNE jusqu'à la LUNE.
Remarquez cette étoile à 7 branches et non à 6 comme l'étoile de David ou à 5 comme l'étoile du Christ...

En disposant la suite des planètes sur un cercle et en comptant ensuite jusqu'à 24 (H) dans le sens des aiguilles d'une montre, en commençant par SATURNE vous vous arrêterez à MARS. A la vingt cinquième heure, ou première heure du jour suivant, vous tombez sur le SOLEIL. Si la première heure du jour était associée à SATURNE, il était fait une offrande à cette planète. On était donc le jour de SATURNE. (donc Samedi). En continuant notre exemple, la 2e heure du jour était vouée à JUPITER, la 3e à MARS, la 4e au SOLEIL,..., la 7e à la LUNE. La 8e heure était à nouveau vouée à SATURNE, la 9e à JUPITER,..., la 24e à MARS. La 25e qui débutait le jour suivant, était celle vouée au SOLEIL, donc Dimanche. Puis la 25e heure suivante, marquant le début du jour qui suit Dimanche, tombait sur la LUNE, c'était donc LUNDI.

Remarque : Cet article sera probablement complété dans le temps…

Source :1

2

3

4

5

Listez-Moi . - 04.08.2006 | 1 réactions | #link | rss

3064

Le Langage des Fleurs

Acacia: Désir de plaire.
Absinthe : Vous me causez une grande peine.
Achillée : Je peux vous aimer malgré tout.
Aconit : Méfiez vous d'une amie.
Adonide : Mon coeur blessé se ferme.
Ageratum : Vous êtes le bien le plus précieux.
Althéa (Rose trémière): Amour sans atours.
Althéa Rose : Aimée secrètement; Mauve : Regrets d'amour; Panachée : Inquiétude d'amour.
Amarante : Rien ne me lassera.
Amaryllis Rose : Vous êtes trop coquette; Rouge : Vous êtes trop courtisée.
Améthyste : Je crois fermement en vous.
Ancolie : Vous me jetez dans un grand trouble.
Anémone: Persévérance.
Angélique : Vous faites naître de nobles pensées.
Anis : Comptez sur moi.
Anthémis Blanche : Pas de nouvel amour;
Anthémis Rose : Vous ne m'avez pas compris; Bleue : J'ai cru un instant en vous.
Aristoloche : Je m'élèverai jusqu'à vous.
Armoise : Rien ne me détournera de mes devoirs.
Arum : Écoutez votre âme ; mon âme aspire à vous.
Asphodèle : Mon coeur est désolé.
Aster Bleu et blanc : Croyez en moi; Fond pourpre : Je vous aime plus que vous.
Aubépine: Soyez prudent.
Azalée: Joie d'aimer.


Balsamine Couleur franche : Affection inquiète; Panachée : Affection dédaignée.
Basilic : Je me souviens de vos mépris.
Bégonia : Amitié cordiale.
Belle-de-nuit : La prudence s'impose.
Bétoine : Mon amitié est inaltérable.
Bleuet : Amour timide.
Boule-de-neige : Je suis fier de vous aimer.
Bourrache : Aimée depuis longtemps.
Bouton d'or: Heureux d'aimer.
Bruyère: Amour robuste.
Buis: Je résiste à tout.


Calcéolaire : Une démarche sera bientôt faite, dois-je espérer ?
Camélia blanc : Amour dédaigné.
Camélia rose: Je suis fier de votre amour.
Camélia rouge : Vous êtes la plus belle.
Camomille : Je vous suis sincèrement attaché.
Campanule : Pourquoi me faire souffrir.
Capucine Jaune : Rien ne vous charme;
Capucine Marron : Votre coeur est fermé; Pourpre : Vous ne pouvez plus aimer.
Centaurée : Sachez que je vous aime toujours d'amour.
Chardon : Vos paroles me chagrinent.
Chèvrefeuille Blanc : Liens d'amitié; Jaune ou rose : Liens d'amour.
Ciguë : Au besoin, je braverais la mort.
Cinéraire Bleue : Attachement dans la douleur du coeur;
Cinéraire Jaune : Souvenir douloureux; À rayons blancs : Deuil cruel.
Clématite Blanche : Arriver à votre coeur; Bleue : J'espère vous toucher.
Colchique : Ne pas vous voir me fait souffrir.
Coquelicot : Ardeur fragile.
Coréopsis : Je souffre de vous savoir aimée.
Coucou : Retard.
Crête-de-coq : Dites donc ce que vous pensez.
Crocus Bleu : J'espère, mais je crains; Jaune : Rassurez-moi;
Crocus Rouge : J'ai peur de trop aimer; Violet : Vous regrettez de m'aimer.
Cyclamen : Votre beauté me désespère.
Cyprès : Symbole du deuil, de la douleur et de la mort.


Dahlia : Reconnaissance.
Datura Stramonium : Ne croyez pas la calomnie.
Digitale : Je ne puis plus cacher mon amour.


Edelweiss : Je garderai de vous un noble et pur souvenir.
églantier rose : Je t'aimerai toujours.
Églantine : Les jours heureux passent trop vite.
Euphorbe : C'est vous qui avez éveillé mon cœur.


Fougère : Sincérité.
Fraxinelle Pourpre : Mon coeur n'oublie pas; Blanche : Ma pensée va vers vous.
Fritillaire : Mon admiration ne saurais rien vous refuser.
Fuchsia: Ardeur du cœur.


Garance : Ce sont des calomnies.
Gardénia : Mon affection est sincère.
Genêt : Vous ne pouvez aimer deux fois.
Gentiane : En me fuyant, vous me faites souffrir.
Géranium : Sentiment d'amour.
Géranium Blanc : Vous ne croyez pas à mon amour.
Géranium Rouge : Votre pensée ne me quitte pas.
Géranium Rose: Je suis heureux près de vous.
Giroflée : Constance.
Giroflée Blanche : Mon amour est fidèle.
Giroflée rouge : Je t'aime de plus en plus.
Glaïeul : Rendez-vous.
Glycine : J'aspire à votre amour.
Grenade : Indiscrétion.
Gueule de loup : Viens le plus vite possible !
Gui: Triomphe.


Héliotrope Blanc : Je ne désire que votre amitié; Violet : Je demeure confiant.
Hortensia : Caprice.
Hortensia bleu : vos caprices me peinent.
Houx : Défense.
Hysope : Pourquoi être indifférent(e) ?


If : Tristesse, chagrin, deuil.
Immortelle : Douleur qui ne s'éteindra pas.
Iris Bleu ou violacé : Je vous aime tendrement; Blanc et bleu : Je vous aime avec confiance;
Iris Jaune ou panaché : Je vous aime avec bonheur.
Ixia Je vous aimerai toujours.


Jacinthe Blanche : Heureux de vous aimer; Bleue : L'espoir que vous me donnez me ravit ;
Jacinthe Rose ou rouge : Votre amour me pénètre; Jaune : Mon amour vous rendra heureuse.
Jasmin : Amour voluptueux.
Jonquille : Je languis d'amour.
Joubarde : Comme vous avez changé !


Laurier : Synonyme de Gloire.
Lavande : Je vous aime respectueusement.
Lierre: Attachement.
Lilas : Amitié.
Lilas blanc : Aimons nous.
Lilas mauve : mon cœur est à vous.
Liseron Blanc : Pourquoi me fuir ? Rose : Je m'attacherai à vous;
Liseron Bleu : J'attendrai des jours meilleurs.
Lys: mes sentiments sont purs.


Magnolia : Force.
Marguerite blanche : Tu es la plus belle.
Marguerite des près : Je ne vois que vous.
Marjolaine : Vous plaisez à tous.
Mélilot : Ne changeons pas.
Mélisse : J'ai peine à maîtriser mon amour.
Menthe : Je garde le souvenir et l'espoir.
Millefeuille : Puis-je aimer encore ?
Millepertuis : Liberté prochaine.
Mimosa : Personne ne sait que je vous aime.
Mouron : Venez, je vous attends.
Muguet : Rien ne vous pare mieux que votre beauté.
Myosotis : Ne m'oubliez pas.
Myrte : Mon amour est à l'épreuve.


Narcisse : Vous n'avez pas de cœur.
Nénuphar : Vous ne savez pas aimer.


Œillet : ardeur, amour sincère.
Œillet blanc : fidélité.
Œillet de poète : je suis votre esclave.
Œillet d'Inde : Pourquoi suis-je si loin de vous ?
Œillet jaune ou rouge : Exigence.
Orchidée: Ferveur, amour raffiné et mystérieux.
Ortie : Votre méchanceté me navre.


Pâquerette : Ma pensée, mon affection sont à vous.
Passiflore : Vous me faites souffrir.
Pavot : Je rêve de vous.
Pélargonium Blanc : Pureté d'intention; Rose : Vivacité d'intention; Mouchetés : Désir heureux.
Pensée : Pensée affectueuse.
Perce-neige : Après cette épreuve, je vous aimerai davantage.
Pervenche : Mélancolie.
Pétunia : Obstacle.
Phlox Rouge : Je brûle pour vous; Moucheté : Brûlez mes lettres.
Pied-d'alouette Blanc (Delphinium) : Je suis très occupé; De couleur : Plus tard.
Pissenlit : Je répands la bonne semence.
Pivoine Blanche : Veillez sur vous.
Pivoine Rose : Ne comptez que sur moi; Rouge : Mon amour veille sur vous.
Pois de senteur : Je ne vous crois pas.
Primevère : Je n'ai jamais aimé que vous.


Renoncule Blanche : Pourquoi vous détourner de moi; Jaune d'or : Vous êtes ingrate;
Renoncule Rouge : Vous méconnaissez mon amour.
Réséda : J'aime et j'espère.
Rhododendron : Vous êtes la plus belle.
Romarin : Je suis heureux quand je vous vois.
Rose blanche : Amour pur.
Rose jaune : Infidélité.
Rose pompon : Gentillesse.
Rose rose : Serment d'amour.
Rose rouge : Amour ardent.
Roseaux plumeux : Symbolisent l'indiscrétion.


Saponaire : Mon chagrin est profond.
Sauge : J'apprécie vos qualités.
Scabieuse : Mon âme est en deuil.
Sensitive : Un rien me froisse.
Seringa : Je garde toujours votre souvenir.
Silène : Double la signification des autres fleurs.
Soleil : Je ne vois que vous.
Souci : Loin de vous, je suis triste.


Tamaris : «Vous ne m'attraperez pas».
Thym : Je ne vous oublierai jamais.
Tilleul : Symbolise l'amour conjugal.
Trèfle : Je voudrais bien savoir.
Tubéreuse : Mon coeur vous désire.
Tulipe : magnificence, amour parfait, déclaration d'amour.


Valériane : Vous me torturez.
Véronique : Ayez confiance en moi.
Verveine : Je voudrais te dire un secret.
Violette : Amour caché, innocence et modestie.
Volubilis : Comptez sur mon amitié.


Yucca : Je brûle sans que vous le sachiez.


Zinnia : Vous ne m'aimez plus.

Listez-Moi . - 02.08.2006 | 110 réactions | #link | rss

Animaux en voie d'extinction

Aigle Royal                                    => Voir

Ara Macao                                    => Voir

Baleine à bosse                              => Voir

Bison d'Amérique                          => Voir

Caméléon Commun                       => Voir

Calao Bicorne                                => Voir

Castor Américain                           => Voir

Chimpanzé Commun                     => Voir

Crocodile                                       => Voir

Écureuil Roux                                => Voir

Éléphant d'Asie                             => Voir

Fourmilier                                      => Voir

Gorille                                           => Voir

Guépard                                        => Voir

Guêpier d'Europe                          => Voir

Hyène Tachetée                             => Voir

Jaguar                                            => Voir

Koala                                            => Voir

Loup Gris                                     => Voir

Lynx                                             => Voir

Macaque Japonais                          => Voir

Manchot Empereur                       => Voir

Mouflon des montagnes rocheuses => Voir

Okapi                                            => Voir

Orang-outang                                => Voir

Ours blanc                                     => Voir

Panda                                           => Voir

Pélican blanc                                  => Voir

Puma                                            => Voir

Renard Roux                                 => Voir

Requin Blanc                                 => Voir

Rhinocéros Noir                            => Voir

Tigre                                             => Voir

Zèbre de plaine                              => Voir

58624

 

Listez-Moi . - 01.08.2006 | 0 réactions | #link | rss
  1. - Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.
  2. - Tu ne te feras point d'image de Dieu et tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements.
  3. - Tu ne prononceras pas le nom de l'éternel, ton Dieu, en vain; car l'éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.
  4. - Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier
  5. - Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l'éternel, ton Dieu, te donne.
  6. - Tu ne tueras point.
  7. - Tu ne commettras point d'adultère.
  8. - Tu ne déroberas point.
  9. - Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.
  10. - Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.
    2340 
FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch