L'aventure des couches lavables, c'est fini pour nous, puisque les enfants n'en ont plus besoin, mais un petit retour sur cette expérience intéressante s'imposait.

dans l'ensemble, je dirait que d'un point de vue économique, il faut bien tout compter.

on entend dire que le gain est limité, mais tout dépend de l'usage, du nombre d'années pendant lesquelles l'enfant les porte, et des économies non calculables comme: ne pas être obligé de courir au supermarket pour un achat d'urgence ou la question des taxes d'ordures ménagères qui varie (surtout si vous payez au poids; mais même quand c'est inclus dans les charges ou les impôts, on ne peut pas trop chiffrer la part des couches dedans)

bref.
je pense avoir économisé un peu plus de 500 euros de ma poche par enfant (si je compte juste l'achat et l'entretient)
le bilan est certainement un peu plus positif, si je compte le temps gagné.

en outre, je n'ai pas eu beaucoup de lessives supplémentaires car les jetables étaient plus susceptibles de fuir (et donc d'engendrer une obligation de lessive textile de toute façon)

(à suivre)