Nous voila de retour a Sandakan ou nous commencerons notre periple aeroporte, qui nous amenera, inchallah, mercredi matin a Zurich.

Nous venons de passer 3 jours sur l ile paradisiaque, bien que peuplee de nombreux suisses allemands, de Lankayan : au programme farniente, manger, plongee, snorkling, manger, dormir, manger. Nous avons meme assiste a la ponte de quelques 150 oeufs par une tortue hawksbill tout pret de notre chalet. Autre fait marquant, nous partagions cet eden avec un detachement de l armee malaise qui faisait des rondes armees autour de l ile, pour une distance totale de 450m, juste avant de faire une partie de beach volley... Y,a pire comme cours de repet ! Blague a part on etait quand meme assez proche des Philippines et de leurs bandes armees qui ecument la region.

De retour sur le plancher des vaches, si nous pouvons nous permettre cette expression, nous avons visite le centre de rehabilitation de Sepilok ou nous avons eu la joie de voir un bande d orang-outans se faire une petite orgie de banane. Precisons que l'un d'entre eux a reussi en peu de temps a avoir 5 bananes dans la gueule, faire une grimace a l'assistance et uriner sur sa propre main... Y'avait meme un tout petit tout kawai (mignon).

Nous avons ensuite mis le cap sur la riviere Kinabatang ou nous avons eu la chance de voir un vieil orang-outan a l'etat totalement sauvage (voir photo), ainsi qu'un autre qui se vautrait gentiment dans son nid. Les bords de la riviere sont egalement habites par une multitude d'autres especes. On ne vous citera que ceux que nous avons vus : martin-pecheurs multicolores, serpents, caraco rhinoceros et les fameux nasiques. Imaginez, on parle du male dominant un gros singe avec un gros ventre, avec comme attributs sexuels, c'est le cas de le dire, d'un nez en forme de ..., complete par une sorte de bombers en fourrure rousse ainsi qu'un non moins seyant slip blanc : en un mot la classe (photos prochainement). Autre episode cocasse lors d'un petit treck dans la jungle, F demandant, en bon citadin, ce qu'etait cette petite chose qui se tortillait sur sa main, la chose s'averant etre une petite sangsue. Ce charmant animal, le seul que nous ne souhaitions pas voir de pres, a fait plus tard une petite incursion sur le ventre de C et s'est permis de "pomper" F sur la poitrine...

A tout bientot donc pour de nouvelles photos !
C&F