Avertissement de la police genevoise

Jeudi 26 avril 2007, deux femmes âgées ont reçu un appel téléphonique (numéro masqué) d'un individu parlant parfaitement allemand, se faisant passer pour le meilleur ami du conjoint et souhaitant parler à celui-ci. Pour l'une d'entre elles, il s'agit du 6ème appel de ce genre en une semaine.

Depuis plusieurs mois, une bande de gitans polonais, sévit à Genève auprès de personnes âgées de langue maternelle allemande. Le modus est toujours identique. Une personne parlant parfaitement l'allemand, prend contact avec sa victime par téléphone en tentant de se faire passer pour un proche. Si la victime "marche", l'auteur lui demande une forte somme d'argent en cash, prétextant un urgent besoin d'argent. Cette somme est remise à une tierce personne, en général au bas de l'immeuble de la victime.

Les appelants sont très bons en rhétorique. Les disponibilités financières des victimes sont sondées. Par la suite, les auteurs arrivent à convaincre leurs victimes, qui sont dans 90% des cas des femmes, de mettre à leur disposition l'intégralité de leurs économies. Pour ce faire, ils exercent une pression psychique sur leurs victimes.

Nous rendons attentive toute personne d'origine allemande a rester vigilante sur ces auteurs et à annoncer tous appels suspects à la police, en composant le 022 427 86 61 ou en cas d'urgence le 117.

Texte de:lextension