Swisscom diminue les prix de gros pour les offres d'accès à internet à haut débit DSL. Le numéro un suisse des télécommunications justifie la baisse par la concurrence que livrent les câblodistributeurs et les opérateurs de téléphonie mobile aux fournisseurs d'accès.

La baisse des prix atteindra 10% pour les raccordements et jusqu'à 40% pour les volumes de données, a précisé vendredi. Le raccordement le plus prisé en Suisse, qui autorise un débit entrant de 3500 kilobits par seconde (kbit/s) et 300 kbit/s en sortie, sera ainsi facturé 28 francs aux partenaires du géant bleu qui offrent leurs services sur le fil de cuivre de Swisscom.

La baisse de prix entre en vigueur avec effet retroactif au 1er janvier 2008. Réagissant à la décision de Swisscom, Sunrise a estimé que la "légère" réduction de 4 francs par raccordement constitue "un pas dans la bonne direction", relevant au passage que le géant bleu pratique depuis des années des tarifs trops élevés.

Le numéro deux suisse des télécommunications indique encore que la revente de l'ADSL, tant pour lui que pour les autres partenaires commerciaux de Swisscom, n'est pas rentable. Et de poursuivre que l'opérateur historique continue de disposer de plus de 70% du marché de l'internet à haut débit, définissant les prix de gros et ceux facturés aux utilisateurs finaux.

Il n'en reste pas moins que la menace d'une future décision de la Commission de la concurrence (Comco) dans la question d'une position dominante de Swisscom dans les affaires ADSL ainsi que la pression du public s'accompagnent de leurs premiers effets, selon Sunrise. Par ailleurs, Swisscom commercialisera dès le 1er avril une offre à haut débit "bitstream" pour ses concurrents.

Ces lignes DSL dissociées de la téléphonie fixe, d'un débit de 20'000 kbit/s/1000 kbit/s et 5000/1000 kbit/s, sont facturées 49 francs par mois aux onze fournisseurs d'accès ayant signé un contrat avec Swisscom.

Texte de : ats
janvier 2008