Creative Commons License
Ce/tte création est mis/e à disposition sous un contrat Creative Commons.
"n'être absence que pour celui qui reste..."

 la suite?

articles
réactions
Melle M - 20.11.2016 | 0 réactions | #link | rss
me voilà sitôt rentrée de vacances que je n'ai pu m'empêcher d'aller jeter un œil (pas les deux, il faut rester logique) sur la machine rectangulaire qui sert de cerveau familial dans les maisons voisines.
non, je n'ai pas jeté mon oeil chez les voisins, j'ai par le jeu du hasard assisté à une émission par le biais d'un voisin... mais passons sur mes tribulations de voisinage.
j'ai réussi à ne pas sombrer totalement dans le cerveau disponible et me renseigner un peu sur ce qui se fait dans le monde image-inaire (ou binaire, comme il vous plaira). et de retour chez moi, j'ai allumé cet autre écran qui me sert de façade, de cache... pour faire un mauvais jeu de mot.
 je resterai éloignée à l'avenir de cet appareil étrange, car, à l'image de cette citation tirée d'une lecture, "je m'assois devant, j'ouvre la bouche... et je met trois jours à m'en remettre!"
oui, c'est bien triste: soit je me laisse manger par les jeux tortueux du net, soit, je me fais happer par la stupidité télévisuelle.
et si je ne succombe ni à l'un ni à l'autre, c'est le mini écran tactile qui va me manger.
le monde est définitivement trop (dé)connecté pour moi.

D'ailleurs, je me demandais si je ne pourrais point écrire une demande d'exonération à vie  car, pour des raisons psychologiques d'équilibre médical de ma personne (ou le contraire) , je souhaite me faire interdire de réception de visions télé-transmises. (oui, comme ceux qui sont interdits de casino!)
chiche?
Melle M - 20.12.2009 | 0 réactions | #link | rss
"il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations: Judas, par exemple, avait des amis que l'on cite en exemple!"

Une femme à son mari:
"-ce que femme veut, Dieu le veut. Il y a trois personnes en Dieu. Donc, on est quatre contre toi, alors .... fais ce que je te dis!"


Le Rabbin Moïse arrive au ciel et s'excuse devant Dieu:
- Je suis indigne du ciel, mon fils est devenu chrétien
- ne sois pas inquiet, lui répond Dieu, je te comprends: mon fils a fait la même chose...


(c'est aussi le titre du livre que m'a offert récement une amie très pratiquante et dont je vous conseille la lecture, que vous soyez intégriste, anti-théiste ou quelque part à mi-chemin de vous-ne-savez-quel-côté.)
Melle M - 28.10.2008 | 1 réactions | #link | rss
samedi soir, dans la voiture, nous discutons avec passion de nos goûts cinématographiques divergents afin d'organiser une fin de soirée divertissante;
au moment où la conversation menace de s'alourdir, j'énonce une idée insolite:
[moi] -on a qu'à se faire une soirée Navets!
[mon fils] - ah non! t'as promis qu'on ferait des crêpes!!!


(dédicace spéciale pour Babi... et bonne semaine à toutes et tous!)

Melle M - 26.04.2007 | 3 réactions | #link | rss

Mesdames et messieurs, avez-vous remarqué qu'à table les mets que l'on vous sert vous mettent les mots à la bouche?
J'en ai fait l'observation un jour que je dînais seul.
A la table voisine... il y avait deux convives qui mangeaient des steaks hachés...
Et tout en mangeant, ils alimentaient la conversation.
Au début du repas, tandis que l'un parlait, l'autre mangeait ... et inversement !
L'alternance était respectée.
Et puis... les mets appelant les mots et les mots les mets...
ils se sont mis à parler et à manger en même temps :
" Ce steak n'est pas assez haché disait l'un ",
" Il est trop haché pour mon goût disait l'autre ! ".
Les mots qui voulaient sortir se sont heurtés aux mets qui voulaient entrer... (Ils se télescopaient !)
Ils ont commencé à mâcher leurs mots et à articuler leurs mets !
Très vite, la conversation a tourné au vinaigre.
A la fin, chacun ayant ravalé ses mots et bu ses propres paroles, il n'y eut plus que des éclats de " voie " digestive et des " mots " d'estomac !
Ils ont fini par ventriloquer... et c'est à qui aurait le dernier rôt !
Puis l'un d'eux s'est penché vers moi.

Il m'a dit :
" Monsieur, on n'écrit pas la bouche pleine ! "
Depuis, je ne cesse de ruminer mes écrits !


Je sais... Vous pensez : " Il a écrit un sketch alimentaire, un sketch haché ! "
Et alors? Il faut bien que tout le monde mange !

 

(R. Devos)

Melle M - 22.02.2007 | 0 réactions | #link | rss
vu sous cet angle, je ne suis pas sûre que ça marche=)
lire la suite »
FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch