à la demande (sacrée) de la famille, je vous la donne, vous la prète, vous la confie, cette recette perso qui fait la joie de mon chéri!

 

Poulet aux quetsches

 

Ingrédients :
1 poulet entier (ou plusieurs blancs de poulet si c’est le morceau que vous préférez)
500g de quetsches (ou toute autre prune qui ‘tienne’ bien la cuisson)
2 pommes acides (granny ou canada)
200g env. de lardons fumés
Un citron non traité
50g ou un demi verre de matière grasse pouvant cuire (huile d’olive ou spéciale friture)
Du sel, du poivre

 

Ingrédients facultatifs : [*]
100g/personnes de légumes au choix (carotte, oignon, pommes de terres, fenouil, champignons, haricots verts…)
Des raisins secs (qu’il faudra faire tremper un peu)
Du miel, de la moutarde, épices à volonté et selon votre inspiration du jour !

 

Matériel :
une casserole assez large (une poêle 28cm pour les ‘facultatifs’), un couteau à viande (ou bien affûté), un pic à viande (à défaut, une fourchette) une cuiller en bois. Eventuellement, une cocotte pour terminer la cuisson au four.

 

La recette (enfin !)

 

1) Découper le poulet cru, prélever les blancs. Couper les prunes en deux pour enlever les noyaux, les saler légèrement et les réserver dans un plat, si possible au frais. Eplucher le citron et séparer les quartiers en essayant de ne pas les abîmer. [*](Vous pouvez, si vous aimez, garder les peaux de citron pour râper le zeste et en saupoudrer votre plat en fin de cuisson. Mais ayez la main légère sinon, on ne sentira que cela !)
2) Faire sauter les morceaux de poulet dans la casserole à feu vif avec l’huile en commençant par les cuisses qui sont plus épaisses, donc, plus longues à cuire !
Il faut retourner souvent les morceaux pour qu’ils ne brûlent pas et se méfier des projections de graisse chaude !
Si la viande devient trop colorée, ralentir le feu, si besoin, rajouter de l’huile.
(C’est plus facile si vous avez une cuisinière à gaz qu’électrique ! mais bon, pas la peine de changer de matériel, hein ? ce qui est fait est fait… tout ça pour dire : ceux qui sont équipés en électrique, ne mettez pas trop fort, en fait !)
3) Ajouter les autres morceaux de poulet par ordre de taille décroissant (toujours pour les mêmes raisons, vous l’avez compris…)
Laissez mijoter à feu doux en remuant souvent pendant 30 min. environ avant d’ajouter les blancs préalablement découpés en dés de 2cm. (C’est un ordre de grandeur évidemment ! pas la peine de sortir le décimètre ou de tout jeter à la poubelle si les morceaux sont plus petits !)
4) Ajouter les lardons, un peu de poivre et les épices que vous aimez (la cannelle est autorisée, si si !) [*]
Remettre le feu un peu plus fort et laisser se colorer  5 min à 10 min. Rajouter  un peu d’huile si nécessaire. Éplucher et couper les pommes en cubes moyens (idem poulet ! cf ; ci-dessus)
5) Les ajouter au poulet avec les quartiers de citron et la moitié de quetsches + un peu d’eau, mettre le feu au minimum, couvrir et laisser mijoter 1/2h en surveillant pour que cela n’attache pas. (Remuer délicatement pour ne pas ‘casser’ les fruits ; rajouter un peu d’eau ou de graisse quand cela semble nécessaire : il doit toujours y avoir entre  2cm et 5cm de ‘sauce’ au fond de votre casserole, mais ne doit pas non plus ‘baigner dans l’huile).
6) ajouter l’autre moitié des quetsches. Laisser mijoter encore au moins 20min. [*]
Vérifier la cuisson (les morceaux de poulet doivent être bien tendres et la chair se décolle des os), saler, assaisonner selon vos goût… et dégustez !

 

[*]N.B. Pour ceux qui ont choisi le ‘facultatif’ :
Découper vos petits légumes : émincer les oignon, le fenouil et les champignons, couper les carottes en fines lamelles (à l’épluche-légumes on obtient un résultat assez fin !), si on veut ajouter patates et haricots, le mieux est de les faire cuire à part à l’eau.
 Dans une poêle huilée, faire revenir d’abord les oignons, puis, quand ils commencent à se colorer, ajouter les carottes, les champignons et le fenouil, réduire le feu, couvrir et laisser mijoter en rajoutant un tout petit peu d’eau de temps en temps.
Goûter les oignons et les carottes pour vérifier la cuisson (pas trop hein, sinon, il n’y en a plus après !)
Réserver.

 

 Rajouter la moutarde à l’étape 4)
et le miel à la moitié de l’étape 6)
En toute fin de cuisson, ajouter les petits légumes et les épices de votre choix.

 

Accompagnements conseillés : riz parfumé, patates à la vapeur, légumes verts ou même purée. (En clair : quelque chose de simple et peu relevé en goût).

 

(Variante : à l’étape 5), on verse tout dans une cocotte, au four à 210°C pendant 1h au moins, puis on vérifie la cuisson.)