Mon carnet de lectures

Clic retour pour
www.cvrin.com

list.blogug.ch

articles
réactions

speedy80 - 30.09.2005 | 2 réactions | #link | rss

BCID: 3021778
L’ensevelissement de Pompéi sous les cendres du Vésuve, en 79 après Jésus-Christ, a été le plus beau cadeau qui ait été offert aux archéologues. A votre avis, qui a fait le coup? Pour avoir deviné un des plus grands secrets du futur, la jeune romancière A. N. est enlevée pendant un bref séjour à l’hôpital, et se réveille au XXVIe siècle, face à un savant du nom de Celsius. Entre ces deux personnages que tout oppose – elle furieuse contre ce rapt, lui contre cette fille qui en sait trop – s’instaure une conversation où il sera question de la grande guerre du xxiie siècle, du réel et du virtuel, de voyages dans le passé, mais aussi d’art, de philosophie, de morale.

Pas terminé. Lecture totalement inintéressante.

speedy80 - 30.09.2005 | 0 réactions | #link | rss

BCID: 3021771
La ville est assiégée. Dans l'appartement du Professeur, où se sont réfugiés son assistant et Marina, l'étudiante, un seul combustible permet de lutter contre le froid: les livres… Tout le monde a répondu une fois dans sa vie à la question: quel livre emporteriez-vous sur une île déserte? Dans ce huis clos cerné par les bombes et les tirs des snipers, l'étincelante romancière du Sabotage amoureux pose à ses personnages une question autrement perverse: quel livre, quelle phrase de quel livre vaut qu'on lui sacrifie un instant, un seul instant de chaleur physique? Humour, ironie et désespoir s'entretissent subtilement dans cette parabole aux résonances singulièrement actuelles.

Pour moi, ce n'est pas le meilleur de l'écrivain. Et il est trop court. Mais c'est l'histoire qui veut ça. Ce qui est bien, c'est que l'on peut situer l'intrigue partout dans le monde, à l'époque que l'on veut.

speedy80 - 30.09.2005 | 1 réactions | #link | rss

BCID: 2233745
«Je me propose de parler du conte de fées, non sans me rendre compte de la témérité de pareille entreprise. La Faëri est un territoire dangereux qui renferme maintes chausse-trapes pour les imprudents et des culs-de-basse-fosse pour les présomptueux. Et je puis bien compter au nombre de ceux-ci, car si j'aime le contes de fées depuis que j'ai appris à lire, et que j'y ai bien souvent songé, je ne les ai pas étudiés d'un point de vue professionnel. Je n'ai guère été qu'un explorateur vagabond (ou un intrus) dans le pays, plein d'émerveillement mais non de savoir… Il est pourtant certaines questions auxquelles celui qui doit parler des contes de fées doit être prêt à répondre ou à tenter de répondre, quoi que les gens de Faërie puissent penser de son impertinence. Par exemple: que sont les contes de fées? Quelle en est l'origine? Je tenterai de fournir des réponses à ces questions ou tout au moins les suggestions de réponses que j'ai pu glaner – principalement dans les contes mêmes, dans les quelques-uns queje connais parmi la multitude de ceux qui existent.»

Je le lis par moment. Pas encore terminé.

speedy80 - 30.09.2005 | 1 réactions | #link | rss
BCID: 2771957
Qui ne connaît Merlin? Il se joue du temps qui passe, reste jeune et beau, vif et moqueur, tendre, pour tout dire Enchanteur. Et Viviane, la seule femme qui ne l'ait pas jugé inaccessible, et l'aime? Galaad, dit Lancelot du Lac? Guenièvre, son amour mais sa reine, la femme du roi Arthur? Elween, sa mère, qui le conduit au Graal voilé? Perceval et Bénie? Les chevaliers de la Table Ronde? Personne comme Barjavel, qui fait le récit de leurs amours, des exploits chevaleresques et des quêtes impossibles, à la frontière du rêve, de la légende et de l'Histoire. Dans une Bretagne mythique, il y a plus de mille ans, vivait un Enchanteur. Quand il quitta le royaume des hommes, il laissa un regret qui n'a jamais guéri. Le voici revenu.

Je suis en plein dedans, et j'apprécie grandement! J'ai terminé ce weekend, et je ne pense pas le relâcher de sitôt! J'ai vraiment aimé ceette histoire «détournée», Merlin en Enchanteur et Arthur en roi trompé. Un très bon livre pour découvrir les chevaliers de la Table Ronde.
speedy80 - 24.09.2005 | 1 réactions | #link | rss
BCID: 2332399
«Quand j'arrive à la gare de l'Est, j'espère toujours secrètement qu'il y aura quelqu'un pour m'attendre. C'est con. J'ai beau savoir que ma mère est encore au boulot à cette heure-là et que Marc n'est pas du genre à traverser la banlieue pour porter mon sac, j'ai toujours cet espoir débile». Les personnages de ces douzes nouvelles sont pleins d'espoirs futiles, ou de désespoir grave. Ils ne cherchent pas à changer le monde. Quoi qu'il leur arrive, ils n'ont rien à prouver. Ils ne sont pas héroïques. Simplement humains. On les croise tous les jours sans leur prêter attention, sans se rendre compte de la charge d'émotion qu'ils transportent et que révèle tout à coup le plus si juste d'Anna Gavalda. En pointant sur eux ce projecteur, elle éclaire par ricochet nos propres existences.

J'ai vraiment aimé, c'est un style qui se lit tout naturellement. Quelques histoires sont bien drôles, entre autre la dernière! Je suis curieuse de lire ses autres livres.
speedy80 - 19.09.2005 | 0 réactions | #link | rss
BCID: 3089287
Lorsque Erica Baron, jeune égyptologue fraîchement émoulue de Harvard, arrive au Caire, elle n'a qu'une idée en tête: retrouver dans la Vallé des Rois la tombe – inviolée – du mystérieux pharaon Séthi Ier, où serait enfoui, dit la légende, un trésor plus fabuleux que celui de Toutânkhamon. Mais une autre Egypte, d'emblée, va la cerner. Un monde de misère et de violence, où se côtoient et s'affrontent policiers et trafiquants d'antiquités, comparses et tireurs de ficelles. Un monde où elle ne peut faire confiance à personne, pas même au séduisant amateur d'art qui veut la prendre sous sa protection…

Un Robin Cook qui ne se passe pas dans les hôpitaux, c'est à savourer! L'intrigue est intéressante, on apprend des petites choses et détails en rapport avec l'Egypte antique. Je vais le relâcher avec plaisir! Peut-être samedi 24 septembre, qui sait!
speedy80 - 19.09.2005 | 0 réactions | #link | rss

BCID: 3090175
Dans le labyrinthe des banquises fracassées, un cargo se fraye un chemin, au risque de finir broyé par les montagnes de glace flottantes. A son bord, deux jeunes femmes à la recherche d'un avion qui s'est écrasé aux abords du Pôle. Très vite, la mission de secours semble compromise par d'étranges événements. L'équipage, composé d'Esquimaux superstitieux, affirme qu'un être fabuleux sorti du blizzard harcèle le navire. Un climat de cauchemar s'installe tandis que les matelots disparaissent un à un. La nuit, quelqu'un erre au long des coursives, en quête d'une nouvelle proie… Tandis que les glaces resserrent leur étreinte sur la coque qui menace d'éclater, la paranoïa s'empare des survivants.

C'est un livre que j'ai eu en en achetant deux autres. Le troisième était offert. Il n'y avait pas un grand choix, et j'avais choisi Iceberg Ltd. Comment dire. Je ne suis pas une fan de Brussolo. L'histoire est intéressante à la base, mais n'est pas complète. L'enquête est baclée, les personnages incomplets. Je suis rarement aussi déçue d'un livre. Je vais le relâcher rapidement, en espérant que la personne qui le trouvera l'aimera mieux qui moi.

FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch