BCID: 3355660
Laisser les loups vivre en liberté dans le Mercantour, c'était une belle idée, dans l'air du temps. Mais ce n'était pas celle des bergers et, quelques mois plus tard, la révolte gronde. Mais est-ce bien un loup qui tue les brebis autour du village de Saint-Victor? Les superstitions resurgissent, un bruit se propage: ce n'est pas une bête, c'est un loup-garou… Lorsqu'une éleveuse est retrouvée égorgée dans sa bergerie, la rumeur tourne à la psychose. A Paris, le commissaire Adamsberg guette les nouvelles de la Bête du Mercantour: Comme des tisons, comme des tisons ça fait, les yeux du loup, la nuit.
Il n'y a qu'un mot à dire: waouhhhh! J'ai adoré cette lecture, et me suis méfiée de suite de la bonne personne. J'étais bien contente à la fin! L'histoire me faisait penser à celle de la Bête du Gévaudan.