Mon carnet de lectures

Clic retour pour
www.cvrin.com

list.blogug.ch

articles
réactions

speedy80 - 26.08.2006 | 23 réactions | #link | rss

BCID: 4334954
Sur l'île-continent d'Ea, l'âge du Dragon touche à sa fin. Morjin, l'ange déchu, est à la recherche de la Pierre de Lumière qui pourrait l'aider à libérer le Seigneur des Mensonges, emprisonné depuis un million d'années. Mais un personnage singulier s'élève: Valashu Elahad, septième fils du Roi de Mesh. Celui-ci peut ressentir les émotions de tous ceux qui l'approchent. Il conduira son peuple sur les terres de Morjin, au cœur des ténèbres, portant l'épée magique Alkaladur. Mais le parcours est long et dangereux: Val est victime d'un empoisonnement au kirax, un poison utilisé par un Ordre de prêtres à la solde de Morjin contre lequel il n'y a pas d'antidote…

Lecture très intéressante. David Zindell doit adorer Tolkien, pour lui rendre un hommage pareil. Une quête, sept voyageurs formant une famille, un méchant unique et mauvais, des pays magiques avec de drôles d'habitants. Tout ça bien écrit, sans trop en rajouter. Une belle fresque à suivre, je me réjouis d'avoir la suite en français, lorsqu'elle sera traduite un jour.

speedy80 - 26.08.2006 | 4 réactions | #link | rss

BCID: 2162360
– Cest un crétin ou quoi, ce type? – Louis Kehlweiler sénerve. Cette histoire ne tient pas debout! Il ne fait de doute pour personne que Clément Vauquer est bel et bien coupable des deux meurtres dont on l'accuse. En outre, là police possède son signalement, il ne restera pas longtemps en cavale. Oui, mais Clément, l'accordéoniste demeuré, est un protégé de la vieille Marthe… Cela suffit pour que Kehlweiler demande à Marc, Lucien et Mathias de cacher le fugitif quelques jours. Perspnne n'ira le chercher dans la baraque pourrie qu'ils habitent, au fin fond du 18e arrondissement. Le temps d'aller à Nevers, là où tout a commencé…

J'ai moyennement aimé cette histoire, car trouvé le coupable assez rapidement. J'ai eu de la peine à me mettre dans le bain tout de suite. Les personnages ne sont pas assez détaillés à mon goût, c'est de loin pas le meilleur policier ni Vargas que j'ai lu.

speedy80 - 23.08.2006 | 0 réactions | #link | rss

BCID: 4354674
«Près de deux ans et demi s'étaient écoulés depuis que Jorge Klein avait vu Sybille pour la dernière fois: depuis le 13 octobre 1990, le samedi après-midi où l'on avait procédé à ses funérailles. Sans doute n'entendrait-il plus jamais parler d'elle. En ce temps-là, les morts restaient entre eux derrière les murs des ghettos dans lesquels ils s'enfermaient; il était rare qu'ils sortent des Villes Froides ou que l'un d'entre eux tente d'établir indirectement un contact avec le monde des vivants.» Jusqu'au jour où Jorge, inconsolable, apprend que sa défunte épouse est dans un avion en direction de Zanzibar…

En cours de lecture, j'ai de la peine à rentrer dedans.

speedy80 - 23.08.2006 | 2 réactions | #link | rss

BCID: 4148297
Franck Pollard a tout oublié de sa vie. Son passé est un trou noir. Il a sur lui plusieurs jeux de papiers d'identité, mais ignore quel peut bien être son véritable nom. Tout ce qu'il sait, c'est qu'il se réveille régulièrement le matin, couvert de sang, avec un sac bourré de dollars à son côté, sans avoir la moindre idée de l'endroit où il a passé la nuit. Et qu'il a peur, peur de dormir, peur de l'endroit où il se rendra lors de sa prochaine crise de somnanbulisme, peur de ce qu'il pourrait y faire…

C'est le genre de livre que je dévore très vite. Je suis prise dans l'histoire tout de suite! Les personnages sont fascinants et l'histoire originale. Ça ressemble à du Clive Barker, mais en différent. Si un film était adapté, il serait terrifiant. C'est simple, Stephen King c'est un rigolo à côté!

speedy80 - 16.08.2006 | 0 réactions | #link | rss

BCID: 3631918
Les derniers jours du XIXe siècle. Aura Institoris, une jeune fille au caractère bien trempé, a grandi dans le labyrinthe de couloirs obscurs du château de ses ancêtres, bâti sur un récif de la Baltique. Lorsque son père, l'alchimiste Nestor Nepomuk Institoris, est assassiné sur l'ordre de son plus terrible rival Lysander, Aura se trouve entraînée malgré elle au cœur d'un conflit entre initiés dont les racines remontent jusqu'au Moyen Age. Aux côtés de son frère adoptif, le sombre Christopher, la jeune fille décide de relever le défi et d'affronter le meurtrier de son père qui fomente ses plans dans les catacombes situées sous le palais de la Hofburg à Vienne. S'initiant à son tour aux terribles secrets de l'alchimie, elle va braver les intrigues et les dangers, croiser l'amour en la personne du mystérieux Gillian, le tueur hermaphrodite, et partir sur la piste du plus grand mystère de l'humanité: l'immortalité…

Histoire passionnante de bout en bout. Les personnages sont bien développés et grandissent à «travers le temps». L'alchimie est un thème intéressant, et les Templiers apparaissent naturellement. J'aurais aimé une fin moins rapide, et quelques personnages décrits avec un peu plus de profondeur.

speedy80 - 10.08.2006 | 5 réactions | #link | rss

BCID: 4313822
Hier, Jane Doe était une brillante anthropologue flirtant avec la magie noire en plein cœur du Mali. Aujourd'hui, modeste archiviste médicale dans un hôpital de Miami, elle a changé d'identité. Désormais Dolores Tuoey aux yeux de tous, la voici qui se met en danger en recueillant illégalement une fillette dont la mère vient de mourir. Au même moment, en ville, des femmes enceintes sont retrouvées éventrées, leurs fœtus mutilés. Y a-t-il un lien entre les deux affaires? Et pourquoi diable Jane-Dolores a-t-elle l'impression d'être rattrapée par son passé? Sommé d'intercepter ce tueur en série que les médias baptisent déjà «l'avorteur fou», l'inspecteur Jimmy Paz va devoir trouver la signification de ces actes de barbarie, le temps d'une enquête infernale aux frontières des ténèbres…

En cours de lecture, j'ai beaucoup de peine… Ça traîne en longueur je dois dire. Je l'ai terminé. Heureusement que la fin bouge un peu plus. C'est intéressant par rapport à ce qui traite de l'anthropologie, mais est très compliqué dans les termes. Je n'ai pas saisi tous les sortilèges ni tous les acteurs secondaires à l'aventure. A mon avis, le livre est un peu trop long.

speedy80 - 10.08.2006 | 3 réactions | #link | rss

BCID: 4313793
45000 dollars en échange de quelques ovules: l'annonce passée par une prestigieuse clinique bostonienne a de quoi séduire. Deborah et Joanna, deux étudiantes fauchées, acceptent de se prêter à cette expérience censée remédier à la stérilité de certaines femmes. Avant de découvrir qu'elle cache le plus effroyable et le plus inimaginable des scénarios. Au croisement de la technologie médicale et de la bioéthique, Robin Cook, l'auteur de Toxine, Chromosome 6 et Vector, nous plonge dans un thriller dont on aimerait croire qu'il n'est qu'imaginaire. Et si Robin Cook n'avait rien inventé?

Mouais… Pas de fin, à se demander si un tome 2 ne se promène pas quelques part! Le livre date de 2004, je vais prospécter. Un Robin Cook moyen, j'ai vu déjà mieux! Et le thème du cloonage a déjà eu ses faveurs dans un autre livre.

FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch