Mon carnet de lectures

Clic retour pour
www.cvrin.com

list.blogug.ch

articles
réactions

speedy80 - 31.12.2006 | 0 réactions | #link | rss

BCID: à venir
Dans le cadre de la mythique université, de Gloucester, deux personnages sont engagés dans le jeu complexe de la séduction: Ralph Messenger, spécialiste des sciences cognitives, et Helen Reed, romancière fragilisée par son récent veuvage. A travers une succession d'événements et de retournements de situation, l'auteur confirme avec brio ce que soutient Messenger, à savoir qu'on ne peut jamais connaître avec certitude ce que pense l'autre. D'une intelligence et d'une subtilité remarquables, mais aussi d'une drôlerie irrésistible, Pensées secrètes est le plus habilement construit de tous les romans de David Lodge.

Intéressant et un peu longuet. J'ai eu du mal à le terminer.

speedy80 - 31.12.2006 | 6 réactions | #link | rss


Dans l'Angleterre du XIIe siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent chacun à leur manière pour s'assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l'amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. Les fresques se peignent à coups d'épée, les destins se taillent à coups de hache et les cathédrales se bâtissent à coups de miracles… et de saintes ruses. La haine règne, mais l'amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.

Lu ou plutôt dévoré en une nuit, un pur régal! C'est mon père qui me l'a prêté et je suis bien contente de l'avoir lu. En fait j'avais déjà lu le tome 2 il y a longtemps, sans le 1 et le 3. Le mal est réparé :-) 

speedy80 - 22.12.2006 | 0 réactions | #link | rss

BCID: 4691955
Il est là, au-dessus d'eux depuis un an, ombre menaçante, sourde et muette. Tous attendent un signe, un message de ses occupants. Vont-ils envahir la Terre, sont-ils bienveillants ou hostiles? Nul ne le sait. Le vaisseau ne part pas, et les Voyageurs se taisent… Jusqu'à cette étrange nuit. La nuit du rêve. On apprend alors pourquoi ils sont venus. Ils proposent aux hommes ce que seuls les dieux possèdent: l'éternité. L'éternité… mais à quel prix? Il n'y en a qu'un sur dix mille pour s'interroger. Et refuser. Matt Wheeler, par exemple. Qui voit ses collègues, ses amis, et jusqu'à sa propre fille, se transformer en êtres qui ne sont plus tout à fait humains. Résister? Mais comment? Comment sauver l'humanité?

Une fin de monde étonnante, un hommage à 2001 l'Odyssée de l'espace. Lecture originale avec des personnages complexes, où tout le monde paraît vouloir quelque chose de spécial.

speedy80 - 20.12.2006 | 4 réactions | #link | rss

BCID: 4688487
Nouveau challenge pour l'agent sportif Myron Bolitar: l'ex-champion de basket se voit en effet proposer un poste de remplaçant au sein de la glorieuse équipe des Dragons du New Jersey. En échange Myron doit mener une enquête officieuse auprès des autres joueurs. Objectif? Retrouver la trace de Greg Downing, basketteur superstar mystérieusement disparu. Secondé par ses deux fidèles complices, le flamboyant Win et la belle Esperanza, ancienne lutteuse à la grâce féline, Myron va tenter de gagner cette partie qui s'annonce riche en coups tordus et autres rebondissements sanglants…

Lecture moyenne. Dès le début on a les indices qu'il faut pour dénouer une partie de l'affaire. C'était mon premier Coben avec comme héros Myron BOlitar. J'espère vraiment que les autres sont mieux.

speedy80 - 14.12.2006 | 2 réactions | #link | rss

BCID: 4675926
Vous êtes en train de lire une quatrième de couverture. Ça s'appelle comme ça. Mes éditeurs, qui s'y connaissent un peu en marketing du livre, m'ont dit que, dans l'idée, ça devait être un texte accrocheur, un peu putassier, genre aguicheur mais pas vulagire, un texte qui vous donne envie de lire le livre. Alors je m'y suis collé. Zéro idée. Je pourrais vous dire: «Salut, je suis Ron, je suis infirmier, je parle de mes patients, voilà. Oh, le truc qui s'annonce soporifique!» Jamais vous n'achèteriez ça, non? Je pourrais vous dire: «Bonjour, je suis Ron, je suis infirmier et j'écris pour survivre car, mon métier, c'est la souffrance et la plume de mon angoisse, elle frémit sur la page de mon livre cathartique.» Quelle rigolade! Jamais vous ne liriez ça, non? Remaque, le mec qui se la joue auteur maudit»… Il y a toujours un public pour ça. C'est un créneau. A creuser. J'aurais aussi pu vous dire: «Bonjour, je suis Ron, j'ai des histoires incroyables à vous raconter. Du sexe, du vrai sexe, avec des vraies gens. Des morts, de l'adrénaline, des rapports humains, une incroyable aventure.» Oui, je pourrais dire ça. Mais bon, ça a déjà été fait mille fois, non? Et puis, là, vous voulez un bon livre, pas un roman de gare… Vous allez voir, on a plein de choses à se dire, vous et moi. Ron.

Etant une lectrice du blog de Ron depuis plus de deux ans, c'est un pur délice de redécouvrir ses textes dans un livre! Et c'est fou, il a réconcilié M. Speedy avec la lecture!

speedy80 - 11.12.2006 | 0 réactions | #link | rss

BCID: 4669654
Imaginez… Votre femme a été tuée par un serial killer. Huit ans plus tard, vous recevez un e-mail anonyme. Vous cliquez: une image… C'est son visage, au milieu d'une foule, filmé en temps réel. Impossible, pensez-vous? Et si vous lisiez Ne le dis à personne…?

J'ai voulu lire le livre avant de voir le film. Début prometteur, même si je n'aime pas du tout le «héros» principal, le mari. Intrigue intéressante, mais vraiment le héros je ne l'aime pas. Ainsi que l'histoire d'amour remontant à l'enfance, ça fait un peu trop gnan gnan à mon goût. Et si on lit attentivement, on peut deviner une partie de la fin! Maintenant je suis curieuse de voir quelles parties sont restées dans le film, et comment il a été adapté.

FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch