Trois cents ans ont passé depuis la mort d'Allanon. Les Quatre Terres ont changé… pour le pire. Les elfes ont disparu, les nains ont été réduits en esclavage, toute magie est bannie. Par Ohmsford a hérité du don familial de l'Enchantement, mais il ne s'en sert que pour donner vie aux vieilles légendes que raconte son frère Coll. Jusqu'au jour où un Ombreur les attaque. Ils ne doivent leur survie qu'a l'intervention d'un vieil homme étrange qui prétend apporter un message du druide Allanon: les descendants de Shannara doivent faire renaître la magie sur les Quatre Terres! Ces descendants sont Par, ainsi que Wren, la jeune vagabonde, et Walker Boh, leur oncle, personnage sauvage et taciturne. Leur mission: retrouver l'épée perdue de Shannara, le peuple elfique et la cité des druides de Paranor…

Et bien tout comme les autres livres, je l'ai dévoré. Les trois cents ans on vraiment marqué les Quatre Terres. Tout est dévasté. C'est rare de lire une histoire sur les descendants des héros précédents. Et là ça l'est encore plus! Je suis bien contente de les suivre pendant quatre tomes, ils seront plus «finis» que les autres personnages. Mais j'ai beaucoup de peine avec certains noms, comme celui de Par. Certaines fois je dois relire une phrase pour être sûre que c'est de lui qu'on parle. Walker est énigmatique, il va se dévoiler petit à petit mais on devine déjà certaines choses sur lui. Un très bon lancement d'histoire pour ce tome un!