A l'écoute des citoyens
articles
réactions
Thierry Cerutti - 02.08.2009 | 1 réactions | #link | rss

Discours du 1er août 2009 de Thierry Cerutti Maire de la ville de Vernier

 

Chères Concitoyennes et Chers Concitoyens, Mesdames et Messieurs, Chers Amis,

 

Au nom de la Commune de Vernier, en qualité de Maire, je tiens à vous souhaiter la bienvenue au Lignon, pour fêter tous ensemble dans la bonne humeur un jour important: le 1er Août, notre fête nationale.

 

Autour des lampions et près du feu de joie, qui porte bien son nom, nous célébrons des valeurs communes, que nous partageons, quelles que soient nos origines et quelles que soient nos différences. Nous nous retrouvons tous fédérés par ces idées essentielles qui se sont parfois effacées au cours des années et qui méritent d'être rallumées comme un feu du 1er août.

 

Aujourd'hui, nous sommes tous réunis pour célébrer un moment fort de notre vie nationale. Il y a plus de 700 ans, en 1291, trois cantons, Uri, Schwyz et Unterwald, ont signé un pacte, qui a donné naissance à notre pays, la Suisse des 26 cantons.

 

En 2009, le pacte de 1291 garde toute sa valeur. Il fut un acte de résistance et de courage, dirigé contre une menace extérieure, le despotisme des Habsbourg. En 1291, des hommes libres décidaient de se réunir pour défendre leurs droits contre de puissants seigneurs, qui voulaient les asservir. Ils exigeaient aussi que des juges arbitraires, désignés par les Habsbourg, ne puissent sévir dans ces vallées.

 

Au cours de ces nombreux siècles, d'autres vallées, d'autres villes et d'autres villages comme Genève et Vernier ont décidé de rejoindre la Confédération suisse.

 

Ensemble, désirant la liberté et la démocratie, nous nous sommes tous réunis autour du Pacte de 1291.

 

Si nous avons rejoint ce Pacte, de nombreux autres pays, en quête de liberté, s'en sont inspiré. Il suffit de penser à la Révolution française ou à la Révolution américaine qui a donné naissance aux Etats-Unis au 18e siècle.

 

Nous devons avoir le courage d'affirmer que le passé de la Suisse est une force. Le Pacte de 1291 reste un acte de courage, presque incroyable à cette époque, et nous devons, aujourd'hui nous les Citoyennes et les Citoyens, en être fiers.

 

En prêtant serment de se défendre mutuellement contre toute menace venant de l'extérieur, en se prêtant assistance contre le futur envahisseur, les Suisses de 1291 ont permis la création d'une démocratie remarquable et accueillante. Avec une seule idée, qui reste toujours valable: un pour tous, tous pour un!

 

A une époque où la Suisse est injustement traînée dans la boue, même par certains puissants chefs d'Etat étrangers qui veulent nous voir disparaître, il est important que nous les Suisses, nous les résidents Genevois, nous les habitants de Vernier, nous gardions en mémoire ces valeurs fondamentales: avoir du courage, résister. C'étaient les valeurs des Confédérés de 1291.

 

A voir les attaques dont notre pays fait l'objet, qu'il s'agisse des Etats-Unis, de la Libye, ou d'autres menaces tout aussi sournoises, le serment de 1291 garde toute sa valeur en 2009, preuve que les trois Suisses étaient clairvoyants. Et déjà, ils restaient pacifiques puisqu'ils s'engageaient à "résister à l'agression des méchants", qui existent toujours comme le prouvent les derniers événements internationaux.

 

Ces attaques indignes nous rappellent aussi que la Liberté et la Démocratie ne sont jamais acquises. Chaque jour, nous les Citoyennes et nous les Citoyens, nous devons nous battre pour les défendre, pour les faire vivre, à une époque où une certaine élite à tendance à capituler.

 

En 2009, les menaces ne sont pas moins dangereuses que celles de 1291, mais elles ont simplement changé de forme. Aujourd'hui, l'ouverture parfois mal maîtrisée de nos frontières donne lieu à du dumping salarial et exclut trop de résidents genevois du marché du travail. Le chômage devient en 2009 une nouvelle forme d'asservissement que nous devons combattre. En 2009, la menace des Habsbourg s'est placée sur le plan économique.

 

Sur cette même pente dangereuse, l'action de notre pays à l'étranger manque de fermeté, ce dont peuvent profiter certaines puissances extérieures.

 

Les Habsbourg de 1291 ont trouvé une relève qui nous est hostile. Cela doit nous renforcer et nous inciter à suivre les Confédérés de 1291 dans leur action de résistance courageuse. Autrefois, les menaces étaient guerrières ou féodales, aujourd'hui elles sont devenues économiques et diplomatiques.

 

Croire que la Suisse du 21e siècle s'ouvre sur le monde relève d'une douce illusion, puisque notre pays n'a jamais cessé de se situer face à l'extérieur et de se placer intelligemment face à l'étranger, sous une forme ou une autre. En 1291 déjà, le col du Gothard faisait de cette région l'un des axes les plus ouverts sur le monde, qui savait défendre ses intérêts contre la menace extérieure. Il n'existe donc aucune contradiction entre l'ouverture sur le monde et la défense contre la menace extérieure.

 

Face à l'étranger, la Suisse a réussi à se faire respecter durant des siècles en montrant sa force. Certaines personnes mal inspirées voudraient que nous présentions nos faiblesses et une soumission face à l'extérieur, en prétextant qu'il s'agit de s'ouvrir sur le monde.

 

Cette direction est dangereuse et ne peut nous conduire qu'à la catastrophe. Ce serait un reniement complet du Pacte de 1291.

 

Au contraire, soyons fiers de nos racines, de nos racines suisses, car elles vont nous permettre de mieux affronter l'avenir.

 

C'est un formidable héritage qui nous a été légué par des générations de Suisses, d'étrangers amis  de la Suisse bien assimilés et parfaitement intégrés. Cet héritage, nous les Citoyennes et les Citoyens de Vernier, nous devons le préserver et nous montrer à la hauteur des défis actuels.

 

Au moment où notre pays est attaqué, il est temps d'affirmer que nous sommes honorés et dignes d'être Suisse et d'habiter en Suisse.

 

Nous sommes fiers de défendre un idéal de liberté

Nous sommes fiers de notre tradition démocratique

Nous sommes fiers  de revendiquer le Pacte de 1291

Nous sommes fiers de nos valeurs suisses

Nous sommes fiers de Genève

Nous sommes fiers de Vernier

Nous sommes fiers de notre pays et de ses habitants.

 

 

Unis tous ensemble, Défendons nos libertés et notre démocratie!

 

Vive Vernier, vive Genève, vive la Suisse!

 

Longue vie au Pacte de 1291!

 

 

Le Maire

Thierry Cerutti

Député - Genève

 

Ecoute, Dialogue, Respect,

 ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

Je les porte à la Mairie de Vernier

VERNIER.jpg
Thierry CERUTTI
Député Au Grand Conseil de Genève
MAIRE de la ville de Vernier
Thierry Cerutti - 26.07.2008 | 0 réactions | #link | rss


HABITANTES ET HABITANTS D'AVANCHETS PARC


LA VIE D'UN ENSEMBLE AUSSI VASTE QUE LES AVANCHETS DOIT POUVOIR COMPTER SUR UN LIEU DE VIE. DANS NOTRE SOCIETE MODERNE, CE LIEU EST BIEN EVIDEMMENT CELUI AUTOUR DUQUEL S'ORGANISE LA VIE SOCIALE, COLLECTIVE.


C'EST POURQUOI IL FAUT ASSURER LA VIE DE NOTRE CENTRE COMMERCIAL, SITUE AU COEUR DES AVANCHETS.

ENSEMBLE, AIDEZ- NOUS À COLLECTER LES SIGNATURES POUR CETTE PETITION QUI ALERTERA NOS ELUS, CONSEIL ADMINISTRATIF EN TETE, POUR QUE CE CENTRE PUISSE VIVRE ET VIVRE BIEN.

PRENEZ CONTACT AVEC L'UN DES SOUSSIGNES AFIN D'ORGANISER LA COLLECTE DANS VOTRE ALLEE.

POUR VIVRE, LES AVANCHETS ONT SURTOUT BESOIN DE VOTRE MOBILISATION ET NOUS COMPTONS SUR VOTRE PATRICIPATION A CETTE COLLECTE DE SIGNATURES.


CETTE PETITION EST LE MEILLEUR MOYEN DE SE MOBILISER ENSEMBLE POUR LES AVANCHETS.

TOUJOURS À VOTRE ECOUTE POUR MIEUX VOUS SERVIR


THIERRY CERUTTI
Député au Grand Conseil - Genève

Conseiller Municipal - Vernier




Pétition au Conseil Administratif provisoire et au Conseil municipal de la ville de Vernier

Sauvons le centre commercial des Avanchets

Un grand ensemble locatif a besoin d'un coeur vivant et animé. La disparition des petits commerces de proximité qui occupaient le centre commercial des Avanchets suscite une vive émotion parmi les habitants. Les inquiétudes émises par nos concitoyennes et concitoyens des Avanchets sont légitimes et compréhensibles en raison du sentiment d'insécurité que fait régner cette mort lente mais certaine.

L'agonie du centre commercial est en phase terminale

Au courant du mois d'avril 2007, le conseil administratif de la commune de Vernier communiquait par le biais du journal mensuel de la commune ACTUALITE VERNIER les propos ci-dessous :

" Les inquiétudes des habitants des Avanchets ne seront bientôt plus qu'un souvenir. Le Centre commercial des Avanchets va faire l'objet d'une totale rénovation et d'une nouvelle organisation "

Les élections sont passées...et les belles promesses aussi....c'était en avril 2007....

Qu'en est il aujourd'hui 15 mois après cette déclaration fracassante et surtout électoraliste, ou sont passés les belles paroles données par nos représentants socialistes, verts, et libéraux inclus ?

Nous demandons à nos élus de répondre de manière appropriée, par des mesures adéquates et constructives destinées à dynamiser ce centre par des activités variées qui permettent à ce centre de répondre à sa vocation de commerce de proximité. La réponse à cette problématique doit clairement être une priorité pour nos élus.

Nous demandons en particulier une présence officielle de services communaux qui pourraient très bien s'installer ici.

En outre nous précisons que

Nous, habitants des Avanchets, résidents de la ville de Vernier et les amis du centre, sommes inquiets de la disparition du centre commercial, poumons de notre cité

Nous demandons:

- Que les autorités prennent toutes les mesures nécessaires afin de sauver le centre commercial

- D'avoir une politique active et incitative auprès d'éventuels commerçants
- D'étudier le rachat par les autorités ou d'un autre organisme d'intérêt public.

- De promouvoir le centre commercial auprès des habitants de la région
Thierry Cerutti - 12.07.2008 | 1 réactions | #link | rss


Respecter Vernier et ses habitants, c'est le sens de mon combat pour ma commune. Depuis de longs mois, j'affronte des attaques souvent ridicules et presque toujours injustes. Un lecteur a écrit lundi dans la Tribune de Genève une lettre pathétique, où il m'attaque personnellement sans donner d'arguments valables et en confondant tout ainsi que son contraire, sans respect pour ma profession.

Le fait que cette personne ne soit pas de langue maternelle française explique sans doute la teneur excessive de ce courrier. Mais ne dit-on pas que tout ce qui est excessif est insignifiant? Monsieur, vous n'avez pas le droit d'écrire n'importe quoi dans le seul but de salir un adversaire politique!

Il convient de rappeler que j'ai été victime d'un règlement de comptes politique, alors que la justice m'a blanchi tout en demandant de recommencer l'élection.

Voilà où nous en sommes. Peu importe ma personne. Ce qui compte c'est l'avenir de Vernier et de ses habitants, qui tous doivent être respectés.

Je demande instamment de mener une campagne électorale dans un esprit de respect, dans la recherche du bien commun, loin des bisbilles politiques stériles qui sont cultivées par certains.

C'est pourquoi je propose de faire, ensemble, un vrai changement pour Vernier.


Thierry Cerutti

député au grand conseil genevois

candidat au Conseil administratif de la Ville de Vernier
Thierry Cerutti - 12.07.2008 | 1 réactions | #link | rss



C'est avec effroi que j'ai lu les propos arrogants et méprisants du président du Parti socialiste de Vernier à mon égard et à celui de mon parti, le Mouvement Citoyens Genevois (MCG) dans la "Tribune de Genève" de mercredi 11 juin 2008.


Avant le 3e tour, il n'a qu'un programme, me "barrer la route", par tous les moyens semble-t-il même les plus déloyaux. Ça promet!




Ces pratiques politiques font davantage penser à une dictature ou à la Corée du Nord qu'au Vernier démocratique que nous aimons tous.

Une fois les libéraux éliminés, alliés cocufiés par leurs amis socialistes, ces derniers semblent prêts à instaurer un parti unique.




Drôle de programme pour Vernier. Ils se sont, sans doute, inspirés du modèle de Montreux. Vous savez, cette petite ville vaudoise, où un magistrat socialiste aurait donné des avantages à des architectes et aurait obtenu des avantages financiers en échange. Dans cette cité, une enquête est en cours et on voit les ravages d'un parti dominant et arrogant.

Enfant de Vernier, attaché à ma commune, ma politique restera toujours la même malgré les attaques de tous ordres:



- respect de mes adversaires,

- écoute des électeurs,

- dialogue,

- participation et ouverture.



Mais surtout, je réclame le respect des habitants de Vernier qui sont trop souvent malmenés.



J'en appelle à tous les partis politiques de la commune de renouer avec le respect, d'éviter les coups bas et les attaques.


A aucun moment je n'ai usé des méthodes déloyales que mes adversaires ont souvent utilisé à mon égard, mais je me battrai toujours pour le dialogue, pour le respect et surtout pour Vernier!

Cerutti Thierry

Député

Candidat au Conseil administratif de la ville de Vernier
Thierry Cerutti - 08.06.2008 | 2 réactions | #link | rss


Vernier: 3ème tour pour le CA!


COMMUNIQUE DE PRESSE DU MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS


Elections du Conseil administratif de Vernier du 2 juin 2007, les Verniolans pas respecté.



Le MCG prêt pour le 3ème tour !


Lausanne - L'arrêt du Tribunal fédéral vient de tomber. L'annulation de l'élection du Conseil administratif de Vernier, prononcée par le Tribunal administratif le 5 février 2008 est confirmée.



Le Tribunal fédéral a retenu que les irrégularités constatées lors du 2ème tour- à savoir que certains électeurs avaient, par méconnaissance, voté pour d'autres membres de leur famille (épouse, enfant, etc..), même si seulement 41 bulletins ont été mis en cause sur plus de 6000 votants- avaient pu influencer le résultat de l'élection.



Il ne nous appartient pas de commenter une décision du Tribunal fédéral. Nous laissons seule juge la population quant à cette appréciation, qui risque bien de mettre en péril le vote par correspondance dans son principe même.



La population de Vernier sera donc appelée, pour la 3ème fois aux urnes pour élire le 3ème membre de l'Exécutif verniolan.



Le MCG est résolument prêt, avec l'entier de ses troupes, à militer pour ce 3ème tour, historique dans la politique genevoise.



Les électeurs de Vernier pourront ainsi, pour une nouvelle fois, confirmer leur volonté résolue de voir Thierry Cerutti remettre de l'ordre dans les écuries d'Augias qu'est malheureusement devenue la commune de Vernier.



C'est avec impatience que nous attendons celui ou celle qui se présentera contre le candidat du MCG, tant il est vrai que le dernier challenger a jeté l'éponge et a retiré sa candidature.



Le MCG, avec son candidat Thierry Cerutti, dont les actions menées au Conseil municipal ont été hautement bénéfiques pour les Verniolans, se réjouit d'aborder sereinement cette échéance.


Eric Stauffer Pascal Spuhler
Président Vice-Président
Thierry Cerutti - 14.05.2008 | 1 réactions | #link | rss


Lu dans le GHI de ce jour un article sur la pétition que le MCG lancera la semaine prochaine :


THIERRY CERUTTI - "Le canton se moque de Vernier"


Par François Baertschi, 15 mai 2008


Le MCG lance une pétition baptisée "Respecter Vernier".


"Ça ne peut plus continuer. Une étude fédérale indique que Vernier a des problèmes d'intégration et n'arrive pas à les résoudre. Le canton de Genève ne s'occupe pas des problèmes de circulation, avec des problèmes de routes saturées notamment vers la sortie de l'autoroute de contournement. C'est certain que Vernier, et ses habitants, manquent de respect d'une manière générale de la part du canton", affirme Thierry Cerutti, député et conseiller municipal du MCG (Mouvement citoyens genevois). Ce parti vient de lancer une pétition intitulée "Respecter Vernier" et demandant que les problèmes de la commune soient mieux entendus.
Rapport avec l'élection?

Est-ce une suite de l'élection suspendue de Thierry Cerutti au Conseil administratif de Vernier, en juin 2007? On se souvient que cette affaire avait créé une importante polémique entre les deux candidats aux postes de Procureur général. Si M. Cerutti a été reconnu innocent par la justice pénale, le Tribunal administratif a cassé l'élection mais un recours est examiné par le Tribunal fédéral.

"Cette affaire révèle avant tout que les habitants de Vernier sont moins bien traités que ceux des autres communes. A Cologny ou en Ville de Genève, une pareille annulation d'élection n'aurait jamais été possible, dans ces conditions. Et on n'accepterait pas nos problèmes de circulation ou d'intégration", répond Thierry Cerutti.

La polémique n'est pas près de finir à Vernier.


Pétition au Grand Conseil et aux Chambres fédérales

Respectez Vernier !

- Les autorités du Canton de Genève ne respectent pas Vernier. Cela doit changer !

- La presse indique que la ville de Vernier a le bonnet d'âne en matière d'intégration (étude fédérale de
l'Office des migrations, article dans le journal 20 Minutes).

- La commune de Vernier, doit pouvoir accueillir des citoyens de tout d'horizon afin de redonner une
mixité citoyenne dans ces cités et ces quartiers, ce qui avait été sa force dans les années 70. En
laissant l'insécurité se développer, on fait preuve d'un manque de respect.

- Vernier n'est pas une commune poubelle et ne doit pas le devenir. Trop de dépôts en tous genres
sont installés sur son territoire. Il y a un manque de volonté de l'Etat de faire venir des entreprises à
valeur ajoutées ainsi que de régler les problèmes de mobilité liés à la circulation routière.

- Les autorités cantonales genevoises (politiques, judiciaires) méprisent les électeurs de Vernier, en
refusant de reconnaître la volonté des électeurs. Depuis bientôt une année, un administrateur
remplace Thierry Cerutti - élu à une très large majorité et après une campagne propre et
respectueuse - au Conseil administratif de Vernier. C'est un insupportable manque de respect envers
les électeurs de la commune qui se sont exprimés de manière démocratique.

Nous, habitants de Vernier et amis de la commune, nous sommes inquiets du manque de
respect dont est victime la commune de Vernier.

Nous demandons:

- Le respect de la commune de Vernier.
- Le respect de la volonté des électeurs.
- Le respect de l'autonomie communale.
- Le respect des habitants de Vernier, qui n'ont pas à subir les erreurs du canton.


A retourner à : Mouvement Citoyens Genevois – Case postale 691 – 1214 VERNIER
Thierry Cerutti - 13.05.2008 | 7 réactions | #link | rss





Il a été porté à ma connaissance les faits suivants:

1. Des cafetiers-restaurateurs du quartier de Plainpalais auraient été informés par le Service des autorisations et patentes qu'ils ont l'interdiction de placer des téléviseurs à l'extérieur des établissements et sur les terrasses pendant l'EUROfoot, alors même que le voeu exprimé du Conseil d'Etat est que Genève fasse la fête !

2. Cette interdiction semble d'autant plus étrange que, dans le même temps, les grands groupes brasseurs se-ront présents sur la plaine de Plainpalais où auront lieu les retransmissions des matches sur grand écran et sur un espace public rappelons-le.
Il est évident que les petits cafetiers-restaurateurs, dont la clientèle est formée d'habitués locaux ne feront pas de concurrence à cette manifestation géante, qui aura pour vocation principale d'accueillir des chalands venus de toute la Suisse et de l'étranger.
En agissant de la sorte, les autorités non seulement font le jeu d'intérêts mercantiles de sociétés basées à l'étranger, mais encore privent-elles les clients du cru de participer à cette grande fête dans un cadre qui est le leur, celui du bistrot du coin.
Cette situation a fait naître, parmi nos concitoyens, l'impression que les autorités sont du côté des gros sous au détriment des petits commerçants locaux qui n'ont, par définition pas les mêmes moyens. Nous sommes face à une forme de cartellisation des intérêts et cela n'est pas sain.
A fortiori après tous les scandales qui ont ébranlé le monde du football et ses sources de financement.

3. Genève et le Conseil d'Etat, en accueillant l'équipe na-tionale suisse et en faisant partie des villes hôtes a recon-nu l'importance exceptionnelle de cette manifestation. Un événement de cette magnitude doit être un moyen de ras-sembler autour de la fête et non de diviser à cause d'inté-rêts financiers. Cela en dépit du fait qu'il existe, dans cette enceinte même, des élus qui ont des intérêts financiers dans cette manifestation.
Le devoir des autorités n'est pas d'assurer la réussite fi-nancière des méga entreprises, mais de s'assurer que le succès populaire ne laissera pas au bord du chemin nos propres commerçants.
A ce titre les gouvernants ne doivent exclure personne, tout en tenant compte des prescriptions en vigueur, afin de ne pas causer de nuisances supplémentaires au voisi-nage.
Dans le cas précis, vu l'importance de l'Euro-foot 2008 il semble normal et équitable de lever ces interdits pour à chacun de célébrer cette grande fête du foot.

4. A une époque où on peut déjà, techniquement, voir des émissions de télévision et donc des matches de football sur un téléphone portable, les prescriptions interdisant de placer des télévisions sur les terrasses de café sont mani-festement désuètes et inadaptées. En réalité ces interdic-tions cachent mal les vrais intérêts qu'elles protègent : les grands groupes limonadiers du monde.

Ma question au Conseil d'Etat est la suivante:

Vu l'importance de l'Euro-Foot à Genève, vu sa qualité de ville hôte et d'organisateur, ne peut-on pas ouvrir la fête à tous et laisser aux cafetiers-restaurateurs la liberté de placer des télévisions à l'extérieur, uniquement pendant les matches, afin que la victoire suisse - il faut y croire - soit partagée par tous?
Thierry Cerutti - 13.05.2008 | 0 réactions | #link | rss
matin.jpg" title="cerutti-matin.jpg" />


Nous avons toujours déclaré que notre objectif était de faire de la politique de proximité et surtout participative. Nous avons au mois d'avril 2008 lancé une pétition au Lignon en collaboration avec l'association des Habitants et une citoyenne des lieux, afin de dénoncer les problèmes liés à la circulation et à la sécurité routière au giratoire et a l'av. du Lignon.

En parallèle, le MCG a déposé deux postulats auprès des autorités municipales demandant à ces derniers d'agir sur ces deux problématiques.

Nous l'avons promis lors des campagnes électorales qui nous ont conduits aux affaires municipales, notre politique est d'être à votre écoute pour agir et non discourir.

voici nos 2 textes :


Améliorons la sécurité de nos passages pour piétons


Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux,

Des habitants du Lignon résidant le long de l'avenue du Lignon nous ont rendu attentif au fait qu'il est de plus en plus dangereux de traverser les passages pour piétons qui se trouvent sur cette avenue.

Nous avons étudié cette problématique sous l'angle des automobilistes et des piétons. Nous devons reconnaître que cela n'est simple ni pour les voitures, ni pour les piétons.
Il y a diverses causes quant à l'origine de ces dangers ou gênes :

- Que l'on soit piéton ou automobiliste, force est de constater, qu'en certains points, la visibilité est masquée et restreinte. Cela empêche les uns et les autres de pouvoir se voir mutuellement afin de réagir le cas échéant.

- Ces mêmes piétons sont embarrassés et se trouvent dans une configuration non sécurisée lorsqu'ils désirent traverser le passage pour piétons situé juste après le giratoire sis à l'entrée de la cité du Lignon. A cet endroit, le risque d'accident s'accentue fortement lorsqu'il s'agit d'enfants ou de parents qui cheminent avec une poussette et que ceux-ci sont confrontés au trafic routier sortant de la cité.
En effet, dans ces cas de figure, les piétons et les conducteurs de véhicules sont masqués réciproquement par des aménagements et des éléments de constructions de ladite cité.

- Le giratoire qui se trouve à l'entrée du Lignon est doté d'un signal stop à l'un de ses embranchements provenant de numéros 62 à 84 de cette avenue. Cette signalisation disparate ne facilite pas la compréhension, ni le risque de confusion des usagers de la route. En effet, selon la loi sur la circulation routière (LCR), son ordonnance (OCR) et l'ordonnance sur la signalisation routière (OSR) à l'approche d'un carrefour à sens giratoire, le conducteur doit ralentir et accorder la priorité aux véhicules qui, sur sa gauche, surviennent dans le giratoire.

En la matière, l'OSR est claire quant à la mise en place des signaux adéquats :

"Le signal "Carrefour à sens giratoire" (2.41.1) indique la direction du mouvement giratoire que les véhicules ont l'obligation d'effectuer dans les carrefours à sens giratoire; il est placé sous le signal "Cédez le passage" (3.02) et peut être répété sur l'îlot central. Combiné avec le signal "Carrefour à sens giratoire", le signal "Cédez le passage" indique au conducteur qu'il doit accorder la priorité aux véhicules qui, sur sa gauche, surviennent dans le giratoire."
En aucun cas, le signal "Stop" (3.01) n'y est recommandé.

- Nous constatons également que les automobilistes qui empruntent cette entrée du giratoire (depuis les n° 62 à 84) et qui désirent se rendre au parking du centre commercial, sont plus occupés à regarder les véhicules survenant de leur gauche plutôt que les piétons qui s'engagent sur le passage pour piéton situé sur leur droite lorsqu'ils sortent dudit stop.
- Au surplus, il y a lieu de relever que sur tout le tronçon de l'avenue du Lignon, certains automobilistes roulent à une vitesse inadaptée aux circonstances et conditions de cette route.


Des mesures doivent être prises afin de garantir un minimum de sécurité à nos concitoyens quelle que soit la catégories d'utilisateurs du réseau routier précité.


Par ces motifs, le Conseil municipal de Vernier

charge le Conseil administratif
de présenter au Conseil municipal, après étude, un rapport sur :

1. La possibilité d'améliorer la sécurité des points dangereux qui se trouvent sur l'avenue du Lignon desservant toute la cité. Ceci en étudiant toutes les possibilités d'aménagement, amélioration de la visibilité entre les catégories d'usagers de cette avenue afin de garantir une sécurité pour tous.
L'objectif étant de maintenir la fluidité de la circulation tout en garantissant la bonne cohabitation entre les habitants circulant à pied et le trafic routier, de jour comme de nuit.

2. Le coût qu'engendrerait la mise en place de ces mesures.


AINSI QUE

Giratoire du Lignon – Avant une course de trop


Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux,

Des habitants du Lignon résidant le long de cette route et au-dessus du rond-point du Bois-des-Frères nous ont informé que durant la nuit, de jeunes conducteurs se mesurent au volant de leurs machines à grand renfort d'accélérations et coups de frein dans ledit rond-point.

La route du Bois-des-Frères est devenue avec le temps une piste de Run pour certains jeunes conducteurs. A l'heure où la survitesse est à la mode, il faut reconnaître que l'endroit est pris pour une piste de circuit par certains. Nous ne pouvons pas fermer les yeux sur l'augmentation des accidents de circulation, dus aux excès de vitesse et autres courses-poursuites, qui se sont produits dans notre canton.

En ayant connaissance des événements qui se déroulent les week-end sur la route du Bois-des-Frères, il serait sage d'étudier toute mesure, disposition ou aménagement afin de prendre les décisions adéquates pour que cela ne se produise jamais.

Des mesures judicieuses doivent être prises :

1. pour des questions de sécurité routière ;
2. pour le respect du voisinage et des habitants du quartier.

Par ces motifs, le Conseil municipal de Vernier

charge le Conseil administratif

de présenter au Conseil municipal, après étude, un rapport sur :

1. La possibilité de modifier le rond-point du Bois-des-Frères, en étudiant toutes les possibilités d'aménagement des entrées et sorties de ce rond-point (par exemple : en mettant en place des ralentisseurs). L'objectif étant de maintenir la fluidité de la circulation tout en garantissant la bonne cohabitation entre les habitants circulant à pied et le trafic routier, de jour comme de nuit.

2. Le coût qu'engendrerait la mise en place de ces mesures.


Pour le groupe MCG
Thierry Cerutti - 07.05.2008 | 0 réactions | #link | rss


La ville de Vernier et ses habitants ont droit au respect

Vernier ne doit pas devenir un endroit de transit et de ce fait prétérité le quotidien des citoyens de cette commune.
c'est pourquoi le MCG a déposé la résolution ci-dessous demandant aux autorités cantonales de prendre leurs responsabilité :

Résolvez les problèmes de circulation et de mobilité à Vernier

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève
considérant:

- Que l'Office Cantonal de la Mobilité est conscient de l'engorgement sur l'axe routier avenue de Châtelaine - route de Vernier – route du Nant-d'Avril et de son manque total de fluidité.
-
- que le Conseil d'Etat veut développer les zones industrielles, plus particulièrement sur la commune de Vernier, sachant que cela va engendrer un surplus d'utilisation de ces tronçons routiers et diminuer la fluidité de la circulation des usagers privés et publics.
-
- Qu'aucun aménagement routier n'a été prévu pour accueillir ces futurs véhicules.
-
- Qu'IKEA va s'implanter au coeur de la commune, que cela va surcharger le réseau routier et réduire la mobilité.
-
- Que les habitants et les autorités de la commune de Vernier doivent être entendus et respectés.
-
- Que l'OCM ne propose aucune solution pour désengorger les routes cantonales précitées.
-
- Que les fréquentes saturations de l'autoroute de contournement, notamment à la hauteur du tunnel de Vernier, se répercutent immanquablement sur la route de Vernier


invite le Conseil d'Etat

à trouver dans un délai raisonnable une solution viable pour résoudre les problèmes de trafic que rencontrent les habitants de la commune de Vernier, notamment sur l'axe routier avenue de Châtelaine - route de Vernier – route du Nant d'Avril.

EXPOSÉ DES MOTIFS


Mesdames et
Messieurs les députés,

Les habitants de la Commune de Vernier et plus particulièrement ceux du Village de Vernier sont pris en otage par un trafic de plus en plus dense ainsi que par une diminution drastique de la fluidité et de la mobilité sur le réseau routier.
L'ensemble des élus de la Commune de Vernier, comme la population, ressentent les problèmes de circulation sur la Commune et plus particulièrement sur l'axe avenue de Châtelaine - route de Vernier – route du Nant d'Avril (soit des Charmilles à Satigny), et ce malgré la baisse de trafic que pourrait engendrer la fin des travaux sur la route de Meyrin.

La volonté politique du Conseil d'Etat d'implanter et dynamiser les zones industrielles hors du réseau autoroutier , comme c'est le cas sur Vernier , est une très bonne chose pour les deniers de la commune à condition de faire venir des entreprises à forte concentration d'emploi et forte valeur ajoutée tout en mettant en place un vrai réseau de mobilité.
Or, le réseau routier de la Commune de Vernier et plus particulièrement l'axe Châtelaine – Pré-Bois est totalement bloqué par un trafic surchargé et souffre du manque de volonté politique pour résoudre cette problématique.

L'implantation du centre IKEA sur le territoire de la commune va considérablement péjorer la circulation sur l'axe routier Vernier/Nant d'avril, axe routier déjà passablement surchargé à cause du fort trafic engendré par les zones industrielles de ZIMEYSA, ZIBAT et ZIMOGA.

Les habitants de la commune de Vernier ont droit à une qualité de vie décente et respectueuse.

Respectons les habitantes et habitants de la ville de Vernier!

Afin de répondre aux attentes grandissantes de la population, nous vous demandons, Mesdames et Messieurs les députés, de soutenir la présente résolution.
FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch