Etats d'âme, Etats d'esprit,Etats d'écoute, Etats des lieux, Etats j'erre...
articles
réactions
tiki-tiki - 17.07.2008 | 8 réactions | #link | rss





Art de l'éphémère
Suspension de 55 livres à un mur du village de Monieux en Provence

Le temps d'une journée
Un à un les livres ont trouvés preneur

Chacun dans son petit sachet congélation
Avec des petites phrases telles que:
" A consommer sans modération"
" Lire ne Tue pas ( en France...) "
" Lire peut provoquer du plaisir"
et d'autres encore...

Chaque livre étant inscrit sur le site du Bookcrossing, je vais suivre leurs traces...

Ce qui était beau dans cette réalisation, c'est les petits mots de remerciement glissés dans les pochettes après avoir pris les livres..

Art de l'éphémère...

ô temps suspends ton vol...


Photophones: Livres suspendus, Monieux, Vaucluse, téléphone portable Sony Ericsson, Tiki-tiki

Fond sonore: Leo Ferré, Avec le temps, réedition cd mastérisé de l'album Avec le temps, Barclay 1998
tiki-tiki - 12.08.2007 | 0 réactions | #link | rss


Ferré chante "avec le temps" en bruit de fonds dans mon salon et les souvenirs de nos premiers regards hante mon esprit.....

"...avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
l'autre qu'on adorait, qu'on cherchait sous la pluie
l'autre qu'on devinait au détour d'un regard
entre les mots, entre les lignes et sous le fard
d'un serment maquillé qui s'en va faire sa nuit
avec le temps tout s'évanouit..."

Je revois l'instant même où tes yeux ont croisés les miens et je me souviens de ce que j'ai ressenti à ce moment... la braise...

Mais...

voila....

Ferré change de chanson et commence à chanter "La Solitude"...

"...Si vous n'avez pas, dès ce jour, le sentiment relatif de votre durée, il est inutile de vous transmettre, il est inutile de regarder devant vous car devant c'est derrière, la nuit c'est le jour. Et...

la solitude..."

c'est le propre même de la vie..la solitude qui va et vient, la solitude qui s'en va et revient...
le flux et le reflux...la marée d'équinoxe.....

"La vie d'artiste" sort des hauts parleurs de la chaîne stéréo et le grattement désuet de l'aiguille de diamant du microsillon berce l'instant...

"On s'est rencontré par hasard,
Ici, ailleurs ou autre part.
Il se peut que tu t'en souviennes.
Sans se connaître, on s'est aimé.
Même si ce n'est pas vrai,
Il faut croire à l'histoire ancienne..."

je referme mes yeux...
j'entre dans le restaurant... je vois la grande table et tous ces gens que je ne connais pas... et là, au bout, vêtue d'une tunique "asiatique" noire...







Fonds sonore: Leo Ferré
Photo: avec le temps, Givisiez, Téléphone Sony Ericsson, Tiki-Tiki, avril 2007
FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch