"Je lui dirai les mots bleus
Ceux qui rendent les gens heureux
Je l'appellerai sans la nommer
Je suis peut-être démodé
Le vent d'hiver souffle en avril
J'aime le silence immobile
D'une rencontre"

Christophe chantait cette chanson écrite par Jean Michel Jarre

et moi je pense...

Je panse les silences de son abscence

Mes maux bleus, du bleu de mon âme triste quand elle n'est pas là..

Nuit, nuit bleue, nuit noire,

Nuit d'encre ou de chine,

Nuit d'abscence..

Le froid d'un lit trop grand pour la solitude...

J'aime quand elle est là

J' aime quand je suis chez elle.

J'aime être avec elle..

C'est fou ce manque...

Ce manque d'elle...

Nuit sans ailes,

Nuit, nuit noire de Chine ou d'ailleurs...


Fond sonore: Alain Souchon, La vie ne vaut rien, Alain Souchon Collection, Virgin France 2001

Photo: Bleu nuit, Fribourg Miséricorde,Janvier 2007, téléphone mobile Sony Ericsson, Tiki-tiki