-Si je passe la nuit dans le lit d'une belle Princesse , je me réveillerai le lendemain matin ayant retrouvé ma forme première.

-Pas bête comme système dit la princesse.

-N'est ce pas? alors belle princesse qu'est ce que tu en penses?

-Je suis sûre que tu dis ca à toutes les princesses.

-Ben oui! mais jusqu'à présent, je dois dire que ca n'a rien donné!

-Eh bien, répondit la princesse, qui aimait beaucoup les animaux, je ne vois pas pourquoi on ne tenterait pas l'expérience!

Elle prit gentiment le crapaud dans le creux de sa main, en essayant de ne pas avoir l'air trop dégouté pour ne pas le vexer, et le soir, en se couchant, elle placa le crapaud sur les draps, à coté d'elle, pas trop près quand même, et elle s'endormit paisiblement.

Le lendemain matin, ô joie! ô miracle! Ce n'était plus un vilain crapaud qui était couché aux cotés de la princesse, mais un beau prince blond et bien fait, si grand que ses pieds dépassait même du lit.

-Avez vous bien dormi, questionna la princesse.

_Coâ? répondit le prince, car on ne peut pas avoir vécu si longtemps dans la peau d'un crapaud sans qu'il en reste un petit quelque chose...

A ce moment, la mère de la princesse, la Reine, entra dans la chambre et apercut le beau Prince charmant dans le lit de sa fille.

Et je vais vous dire une bonne chose: eh bien jamais elle ne voulut croire à l'histoire du crapaud!

(Extrait d'une nouvelle de Michel de Villers)

Fond sonore: Roger Glover, Butterfly Ball, love is all, Glove music ltd 1974/Pomme music 1992

Photo: Crapaud, Hauterive, aout 2006, Téléphone mobile Sony Ericsson, Tiki-Tiki