Qu'il est loin le temps béni où, jeune insouciant, je me permettais de ne rien faire à l'école.. Je me souviens de ces maîtres d'écoles qui inscrivaient, chacun à la suite de l'autre, l'observation suivante dans mon carnet de notes: "peut mieux faire!".

Qu'il était bon en ce temps là, de toujours tout remettre au lendemain et d'aller le coeur léger voir une petite amie du moment au lieu d'aller en cours...

Ah ce temps de l'insouciance... des rêves d'un monde meilleur, de l'utopie faite réalité..

Ce temps où l'on révolutionne à tours de bras et de belles phrases..
"Rasez les Alpes qu'on voient la mer.... "

Je me rappelle de cette phrase que je taguais en ville: " Avez-vous cajolé vos enfants aujourd'hui?"

Je suis toujours un peu cet idéaliste malgré tout...envers et contre tout...

tranche de vie, tranche de souvenirs...

Dessin: sans titre, septembre 1992, Encre d'imprimerie sur papier, Tiki-Tiki

Fond sonore: Pour que le monde un jour soit meilleur, Les Poppys, Master serie, Les Poppys, Barclay /Polygram 1994