Quels sont les accessoires indispensables de la sécurité à vélo ?

Il faut lire l'excellent ouvrage de John Forester pour cela. Presque 600 pages, que tout cycliste devrait lire, en tout cas avoir dans sa bibliothèque et consulter en cas de besoin.

On ne parlera pas ici des manœuvres et des comportements de sécurité, très détaillés dans l'ouvrage, mais des accessoires.

Ici aussi, John Forester brise quelques idées reçues. Mis à part une bonne paire de freins, et surtout une bonne façon de s'en servir, trois accessoires sont indispensables.

Un bon casque

Les trois quarts des accidents mortels sont des traumatismes crâniens. Voilà ce que dit Forester. Vu comme l'ouvrage est documenté, il sait certainement de quoi il parle.

Un bon casque est donc indispensable. Mais qu''est-ce qu'un bon casque ?

Tout d'abord, il faut éviter les casques fusiformes et "aérodynamiques". A moins de vouloir concourir au tour de France, ils ne servent pas à grand chose et sont dangereux. Leur forme augmente le bras de levier en cas de chute et augmente donc le risque de lésions cervicales. Explications sur le site des casques Bios.

Sans aller jusqu'à acheter un casque Bios (il est cher et n'est vendu que par correspondance, apparemment), il faut un bon casque à coque rigide. Les casques qu'on trouve habituellement dans les magazins sont en polystyrène expansé, avec une coque très fine.

J'ai opté pour un bon casque sixsixone (661), modèle "dirt lid". C'est un casque destiné au BMX (au vélo acrobatique) mais je ne vois pas pourquoi on s'en passerai pour rouler sur route.

En ville, dans une descente, on dépasse fréquemment les 30 km/h, et il m'arrive de friser les 40. En cas d'impact, un casque "frime-course" ne tiedrait pas. Un bon casque est un investissement indispensable.

Un bon phare avant

Un catadioptre à l'avant et ne suffit pas. Forester explique pourquoi.

Lorsque vous croisez un autre véhicule à un carrefour, vous devez être vu avant le croisement. un catadioptre sur le côte, et toutes les bandes réfléchissantes du monde ne vous protègeront pas. L'automobiliste vous verra, mais beaucoup trop tard. Le seul moyen d'être repéré avant le croisement est le phare, avec une portée suffisante.

Heureusement, de nos jours, on peut avoir des phares puissants à faible consommation, grâce aux LED (diodes électroluminescentes). Sur mon vélo à assistance électrique, c'est encore plus simple, le phare avant est branché sur la batterie, et éclaire même lorsque le vélo est arrêté. Et ce, avec une consommation très faible.

Forester donne plusieurs cas d'accident dûs à l'absence d'éclairage avant. Il cite par exemple le cas de deux cyclistes qui roulaient sans feu avant ou arrière, et comptaient sur le catadioptre (et donc sur le phare du véhicule venant d'en face) pour les protéger. Comme la luminosité ambiante était faible, ils roulaient exactement sur la bande du milieu de la route, seul objet suffisamment lumineux pour qu'ils puissent le suivre. Ils roulaient sur la même route, dans des directions opposées. Aucun des deux cyclistes n'a vu l'autre, et l'impact a été très sévère.

Sans en arriver à de telles malheureuses coïncidences, on voit souvent des cyclistes qui prennent des risques considérables en roulant de nuit sans aucun éclairage avant. Pourtant, on trouve de petits phares amovibles à LED, adaptables à tout type de vélo, pour moins de dix euros. C'est à mon avis l'investissement  minimum indispensable.

Un bon catadioptre arrière

A l'arrière, c'est le catadioptre qui est indispensable.

D'après Forester, il est inutile de dépenser de l'argent et de l'énergie électrique pour un feu arrière. Mieux vaut utiliser toute la dynamo pour le phare avant et se munir d'un très bon catadioptre arrière.

Personnellement, j'ai un très bon feu arrière (LED rouge branchée sur la batterie, en standard avec le T9), et en France le feu arrière rouge est obligatoire. 

Le feu clignottant n'est pas recommandé. En effet, un feu clignottant rend plus difficile à un automobiliste qu nous suit d'évaluer la distance et la vitesse. 

Mais un bon catadioptre est le meilleur investissement. Il peut être vu de très loin dans les phares d'une automobile.