MON HISTOIRE PEUT ÊTRE LA VOTRE!!!!!

Un nouveau traumatisme vous attend avec votre meilleur ennemi "les compagnies d'assurances" qui feront tout pour vous indemniser le moins possible, voire pas du tout. Tous les coups sont permis pour les compagnies d'assurances et leurs médecins qui ne font que des expertises en leur faveur, même lors des expertises dites impartiales. Comme par enchantement l'expert a toujours raison pour la compagnie d'assurance. Dommage que certains médecins malhonnêtes se servent et profitent de la confiance dont ils jouissent auprès de la population, dans mon cas, c'est un neurologue de Lausanne qui fait uniquement des expertises pour les assurances et qui a même écrit des livres sur le coup du lapin. Etant donné qu'il est célèbre, les assurances se disent qu'il est impartial et par contre les rapports des 20 autres médecins consultés ne sont même pas pris en considération. Depuis mars 2004 ma vie est devenue un enfer, mon assurance accident la WINTERTHUR qui est aussi l'assurance RC du fautif de l'accident ne veut plus m'indemniser suite à l'expertise de leur médecin. Un coup du lapin peut provoquer des séquelles irrémédiables, encore peu reconnues. 80% à 90% des victimes se rétablissent dans les mois qui suivent, toutefois 10 à 20% des victimes souffrent de troubles à long terme voire à vie. En Suisse, vous pourrez vous adresser à l'Association Coup du Lapin qui a été créée à Zurich en 1991. Fondée par des avocats spécialisées dans la défense des gens accidentés et reconnue par l'OFAS (Office Fédérale des Assurances Sociales). Elle dispense aux victimes des conseils et des informations dans les domaines médicaux, sociaux et juridiques.

LESIONS INDETECTABLES:

Le coup du lapin et ses effets à long terme sont mal connus, le problème est que les lésions qu'il entraîne sont indétectables, et que les victimes sont vite considérées comme des simulatrices par les assurances et leurs experts qui sont payés 10'000.- CHF voire plus par expertise. Et chaque année plus de 5'000 personnes sont victimes des accidents du type coup du lapin. Pour mon cas personnel, j'ai vu ma vie tourner en enfer. J'ai des problèmes de concentration, de vomissements, de migraines, de paralysies des bras, changement de la personnalité dû aux douleurs. Ces symptômes détériorent rapidement la situation professionnelle et familiale. Je suis sous traitement avec 180 mg à 240 mg de morphine par jour pour diminuer mes douleurs de 40 à 50% et dès lors je dois me traiter avec de la Méthadone prescrite par des spécialistes de la douleur. Pour finir au bout de deux mois j'ai dû reprendre mon traîtement avec la morphine. J'ai consulté 3 professeurs chirurgiens qui ne veulent pas m'opérer suite aux risques de paralysie complète à 50% de chance. Le problème c'est que mon disque endommagé touche ma moelle épinière c'est ce qui cause problème. On m'a dit que si c'était 2 cm plus bas ou 2 cm plus haut ils pourraient m'opérer sans soucis. Dure de subir ce type de problème quand on a 26 ans au moment de l'accident, surtout quand vous êtes à l'arrêt pour laisser passer un piéton à 1 minute de votre lieu de travail.! La fourgonnette m'est rentré dedans à environ 50-60 km/h et m'a compressé contre le véhicule de devant, mon siège de conducteur a explosé lors du choc. J'ai dû abandonner ma formation, j'ai perdu mon travail et je n'ai plus de revenu.J'ai été licencié de l'armée suite à cet accident et je dois payer les taxes militaires. Comment aurais-je pu faire mon école de recrue comme fusillier territoriale si j'avais des problèmes de dos avant cet accident? L'aide sociale ne veut même pas rentrer en matière pour un prêt sur ma rente AI. Je suis allé avec ma femme à l'aide sociale de Lausanne et la première question qu'on nous posé: Vous avez quel permis d'établissement, B ou C? Nous sommes citoyens Suisses et l'aide sociale ne veut pas rentrer en matière même pour un prêt. J'ai payé mes impôts et je continue encore à les payer. Je ne comprends pas cette injustice, oû vont les impôts que nous payons si nous pouvons même pas compter sur l'aide de l'Etat en cas de problème? Dès août 2006 je n'ai plus d'indemnités et nous devrons vivre avec l'unique salaire de ma femme. Nous avons fait nos calculs et il est impossible de subvenir à nos besoins avec un salaire. C'est pouquoi nous avons décidé de donner le congé de notre appartement afin de retourner vivre chez nos parents en attendant une décision quelconque. Je n'aurai plus de chez moi, tout ce dont j'ai essayé de bâtir depuis des années s'écroule comme un château de cartes. Je remercie énomément ma femme et me belle-famille qui me soutiennent énormément, sans eux jamais je n'aurai trouvé de la force pour me battre. Votre vie est gâchée et comme si cela ne suffisait pas, vous devez vous battre avec les assurances accidents et RC qui bouclent l'affaire suite à une expertise faite par leur médecin qui fera 20 pages de rapports au bout de 10 minutes de consultations réelle. Malheureusement certaines victimes ne trouvent plus au bout de quelques mois la force de continuer le combat contre la compagnie d'assurance et souffrent dans leur coin. Evidemment que cela arrange les assurances qui n'attendent que ça. Pour eux, les victimes sont des simulateurs, mais en réalité c'est eux les vrais simulateurs. Avec des expertises peu impartiales faites par leur médecin habituel, les compagnies osent encore salir votre réputation. Pourquoi faire souffrir les personnes réellement atteinte de séquelles, est - ce eux les fautifs ou les personnes qui ont profité du système depuis des années. Maintenant que les autorités ont vidés les caisses AI et autres en accordant à tout va des rentes AI, les personnes qui ont de réelles problèmes paient le prix pour quelques profiteurs. Pour ma part, avant que la justice soit faite je ne baisserai pas les bras quoi qu'il arrive, j'aurai préféré mourir lors de cet accident au lieu de vivre avec ces douleurs permanentes qui me gâchent la vie. Il faut que la population réagisse et dise STOP à ces assurances "escrocs" qui trouvent toujours une raison pour ne pas vous indemniser. Je me battrai jusqu'au tribunal fédéral et si la grande assurance Winterthur contiuera toujours à nier sa responsabilité, je commencerai une grève de la faim afin que les suivants soient prient au sérieux. Dernièrement il y a quelques semaines, l'inspecteur de la Winterthur RC est allé voir mon avocat pour lui dire qu'ils sont prêt à me donner 100'000.- CHF si j'annulais l'opposition à leur expertise et si j'enlevais mes blogs sur le net. J'ai refusé directement en écoutant les conseils de mon avocat. Ils vous jettent un nonosse pour se débarasser de vous. Si j'étais un simulateur et voulait profiter de l'assurance je l'aurai accepté sans problème ce bon pactole. Mais avec ce que je vis depuis mars 2004, sincèrement je n'ai plus beaucoup d'espoir de guérir dans l'immédiat, mon seul espoir c'est l'évolution de la médecine qui me permettrai j'espère dans quelques années de pouvoir me remettre sur pied et vivre correctement. Je sais ce que je vis, c'est moi qui souffre avec des douleurs permanantes. Qui se lancerait à se soumettre à des traîtements à la morphine ou méthadone sans raison? Qui voudrait être enfermé et prisonnier à la maison en souffrant le martyre? Mais rien d'étonnant, les représantants des assurances nous dirigent même dans le palais fédéral. Mais en surface c'est le peuple qui dirige, car nous sommes dans un système démocratique. Prenons l'example des assurances maladies qui est obligatoire; pourquoi les assureurs maladies gaspillent nos primes à des frais de publicités pour attirer les jeunes en bon santé, pourquoi ont ils des frais administratifs titanesques? Pour pouvoir payer leur PDG 20-30 millions de francs par année? C'est indécent et malhônnete de gaspiller l'argent des assurés à tout va. Un autre exemple avec les assureurs automobiles. Pour certains citoyens d'autres pays, comme les balkans et les pays de l'est, ils font payer les primes 200% plus cher que la norme. Est - ce normale? N'est - ce pas de la discrimination raciale? Pourquoi faire payer le prix à la majorité de personnes honnêtes ce qu'une minorité a profité et escroqué les assurances? Pourquoi nos autorité ferment les yeux à ces injustices? Suite à cet accident je ne peux même plus contracter une assurance complémentaire, mon assurance maladie me l'a refusée. Et quand vous devez aller voir des spécialistes dans des cliniques, ces derniers vous demandent tout de suite si vous avez une complémentaire, sans cela vous n'obtiendrez même pas de rendez-vous. En septembre prochain je vais être hospitalisé à Sion, au centre romande de réadaptation, SuvaCare pour une expertise mandatée par l'AI. La Winterthur a voulu se jeter sur cette occasion en faisant faire des expertises physiques qui démontrent soit disant que lors de chocs pareils au mien, avec les mêmes types de véhicules je ne devais pas avoir ces séquelles. L'ironie de l'histoire, cette expertise technique démontre que mon accident n'est pas du tout bénin mais de gravité moyenne à fort, ce qui contredis déjà leur cher expert. Suva Care a refusé leur demande se s'immisser sur cette expertise et a refusé de répondre à leur questionnaire. Jusqu'à ce que la justice soit faite, je crierai haut et fort par tous les moyens ce que la Winterthur me fait subir en se basant sur une expertise partiale arrangée par leur soin. Si vous avez envie de lire un reportage de la Winterthur sur le coup du lapin paru dans le Matin, voilà le lien: http://www.lematin.ch/nwmatinhome/nwmatinheadactu/actu_suisse/le_coup_du_lapin_de.html Si vous êtes confrontés aux mêmes problèmes que moi, je vous conseille vivement de prendre contact avec l'Association Coup du Lapin, CP 519, 2800 Delémont au +41.32.423.80.92 les lundis de 14h00 à 17h00. Vous pouvez aussi me contacter, je vous donnerai volontiers des renseignements.

_________________________________________________________

Adresses utiles en cas de coup de lapin:

- Avocat Maître Pierre SEIDLER, Ave de la Gare 42, 2800 Delémont, 032/423.80.91

- Juriste Mme JUILLERAT de JURIDICA Lausanne 021/614.72.72

-Juriste Pierre-Marc D'ESPINE, Rue Crespin 18, CP131, 1211 Genève

- LAVI : Pl. Bel-Air 2, 1003 Lausanne, 021/320.32.00

- SPO (Organisation Suisse des Patients) 021/314.73.88 à Lausanne 01/252.54.22 à Zurich

- Chiropraticien: Dr. CORNELIUS Lawrence à Morges, 021/801.71.35

- Neuro-Réhabilitation: Dr Karin DISERENS, Hôpital Nestlé Chuv, 021/314.14.81/82

- Neurologue : Eliane Monique Klaus, à Lausanne, Ave du Temple 13 021/653.24.34

- Ostéopathe : - Alexia Buchanan-Roch, La Côte à Tenot 1, 1040 Echallens, 021/881.19.12 - Dominique Moreau, Ch. d'En Pré 1872 Troistorrents 024/477.17.24 -
Frédéric Mauclet, Ave de la Cressière 3, 1814 La Tour de Peilz, 021/944.67.40

- Physiothérapie: Feldenkreis Brutin Caroline, Av. Marc Dufoour 1, 1007 Lausanne, 021.320.03.30

- Homéopathie : Didier Defleur, Av. Villamont 19, 1005 Lausanne, 021/311.11.74

- Hôpital Orthopédique à Lausanne: Dr. SCHIZAS Constantin, 021/545.06.09

- Cliniques de douleur: - Montchoisi, Prof. Dr. Sebastian REIZ, 021/619.39.12 - Bois-Cerf,Dr. Dante MARCHESI, 021/614.79.75