deux nouvelles orphelines...

menu Démarrer, Arrêter, Arrêter le système.


Deux minutes, le temps de fermer correctement tous les services, d'arrêter le système d'exploitation et interrompre le circuit d'alimentation. La connexion au réseau est la première à être stoppée, suivie du serveur web. Viennent ensuite les agents de sauvegarde et finalement le serveur de bases de données contenant entre autres tous les articles et commentaires faisant vivre une plate-forme de blogs...


Jena est soudainement devenue muette. Allongée depuis quelques secondes, elle ne fait plus aucun bruit, le calme plat est revenu dans le salon dans lequel elle vit. Le câble d'alimentation est débranché, le chirurgien peut enfin commencer l'opération...


Tout d'abord, le retrait de la paroi de protection. Cette dernière donnera un accès direct au poumon de Jena : la carte-mère. C'est sur cette pièce centrale que se connectent tous ses organes : carte réseau, carte vidéo, disques durs, processeurs, mémoire vive, circuit d'alimentation...

D'une capacité maximale respective de 512 méga-octets, les deux barrettes de mémoire vive connectées à Jena commençaient à s'essouffler lors de certaines séances telles que le calcul journalier des statistiques. L'opération actuelle consiste dont à remplacer ces barrettes par de nouvelles, plus performantes, et d'une capacité deux fois supérieure aux précédentes.


Après avoir délicatement dégagé les quatre verrous de sécurité, les deux barrettes de mémoire vive ont peu être déconnectées de la carte-mère. Afin de prolonger la durée de vie de Jena, le chirurgien en a profité pour effectuer un gommage complet de ses circuits avec son aspirateur d'appartement (et oui, les moyens du bord !)

Quatre minutes à peine se sont écoulées depuis l'arrêt du circuit d'alimentation. Jena est dépoussiérée. Le chirurgien peut à présent apposer les nouvelles barrettes de mémoire vive. Lentement, l'une après l'autre, il les insère dans leur emplacement dédié à cet effet puis referme les verrous de sécurité afin de retenir les barrettes en bonne position lorsque la tour sera à nouveau en position verticale.


Le chirurgien replace ensuite la paroi de protection. Cette dernière garantit à Jena à la fois une protection contre les bactéries, poussières et microbes environnants tout en permettant à ses ventilateurs d'assurer un flux d'air régulier dans ses circuits.


Le cordon d'alimentation est rebranché. Le chirurgien relève soigneusement sa patiente afin de la replacer dans sa position verticale.

Une pression sur l'interrupteur d'alimentation. Plus que quelques secondes d'attente...

Le bruit des ventilateurs revient. Jena redémarre. Le chirurgien vérifie les informations transmises à l'écran en temps réel : contrôle des disques, calibration du processeur et des barrettes de mémoire vive. Tout semble correct, il presse la touche 'entrée' pour confirmer le nouvel état de Jena. Son système d'exploitation peut démarrer.

La greffe semble s'être bien déroulée : Jena a troqué ses deux petites barrettes de mémoire vive contre deux nouvelles barrettes plus performantes et surtout d'une capacité de mémoire deux fois supérieure à la précédente! Avec toute cette mémoire vive, Jena n'aura plus besoin d'être assistée de ses disques durs pour répondre aux requêtes de ses clients.

Il n'est plus qu'une question de secondes avant que Jena puisse à nouveau répondre aux sollicitations des blogueurs. Même après minuit, les demandes afflueront à un rythme ralenti. Elles ne reprendront leur rythme élevé qu'à l'aube, aux alentours de sept heures trente.

Les premières requêtes arrivent, Jena est opérationnelle. L'intervention est réussie. Le chirurgien maintiendra Jena en salle d'observation durant 24 heures, afin de s'assurer que tous ses composants internes ne manifestent pas une éventuelle incompatibilité avec les deux nouvelles occupantes de la carte mère...



p.s. : jena m'a demandé de remercier tous les membres ayant participé aux dons. Sans eux, cette greffe n'aurait pas été possible ! un gros merci à vous tous!