Un peu de tout et beaucoup de riens
SCOOP-SCOOP-SCOOP!!!

Tu habites en Belgique? Contacte-moi!

Tu lis ce blog? Continue! :o)
articles
réactions
Choupinou - 29.09.2007 | 0 réactions | #link | rss

 

 
Bon, cette fois-ci, pas de grand cri d'effroi ni de délation de consommatrice désespérée de l'arrogance de certaines grandes chaînes... au contraire!

 

 

M. Choupinou et moi-même cherchions une draisienne pour nos neveux et surtout pour le frère du filleul... donc une draisienne pour ceux qui ne le savent pas, c'est comme un vélo, mais sans pédales. Si si, ça existe et ça roule.
 
Première tentative dans un magasin de sport, appelons-le Midisport... nous voyons le prix et décidons que bon... Deux cents francs pour ça, c'est un peu exagéré.
 
Départ pour "le ruisseau de la boîte" (traduction approximative, mais correcte!).
On trouve ce qu'on cherche pour environ cent francs. Le vendeur nous dit qu'il est baissé à septante. Bonne nouvelle!
Arrivés à la caisse, il nous annonce que le prix indiqué n'est pas correct. Gasp... damned, il est baissé à trente francs. Mais jusqu'où ira-t-il?
Il tippe... enfin scanne... et nous regarde avec un grand sourire: "en fait il y a encore -20% sur les vélos, ça ne vous dérange pas?"
 
Non ça ne nous a pas dérangé, mais alors pas du tout!
Et hop une bonne affaire! 

 

 

Choupinou - 28.09.2007 | 0 réactions | #link | rss

Le Comité chinois de candidature a promis en 2001 que le choix de Pékin pour accueillir les Jeux olympiques de 2008 contriburerait au développement des droits humains en Chine. Aujourd'hui, aucun changement n'est perceptible. Exigez avec cette pétition que les promesses soient tenues et que la situation des droits humains s'améliore.

Amnesty International exige que les promesses faites par les autorités chinoises soient tenues et que les principes éthiques de la charte olympique soient respectés. Amnesty International exhorte les autorités chinoises à entreprendre des réformes concrètes dans les domaines suivants:
Peine de mort

Aux termes du droit pénal chinois, quelque soixante-huit infractions restent passibles de la peine de mort. La peine de mort viole des droits humains fondamentaux: le droit à la vie et le droit de ne pas être soumis à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. Amnesty International s’élève sans réserve contre la peine de mort et s’engage sans restriction pour la vie de toutes les personnes condamnées à mort. La peine de mort porte atteinte à la dignité humaine, qui est pourtant le fondement de la charte olympique.

Amnesty International exige que, jusqu’aux Jeux olympiques 2008:

  • Un pas de plus pour l’abolition de la peine de mort soit fait en réduisant le nombre de crimes passible de la peine capitale.
  • Une plus grande transparence soit garantie par le biais de la publication, tous les ans, de statistiques officielles exhaustives sur le nombre total de personnes condamnées à mort et exécutées en Chine.
  • Les personnes condamnées à mort aient le droit de faire recours et d'obtenir un procès avec audience.


La «rééducation par le travail»

En Chine, des centaines de milliers de personnes seraient détenues dans des centres de «rééducation par le travail» à travers le pays pour des infractions dites «mineures», c'est-à-dire dont la gravité est jugée insuffisante pour qu'elles soient punies aux termes du Code pénal. La durée des peines de «rééducation par le travail», qui peut aller de un à trois ans (et peut être prolongée d'un an), est fixée par la police sans inculpation, sans procès ni contrôle d'une autorité judiciaire. Le 8 mai 2006, les autorités de la ville de Pékin ont décidé d'utiliser la «rééducation par le travail» pour contrôler différentes formes de «comportements délictueux» afin d'améliorer l'image de la ville à l'approche des Jeux olympiques.

Amnesty International exige que, jusqu’aux Jeux olympiques 2008:

  • les systèmes de «rééducation par le travail», «détention et éducation» et «désintoxication obligatoire» soient abolis, en veillant à ce que dorénavant aucune mise en détention ne soit décidée exclusivement par les autorités policières;
  • toutes les peines qui amènent à une réclusion soient réglées en conformité avec le droit pénal et le droit du procès pénal.


Attaques contre les activistes des droits humains

Les défenseurs des droits humains chinois continuent de se heurter à de graves obstacles dans leur travail de dénonciation des atteintes aux droits humains. Ainsi, par exemple, Ye Guozhou a été condamné à une peine de quatre ans de détention à la prison de Chaobai après avoir demandé l'autorisation d'organiser une manifestation à Pékin avec d'autres victimes présumées des expulsions forcées qui ont accompagné les travaux de préparation des Jeux olympiques.

Amnesty International exige que, jusqu’aux Jeux olympiques 2008:

  • tous les défenseurs et toutes les défenseuses des droits humains en Chine puissent se servir de leur droit à la liberté d’expression;
  • des mesures garantissant aux journalistes étrangers et chinois la possibilité de travailler sans censure soient adoptées;
  • toutes les personnes incarcérées pour avoir protesté pacifiquement contre des expulsions forcées, notamment lors des travaux de préparation des Jeux olympiques, soient libérées et des mesures pour empêcher de nouvelles arrestations arbitraires et d'autres actes de harcèlement à l'encontre de ce type de militants soient prises.

La liberté d’accès à Internet

«Les médias disposeront d'une liberté d'information totale quand ils viendront en Chine. […] Nous sommes convaincus que la venue des Jeux en Chine va non seulement favoriser notre économie, mais aussi améliorer la situation sociale dans son ensemble, notamment dans les domaines de l'éducation, de la santé et des droits humains.»

Wang Wei, secrétaire général du Comité de candidature de Pékin aux Jeux olympiques, China Daily, 13 juillet 2001

Malgré de telles promesses, des centaines de sites Internet sont toujours bloqués par les autorités chinoises, en particulier ceux des organisations de défense des droits humains telles que Amnesty International, Human Rights Watch, Human Rights in China et autres. Les mesures de répression contre les journalistes, les journaux et les sites Internet se sont poursuivies tout au long de l'année dernière.

Amnesty International exige que, jusqu’aux Jeux olympiques 2008:

  • toutes les lois et réglementations destinées à limiter la libre et légitime circulation des informations en ligne soient abolies parce qu’elles représentent une violation massive du droit à la liberté d’expression et du droit à l’information;
  • toutes les personnes détenues ou emprisonnées pour s'être exprimées pacifiquement sur Internet ou pour y avoir téléchargé des informations soient libérées.
Choupinou - 28.09.2007 | 0 réactions | #link | rss

 

Ah si j'avais un hamac, ou tout autre accessoire propice à faire la sieste...
Et si je ne devais pas travailler tout à l'heure...
Je ferais la sieste...
Une bonne sieste, sans limite,
Sans réveil,
Juste la sieste...

 

 

 

Choupinou - 28.09.2007 | 0 réactions | #link | rss

 

 

Ouais ouais, cause toujours Choupinou, mais pour le moment t'as l'air maline avec ton carré bleu qui te suit partout, tel le fidèle serviteur de Zorro.


N'empêche que maintenant il commence à faire bigrement froid sur ma fidèle monture, à tel point qu'il faudra sérieusement songer à remettre les doublures au pantalon et à la veste, afin d'éviter de laisser derrière moi des miettes de dents, victimes du claquage intempestif desdites quenottes.

Les Grecs anciens disaient (en phonétique, en hommage ironique à Mister President Bush) ANEKOU KAÏ APEKOU. Ce qui veut dire: supporte et abstiens-toi.

Ah oui j'ai oublié de vous dire que j'ai fait du grec ancien dans mes toutes jeunes années, et qu'il m'en reste quelques bribes ténus. Mais ce n'est pas le sujet...

Donc anekou kaï apekou qu'ils disaient. Supporte le froid, abstiens-toi de te plaindre, et c'est comme cela que tu verras une nouvelle catégorie de permis ajoutées sur ta p'tite carte rose le 16 octobre... enfin peut-être! Parce que l'ours, il risque de bien se marrer si je vends sa peau maintenant!

 

Choupinou - 27.09.2007 | 8 réactions | #link | rss

 

 

 

 

En sortant du travail, M. Choupinou me téléphone et me communique la liste des courses à faire pour qu'il puisse faire ses tartes du soir.


Première digression: M. Choupinou cuisine très bien et je me transforme souvent en commis de cuisine...
Deuxième digression: les tartes sont pour le dessert de l'anniversaire de mon frère...

Donc me voilà en route, à moto, pour aller quérir les victuailles désirées. Farine, crème, prunes, pommes, pâte à gâteau. Du standard quoi...

Pour me simplifier la tâche, j'entre dans l'antre du géant orange. Erreur. Mais je ne le sais pas encore!

Première étape: la crème. Un litre de crème entière. Valeur sûre. Un bon litre de bonne crème entière. Le géant orange me pose la première énigme. Une brique d'un litre coûte 7.-. Soit... Deux briques d'un-demi litre chacune coûtent au total 6.80. Et moi qui croyait qu'en achetant un plus gros emballage, on faisait des économies.... On m'a menti! Vils menteurs! Bon Choupinou, on va pas s'énerver pour si peu, c'est pas si grave...

Je continue: pâte à gâteau, farine, tout se passe bien.

Je cherche les prunes, en chantonnant la chanson de Lio, je suis de bonne humeur. Jusque là.

Je trouve les prunes: 5.60 le kilo, c'est pas donné, mais il m'en faut, donc je prends. Des emballages plastiques de 750 grammes chacun. Là, au fond de moi, je me dis qu'il y a embrouille. 

Je passe à la caisse, et mes emballages de 750 grammes passent au scanner à ... 5.60!
BINGO, j'en étais sûre. Ca met le kilo à presque 7.50, ce qui change un peu la donne. A ce moment, l'esprit de Catherine Wahli me pénètre, et, telle la petite fille dans l'Exorciste, je me surprends à proférer un terrible "C'est pas juste, la loi dit que j'ai le droit de payer le prix affiché!"

La caissière qui n'y peut rien, la fiche dit que c'est 5.60, alors comprenez ma p'tite dame, me dit d'aller à l'accueil. Qu'elle ne peut rien faire. Que son dieu Scanner a parlé. Ainsi soit-il, la messe est dite.

Je me dirige alors vers le purgatoire, l'accueil. Bonjour, je viens pour des prunes. Belle entrée en matière. Bravo... je répète mon laïus, dit que c'est pas juste. Qu'a ce compte-là, ils peuvent afficher toute leur marchandise à un prix inférieur (25% ou 90%, quelle importance, puisque Deus Scannerus parlera en faveur du Géant Orange). Et qu'ils sont hors la loi. Et toc. Et que je ne partirai pas sans avoir, au choix: récupéré la différence de prix, ou obtenu un complément de marchandises.

Ben j'ai eu mes prunes.
A 5.60 le kilo, puisqu'on m'a rajouté les 250g qui manquaient à chaque emballage.

VIVA LA REVOLUCION!

 

Choupinou-qui-n'-aime-pas-qu'-on-se-moque-du-monde-et-surtout-pas-dans-ce-domaine-là.

Choupinou - 26.09.2007 | 0 réactions | #link | rss

C'est aujourd'hui que Petit Frère fête ses... 12 ans? Pour moi, il a toujours onze ans et demi. Quoique... avec sa petite famille, il doit quand même avoir quelques années de plus...

Voyons... 28 ans cette année, c'est quand même plus que ce que je pensais!

Bon anniversaire Grand Petit Frère, je suis fière de ce que tu es et de ce que tu as construit jusque là!

Choupinou - 24.09.2007 | 0 réactions | #link | rss

 

 

 

 C'est un blog, soit... un de plus me direz-vous.

Oui mais là c'est différent, c'est drôle, c'est grinçant, ça fait sourire, jaune parfois, mais toujours sourire.

Ce blog, c'est les toujours ouvrables, que je visite quotidiennement! 

Choupinou - 22.09.2007 | 2 réactions | #link | rss

 

 
Aujourd'hui, Michel et Valérie se marient...
Demain, ça fera trois ans que M. Choupinou et moi nous sommes dit OUI...
 
Le temps file!
 
Mais en attendant...
 
VIVE LES MARIES! 

 

 

 

Choupinou - 21.09.2007 | 0 réactions | #link | rss

 

 

 

 
 Dans le fil d'une discussion avec une professionnelle, on en vient à parler théâtre pour enfants. Et elle de me filer l'envie d'aller voir ce spectacle pour les petits bout'choux de trois ans.

Zaïté, petite souris blanche, est remise en liberté dans une forêt. Elle découvre ses habitants : le hérisson, l’écureuil, le lapin, le castor, l’escargot… Chacun à sa manière va l’aider : à trouver sa place dans cet univers étranger, à construire sa maison, maison de feuille, maison d’herbes sèches, maison de bois et d’écorce, fragile… solide… douillette… à trouver ce dont elle a besoin, à conjurer ses peurs et tout particulièrement celle du chat. Zaïté, pour sa part, fait connaître à ses compagnons ses petits trésors de la ville… Puis, l’hiver arrivant, Zaïté décide de retourner en ville pour se réfugier bien au chaud dans la décharge la plus proche. Dans cette décharge, elle trouve un tout petit animal blotti dans un carton. Elle l’adopte et le nourrit au biberon, elle ne sait pas qui il est et l’appelle « petite chose »….Une grande tendresse naît entre Zaïté et son petit protégé. Un jour, trop grand pour rester dans le carton, « petite chose » sort de son nid improvisé et dévoile son identité de chat. Mais la tendresse est là, Zaïté a sauvé la vie de ce petit chat orphelin qui lui promet, en signe de reconnaissance, de ne jamais la manger ni même de la poursuivre.Zaïté invente sa vie et sa survie, elle y est aidée par tous ses compagnons de rencontre à travers lesquels elle découvre le monde. Les enfants-spectateurs vont aussi être sollicités par Zaïté pour l’aider à nommer les différents animaux qu’elle rencontre.L’identification à Zaïté permet aux enfants de vivre avec elle différentes expériences : découvrir le monde, surmonter ses peurs, jouer seul, partager, se faire des amis, grandir. Quelques notions simples sont données à voir aux tout-petits : la forêt, les saisons, ainsi que l’observation d’émotions : la joie, la peur, la tristesse, la colère, l’éclosion de l’amitié, de l’amour.

 Ca sera à l'Echandole le mercredi 30 avril 2008.
J'ai le temps de louer un enfant d'ici là pour me donner bonne conscience!
(Euh quand je dis louer, je pense surtout à emmener filleul ou neveu, hein.... pas que vous ayez des soupçons sur ma moralité!)

Choupinou - 20.09.2007 | 2 réactions | #link | rss

 

 

 

 Normalement je ne fais pas de pub sur ce blog. On en est envahis au quotidien, harcelés par les désirs consuméristes.

Mais là, j'avais envie de vous faire partager un coup de coeur, une découverte récente, au gré de mes balades yverdonnoises.

Une boutique étonnante vient de s'ouvrir, où vous êtes accueillis par un chêne presque séculaire qui veillent sur la peuplades des fées, elfes et farfadet qui peuplent la boutique. 

Nichée dans l'ombre du château, dans la rue de la Maison-Rouge, cet espace vous attirera, telle la douce musique s'échappant de la forêt de Brocéliande...

Bijoux, livres, objets... à vous de découvrir! 

Choupinou - 19.09.2007 | 7 réactions | #link | rss

coucou!

Vous le savez peut-être, ou peut-être pas, mais je voue un amour immodéré pour les girafes.

Ne me demandez pas pourquoi, c'est comme ça!

Donc voilà... faites-moi parvenir par courriel vos girafes les plus émouvantes, humoristiques ou carrément hilarantes.

Vous avez jusqu'à lundi prochain pour compresser les girafes! Je publierai ensuite les envois, et ce sera à vous de voter (un peu comme à Popstars, mais sans la télé et sans la musique...).
Un prix récompensera l'heureux vainqueur!

Choupinou - 17.09.2007 | 1 réactions | #link | rss

Ne le dites pas trop fort hein... hier soir j'étais aux entrées VIP, et j'ai eu
1. le devoir
2. l'obligation
3. l'obligation avec quand même une pointe d'amusement

de fouiller M. Paleo, et M. FC Sion...

Sinon, oui le concert était pas mal! 

Choupinou - 14.09.2007 | 1 réactions | #link | rss
Jacques Martin n'est plus, et avec lui s'envolent les souvenirs de dimanches pluvieux installés chez Mémé à regarder l'Idole des grands-mères...
Choupinou - 14.09.2007 | 1 réactions | #link | rss

Encore sous le coup de ma découverte, encore totalement déconcertée par cette expérience hors du commun, je n'ai pas eu le réflexe de prendre en photo ce qui sera considéré dorénavant comme la révélation choupinienne de la semaine, du mois, ou de l'année!

Ca va changer ma vie...

Avoir une influence non négligeable sur ma façon de voir le monde...

 Changer mes habitudes...

 

LA PATISSERIE A COTE DE MON TRAVAIL FAIT DES CARACS AU CHOCOLAT BLANC!

C'était Choupinou, qui n'a pas grand-chose à vous raconter, mais qui le fait bien!

Choupinou - 13.09.2007 | 2 réactions | #link | rss

 

 

 

 Depuis la semaine dernière, mon employeur nous offre, à nous employés studieux et appliqués, une heure hebdomadaire de Tai Chi.

Au début un peu dubitative sur les bienfaits d'une telle pratique, je dois reconnaître que les effets se font sentir: une bonne bouffée d'énergie, et surtout un bien-être qui commence à se faire sentir.

Aaaah quand les patrons ont de bonnes idées, il faut en profiter! 

Choupinou - 11.09.2007 | 0 réactions | #link | rss

C'est pour le 16 octobre... d'ici là: je roule, je roule, et je roule encore, et je slalome, en 8, en 16, je freine, je redémarre... bref... je chauffe les pneus pour être fin prête!

Choupinou - 10.09.2007 | 4 réactions | #link | rss
 
Un grand merci à notre administrateur préféré, qui a su faire réapparaître mon blog, alors que je l'avais malencontreusement envoyé dans un vortex spatio-temporel le temps d'un week-end... et d'une fausse manipulation!
 
Rassurez-vous, dès maintenant, je ne touche plus ce que je ne connais pas! 
Choupinou - 06.09.2007 | 4 réactions | #link | rss

 

 

 

Je ne vous ai jamais vraiment parlé de mon travail dans ce blog, pour mille et une raisons.
La première, c'est certainement parce que cet espace se voulait et se veut toujours une sorte de bulle, légère et sans prise de tête. La deuxième... eh c'est une blague, je ne vais pas vous énumérer les mille et une raisons, le serveur de notre hébergeur chéri me ferait la gueule.

Mais alors qu'est-ce qui m'amène aujourd'hui à vous en parler?
Déjà, et c'est la raison la plus courte, c'est que je suis arrivée au terme de mon temps d'essai - déjà! - et que mon engagement est confirmé. C'est une bonne nouvelle, même si au fond, je ne me faisais pas trop de soucis sur ce sujet. Sans me vanter, et pour reprendre les termes de mon "boss" j'ai de la bouteille, et ça se sent. En même temps, si au bout de 7 ans de pratique, je manquais d'expérience, il y aurait du souci à se faire.

Bon, si vous êtes toujours là à me lire, je vais vous dire pourquoi aujourd'hui je vous parle de mon job.

Une dame dont je suis le dossier m'appelle aujourd'hui, me demandant si je peux lui faire une avance sur son "aide sociale". Chose que je ne peux pas faire, et je lui explique, en gardant mon calme, en y mettant de l'empathie, en reformulant sa demande, bref, comme il faut faire et comme on nous l'a appris. Mais moi je le fais mieux encore (et une fleur, une!)

Forcément, comme elle me demande quelque chose d'impossible et que je dois lui répondre non... elle s'énerve. Et commence le torrent des plaintes, récriminations, et expressions d'injustice.

Jusqu'à la phrase dont je craignais l'apparition, car tellement définitive et sans appel:

"De toute manière,
si nous, pauvres et sans le sou, n'étions pas là,
vous n'auriez pas de travail."

Que répondre à ça? Un "ben...euh...ouais en faiteuh... voilà"?
Ou simplement admettre l'évidence que oui, nous vivons dans une société pleine de paradoxe, où des assistants sociaux gagnent leur vie parce que d'autres ont besoin d'un minimum vital, et que si les chômeurs n'existaient pas, il n'y aurait ni conseiller en placement, ni assistants sociaux, ni...ni...ni...

Choupinou - 03.09.2007 | 3 réactions | #link | rss

 

 

Voilà mon dilemme...

D'un côté on me dit "tiens, on dirait que tu as maigri"

De l'autre, les jeans qui m'allaient bien me semblent un peu étriqués maintenant.

Et comme d'habitude, je ne trouve pas le petit déclic pour monter sur cette petite plateforme, et regarder jusqu'où montera l'aiguille...
La dernière fois, j'avais eu un choc. Choc de constater qu'en un peu plus de 2 ans, j'avais pris un peu moins de vingt kilos. Kilos qui s'accrochent, kilos qui m'angoissent parfois. Peur de son image, peur de ce qu'on ne veut pas être, ou alors ... peur de soi-même?

Bref... il faudra que je maîtrise cette peur de la balance, et oser savoir... 

FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch