des trains petits et grands, des avis, des humeurs
articles
réactions
21 Janvier 2010
chr09 | 0 réactions | #link | rss
alsasso.jpg
Lorsque la ligne du Gotthard a été inaugurée en 1882, elle était à voie unique. Très rapidement pourtant, on construisit une deuxième voie afin d'augmenter la capacité de la ligne. Ce qui est souvent simple en plaine, l'est moins en montagne. En effet, la place disponible ne permet pas toujours de faire passer la deuxième voie au même endroit que la première. Ainsi, à plusieurs endroits de la ligne du Gotthard, les deux voies se séparent.

C'est le cas par exemple au niveau des viaducs de Piantorino sur la rampe Nord du Monte Ceneri. Le tracé de 1882 est à droite sur l'image, alors qu'à gauche on voit la deuxième voie construite en 1934. La deuxième voie du tronçon entre "Al Sasso" (lieu-dit au km 159.61) et Rivera-Bironico (à la sortie du tunnel du Monte Ceneri) a été inaugurée le 21 janvier 1934, soit il y a 76 ans aujourd'hui.

Je profite aussi de cet anniversaire pour vous inviter à voir le blog de notre nouveau projet ferroviaire, les rampes du Gotthard en N: http://gotthard2.blogspot.com/

Vous y verrez entre autre que l'un des quatre modélistes a justement choisi ces viaducs de Piantorino comme thème pour son show box.
31 Décembre 2009
chr09 | 1 réactions | #link | rss

Bonne année à toutes et tous les lectrices et lecteurs de ce blog!

Je profite pour annoncer les anniversaires ferroviaires de l'année 2010 que j'essaierai de vous présenter et illustrer au fur et à mesure de l'année.

25 ans (1985)

  • Double-voie entre Holligen et Bern Bümpliz Nord (BN)

50 ans (1960)

  • Electrification Cadenazzo - Luino (CFF)
  • Suppression du Tramway de Riffelalp
  • Suppression du tramway entre la gare et le port de Spiez

75 ans (1935)

  • Double-voie Sargans - Mels (CFF)
  • Ouverture au public La Châtelard - Château d'Eau

100 ans (1910)

  • Tram entre Flüh et Rodersdorf
  • Double voie Martigny - Vernayaz
  • Tramway Chiasso - Riva San Vitale
  • Electrification du Seetalbahn
  • Electrification de la Wengeneralpbahn et inauguration du parcours moins raide entre Lauterbrunnen et Wengen
  • Funiculaire du Niesen
  • Funiculaire du Mont-Fleuri
  • Martigny - Orsières
  • Funiculaire La Coudre - Chaumont
  • Chemin de fer du Bodensee - Toggenburg (BT)
  • Electrifictation Spiez - Frutigen (BLS)
  • Prolongation du Porrentruy - Bonfol sur Pfetterhouse (RPB)
  • Funiculaire Les Avants - Sonloup

125 ans (1885)

  • Funiculaire Marzili - Bundesterrasse

150 ans (1860)

  • Martigny - Sion (LI)
  • Basel St-Johann - Basel SBB
  • Bern - Balliswil (LFB)
  • Les Hauts-Geneveys - Convers (JI)
  • Auvernier - Les Verrières (FS)
  • Bex - Les Paluds (OS)
  • Frienisberg - Bienne (OWB)
  • Suppression du tronçon Bienne - Nidau (SCB)

J'imagine que sur les différents centenaires il y aura bien l'une ou l'autre célébration!

26 Octobre 2009
chr09 | 0 réactions | #link | rss

wb_strom.jpg

Inaugurée le 1er novembre 1880, la petite ligne du chemin de fer de Waldenburg qui relie Waldenburg au chef-lieu du canton de Bâle-campagne, Liestal a été électrifiée 73 ans plus tard. C'est probablement une des lignes privées de Suisse qui a été le plus longtemps été exploitée à la vapeur (si l'on fait abstraction du chemin de fer du Rothorn de Brienz, par exemple).

Cette petite ligne de 13.07km présente une autre particularité: c'est la seule avec un écartement de 750mm. Nos chemins de fer secondaires sont en effet plus fréquemment à voie métrique, ou de 800mm pour quelques lignes de montagne.

Rames du WB à Waldenburg

21 Octobre 2009
chr09 | 0 réactions | #link | rss

gumligen.jpg

La compagnie du chemin de fer Bern - Muri - Gümligen - Worb (BMGWB) fête aujourd'hui 111 ans. C'est en effet le 21 octobre 1898 que la ligne de tram suburbain entre Bern Kirchenfeld et Worb Dorf a été mise en service. Parallèlement au développement des trams en ville de Bern (voir mon article du 1er octobre), plusieurs lignes de trams ont été construites entre la limite extérieure de la ville et les communes avoisinantes. La plus ancienne de ces lignes est celle du petit train bleu (s'Blaue Bähnli) qui relie les villages de Word, Gümligen et Muri à la capitale.

Le tram sera exploité électriquement dès le début et partagera son tracé entre Kirchenfeld et Thunplatz avec la ligne de tram Breitenrain - Burgenziel dès 1901.

En 1907, le nom de la compagnie sera changé en Bern - Worb - Bahn (BWB) qui fusionnera en 1927 avec le Worblentalbahn (WT) pour donner naissance au Vereinigte Bern-Worb-Bahnen (VBW). Cette dernière fusionnera en 1984 avec le Solothurn - Zollikofen - Bern (SZB) pour donner naissance au RBS.

Aujourd'hui le petit train bleu est la ligne G du réseau des transports urbains de la ville de Bern. Les trams circulent de Bern Zytglogge à Worb Dorf à la cadence de 20 minutes et 10 minutes entre Zytglogge et Gümligen, où a été prise la photo de la rame 87.

11 Octobre 2009
chr09 | 0 réactions | #link | rss
2086062624.2.jpg

De 1926 à 1981, chaque été, les trains du chemin de fer FO ont pu circuler de Brig à Disentis/Mustèr. Mais chaque hiver, le trafic était interrompu entre Oberwald et Realp. En particulier, la ligne de contact était démontée, les tunnels fermés et le pont de Steffenbach démonté. Ceci pour la dernière fois lors de l'hiver 1981/82. Le dernier train de la ligne sommitale a circulé le 11 octobre 1981.

En effet, dès le mois de juin 1982, les trains passeront par le tunnel de base de la Furka entre Oberwald et Realp, permettant ainsi de maintenir ouverte la liaison entre le Haut-Valais et la vallée d'Urseren.

10 ans plus tard, l'association Dampfbahn - Furka - Bergstrecke fera circuler le premier train entre Realp et Tiefenbach. Les trains atteindront de nouveau la Furka en 1993 et Gletsch en 2000. Dès l'année prochaine, ils pourront de nouveau circuler entre Realp et Oberwald.

10 Octobre 2009
chr09 | 0 réactions | #link | rss

le1.jpg

Lorsque le chemin de fer du central vaudois (CV) a été mis en service entre Echallens et Bercher (principalement pour transporter le lait à l'usine de lait condensé de Bercher), il s'est raccordé à la gare existante du Lausanne - Echallens (LE) en entrant dans la gare par l'Est, soit du même côté que le LE.

En effet, le tracé suivait à l'origine celui de la route. L'ancien tracé du LE est dessiné en violet sur la carte. La gare d'Echallens constituait donc un rebroussement, comme on en trouve encore actuellement à Chambrelien, ou à Combe-Taveillon par exemple.

Pour simplifier l'exploitation, le tracé a été corrigé entre Assens et Echallens. Le nouveau tracé en traitillé vert entre dans la gare d'Echallens depuis l'Ouest, permettant ainsi une exploitation sans interruption entre Lausanne - Chauderon et Bercher. Cette exploitation sans interruption prendra tout sons sens en 1913 avec la fusion du LE et du CV pour former le Lausanne - Echallens - Bercher (LEB).

Pour le plaisir des yeux, ci-dessous une photo de la G 3/3 8 du LE "Echallens" utilisée pour les circulations historiques.

le2.jpg
09 Octobre 2009
chr09 | 0 réactions | #link | rss

J'ai déjà présenté sur mon blog de base il y a une année, l'inauguration de la ligne Landquart - Klosters, premier tronçon de l'actuel réseau du chemin de fer rhétique. Voir l'article ici.

Comme l'actualité de l'histoire ferroviaire du jour n'est pas passionnante (je pourrais bien sûr vous dire que le 9.10.1922, les CFF ont mis en service environ 5km de deuxième voie entre Zug et Gütsch, mais c'est loin d'être captivant), je vous propose quelques photos prises le long de cette ligne:

ld1.jpg
Voitures historiques à Landquart
ld2.jpg
Ge 6/6 II à Schiers
ld3.jpg
Ge 4/4 III à l'entrée d'un court tunnel avant la gare de Saas (Prättigau)
ld4.jpg
La gare de Klosters
06 Octobre 2009
chr09 | 0 réactions | #link | rss

lmb.jpg

Le 6 octobre 1917, le deuxième tronçon de l'actuel réseau de l'Aare-Seeland mobil a été mis en service. Il s'agit de la ligne reliant Langenthal Gaswerk à Melchnau dans le canton de Lucerne. Elle passe aussi par les villages de Roggwil et de Sankt-Urban, célèbre pour son couvent. Cette ligne se raccorde à celle du Langenthal - Jura - Bahn qui relie Langenthal à Oensingen. Dès le départ, un contrat liera les deux entreprises pour l'exploitation.

Le LMB et le LJB fusionneront en 1958 pour former les Oberaargau - Jura- Bahn (OJB). Les différentes communautés d'exploitation et fusion donneront finalement naissance à la compagnie actuelle Aare-Seeland-mobil (asm).

En 1982, l'exploitation ferroviaire est suspendue entre Sankt-Urban et Melchnau et remplacée par un service de bus. Cette situation est toujours actuelle, le terminus des trains étant en alternance Sankt-Urban et Sankt-Urban Ziegelei. L'infrastructure ferroviaire est toutefois toujours en place, notamment dans un but de desserte marchandise. A cet propos, il faut mentionner le trafic marchandise sur bogies porteurs à partir de Langenthal. (tandis qu'à partir de Niederbipp, c'est un troisième rail).

01 Octobre 2009
chr09 | 0 réactions | #link | rss

bernertram.jpg

La première ligne de tram dans la capitale fédérale a été inaugurée aujourd'hui il y a 119 ans. Elle reliait la fosse aux ours (Bärengraben) au cimetière (Friedhof) en passant par la tour de l'horloge (Zytglogge) et la gare. Les trams avaient leur dépôt près de la fosse aux ours. Le lieu a d'ailleurs été réhabilité en brasserie et porte le nom de "Altes Tramdepot"

Cette première ligne de tram avait la particularité d'être exploitée avec de l'air comprimé. Le tram à vapeur tel qu'il est présenté sur la photo n'est venu que 4 ans plus tard avec la ligne Länggasse - Bahnhof - Wabern. L'électricité fera son apparition en 1901 avec la ligne Breitenrain - Burgenziel.

Le réseau sera étendu jusqu'à atteindre 18km en 1932, puis sera réduit à 14km avec notamment la suppression des branches Länggasse et Bärengraben. Actuellement le réseau est de nouveau en phase d'extension avec la construction du "Tram Bern West" vers Bern Brünnen et Bümpliz ainsi que le prolongement de la ligne 9 entre Guisanplatz et la gare de Bern Wankdorf.

Petite anecdote amusante, la compagnie des trams de Bern s'appelait Berner Tram avec l'abréviation BT. Bien que renommée Städtische Strassenbahnen Bern SSB, c'est quand même cette même entreprise qui fusionna en 1947 avec les Stadt-Omnibus Bern abrégés SOB... Il y a donc eu deux fusions BT-SOB en Suisse...

29 Septembre 2009
chr09 | 0 réactions | #link | rss

mob_ba.jpgVous allez me dire que la photo n'a rien à voir avec le titre, puisqu'on reconaît avec certitude une automotrice du MOB. C'est juste, mais la Be 4/4 1002 du MOB circulait jusqu'à la mise hors service de la ligne, sur le chemin de fer Biasca - Aquarossa et portait alors la dénoomination ABe 4/4 4.

Le chemin de fer du Val Blenio devait relier Olivone à Bisaca sur l'axe du Gotthard. Mais la vallée étant relativement pauvre, il fut difficile de réunir les fonds nécessaires. On décida donc de construire la ligne en deux étapes. La première partie jusqu'à Aquarossa fut inaugurée en 1911. La crise économie et la guerre ne permirent par contre pas de réunir les fonds nécessaires à la construction de la deuxième étape.

Même l'idée d'un prolongement de la ligne jusqu'à Disentis/Mustèr par le col du Lucmagnier et une éventuelle liaison avec le RhB n'ont pas été suffisants. Ainsi, les voyageurs d'Olivone devaient prendre le bus jusqu'à Aquarossa d'où ils continuaient leur voyage en train. Il n'est donc pas étonnant que lorsque vint le moment d'entreprendre d'important travaux de rénovations à l'infrastructure, on préféra supprimer les 27 kilomètres de train et remplacer la desserte par un bus dans tout le Val Blenio.

Le dernier train a circulé le 29 septembre 1973.

Le matériel roulant a en grande partie été démoli, à l'exception des automotrices ABe 4/4 4 de 1951 qui passa au MOB et ABe 4/4 5 de 1963 é l'OJB (aujourd'hui asm).

FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch