Mon blog 7ème art
articles
réactions
Sandrine - 05.07.2012 | 1 réactions | #link | rss
Adaptation de la série éponyme à succès diffusée aux USA entre 1966 et 1971, Dark Shadows relate les aventures de la famille Collins. Si le ton ici est délibérément plus décalé, les ingrédients de base demeurent.

Visuellement, le film est d'un esthétisme à couper le souffle, ceci dit le scénario manque cruellement de consistance et de magie. Pas de synopsis, tout est dit dans la bande annonce.

A noter un caméo sympathique de l'interprète originel de Barnabas, à savoir Jonathan Frid, décédé malheureusement avant de pouvoir découvrir le résultat sur grand écran. Côté acteurs, le casting est hétéroclite et intéressant. Reste que cette huitième collaboration entre Burton et Depp n'amène rien de nouveau et demeure sans surprise.

Au final, un emballage plus que soigné, mais dont il est vain de chercher l'étincelle.






Annoncée comme la préquelle du mythique Alien : le huitième passager, Prometheus déçoit par un scénario bâclé et plus que prévisible. En effet, Ridley Scott se révèle incapable de se détacher de la série culte et nous ressert les mêmes idées quasi à l'identique.

Même si la direction artistique est bonne et que les images sont d'une beauté et d'une élégance rares, le film manque cruellement du petit plus qui a fait le succès de la saga. Le casting est brillant avec deux des plus belles révélations de ces dernières années (Noomi Rapace et Michael Fassbender), malheureusement leur personnage manque singulièrement de profondeur.

Résultat : après une scène d'introduction alléchante et mystérieuse, le film s’essouffle et ne peut que séduire les néophytes de la franchise.






Vu que je suis maintenant en vacances, je vais essayer de me montrer plus assidue :OP avec les mises à jour de ce blog. Tout prochainement la critique de L'âge de glace 4, la dérive des continents.
Pour ceux qui ne sauraient pas quoi faire de leurs soirées, le NIFFF commence ce vendredi et un peu partout en suisse romande les open air
vous accueillent. Bonnes toiles !

Sandrine - 27.03.2012 | 2 réactions | #link | rss

La Dame de Fer de Phyllida Lloyd

Biopic, loin d’être dénué d’intérêt, consacré à l’une des figures les plus controversées de la politique britannique. Le film montre, certes de manière rapide, toute la ténacité et l’intransigeance de Margaret Thatcher.

Après Mamma Mia au succès retentissant, deuxième collaboration entre la réalisatrice Phyllida Lloyd et son actrice fétiche, Meryl Streep. Cette dernière a voulu trouver l’humanité de Margaret Thatcher, bien lui en a pris puisque sa performance lui a valu le Golden Globe ainsi que l’Oscar de la meilleure actrice. Elle livre une prestation stupéfiante, mélange de férocité, d’entêtement mais également de fêlures de cette femme au parcours atypique qui fait d’elle une personnalité unique dans le monde de la politique. A découvrir exclusivement en VO.



Sherlock Holmes 2 : jeu d’ombres de Guy Ritchie

Fort du succès rencontré par le premier opus, l’équipe rempile et nous livre un film dans la lignée du précédent, truffé d’action, d’aventure et d’humour. Si le visuel est toujours aussi magnifique, le scénario tortueux pourrait rebuter les moins convaincus. La franchise qui s’annonce devra faire attention à se renouveler pour ne pas lasser.

Le duo formé par Robert Downey Jr. et Jude Law, toujours aussi jubilatoire et efficace, reste un des atouts majeurs du film. Petit regret : que Guy Ritchie ait choisi une actrice aussi talentueuse et charismatique que Noomi Rapace pour la sous-employer dans le rôle de Sim.

A noter pour les férus des personnages fétiches de Sir Arthur Conan Doyle, que la saison 2 de la série britannique éponyme a repris sur France 4 le mercredi. Bonne adaptation, fidèle à l’esprit des romans et tellement moderne qu’elle mérite le détour.



Sandrine - 02.03.2012 | 1 réactions | #link | rss

L’air se réchauffant, il semble que je sorte de ma somnolence hivernale. L’actualité cinématographique a pourtant été riche ces dernières semaines ! Voici un pêle-mêle des films vus pendant cette période.


Polisse de Maïwen

C’est après avoir visionné un reportage sur la Brigade de Protection des Mineurs, que Polisse a vu le jour dans l’esprit de Maiwenn. Bien lui en a pris puisque ce dernier a décroché, entre autre, le prix du jury de Cannes 2011.

On y suit le quotidien des policiers de cette brigade si particulière. Les personnages sont fouillés, authentiques et servis par un casting de choix (K.Viard, M.Foïs, S.Kiberlain, JoeyStarr etc.). Le discours est fort et oscille entre rire et drame pour mieux supporter l’insoutenable.

En résumé, un film bouleversant, énergique, atypique et osé pour cette perfectionniste autodidacte de talent.





Millenium : les hommes qui n’aimaient pas les femmes de David Fincher

Après avoir pourtant refusé une première fois d’adapter le livre éponyme de Stieg Larsson, bien avant le succès qu’on lui connaisse, David Fincher se laisse finalement séduire par l’histoire et nous livre un film à l’atmosphère assez proche du roman.

Condamné pour diffamation, Carl Mikael Blomkvist, journaliste de son état décide de prendre de la distance avec sa vie et son métier. Il accepte d’enquêter sur la disparition de la nièce d’un magnat des affaires…

Daniel Craig se révèle plus que convaincant en électron libre, indépendant et têtu. Rooney Mara (The Social Network) livre quant à elle une interprétation honorable de Lisbeth Salander, mais ne parvient pas à faire oublier la performance de Noomi Rapace tout simplement stupéfiante dans la version de Niels Arden Oplev.

Au final, un thriller efficace à l’ambiance oppressante.





A suivre…

FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch