blog sur la drague et les relations homme - femme
articles
réactions
Loverboy - 12.04.2007 | 5 réactions | #link | rss

Juste un petit poste, le printemps arrivant, pour théoriser quelques principes de communication qui marchent super bien.

1) L'arrivée dans un lieu

Si votre but est d'être un séducteur, un homme qui ressort du lot, votre arrivée doit se faire remarquer. La classe et le charisme, dans ses cas la, est indispensable. Un petit accessoire qui sort de la moyenne peut également vous servir pour créer de l'intérêt.
Si vous arrivez dans un endroit et que les gens vous regarde puis ont envie de faire votre connaissance, c'est tout bon. Si ce n'est pas le cas, trouvez ceux qui vous piquent la vedette et améliorez vous en conséquence pour la leur piquer.

2) Soyez intéressant

Une fois que les gens viendront naturellement vers vous, ou que leurs yeux se tourneront vers vous en vous invitant à les aborder, allez-y.
Abordez les gens s'ils ne le font pas et parlez de vous. Ca peut paraître narcissique mais il faut, pour paraître intéressant, donner des arguments aux autres. Parlez leur de vos passions, de votre job, de vos relations, de ce qui vous fait envie pourvu que ça vous mette en valeur.
Lorsque vos interlocuteurs vous auront dit quelques fois que vous êtes une personne intéressante, soyez polis, et demandez leur ce qu'ils font dans leur vie.

3) Intéressez vous aux autres

Si vous ne parlez que de vous, vous passerez pour une personne égocentrique. Intéressez vous également aux autres. Ce qu'ils font, leurs passions, leur vie. Dites leur, si c'est le cas, que vous les appréciez.

4) Créez un lien entre vous et eux.

Une fois que vous savez que les autres vous apprécie, que vous avez montrez que vous appréciez les autres, faites des projets commun, discuter de sujets communs et si les personnes que vous rencontrez vous semblent assez intéressantes, alors c'est normal que vous auriez envie de les revoir.

Bien sûr, il ne faut pas paraître faux. Si une personne vous ennuie, changez d'interlocuteur, mais en utilisant ce genre de stratégie de communication, vous aurez beaucoup plus de facilité pour discuter avec les autres.

Loverboy - 28.03.2007 | 7 réactions | #link | rss

« S’assumer et être authentique. »

Par être ou ne pas être… un séducteur, un meneur… Endosser un rôle mène à une tragédie. Dans son ouvrage « How to put beautiful women under your spell », Mystery, préconise : « Fake it until you make it », c’est-à-dire que par exemple, les personnes timides doivent émuler l’état de confiance pour que les gens les voient comme tel et qu’ils puissent alors réellement gagner en confiance.

Neil Strauss (ami de Mystery, auteur du bestseller The Game et de l’Annihilation Method) affirme que c’est grâce à des succès que nous gagnons en confiance. Souvenons-nous de l’état dans lequel nous sommes après avoir échangé des moments très complice avec une femme… ou alors celui dans lequel nous nous sentons après avoir chanté sur la scène d’un karaoké. Libéré. Invincible. Euphorique. Une accumulation de tel succès mène à une meilleure estime de soi, à une meilleure confiance soi et à un état d’esprit positif et optimiste.

En assumant complètement nos qualités comme nos défauts, nous gagnons confiance en nous et en authenticité. Le regard des autres nous importe peu, nous n’avons plus peur d’être jugé, nous avons aussi bien conscience de nos forces que de nos faibles, nous sommes imparfait, nous sommes humain.

Cet état permet de nous libérer des contraintes sociales et des barrières qui n’existent que dans notre tête. Assumer nos faiblesses c’est affirmer nos forces. Lorsque nous nous assumons, nous sommes indépendants de la validation d’autrui. Nous marchons le cœur ouvert même lorsque cela fait mal.

S’assumer et être authentique sont deux valeurs fondamentales dans la vie de tout homme libre et épanouie.

« Prendre conscience de soi, du monde et les aimer »

Une première étape pour s’assumer peut être de prendre conscience de qui nous sommes :

« Quelles sont nos passions ? Qu’est ce qui est intéressant chez nous ? Qu’est ce qui nous rend vraiment heureux ? Qu’est ce que nous apprécions chez nous ? Qu’est ce que nous recherchons chez les autres ? En quoi est-ce important ? Qu’est ce qu’une autre personne pourrait trouver chez nous qu’elle recherche ? Quels sont nos buts dans la vie ? Quelles sont nos trois plus marquantes expériences qui ont fait de nous ce que nous sommes ? Quelles sont les cinq croyances auxquelles nous croyons et que nous aimerions changer ? Quelles sont nos faiblesses ? En quoi peuvent-elles être vues comme des forces ? Qu’est ce qui nous fait peur dans la rencontre d’une femme avec qui pourrait aboutir une relation long terme ? Qu’est ce qui nous empêche de changer ? Comment pourrions-nous y remédier ? Comment nous voyons-nous maintenant ? Comment nous voyons-nous dans un an ? »

Une seconde chose peut être de présenter nos faiblesses, sans nous justifier, sans chercher à (nous) les cacher. Ce que nous jugeons être une faiblesse peut s’avérer être une mauvaise représentation de l’un de nos caractères. L’anxiété lors de l’approche un groupe de six inconnues peut être vu autrement qu’une peur et peut être traduite comme une motivation, une montée d’adrénaline, une excitation à l’idée que six inconnues vont faire la rencontre passionnante avec une bête de sexe. Etre têtu et ne pas le reconnaître est assez frustrant pour ses interlocuteurs, l’assumer sans pour autant changer de positions permet de continuer une discussion de façon plus saine et même d’en rigoler (dédicace à mon père).

Une troisième chose peut être de nous intéresser et de partir à la découverte du monde. Certes, il est pourri en plus d’être rempli d’injustice, et pourtant de nombreux démunis (matériel, spirituel, affectif…) y vivent heureux. C’est une question de référentiel. Le bonheur ne peut être approché qu’après avoir fait la paix avec nous-mêmes et avoir briser les barrières fictives qui nous pourrissent l’existence.

En amour comme dans la vie, pour avancer il faut se libérer des contraintes limitantes. En les assumant elles deviennent moteur d’une révolution qui nous rapproche de la liberté.

A vous de jouer, Lorenzo

Source : http://www.verselejus.com/S-assumer-et-etre-authentique.html?architecture=1 

Commentaire : juste magnifique et tellement réaliste 

Loverboy - 22.01.2007 | 11 réactions | #link | rss
Vendredi soir, avec un bon pot, j'avais lancé comme délire pour pimenter un peu notre soirée étudiante de faire le concours de celui qui arriverai à avoir le plus de numéro de téléphone de fille.

introduction
Nous allons donc faire le tour de la salle afin de trouver les plus jolies filles, nous en repérons quelques unes, puis allons au bar commander. L'échauffement réglementaire sur la serveuse effectué, nous allons chacun vers nos cibles respectives et commençons à tâter le terrain afin de trouver des filles intéressées par nous (bah oui les casées, les trop timides et les filles bizarres ne sont pas forcément intéressantes afin de remplir rapidement nos quotas.

Les scandinaves sont blondes !
Je commence par discuter avec une copine d'un pot et de lui dire que les suédoises doivent être blondes. Sinon elles ne sont pas de vrai suédoises.
Ma cible et sa copine nous écoute du coin de l'oeil et je n'y prète aucune attention, et continue en lui affirmant que j'avais raison.
Je prends ensuite la moitié de la table qui était près de nous et leur demande leur avis :
- les 2 mecs assis à ma gauche étaient d'accord avec moi (merci les gars)
- la fille qui m'intéressait et sa copine qui nous regardait du coin de l'oeil marchent également dans mon sens
La suédoise commence à dire que je suis méchant et elle se met à bouder dans son coin

cible trouvée, bloquée, missile lancé => touché
Je continue donc à parler avec mes 2 voisines et ma cible du début, dont je voulais simplement le numéro pour ouvrir le bal ainsi que celui de sa copine (histoire de commencer par un 2-0) commence à me poser quelques questions intéressantes :
elle : et toi t'es blond, yeux bleu, pull avec un drapeau norvégien t'es norvégien ?
moi : pas du tout ! je suis suisse (oui c'est rare, mais il en reste quelques uns...)

elle continue les questions ce qui me permet de valider très facilement mon A2m passons au A3

maintenant que tu sais que je suis un mec bien t'es à la hauteur ?
Je continue ensuite par lui demander ce qu'elle fait. Elle me répond qu'elle est à l'uni en biologie (comme la majorité des gens présents durant cette soirée) je lui envoie donc mon test favori (qui a déjà marché bien des fois afin de la testé)
...
mmm donc en fait tu vas devenir prof de bio ou quelque chose d'inutile dans le style quand tu seras grande ?
elle : non pas du tout, je veux faire de la recherche en médecine contre le cancer ou les maladies dans le style, car c'est les biologistes qui travaillent la dessus pas les médecins
(je dois avouer que ces copines biologistes m'avaient au paravent répondu des trucs vraiment stupide et avoir une réponse de la sorte m'a déconcerté +1 pour elle...)

sorry je dois y aller...
C'était bien sympa cette soirée mais nous avions un deuxième rendez vous, donc lui propose de boire un verre la semaine prochaine ce qu'elle accepte et donc je prends son numéro plus dans le but de pouvoir la contacter que celui de satisfaire mes quotas...

moralité : c'est quand vous essayez de faire le plein de numéro que vous vous rendez compte que ce jeux devient bien stupide comparé à un seul numéro d'une fille bien.
Loverboy - 19.12.2006 | 4 réactions | #link | rss

L'homme devient de plus en plus coquet, bien dans sa peau et fait de plus attention à lui afin de séduire et de se sentir bien dans sa peau.

Si vous aussi vous voulez participer à cette tendance et ne pas vous retrouvez à la traine faite un petit tour sur le blog

http://www.commeuncamion.com/

Retrospective

Loverboy - 11.08.2006 | 8 réactions | #link | rss

cet été a été prolifique en situations de toutes sortes, mais voici surtout quelque cas qui se sont produits du à la complexité de la gente féminine...

1) je drague et la fille n'est pas intéressée / est casée et aime réellement son mec => impossible à draguer je passe à la suivante

2) je me fais aborder par une fille qui ne m'intéresse pas => je me tire

3) je me fais aborder par une fille qui m'intéresse => je la drague et ca roule, presque trop facile

4) je drague et la fille est intéressée, on sort ensemble quelques fois et il y a un bon feeling, ca roule

5)  je drague et la fille est intéressée, on sort ensemble quelques fois mais elle n'est pas intérssante, je ne donne plus de nouvelle et si elle me rappelle alors c'est que j'ai déjà marqué des points malgré le fait qu'elle soit inintéressante, une 2ème chance pour elle et soit c'est bon soit ciao

6) le plus compliqué maintenant. Je la drague et tout va bien puis elle hésite, dit que non, rappelle et dit que oui, puis ne sait plus... (généralement cette situation se produit dans le cas d'une fille trop jeune / instable donc je me trouves une copine à lui présenter et si elle est jalouse alors c'est que ces rétisances sont maintenant terminées sinon alors je garde la nouvelle :)

Ces situations se produisent généralement avec mes cibles qui sont autour de 25ans pour les cas 1 à 4. Et pour les cas 5 et 6 pour les filles de 18 à 21ans généralement ce qui prouve que les filles jeunes n'ont pas envie de se caser mais plutot de fun. Ce n'est qu'à partir de 25ans qu'elles sont plus facile à avoir.

Les mecs en genéral, sont plutot "fleure bleu" autour de 20ans, et ce sont les filles qui les mènent par le bout du nez. Une fois 25ans, ils en ont marre et deviennent moins intéressés par avoir une vrai relation mais veulent du fun. 

Que pensez vous de mon analyse, qui n'est que personnelle et n'engage que moi

amicalement, Loverboy

Loverboy - 10.03.2006 | 9 réactions | #link | rss
Voilà j'ai décidé de créer un blog parlant d'un point de vue masculin afin que je/nous puissions parler de nos expériances de lover, trouver comment draguer et mettre au point des stratégies afin d'y arriver

J'aimerais qu'on débatte de comment draguer, entretenir une relation à long terme, faire naitre le désir chez l'autre, comment vivre en couple etc.

Mon but est également d'avoir des réactions féminines afin que vous approuviez ou pas mes dires car personne n'a la vérité vrai

ça vous tente ou vous trouvez ca nul ?


FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch