D’après la TSR. Christoph Blocher le jour de son élection au gouvernement suisse.

 Le Front National de Jean-Marie Le Pen et l’UDC de Christoph Blocher n’ont à priori pas grand chose en commun. Sauf qu’aujourd’hui, ces deux formations populistes finissent par se rejoindre en tapant sans relâche sur l’immigration et les minorités, en manifestant mépris et brutalité à l’égard des catégories les plus faibles de la société. 

La droite française a longuement débattu de ses alliances avec le FN pour finir par les exclure. Il est urgent que les partis de droite (radicaux, PDC et libéraux) réaffirment leur attachement aux valeurs démocratiques en refusant désormais de suivre l’UDC et ses combats nauséabonds. Il est urgent que les conservateurs, y compris au sein de l’UDC, comprennent que l’aile dure de leur parti mené par Christoph Blocher suit une voie qui n’a plus grand chose à voir avec les traditions de ce pays. Le banquet républicain

http://www.banquet-republicain.ch/html/index.php?id=17&L=1