Edouard Glissant, 20’03’09


 


« L’intraitable diversité du monde » : c’est le titre d’une causerie donnée vendredi au Palais des Nations par Stéphane Hessel, un vénérable citoyen du monde,rédacteur avec d’autre de la Déclaration universelle des droits de l’Homme et par Edouard Glissant, immense écrivain martiniquais qui a publié l’année dernière avec Patrick Chamoiseau L'intraitable beauté du monde : Adresseà Barack Obama.


 


«Nous avons besoin de poétiser le monde, non de le traiter », plaident les deux sages,après avoir rappelé que ce sont les mêmes - les identités à racine unique - qui s’affrontent et dévorent l’autre, non les différents – les identités à racines multiples – à la base du vivant.


 


A l’écoute de ces deux magnifiques vieillards, j’ai pu me débarrasser de la colère suscitée par les criminelles sentences du roi des catholiques, un dogmatique littéralement diabolique (du grec diabolos : qui désunit, par opposition à symbolique).


Oscar D'Leon y Jose Alberto El Canario-Lo Traigo Yo

El Gran varon. Willie Colon

Hector Lavoe - El dia de mi suerte