Parfois il n'y a rien de particulier à raconter, pas d'histoire croustillante, pas de ragots ni bruits de couloirs à se refiler... rien à se mettre sous la dent.

Alors juste pour contrebalancer un dernier article-allusion à un "fait divers" plutôt tragique (ICI), j'ai envie de repos, bien loin des tracas du travail quotidien, des bavardages incessants, des sirènes d'ambulance et de la circulation du centre ville. Juste parler du temps qu'il fait, de la pluie qui ne vient toujours pas, des projets de fin de semaine, une petite soirée entre amis, une balade dans la nature... le calme et la verdure apaisante de la forêt.


Photo prise au-dessus de la Valsainte - août 2008