• Et bien aujourd'hui j'ai appris que l'humanité pouvait se diviser en deux catégories. Non pas les Blancs et les autres, ni les mâles et les autres, ni même les immensément riches et les autres.... ça je le savais déjà.
  • Non, il s'agit d'une autre catégorisation - ou taxonomie pour les puristes - qui m'occupe en ce moment... Nous, humains, serions donc divisés en Dolichocéphales et en Brachycéphales.
  • Le terme dolichocéphale signifie littéralement "qui a le crâne allongé" (du grec ancien kephalê, tête, et dolikhos, long, allongé). Dans ce cas, la longueur du crâne l'emporte d'environ un quart sur la largeur.
  • Le terme brachycéphale signifie au contraire qui a le crâne court (du grec ancien kephalê, tête, et brakhus, court).
  • Plus récemment, en 1961, Paul Broca y a ajouté mésocéphale pour désigner les crânes intermédiaires.
  • Pour savoir scientifiquement si l'on est plutôt d'une espèce ou de l'autre, il s'agit de calculer un indice céphalique: c'est-à-dire le rapport entre la largeur maximale du crâne, mesurée au-dessus de la crête supramastoïdienne (derrière les pommettes), et la longueur maximale, mesurée de la glabelle (entre les sourcils) au point le plus proéminent à l'arrière du crâne.
IC < 75 : dolichocéphale
75 < IC < 80 : mésocéphale ou mésaticéphale
IC > 80 : brachycéphale

  • A noter qu'aujourd'hui les notions de dolichocéphalie et de brachycéphalie ne sont plus guère utilisées par les anthropologues modernes, fort heureusement pour la Science...
Quant à moi, je suis une vraie "dolicho"! Et depuis ce matin, j'observe à la dérobée mes collègues, et les gens dans la rue...