Non non, je vous rassure, je n'ai PAS vécu le concert de Monterrey en 1968, et je n'ai PAS connu personnellement Scott McKenzie.

Mais je ne sais pourquoi, une vague de nostalgie monte, monte, et me submerge....





... suivie d'une vague de fou rire à la vue de ces hurluberlus !