Pour tous les laissés pour compte du français moderne - dont moi - voici un extrait de traduction littérale d'un langage désormais courant, et qui néanmoins m'échappe totalement... ou presque

Bouffon: Qui ne s'apparente pas au clan.
Exemple: Nique-lui sa race à ce bouffon !
Rabats-lui son caquet à cet individu qui ne s'apparente pas à notre milieu.

Foncedé: Se dit d'une personne qui vient de consommer du cannabis.
Exemple: Je suis foncedé.
Mon regard est vitreux, je perds mes mots, un mince filet de bave s'écoule sur mon menton et je rigole comme un décérébré, sans aucune raison. J'ai payé assez cher pour me mettre dans cet état. Bref: je viens de consommer du cannabis.

Kiff(er): Apprécier.
Exemple: Comment je kiffe trop son cul.
Le sien postérieur n'est pas sans éveiller chez moi des pulsions bien naturelles, qui me mettent dans une humeur joviale, pour ne pas dire gauloise.

Mortel: Bien, beau, dont on peut se réjouir (invariable).
Exemple: Elles sont trop mortelles tes Nike.
Vos chausses s'entendraient fort bien avec mes pieds, aussi vous demanderais-je de m'en faire l'offrande sans opposer de résistance.

Sérieux: Indique que le propos est grave, solennel, et qu'il faut donc lui accorder le plus grand crédit.
Exemple: Sérieux, j'kiffe trop son cul à votre fille.
Monsieur, j'ai l'honneur de vous demander la main de votre fille.

Trop: Exprime l'intensité. En cela, synonyme de comment. Trop et comment peuvent éventuellement cohabiter dans la même phrase, pour exprimer une intensité très élevée.
Exemple 1: Trop la honte, ce blouson.
Ce blouson est ridicule, et dans des proportions considérables.
Exemple 2: Trop comment je suis foncedé !
J'ai fumé une quantité déraisonnable de cannabis. Je crains que mon acuité intellectuelle n'en pâtisse pour la paire d'heures à venir.