Où vais-je après la mort ?
articles
réactions
- - 07.01.2013 | 0 réactions | #link | rss

Paroles :

Quel Sauveur merveilleux je possède !

Il s'est sacrifié pour moi
Et sa vie innocente, il cède

Pour mourir sur l'infâme bois
.

Il renonce à la gloire céleste

Pour le plan rédempteur de Dieu.

L'apparence est la plus modeste,

ô quel prix pour me rendre heureux.

Attaché à la croix pour moi,

Attaché à la croix pour moi,

Il a pris mon péché,

Il m'a délivré,

Attaché à la croix pour moi.


Maltraité, innocent, pour ma vie,

Pour mes iniquités, brisé

Et chargé de mes maladies,

Il mourut pour guérir, sauver.
- - 22.01.2011 | 0 réactions | #link | rss



Cette courte vidéo-test s'adresse à chaque personne qui se réclame de la vraie foi en Jésus-Christ. Vous pouvez penser être sincère mais il se peut que vous soyez sincèrement dans l'erreur. Regardez-là et ensuite prenez un temps de réflexion : examinez-vous vous mêmes, faites un inventaire honnête de votre vie et au besoin repentez-vous et mettez votre vie en règle avec Dieu, afin d'avoir l'assurance biblique (et non pas émotionnelle) d'être sauvé.

2 Corinthiens 13:5
Examinez-vous vous mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus Christ est en vous? à moins peut-être que vous ne soyez réprouvés.


Peu sont sauvés

Matthieu 7:13-14
Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent.

Faites-vous la volonté de Dieu ? Dieu vous connaît-il ?

Matthieu 7:21-27
Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.
Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.
C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis
et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison: elle n'est point tombée, parce qu'elle était fondée sur le roc. Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison: elle est tombée, et sa ruine a été grande.

Votre coeur est-il froid, bouillant ou tiède pour le Seigneur ?

Apocalypse 3:15-16

Je connais tes oeuvres.
Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.

Votre foi est-elle vivante ?

Jacques 2:17-18

Il en est ainsi de la foi: si elle n'a pas les oeuvres, elle est morte en elle-même. Mais quelqu'un dira: Toi, tu as la foi; et moi, j'ai les oeuvres. Montre-moi ta foi sans les oeuvres, et moi, je te montrerai la foi par mes oeuvres.


Marchez-vous dans la lumière ou dans l'obscurité ?

1 Jean 1:6

Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité.


Reconnaissez-vous avoir besoin de la grâce de Dieu ?

1 Jean 1:8+10

Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n'est point en nous. Si nous disons que nous n'avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n'est point en nous.


Mettez-vous en pratique sa Parole ?

1 Jean 2:3-6

Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l'avons connu. Celui qui dit: Je l'ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n'est point en lui. Mais celui qui garde sa parole, l'amour de Dieu est véritablement parfait en lui: par là nous savons que nous sommes en lui.
Celui qui dit qu'il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même.

Votre amour est-il actif et véritable ?

1 Jean 2:9+11

Celui qui dit qu'il est dans la lumière, et qui hait son frère, est encore dans les ténèbres.

1 Jean 3:17-19

Si quelqu'un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l'amour de Dieu demeure-t-il en lui? Petits enfants,
n'aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité. Par là nous connaîtrons que nous sommes de la vérité, et nous rassurerons nos coeurs devant lui.

Etes-vous ami du monde ?

1 Jean 2:15-16

N'aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est point en lui; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l'orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.


Confessez-vous Jésus comme Seigneur ?

1 Jean 2:23

Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père.


Pratiquez-vous la justice ?

1 Jean 2:29

Si vous savez qu'il est juste, reconnaissez que quiconque pratique la justice est né de lui.


Continuez-vous délibérément à pécher ?

1 Jean 3:6

Quiconque demeure en lui ne pèche point; quiconque pèche ne l'a pas vu, et ne l'a pas connu.


Le Saint-Esprit atteste-t-il en vous de sa présence ?

1 Jean 3:24

Et nous connaissons qu'il demeure en nous par l'Esprit qu'il nous a donné.


Recherchez-vous la sanctification ?

Hébreux 12:14

Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.


Ressemblez-vous à Christ ?

1 Jean 4:17

Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde: c'est en cela que l'amour est parfait en nous, afin que nous ayons de l'assurance au jour du jugement.


De quel goût sont vos fruits ?

Matthieu 7:17-19

Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.
Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.

Tout se résume en ceci : VIVEZ-VOUS SELON L'ESPRIT DE DIEU ?

Romains 8:13

Si vous vivez selon la chair
(selon votre propre nature), vous mourrez; mais si par l'Esprit vous faites mourir les actions du corps (le comportement de votre être égoïste), vous vivrez.


Votre coeur vous condamne-t-il ?


SI OUI :

1 Jean 1:9

Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.
REPENTEZ-VOUS, DEMANDEZ A DIEU DE CHANGER VOTRE COEUR ET DEMEUREZ EN CHRIST ! Conformez votre vie à ce que dit sa Parole, renforcez votre communion avec lui afin qu'il vous transforme à son image (2 Corinthiens 3:18).


SI NON :

1 Jean 3:21
Bien-aimés, si notre coeur ne nous condamne pas, nous avons de l'assurance devant Dieu.

Vous avez l'assurance aujourd'hui d'être sauvé ! Continuez à TRAVAILLER CHAQUE JOUR A VOTRE SALUT (Philippiens 2:12) et examinez-vous vous même régulièrement afin de savoir si vous êtes toujours dans la foi. Restez à l'écoute du St-Esprit, il vous reprendra si vous vous éloignez de la vérité (Apocalypse 3:19).


Matthieu 24:13
Celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé


Si vous souhaitez visionner le message de Paul Washer dans son intégralité suivez ce lien : http://www.youtube.com/watch?v=s0S8MTcGHXI.

- - 13.01.2011 | 14 réactions | #link | rss

Ensemble, en tant que groupe, 7 jeunes colombiens ont été emmenés par Jésus-Christ pour visiter l'Enfer

Voici quelques extraits de leurs témoignages (en raison de l'enregistrement duquel est tiré la traduction, seuls 6 témoignages ont pu être traduits). Le récit intégral peut être consulté via ce lien : http://spiritlessons.com/Documents/7_Jovenes/French_Revelations_sur_lEnfer_7_Columbian_Youths_Hell.pdf.
Les numérotations renvoient aux références bibliques situées enfin de document.

La Bible, la Parole de Dieu, est très claire au sujet du Ciel et de l'Enfer. (1) Le Seigneur nous parle de deux endroits : Le Ciel et l'Enfer; la condamnation et le Salut. Il n'y aucun endroit intermédiaire. Le purgatoire n'existe pas. Les limbes, cet endroit où l'homme va après son départ sur la terre en attendant d'aller dans les Cieux, n'existent pas non plus.


11 avril 1995

Extraits 1er témoignage :
Nous sommes sept adolescents à qui Dieu a accordé le privilège et la grande responsabilité de partager ces révélations avec le monde. Tout a commencé aux alentours de 10 heures du matin.
Soudainement, une puissante lumière blanche s'est mise à briller à l'une des fenêtres. Cette lumière glorieuse illuminait la pièce complètement. Au milieu de cette splendeur, nous pouvions voir une foule d'anges vêtus de blancs. Au milieu de tous ces anges, nous avons vu quelque chose d'incroyable - le visage d'un Homme -. Cette image était celle d'un être spécial, un homme vêtu d'une longue robe sous un manteau très blanc. Nous avons vu qu'Il portait une ceinture dorée autour de Sa poitrine. Il y était écrit, en lettres dorées : "Roi des Rois, Seigneur des Seigneurs". Lorsque nous avons vu la présence de cet Homme, chacun de nous est tombé sur les genoux. Nous l'avons clairement entendu nous dire: "Mes petits enfants, ne soyez pas effrayés, je suis Jésus de Nazareth, et je vous ai visités pour vous montrer un mystère que vous pourrez raconter aux villes, aux nations, aux églises et dans chaque endroit. Où je vous dirai d'aller, vous irez et où je vous dirai de ne pas aller, vous n'irez pas".

Puis, une roche est apparue dans le milieu de la pièce et le Seigneur qui était avec nous, nous a fait assoir sur la roche. La roche était à environ 20 cm du sol et un énorme trou est apparu au milieu du plancher. C'était une cave énorme, noire et terrifiante. Puis bientôt, nous sommes tombés de la roche et sommes descendus à travers cette cave dans le plancher. Tout était très noir et nous étions conduis au centre de la terre. Nous étions si effrayés que nous avons dit au Seigneur, "Seigneur nous ne voulons pas aller à cet endroit ! Ne nous amène pas là Seigneur ! Sors-nous d'ici Seigneur !" Avec un très beau sourire et une voix remplie de compassion, le Seigneur nous a répondu: "Cette expérience est nécessaire. Vous pourrez voir et en parler aux autres". Nous étions dans un tunnel qui avait la forme d'une corne. Puis nous avons commencé à voir des ombres, des démons et des figures qui déambulaient d'une place à l'autre. Nous continuions toujours à descendre plus profondément. En seulement quelques secondes, nous avons ressenti un grand vide et une grande peur. Nous sommes finalement arrivés près de quelques cavernes et près d'horribles portes. Nous percevions aussi une odeur horrible et une chaleur étouffante. Une fois entrés là, nous avons vu des choses terribles, des images effrayantes. La totalité de l'endroit était engloutie sous les flammes et le corps de millions de personnes se trouvaient au milieu d'elles. Ils souffraient une grande tourmente. Cette vision était si horrifiante. Nous ne voulions pas voir ce qui nous était montré.

L'endroit était divisé en différentes sections de châtiments et de souffrances. L'une des premières sections que le Seigneur nous a permis de voir était "La vallée des Chaudrons" C'est le nom que nous lui avons donné. Il y a avait des millions de chaudrons incrustés au sol; chacun était bouillant de lave. Il y avait, dans chaque chaudron, l'âme d'une personne venue en Enfer après sa mort. A l'instant où ces âmes ont vu le Seigneur, elle se sont mises à crier et à hurler: "Seigneur, aie pitié de nous ! Seigneur donne-moi une chance de sortir de cet endroit ! Seigneur, sors-moi d'ici et je vais dire au monde que cette place existe réellement !" Ils étaient des millions d'hommes, de femmes et de jeunes gens dans cet endroit. Nous voyions tous ces gens crier à causes de leurs grandes souffrances Nous étions sous le choc de voir à quel point leurs corps étaient détruits. Les vers entraient et sortaient de leurs bouches, de leurs oreilles et de leurs yeux désorbités. Les vers pénétraient aussi au travers leurs corps (2). Il y avait des flammes de 3 à 5 mètres de haut. Et dans chaque flamme se trouvait l'âme de quelqu'un décédé, et atterri en Enfer.
Le Seigneur nous autorisa à regarder un homme qui se trouvait à l'intérieur de l'un des chaudrons. Il était à l'envers et la chair de son visage pendouillait en morceaux. Et puis il s'est mis à crier et à appeler Jésus. Il a dit:
"Seigneur, aie pitié ! Seigneur donne-moi une chance ! Seigneur sors-moi de cet endroit !" Mais le Seigneur Jésus ne voulait pas le regarder. Il lui a simplement tourné le dos. Lorsque Jésus a fait cela, l'homme a commencé à le maudire et à blasphémer son nom. Cet homme était John Lennon, membre du satanique groupe de musique "Les Beatles". John Lennon était un homme qui se moquait et riait du Seigneur durant sa vie. Comme nous commencions à marcher sur les bords de cet endroit, les âmes étiraient leurs mains vers nous, suppliant pour de la pitié.

Puis nous sommes venus dans la section la plus terrible de l'Enfer, là où se déroule les pires tourments; le centre de l'Enfer. La forme la plus concentrée des tourments; des tourments que l'être humain ne peut même pas exprimer. Les seules personnes qui se trouvaient dans cet endroit étaient ceux qui avaient déjà connu Jésus et La Parole de Dieu. Ils étaient jadis pasteurs, évangélistes, missionnaires et toute cette catégorie de personnes qui avaient un jour accepté Jésus et connu la vérité, mais qui vivaient une double vie. Il y avaient aussi des rétrogrades; leurs souffrances étaient mille fois pires que n'importe qui d'autre (3). Ces gens étaient là car bien qu'ils prêchaient, jeûnaient, chantaient et élevaient leurs mains dans l'église, il en était tout autrement dans la rue et à la maison. Ils étaient adultères, fornicateurs, menteurs et voleurs. Nous ne pouvons pas mentir à Dieu. Ils étaient des milliers d'âmes qui avaient connu la Parole de Dieu, mais leur vie n'était pas propre devant la Sainte présence du Seigneur. "Vous ne pouvez pas jouer avec Dieu, ni avec les flammes de l'Enfer non plus !" s'est exclamé le Seigneur, Il nous dit aussi,

"Mes fils, toutes les souffrances qu'il y a sur la Terre, concentrées en une seule place, ne sont rien, RIEN comparées avec la souffrance qu'une personne éprouve en Enfer."

S'il n'en demeure pas moins que c'est atroce pour ceux qui souffrent le moins en Enfer, imaginez combien pire c'est, pour ceux qui sont au centre de l'Enfer, eux qui un jour ont connu la Parole de Dieu mais qui ont marché éloignés d'elle. Puis le Seigneur nous a dit que nous pouvions jouer avec le feu sur la Terre mais jamais avec le feu en Enfer.

Nous continuions à marcher à travers différents endroits et le Seigneur nous a montré plusieurs personnes différentes. Nous pouvions voir que les gens subissaient approximativement six sortes de châtiments différents. Il y avait des âmes tourmentées par des démons avec toutes sortes de punitions. L'une de ces terribles punitions était leur propre conscience qui disait : "Tu te rappelles lorsqu'ils te prêchaient, tu te souviens lorsque tu entendais la Parole de Dieu et qu'ils t'informaient au sujet de l'Enfer. Tu riais à propos de ça !". Leurs propres consciences les tourmentaient, tout comme les vers qui traversaient leurs corps et comme le feu qui les brûlaient des milliers et des milliers de fois plus que ce que nous connaissons sur la Terre. Ensuite le Seigneur nous a montré un homme qui avait tué six personnes. Ces six personnes l'entouraient et lui criaient : "C'est de ta faute si nous sommes ici, TA FAUTE !" Le meurtrier tentait de boucher ses oreilles car il ne voulait pas les écouter, mais ils ne parvenait pas à ne pas les entendre car en Enfer, tous nos sens sont beaucoup plus sensibles.

Les âmes, dans ce lieu, étaient tourmentées par une soif intolérable. Et il n'était absolument pas possible de satisfaire cette soif. Les gens voyaient des mirages de rivières d'eau cristallines au milieu du feu; mais lorsqu'ils essayaient de les atteindre, les rivières se transformaient en feu. Ils voyaient aussi des arbres remplis de fruits desquels s'échappaient de l'eau, mais lorsqu'ils tentaient de les prendre, ils se brûlaient les mains et les démons les ridiculisaient.

Puis Dieu nous a conduit vers un endroit bien pire que celui que nous venions de visiter. Nous avons vu le lac de feu et de soufre. Sur un côté de ce lac, il y en avait un plus petit. Dans le plus petit, se trouvait des millions et millions d'âmes qui pleuraient et imploraient la pitié du Seigneur. Ils Lui disaient, "Seigneur, s'il te plait ! Fais-nous sortir d'ici, ne serait-ce que pour un petit moment ! S'il te plait, donne-moi la chance de sortir !". Cependant, le Seigneur ne pouvait rien faire pour eux car leur jugement avait déjà eu lieu. Parmi ces millions et millions de personnes, le Seigneur nous a permis de se concentrer sur un homme qui avait la moitié de son corps submergé dans le lac de feu. Le Seigneur nous a laissé entendre et connaître ses pensées. Le nom de cet homme était Mark. "Je donnerais n'importe quoi pour être à votre place maintenant ! Je donnerais n'importe quoi pour revenir sur la Terre seulement une minute. Je m'en ficherais d'être le plus misérable, le plus malade, le plus détesté ou l'homme le plus pauvre de la Terre, je donnerais n'importe quoi pour revenir ! Seulement pour une minute sur la Terre". Jésus a répliqué aux pensées de Mark en lui demandant : "Mark, pourquoi voudrais-tu revenir sur la terre ne serait-ce que pour une minute ?" D'une voix sanglotante et tourmentée, il a répondu à Jésus, "Seigneur ! Je donnerais n'importe quoi pour revenir sur la terre une seule seconde, simplement pour me repentir et être sauvé". Lorsque le Seigneur a entendu ce que Mark venait de dire, j'ai vu du sang qui provenait des blessures de Jésus et ses yeux étaient remplis de larmes. Puis Il a dit: "C'est trop tard pour toi Mark ! Les vers sont maintenant ton lit et ils sont ta couverture" (4). Lorsque le Seigneur lui a dit ces mots, il a coulé dans le lac pour toujours. Malheureusement, ces âmes n'ont plus aucun espoir. Seulement nous sur la Terre avons encore aujourd'hui la chance de nous repentir et d'aller au Ciel avec notre Seigneur Jésus Christ.


Extraits 2ème témoignage
:
Et puis j'ai vu une table de bois qui n'était pas consumée par le feu. Il y a avait dessus ce qui semblait être des bouteilles de bière. Elles semblaient rafraîchissantes, mais elles étaient remplies de feu. Comme je regardais, un homme est soudainement apparu. Sa chair était presque toute détruite et ce qui restait de son vêtement était plein de boue et brûlé. Il avait perdu ses yeux, sa bouche et tout ses cheveux, à cause du feu. Il pouvait me voir, même s'il n'avait plus ses yeux.
Je vous rappelle que c'est l'âme d'une personne qui peut penser, raisonner et vraiment voir; non pas vos corps naturels. L'homme a étendu sa main amaigrie vers le Seigneur et s'est mis à pleurer en disant "Seigneur aie pitié de moi ! Seigneur aie pitié de moi ! Je souffre ! Je brûle ! Je t'en prie, aie pitié et sors-moi de cet endroit !" Puis l'homme a tourné son regard en direction de la table et marché jusqu'aux bouteilles. Il s'est emparé d'une bouteille mais pendant qu'il s'apprêtait à y boire, du feu et de la fumée s'échappaient d'elle. Il a reculé sa tête et s'est mis à hurler comme je n'avais jamais entendu auparavant. Il criait avec une telle douleur et une telle souffrance, puis il s'est mis à boire ce qu'il y avait dans la bouteille. Mais la bouteille était remplie d'acide et sa gorge fut complètement détruite par cet acide. Vous pouviez voir l'acide passer à travers son estomac et le ravager. Le chiffre 666 était gravé sur le front de cet homme. Il y avait une sorte de plaque de métal sur sa poitrine qui demeurait intacte malgré les vers ou la chaleur du feu. Il y avait certaines lettres écrites sur la plaque, mais nous ne ne comprenions pas leur signification. Le Seigneur, dans sa grande miséricorde, nous en a donné l'interprétation. "Je suis ici car je suis un ivrogne" (5). J'ai demandé au Seigneur, "Oh Seigneur, s'il te plait dis-moi, est ce que cet homme te connaissait ? Etait-il au courant de ton Salut ?" Tristement, le Seigneur m'a répondu, "Oui Lupe, il me connaissait. Il m'avait accepté comme son sauveur, mais il ne me servait pas."

Nous avons poursuivi notre marche. Nous approchions une autre flamme et j'ai dis au Seigneur "Seigneur, je t'en prie, je ne veux plus voir rien d'autre ! Je te supplie de me pardonner ! S'il te plait, pardonne-moi ! Je ne veux pas voir ça !" Alors j'ai fermé mes yeux, mais qu'ils fut fermés ou ouverts, je voyais quand même. Cette flamme baissait lentement et j'ai commencé à entrevoir une femme. Elle était couverte de boue et la boue était pleine de vers. Il lui restait très peu de cheveux sur la tête et son corps était durci par cette boue infestée de vers. Cette femme était consumée par les vers qu'il y avait partout sur son corps. Et elle criait "Seigneur, Aie pitié de moi ! Seigneur, Aie pitié de moi et pardonne-moi ! Regarde-moi ! ça fait mal ! Aie pitié de moi ! Enlève-moi ces vers ! Sors-moi de cette place de tourments car ça fait tellement mal !" Le Seigneur l'a simplement regardée avec un grand chagrin. Lorsque nous tenions Sa main, nous pouvions ressentir la douleur et la peine dans le coeur du Seigneur pour toutes ces âmes perdues qui brûleraient dans le feu de l'Enfer pour l'éternité. Cette femme n'avait pas de yeux ni de lèvres, mais elle pouvait encore voir et ressentir; la douleur était plus grande. Elle avait une bouteille pleine d'acide dans les mains mais elle croyait que c'était du parfum. Je pouvais voir que c'était de l'acide et que ça brûlait son corps chaque fois qu'elle le vaporisait. Malgré tout, elle continuait encore et encore à vaporiser cet acide sur son corps. Elle persistait à dire que c'était un parfum très coûteux. Elle croyait également qu'elle portait un magnifique collier, mais je voyais un serpent enroulé autour de son cou. Elle croyait qu'elle portait des bracelets de grandes valeurs, mais je voyais qu'en réalité, c'était des vers de 30 cm de long qui creusaient voracement dans ses os. Elle disait que ses bijoux étaient tout ce qu'elle avait, mais moi je voyais des scorpions et des vers partout sur son corps. Elle portait elle aussi une plaque métallique que tout le monde porte en Enfer. Il était écrit: "Je suis ici pour vol". Cette femme n'avait aucun remords pour ses péchés. Le Seigneur lui a demandé, "Magdalena, pourquoi es-tu ici ?" Elle a répondu: " Moi, ça ne me dérangeait pas de voler les autres. La seule chose qui était importante pour moi était mes bijoux et me procurer des parfums coûteux. ça m'était égal qui je volais, d'autant que j'avais fière allure." Une fois de plus, j'ai demandé au Seigneur "Seigneur, est ce que cette personne te connaissait ?" Et le Seigneur m'a répondu, "Oui, cette personne me connaissait. " Magdalena regardait aux alentours en disant "Seigneur, où est cette femme qui me parlait de Toi ? Où est-elle ? Je suis en Enfer depuis 15 ans." Toutes les personnes en Enfer se rappellent de tout. Le Seigneur lui a répliqué "Non ! Non, Magdalena, elle n'est pas ici. Cette femme qui te parlais à propos de Moi, est avec Moi dans le Royaume des Cieux". En entendant ces mots, elle s'est jetée d'elle même dans les flammes qui la brûlaient bien davantage.

Comme nous poursuivions notre marche avec le Seigneur, j'ai vu une énorme colonne remplie de vers. Il y avait autour, une glissade faite d'un métal rouge et brûlant. Un panneau lumineux, qui pouvait être vu de partout, était accroché à la colonne. Sur ce panneau on lisait,"Bienvenus tous les menteurs et les colporteurs". Au bout de la glissade, se trouvait une lagune bouillante. Elle ressemblait à du soufre brûlant. Puis j'ai aperçu un homme complètement nu descendre de la glissade. A chaque descente, la peau des gens s'enlevait et collait sur les bords de la glissade. Et lorsqu'ils tombaient dans la lagune brûlante, leurs langues s'étiraient jusqu'à ce qu'elles explosent et puis les vers apparaissaient à la place de la langue. C'était le tout début des tourments.

Je veux simplement vous dire que les Cieux et l'Enfer sont beaucoup plus réels que ce monde physique que nous connaissons. C'est ici, que nous décidons qu'elle direction nous voulons prendre : passer l'éternité avec Jésus ou brûler en Enfer. Le Seigneur nous a dit, "Sans la sainteté, aucun homme ne me verra, sans la sainteté aucun homme ne me verra" (6).


Extraits 3ème témoignage
:
Une fois passé cette porte, j'ai vu un mur énorme.
Il y avait des milliers de gens pendus par des crochets avec les mains enchaînées et liées au mur. Nous pouvions aussi voir plusieurs milliers de personnes, debout, au milieu des flammes. Nous nous sommes approchés devant l'une de ces flammes. J'ai alors pu voir une personne dans cette flamme et lorsqu'elle parlait, je pouvais dire que c'était un homme. L'homme portait un affreux vêtement de prêtre, déchiré en lambeaux. Il avait l'air calciné et brûlé par le feu. Ses yeux étaient sortis de leur orbite et sa peau fondait et tombait sur le sol. Mais après que la peau soit toute tombée, elle repoussait et tout le processus recommençait. Lorsque l'homme vit Jésus, il dit: "Seigneur, aie pitié de moi, aie pitié de moi ! Je t'en prie, laisse moi sortir d'ici juste un instant ! Juste une minute !" Il y avait une plaque métallique sur sa poitrine et sur laquelle il était écrit: "Je suis ici pour vol." Lorsque Jésus s'est approché, Il demanda à l'homme: "Quel est ton nom ?" L'homme lui répondit: "Andrew, mon nom est Andrew Seigneur." L'homme a commencé à lui raconter son histoire. Il disait qu'il avait la responsabilité de collecter la dîme et d'organiser la distribution monétaire pour les pauvres de son église Catholique. Cependant, il volait l'argent à la place. Avec des yeux remplis de compassion, le Seigneur lui a demandé : "Andrew, as-tu déjà entendu l'évangile ?" Andrew lui répliqua: "Oui Seigneur, il y eu une femme chrétienne qui était venue à notre église un jour et qui a prêché l'évangile, mais je ne voulais pas l'accepter. Je ne voulais pas le croire, mais là, je le crois ! Maintenant, je le crois que c'est vrai ! Je t'en prie Seigneur, sors-moi d'ici, ne serait-ce que pour un moment" Comme il parlait, les vers rampaient au travers de ses yeux, agaçant ses oreilles et retourner à l'intérieur par sa bouche. Il hurlait horriblement et ne cessait d'implorer la pitié de Dieu. Il ne cessait de demander à Jésus de le sortir de cette place. Pire encore, il y avait des démons qui le tourmentaient, transperçant constamment sa chair avec leurs lances.

Je remarquai une femme qui commença à crier lorsqu'elle vit le Seigneur. Elle hurlait: "Seigneur, s'il te plait, aie pitié de moi ! Sors-moi de ce lieu !" Elle souffrait énormément et étendait sa main vers le Seigneur. Elle était complètement nue et couverte de boue. Ses cheveux étaient sales et les vers rampaient de haut en bas sur son corps. Elle essayait de les enlever, mais chaque fois qu'elle réussissait à en éloigner quelques uns, ils se multipliaient encore plus nombreux. Les vers mesuraient environ 15 à 20 cm de long. C'était terrible de voir cette femme et d'entendre ses cris pendant que les vers mangeaient sa chair avec voracité. Il y avait une plaque métallique sur sa poitrine qui ne pouvait pas être détruite par les flammes. On y lisait: "Je suis ici pour fornication" (7). Dans la même veine que son péché, cette femme était forcée de forniquer en Enfer avec un gros serpent dégoûtant. Le serpent avait d'énormes épines tout autour de son corps. Des épines de 15 à 20 cm de long. Le serpent la pénétrait dans ses parties intimes et remontait jusqu'à sa gorge. Lorsque le serpent la pénétrait, elle se mettait à hurler. Elle implorait le Seigneur de la sortir de ce lieu encore plus intensément "Seigneur, je suis ici pour fornication, je suis ici depuis 7 ans, depuis que je suis morte du SIDA. J'avais 6 amants et je suis ici pour fornication." En Enfer, elle devait répéter son péché encore et encore. Elle n'avait aucun repos, jour et nuit, souffrant de la même façon tout le temps.

Nous sommes arrivés dans un lieu qui ressemblait à une énorme piscine de feu remplie de milliers d'hommes et de femmes. Tous avaient une plaque métallique sur la poitrine. Il y était écrit: "Je suis ici pour ne pas avoir donné les dîmes et les offrandes." Lorsque j'ai lu cela, j'ai demandé au Seigneur: "Seigneur, comment peut-il être possible que ces personnes soient ici pour cette raison ?" Le Seigneur me répondit, "Oui, car ces gens pensaient que la dîme et les offrandes n'étaient pas importantes bien que Ma Parole dise que c'est un commandement" (8). Le Seigneur m'expliqua que lorsque Son peuple retient les dîmes, cela entrave le travail du Seigneur et ainsi l'Evangile ne peut être prêché. Les personnes, dans ce lieu, souffrent mille fois plus que les autres car elles connaissaient la Parole de Dieu et Lui ont désobéi.

Poursuivant notre chemin, le Seigneur me montra un homme. J'eus alors une vision qui me montra comment il était mort. Il s'appelait Rogelio. Il se trouvait dans sa voiture lorsqu'une personne s'est approchée près de lui pour lui prêcher l'évangile et lui donner une Bible. Mais Rogelio a ignoré l'avertissement de cette personne et a poursuivi son chemin sans savoir que sa voiture serait percutée quelques minutes plus tard. Sa voiture tomba dans un précipice et Rogelio mourut peu après et arriva en Enfer. Je crois que lorsque ce chrétien s'est approché tout près de sa voiture, c'était la dernière chance pour Rogelio d'accepter le Seigneur Jésus. De la même manière que plusieurs ont déjà eu l'opportunité de L'accepter. Aujourd'hui je vous invite à ouvrir vos coeurs à Jésus; Il est le seul chemin, la vérité et la vie. C'est Seulement à travers Lui que nous pouvons être sauvés dans le Royaume des Cieux (9). Le Seigneur nous demande aussi de suivre Ses voies dans la sainteté et l'honneur.


Extraits 4ème témoignage
:
J'ai alors dit au Seigneur,
"Seigneur ! Il y a tellement de gens dans ce lieu !" Instantanément, un verset est apparu dans mon intelligence; un verset que je n'arrivais pas à reconnaître. Le Seigneur m'a dit "Le séjour des morts et l'abîme sont insatiables" (10). Nous avons quitté ce lieu et sommes arrivés à un endroit que nous appelions "La Vallée des chaudrons ". Ces chaudrons étaient remplis d'une boue bouillante. Nous nous sommes approchés de l'un d'eux. La première personne que j'y ai vue était une femme. Le Seigneur lui a demandé "Femme, quel est ton nom ?" Elle répondit, "Mon nom est Rubiella." Les vers pénétraient par les trous de ses yeux et ressortaient par sa bouche puis entraient à nouveau par son nez et agaçaient ses oreilles. Lorsque les vers ne pouvaient entrer, ils creusaient simplement un trou pour pénétrer dans une autre partie du corps, ce qui occasionnait une douleur indescriptible. Elle criait, "Seigneur, s'il te plait ! Sors moi de ce lieu. Aie pitié de moi ! Je ne peux plus continuer comme ça encore longtemps ! Arrête tout ça Seigneur ! S'il te plait, aie pitié de moi !". Elle était là à cause de la vanité. Dans sa main se trouvait une bouteille tout à fait normale, mais à ses yeux, la bouteille ressemblait à un parfum très coûteux. Rubiella devait prendre la bouteille qui était remplie d'acide, et en asperger tout son corps. Cela faisait fondre sa chair, lui causant une grande douleur. Elle était là car sa beauté, ses parfums et sa vanité avaient la première place dans sa vie (11). Toutefois, le Seigneur Jésus est le Roi des Rois et le Seigneur des Seigneurs ! Il doit être le premier dans votre vie.

Derrière ces portes se trouvait une caverne géante. Tandis que je regardais, je voyais différentes couleurs qui bougeaient comme un nuage de fumée. Soudainement, nous entendions de la musique; salsa, vallenato, rock et différentes sortes de musiques populaires que les gens écoutent à la radio. Le Seigneur a fait un mouvement avec ses mains et nous avons vu des millions et millions de personnes accrochées avec des chaines aux mains. Ils sautaient frénétiquement au dessus du feu. Le Seigneur nous regarda et dit: "Regardez, ceci est le salaire des danseurs". Ils devaient sauter frénétiquement de haut en bas au rythme de la musique. Si c'était un air de salsa qui jouait, ils devaient sauter au même rythme, si c'était n'importe quel autre style de musique qui jouait, ils devaient sauter au rythme de cette musique. Ils ne pouvaient jamais arrêter de sauter. Mais pire encore, leurs chaussures avaient des talons mesurant 15 cm de long. Toutes les fois qu'ils sautaient, ces talons perçaient leurs pieds et ils n'avaient jamais un seul instant de repos. Lorsque quelqu'un tentait d'arrêter, les démons venaient immédiatement et le poignardaient avec des lances, le maudissaient et disaient "Loue-le ! C'est ton royaume maintenant. Loue Satan ! Loue-le ! Tu ne peux pas arrêter, loue-le ! Loue-le ! Tu dois le louer ! Tu dois sauter ! Tu dois danser ! Tu ne peux pas arrêter une seule seconde". C'était terrible car plusieurs de ces personnes étaient des chrétiens qui connaissaient le Seigneur mais qui se trouvaient dans des boîtes de nuit lorsqu'ils sont morts (12).

Mes amis et frères, lorsque nous avons quitté cet endroit, nous avons vu quelque chose qui ressemblait à des ponts qui divisaient l'Enfer en différentes sections de tortures. Nous avons vu un esprit marcher sur une passerelle. Comme nous marchions, il poignardait les gens en bas avec sa lance. Il les maudissait en disant: "Vous vous rappelez le jour où vous étiez à l'extérieur d'une église chrétienne et que vous ne vouliez pas venir à l'intérieur ? Vous vous rappelez le jour où ils vous prêchaient et que vous ne vouliez pas écouter ? Vous vous rappelez le jour où ils vous ont donné un dépliant de l'évangile et que vous l'avez jeté ?" Les âmes perdues tentaient de boucher l'endroit où se trouvait jadis leurs oreilles. Ils répliquaient au démon "Tais-toi ! Tais-toi ! Ne m'en dit pas plus ! Je ne veux pas en savoir davantage, tais-toi !" Cependant, l'esprit méchant éprouvait beaucoup de plaisir à le faire car cela causait beaucoup de douleur à leurs âmes.

Nous avons continué à marcher avec le Seigneur. En regardant une masse de personnes, nous avons remarqué un homme qui criait plus fort que les autres qui brûlaient à cet endroit. Il disait: "Père, Père, aie pitié de moi !". Jésus l'a regardé et lui a dit "Père ? Tu m'appelles Père ? Non, je ne suis pas ton Père et tu n'es pas mon fils. Si tu étais mon fils, tu serais maintenant avec moi dans le Royaume des Cieux. Tu es le fils de ton père le Diable". Le Seigneur nous a raconté l'histoire de cet homme. L'homme l'avait appelé Père car il Le connaissait. Il allait à l'église et écoutait Dieu à travers Sa Parole et a obtenu plusieurs promesses de Dieu. Nous avons donc demandé "Qu'est-il arrivé Seigneur ? Pourquoi est-il ici alors ? Le Seigneur répliqua : "Il vivait une double vie; il vivait d'une façon à la maison et d'une autre à l'église. Il croyait dans son coeur 'Et bien, personne ne vit près de moi, ni le pasteur ou même un frère, alors je peux faire ce que je veux.' Mais il a oublié que les yeux du Seigneur sont partout, sur chacune de vos voies et que personne ne peut mentir et se cacher du Seigneur". Cet homme souffrait mille fois plus que les autres. Il payait une double condamnation: une pour ses péchés et l'autre pour avoir pensé qu'il pouvait tromper le Seigneur. Aujourd'hui, les gens essaient de classifier la gravité des péchés. Mais aux yeux du Seigneur, tous ces péchés ont le même poids et le même salaire (13). Mes amis, mes frères, je vous invite à accepter l'invitation de Jésus. Jésus étendra sa main miséricordieuse vers vous si vous vous repentez. La Parole du Seigneur dit qu'il sera accordé miséricorde pour celui qui change sa voie et qui se repent. C'est vraiment mieux d'y croire maintenant que d'attendre et de découvrir le pénible chemin plus tard.


Extraits 5ème témoignage
:
Nous avons vu un homme au loin qui était profondément ancré dans la boue brûlante à partir de sa taille. Toutes les fois qu'il levait ses bras, la chair sur ses os tombait dans la boue. Nous pouvions aussi voir une fumée grise à l'intérieur de son squelette. Nous avons demandé au Seigneur ce que c'était. Ce genre de fumée se retrouvait dans chaque personne en Enfer.
Le Seigneur nous a dit que c'était leurs âmes emprisonnées à l'intérieur de leurs corps pécheurs (14). Nous avons commencé à comprendre plusieurs choses que nous ignorions sur la Terre; le message le plus clair était que notre vie sur la Terre détermine où nous passerons l'éternité.

Nous sommes venus dans un endroit où se trouvait plusieurs prisons remplies d'âmes tourmentées. Ces âmes étaient tourmentées par plusieurs sortes de démons. Les démons maudissaient les âmes en leur disant "Tu es maudit misérable, loue Satan ! Sers-le comme tu le faisais lorsque tu étais sur la Terre !".

En poursuivant notre marche, nous avons vu une femme à l'intérieure d'une autre cellule. A l'intérieur de cette même cellule se trouvait un long et gros serpent. Elle était forcée d'avoir des contacts sexuels avec ce serpent. Dans ce lieu, tous les hommes et les femmes qui vivaient dans la fornication étaient obligés de répéter cela en Enfer. Nous avons dit au Seigneur, "S'il te plait Seigneur, nous ne voulons plus voir et entendre cela ! S'il te plait !" Le Seigneur a répondu, "Il est nécessaire que vous voyez cela car vous pourrez en parler aux autres puisque mon peuple se fait détruire, mon peuple ignore le véritable Salut, le véritable chemin vers le Salut".

Nous avons poursuivi notre marche et avons vu un lac gigantesque avec des milliers de personnes au milieu de flammes. Ils agitaient leurs mains demandant de l'aide mais plusieurs démons volaient au-dessus de ce lieu. Ces démons utilisaient des lances dont la tête étaient courbée en forme de S. Ils s'en servaient pour blesser les personnes qui brûlaient dans le lac. Nous étions effrayés, nous sentions que si nous ne tenions pas la main du Seigneur, nous serions laissés dans ce lieu horrible.

A cette distance nous avons vu un homme debout, agonisant et qui souffrait une grande douleur. Le Seigneur me montra que l'homme était également tourmenté de s'inquiéter sans cesse pour la famille qu'il avait laissé sur la Terre. L'homme ne voulait pas que sa famille atterrisse dans le même endroit de tourments. Il était préoccupé car il n'avait jamais transmis le message du Salut. Il était tourmenté car il se rappelait qu'une fois, il avait eu la chance de recevoir ce message. Il était une personne très importante pour transmettre ce message à sa famille, mais il a préféré l'ignorer et maintenant, il était préoccupé à propos de sa femme et de ses fils.

Nous avons ensuite vu un nombre de démons dans un endroit. Quelque chose a capté mon attention, j'ai remarqué que l'un des démons avaient une aile manquante. J'ai demandé au Seigneur "Seigneur, pourquoi ce démon a-t'il une aile manquante ?" Le Seigneur dit: "Ce démon a été envoyé sur la Terre pour un but mais il n'a pas pu accomplir sa tâche et Il a été retourné en Enfer par l'un des servants de Dieu. Puis Satan est venu, l'a puni et à coupé l'une de ses ailes." Nous avons alors compris qu'en tant que chrétiens, nous avons toute l'autorité et la puissance dans le Nom de Jésus pour bannir les démons et les principautés.

Chers amis qui entendez ces mots en ce moment, ce témoignage n'est pas pour la condamnation mais pour le Salut; vous pouvez donc vous examiner vous-même et regarder la condition de votre coeur devant le Seigneur. Maintenant, élevez votre coeur devant le Seigneur et confessez vos péchés, ainsi donc, si le Seigneur venait en ce moment même, vous pourriez aller avec Lui au lieu d'aller dans cet endroit de tourments où il y a des pleurs et des grincements de dents. Là, vous comprendrez vraiment pourquoi Jésus nous a racheté à grand prix à la croix du Calvaire. Nous avons vu plusieurs personnes en Enfer qui ignoraient pourquoi elles se trouvaient là. Leurs vies étaient remplies d'activités qu'ils ne pensaient pas êtres des péchés. Cher ami, examine toi toi-même ! Je vous donne ce message pour que vous puissiez cessez de pécher obstinément et ainsi regarder davantage la face du Seigneur.


Extraits 6ème témoignage
:
Arrivé en Enfer, j'ai senti ce lieu trembler.
Et tous les démons qu'il y avait là courraient se cacher car aucun d'eux ne pouvaient supporter la présence du Seigneur. Nous entendions les âmes captives crier encore plus fort car elles savaient que Jésus de Nazareth était là. Elles savaient qu'il y avait une seule personne qui pourrait possiblement les sortir de là. Ils avaient cet espoir, même si c'était un faux espoir.

Poursuivant notre marche avec le Seigneur, Il nous montra tous les gens qu'il y avait là: les idolâtres, ceux qui utilisaient et pratiquaient la magie, les immoraux, les adultères et les homosexuels. Nous étions si effrayés. Nous voulions tant quitter cet endroit. Mais Jésus continuait à dire qu'il était nécessaire que l'on voit tout cela car nous pourrions en parler aux gens pour qu'ils puissent croire.

Nous sommes arrivés dans une section qui m'a faite une très grande impression. Nous avons vu un jeune homme de 23 ans, suspendu à la taille au milieu du feu. Il portait également une plaque métallique sur sa poitrine qui disait, "Je suis ici pour être normal" (15).Lorsque nous avons lu la plaque qui disait "Je suis ici pour être normal", nous avons demandé au Seigneur "Seigneur, comment ça !? Est-ce possible que quelqu'un vienne dans ce lieu pour cette raison ?" Puis Jésus lui a demandé "Andrew, pourquoi es-tu ici ?" Il a répondu, "Jésus, lorsque j'étais sur la Terre, je croyais que c'était seulement le vol et le meurtre qui étaient des péchés et c'est pour cela que je n'ai jamais tenté d'être près de toi". Andrew a fait une grave erreur en classifiant les péchés, comme plusieurs personnes de nos jours. Peut-être a-t'il eu un millier d'occasions de connaître le Seigneur, mais il n'a jamais voulu Le connaître et c'est la raison pour laquelle il était là.

Nous continuions à avancer avec Jésus. Au loin, nous apercevions quelque chose tomber, comme des morceaux de matériel. En nous approchant nous avons finalement vu que c'était des gens qui tombaient en Enfer et ce, à tout moment. Des gens qui venaient tout juste de mourir sur la Terre sans avoir accepté Jésus Christ dans leurs coeurs. Nous avons vu plusieurs démons courir vers un jeune homme et commencer à détruire son corps. Immédiatement, son corps a commencé à être rempli de vers. Il criait "Non ! Qu'est ce que c'est que ça ? Arrêtez ! Je ne veux pas être dans cet endroit ! Arrêtez ça ! ça ne peut qu'être un rêve ! Sortez-moi de cette place !" Il ne savait même pas qu'il était mort et qu'il était mort sans Jésus dans son coeur. Les démons se moquaient de lui et ne cessaient de tourmenter son corps. Puis le chiffre 666 est apparu sur son front et une plaque métallique sur sa poitrine (16). Même si nous ne pouvions voir pour quelle raison il était venu en Enfer, nous savions assurément qu'il n'en sortirait jamais. Le Seigneur nous a expliqué que les tourments de tous ces gens en Enfer seraient encore plus grands le jour du Jugement. S'ils souffraient d'une manière horrible maintenant, je ne peux imaginer combien plus encore ils souffriront après le jour du Jugement. Nous n'avons pas vu un seul enfant là. Nous avons seulement vu des milliers et des milliers de jeune gens, hommes et femmes de différentes nationalités. Néanmoins, en Enfer, il n'y a plus aucunes nationalités ou niveau social. Tous y viennent pour être tourmentés et punis. Il n'y avait qu'une seule chose désirée par chacun d'eux et c'était la chance de sortir ne serait-ce que pour une seconde. Ils désiraient aussi recevoir une seule goutte d'eau pour rafraîchir leurs langues. Mais ce n'était plus du tout possible, ils ont choisi où ils voulaient passer leur éternité. Ils ont décidé de la passer sans Dieu. Dieu n'envoie jamais personne en Enfer, tous y viennent par leur propres actions.

Aujourd'hui même, vous avez cette grande opportunité de changer votre destinée éternelle. Jésus est encore disponible et la Bible dit que tant que nous avons la vie, nous avons l'espoir. Aujourd'hui vous avez la vie, ne manquez pas cette opportunité, elle pourrait être la dernière. Dieu vous bénisse.


Quelques références bibliques
(1)
Luc 16:19-26
(2)
Esaïe 66:24 "car leur ver ne mourra point, et leur feu ne s'éteindra point".
      Marc 9:48 "où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point".
(3)
Hébreux 10:26-27 "Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui dévorera les rebelles".
(4)
Esaïe 14:11 "Sous toi est une couche de vers, Et les vers sont ta couverture".
(5)
1 Corinthiens 6:10 "ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume de Dieu".
(6)
Hébreux 12:14 "Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur".
(7)
1 Corinthiens 6:18 "Fuyez l'impudicité. Quelque autre péché qu'un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l'impudicité pèche contre son propre corps".
(8)
Malachie 3:8-9 "Un homme trompe-t-il Dieu? Car vous me trompez, Et vous dites: En quoi t'avons-nous trompé? Dans les dîmes et les offrandes. Vous êtes frappés par la malédiction, Et vous me trompez, La nation tout entière!".
(9)
Jean 14:6 "Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi".
      Actes 4:12
"Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés".
(10)
Proverbes 27:20 "Le séjour des morts et l'abîme sont insatiable".
(11)
Deutéronome 5:7 "Tu n'auras point d'autres dieux devant ma face".
(12)
Jacques 4:4 "Adultères que vous êtes! ne savez-vous pas que l'amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu".
       1 Jean 2:15-17

(13)
Galates 6:7 "Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu'un homme aura semé, il le moissonnera aussi".
       Romains 6:23
"Car le salaire du péché, c'est la mort".
(14)
Apocalypse 14:11 "Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles; et ils n'ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom".
(15)
Proverbes 14:12 "Telle voie paraît droite à un homme, Mais son issue, c'est la voie de la mort".
(16)
Apocalypse 13:18 "C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six".

- - 29.07.2009 | 27 réactions | #link | rss
Après avoir expérimenté les profondeurs de l'Enfer pendant trente jours, Mary K. Baxter fut emmenée en esprit par le Seigneur au Paradis durant dix jours. Voici un aperçu – tiré de ses livres « Une révélation divine du Paradis » et « Une révélation divine de l'Enfer » – de la beauté et de la joie extraordinaire qui attend chaque croyant en Jésus-Christ au Paradis.

Une nuit, le Seigneur me visita et me dit qu'Il m'avait choisie pour une mission spéciale.
« Mon enfant, dit-Il, Je me manifesterai à toi afin que tu amènes les gens des ténèbres à la lumière. Je t'ai choisie pour un but : tu écriras et rapporteras les choses que Je te montrerai et te dirai. »

Les portes du Paradis
Alors que l'ange et moi approchions des deux immenses portes du Paradis encastrées dans un mur gigantesque, nous vîmes deux anges exceptionnellement grands, avec des épées. Ils mesuraient environ quinze mètres de hauteur et leurs cheveux étaient semblables à de l'or tissé. Les grilles étaient si hautes que je n'en voyais pas le sommet. C'était la plus belle oeuvre d'art que je n'avais jamais vue. Un ange tenant un livre à la main franchit les portes. Après avoir vérifié dans le livre, l'ange fit signe de la tête pour confirmer que je pouvais entrer. Lecteur, vous ne pouvez pas rentrer dans le Paradis, si votre nom n'est pas inscrit dans le Livre de Vie de l'Agneau.

Les citoyens du Ciel
Les citoyens, joyeux, que je vis au Ciel, semblaient provenir de différents pays et époques. Je notai de nombreuses nationalités. Je vis des familles réunies ensemble. Tout le monde était joyeux, se rendant quelque part, appliqué à une tâche, souriant. Une grâce rayonnante se voyait sur chaque visage que je regardais. Tous les saints du Paradis semblaient occupés. Ils étaient constamment affairés. Ils passaient leur temps à prier et glorifier Dieu. Des chants étaient sur chaque lèvre. La musique était dans le coeur de chacun et remplissait l'atmosphère. Notre temps sera employé à servir Dieu. La silhouette de tous les gens que je vis au Paradis était glorifiée et belle. Pas un seul n'avait de cicatrices. Ils étaient tous beaux et resplendissants.

Le trône de Dieu
D'immenses rayons de feux, des lumières éclatantes et une puissance majestueuse se présentèrent à mes yeux. Au centre du feu et des lumières se tenait le trône de Dieu. Sur le trône, je vis l'image de Dieu. Joie, paix et amour émanaient du Dieu tout-puissant. Autour du trône, l'air était peuplé de chérubins qui chantaient et embrassaient le Seigneur sur Son visage, Ses mains, et Ses pieds. Leur chant disait : « Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu tout-puissant. »

     

Aucune imperfection
Il n'y a ni défaut, ni trace de péché au Paradis. De mon point de vue, le seul signe du péché au Paradis sera les cicatrices aux mains, aux pieds et au côté de Jésus. Ceci sera un rappel éternel du sacrifice que notre Seigneur béni a payé pour le prix de notre rédemption.

La Nouvelle Jérusalem
Au loin, j'aperçus deux montagnes faites d'or pur. Et plus près de moi, je vis deux portails en or, incrustés de diamants et d'autres pierres précieuses. Je sus que c'était la nouvelle terre, et que la ville exposée devant mes yeux dans toute sa splendeur était la Nouvelle Jérusalem, la ville de Dieu, qui descendra sur terre.

La bibliothèque céleste
Un ange m'emporta au Paradis et me montra une très grande salle avec des murs en or massif. Cette scène me fit penser à une immense bibliothèque, sauf que les livres étaient encastrés dans les murs au lieu d'être posés sur des étagères. Des anges en robe longue retiraient les livres des murs et les étudiaient attentivement. Ils semblaient avoir reçu des ordres stricts sur leur tâche. L'ange à mes côtés me dit que ces livres contenaient la vie de chaque personne née sur terre. On me dit qu'il y avait plusieurs autres salles comme celle-ci, avec davantage de registres. De temps en temps, les archanges apportaient ces registres à Dieu pour avoir Son approbation ou Sa désapprobation. Ces livres contenaient les requêtes des prières, les prophéties, les attitudes, la croissance dans le Seigneur, les âmes amenées au Christ, le fruit de l'Esprit et bien d'autres choses encore. Chaque chose que nous faisons sur terre est notée dans un de ces livres par les anges. Il arrive fréquemment qu'un ange prenne un livre et lave les pages avec un chiffon doux. Et les pages purifiées deviennent rouges.

Les larmes au Paradis
Il versa les larmes contenues dans le bol en or dans la bouteille. Puis il saisit un des livres et l'ouvrit. Les pages du livre étaient complètement blanches. Le gardien de la salle me dit : « Ce sont les larmes des saints de Dieu sur terre, quand ils pleurent à Dieu. Regarde ce qui se passe. » Alors, l'homme versa une goutte, une toute petite goutte de larmes, sur la première page du livre. A cet instant, des mots commencèrent à apparaître immédiatement. A chaque fois qu'une larme tombait sur la page, une page entière d'écriture apparaissait. Quand il ferma le livre et parla, il semblait alors s'adresser à toute l'humanité autant qu'à moi : « Les prières les plus parfaites sont celles qui ont été baignées des larmes venant des coeurs et des âmes des hommes et des femmes de la terre. » L'une des merveilleuses choses concernant le Paradis, c'est que nos larmes et nos peines seront remplacées par une joie éternelle comme la Parole de Dieu le promet.

Dieu ouvre Le livre
Immédiatement, nous fûmes transportés dans une immense place où se tenaient des milliers de milliers de gens et d'êtres célestes. En peu de temps, la présence des gens sembla s'effacer devant la manifestation encore plus grande de la Gloire de Dieu qui se répandit partout. Je vis un immense nuage, une nuée et l'image de Dieu au-dedans. Je ne pus voir le visage de Dieu mais je vis la gloire de Dieu et un arc-en-ciel au dessus du trône. Soudain, je vis un livre posé sur un immense autel devant le trône de Dieu. L'ange me dit que ce livre contenait les prières des saints et que Dieu s'apprêtait à envoyer Ses anges sur terre en réponse aux cris de leur coeur. Dès que Dieu ouvrit le livre, les pages commencèrent à s'en détacher et à voler en direction des mains des anges à cheval. J'entendis Sa voix, comme le bruit d'un grand tonnerre, criant et disant : « Allez répondre aux prières de celle-ci ! Allez répondre aux prières de celui-ci ! »

Les échelles célestes
Je vis une grande échelle spirituelle qui descendait du Ciel sur la terre. A une extrémité de l'échelle, des anges descendaient vers la terre, tandis qu'à l'autre extrémité, des anges montaient de la terre vers le Ciel. Les anges sur cette échelle n'avaient pas d'ailes, mais ils avaient chacun un livre avec un nom écrit sur la couverture. Certains anges semblaient donner des directives et répondre aux questions posées par d'autres anges. Une fois les instructions reçues et les réponses données, les anges disparaissaient. Je vis également d'autres échelles dans d'autres parties de la terre. Les anges étaient constamment en mouvement, montant et descendant. Les anges se déplaçaient avec force et autorité, car ils étaient les messagers de Dieu exécutant Ses ordres.

Les entrepôts de bénédictions
Saints, le Seigneur a des entrepôts de bénédictions, juste pour vous. Ils attendent dans le Paradis que vous les réclamiez et les receviez à présent, sur terre. Dieu veut vous sauver. Il veut vous délivrer. Il veut vous guérir. « Mon enfant, me dit-il, ceci est pour mon peuple. Pour les pécheurs de la terre, si seulement ils y croient. Je suis mort pour rendre cela possible. » En regardant Ses yeux, je vis qu'il souhaitait que les gens croient que Lui, Jésus-Christ, était mort pour eux afin que nous puissions tous être guéris. « Les guérisons attendent les gens de la terre, dit-Il. Le jour viendra où il y aura une avalanche de miracles et de guérisons sur terre. » Il poursuivit : « Mon enfant, aussi loin que tu puisses voir, tout ceci sont des entrepôts. Les bénédictions contenues ici attendent que les gens croient. Tout ce qu'ils ont à faire c'est de croire et de recevoir. De croire que Je suis le Seigneur Jésus-Christ, que Je suis capable de faire ces choses, et qu'ils reçoivent mes dons. »

Une âme nouvellement sauvée sur terre
Pendant que j'observais tout ceci, le livre portant le nom de l'homme racheté fut remis dans les mains d'un des saints. Page après page, le témoignage de sa vie passée fut lavé. Ils levèrent les pages une par une et je vis que chaque page avait été lavé par le sang de Jésus. Il ne restait plus aucune trace des péchés de cette personne. Je vis l'ange déposer le livre sur l'autel de Dieu puis se prosterner. Dieu dit : « Une autre âme a été rachetée par le Sang de Mon Fils. Une autre personne a reçu le salut éternel par le Sang de Mon Fils. » Toutes les cloches du Paradis sonnaient ! Toute la population du Paradis criait ! Je me prosternai et commençai à louer Dieu.

Les anges et les gagneurs d'âmes
Je vis des anges lire le compte rendu des oeuvres que nous faisions sur terre. Certains anges avaient des ailes et d'autres pas. Certains étaient très grands et d'autres petits. Mais chacun avait un visage distinct. Les anges pouvaient être identifiés à leurs visages, comme les hommes sur la terre. Je vis des anges très actifs, tailler de très gros diamants et les placer dans les fondations de magnifiques manoirs. Les diamants faisaient une trentaine de centimètres d'épaisseur et une soixantaine de centimètres de longueur. Ils étaient splendides. Chaque fois qu'une âme est gagnée pour Dieu, un diamant est ajouté à la demeure du gagneur d'âmes. Aucune oeuvre n'est vaine lorsqu'elle est accomplie pour Dieu.

Rend témoignage !
« Tu as une mission à accomplir pour Dieu. Tu dois informer les gens de la terre de ce qui se passe ici. Dieu ne te montre qu'une partie du Paradis. »

« Lorsque tu retourneras sur terre, insista-t-il, souviens-toi que ce n'est pas toi qui produis la guérison. Ce n'est pas le vase qui guérit, c'est Moi. Prononce juste ma Parole et prie, et je guérirai. Crois que je peux le faire ! »

« Mon enfant, le Seigneur m'a ordonné de te montrer plusieurs choses. Parle aux gens de ces choses. »


Aussi paru sur ce blog : ILS ONT VU L'ENFER - Mary K. Baxter

- - 14.07.2009 | 4 réactions | #link | rss
Choo Nam Thomas est une Coréene américaine. En 1996, une série de voyages célestes avec le Seigneur Jésus a changé sa vie et sa destinée. Le Seigneur lui a alors demandé de consigner ses expériences dans l'ouvrage « Le Paradis est si réel ! » afin qu'il serve de témoignage au monde. S'il lui a été révélé les merveilles du Paradis, il lui a aussi été révélé les horreurs de l'Enfer. En voici quelques extraits :

« Je connaissais donc deux vérités cruciales que je devais communiquer aux autres. D'une part, le Paradis existe vraiment; de l'autre, l'Enfer est tout aussi réel. Je connais beaucoup de gens qui ne croient ni à l'un ni à l'autre, et je réalisais que ma mission consisterait à leur montrer la réalité de la vie après la mort. »

Le Tunnel
Nous avons poursuivi notre escalade pendant un long moment, et nous avons fini par atteindre un tunnel obscur. Il me semblait bizarre qu'il y ait un tunnel aussi ténébreux et un sentier aussi tortueux au Paradis.

La Fosse de l'Enfer
Quand nous sommes parvenus au sommet et que j'ai regardé au-delà de la crête de la montagne, j'ai constaté que de la vapeur et de la fumée noire s'élevaient d'une profonde fosse. On aurait dit le cratère d'un volcan et à l'intérieur, je voyais des flammes brûler une multitude de personnes qui hurlaient et criaient d'une douleur que seuls les grands brûlés peuvent comprendre. Elles étaient nues, chauves, proches les unes des autres, grouillant comme des vers et léchées par les flammes. Prises au piège dans cette fosse, elles n'avaient aucune issue : les murs étaient trop hauts et trop abrupts pour qu'elles puissent les escalader, d'autant plus que des flammes couraient partout sur les parois. Les flammes jaillissaient à l'improviste de toutes les directions. Les gens s'écartaient, mais dès qu'ils se croyaient en sécurité, un autre brasier s'allumait. Pour ces infortunées victimes du péché, il n'y avait aucun repos; elles étaient condamnées à passer toute l'éternité à être brûlées et à tenter d'esquiver les flammes de l'Enfer.
« Qui sont ces gens ? » demandai-je.
« Ma fille, ce sont tous ceux qui ne me connaissent pas. » Il prononça ces mots d'une voix très triste. Visiblement, le spectacle qui se déroulait sous ses yeux l'affligeait beaucoup. Je savais qu'il n'avait aucun contrôle sur la destinée de gens qui choisissaient délibérément de le rejeter. Ceux-ci se tordaient de douleur et souffraient le martyre dans la fosse. Comme je savais que mes parents n'avaient jamais donné leur coeur à Jésus, je me demandai ce qu'ils étaient devenus.
« Seigneur, que sont devenus mes parents? » demandai-je. « Je sais qu'ils n'étaient pas sauvés, mais ils étaient bons ! »
« Je suis désolé, ma fille, mais je ne peux rien faire pour ceux qui ne me connaissent pas. » Mon Seigneur Jésus prononça ces mots d'un ton très triste.

                                      

Les proches de Choo Thomas en Enfer
Je remarquai une silhouette qui me faisait signe. Malgré l'épaisse fumée, je constatai qu'il s'agissait d'une femme. Puis j'entendis sa voix. Elle parlait dans ma langue natale, le coréen, et elle se mit à crier : « Chaud ! Chaud ! ». Je connaissais cette voix. La fumée se dissipa, et je regardai bien en face cette femme tourmentée. Je reconnus immédiatement ma mère ! Elle tendit la main droite et elle l'agita vers moi en gémissant : « Si chaud ! Si chaud ! ». Je me souviens bien de ses yeux dans les miens. Visiblement, elle me suppliait de l'aider. Ma mère était en Enfer ! Aucun terme du dictionnaire ne pourrait exprimer ce que je ressentis à ce moment-là. C'était un mélange de peur, de désespoir, de déchirement, de terreur, de tristesse et d'impuissance. Puis je pris conscience que ma mère allait éprouver ces sentiments durant toute l'éternité. J'aperçus ensuite mon père, ma belle-mère et l'une de mes proches amies décédée à dix-neuf ans. Ils étaient tous en Enfer ! Ils avaient la même apparence que dans mes souvenirs, mais leur visage était convulsé par l'atroce agonie qu'ils subissaient. Depuis que j'étais là, je sanglotais comme une enfant. Tant de bien-aimés et d'amis avaient fait des choix qui les avaient jetés dans les flammes de l'Enfer pour l'éternité !
«  Si je te montre cela, ma fille, c'est pour que tu comprennes bien que même si les gens sont bons, ils iront en Enfer s'ils ne m'acceptent pas. »
« Je sais que tes parents et tes amis étaient de braves gens, mais ils n'étaient pas sauvés. C'est pourquoi c'est le seul endroit où ils puissent être. Ils devront y passer l'éternité. »
« Ma fille, je sais que tu souffres de les voir là, mais tu dois inclure cette expérience dans le livre que tu écriras pour moi. C'est pour cela que je t'ai montré tes parents et les autres personnes dont tu te souviens. Il faut que tu avertisses les gens du monde : l'Enfer existe vraiment. Je veux voir le plus possible d'âmes sauvées avant de revenir chercher mon Eglise. »
« Mon Père aime tous ses enfants, mais il leur a donné certaines lois, et il s'attend à ce qu'ils s'y soumettent. Lorsque j'ai vu tes bien-aimés, j'ai éprouvé encore plus de peine que toi, mais je dois vivre selon la Parole de mon Père. Une fois que quelqu'un va en Enfer, il ne peut absolument plus en sortir. Je veux que ceux qui ne sont pas sauvés le sachent – la réalité de l'Enfer est permanente. »
« J'aime tous mes enfants, mais je ne peux forcer personne à m'aimer ou à m'obéir. S'ils souhaitent m'ouvrir leur coeur, je peux les aider à croire en moi et à m'aimer. Je veux que le plus grand nombre d'âmes possible soient sauvées, et que les chrétiens aillent prêcher l'Evangile partout. Pour moi, c'est primordial ».
Jésus sentit la tristesse qui submergeait mon coeur depuis que j'avais vu mes parents et mes bien-aimés en Enfer.
« Ma fille, dit-il, je sais ce que tu éprouves depuis que tu as vu tes bien-aimés dans la fosse. J'aurai tant voulu t'épargner ce spectacle, mais je ne souhaite pas que mes enfants continuent à se rendre à cet endroit. Je te montre ces choses pour que tous ceux qui entendront mes avertissements soient sauvés ! »

Les « Chrétiens » désobéissants
Quand nous sommes parvenus au sommet, j'ai regardé la vallée brunâtre et désertique qui s'étendait devant moi. Tout était marron, et la région semblait couverte d'herbe sèche. Je vis des multitudes de personnes portant des tuniques couleur sable qui erraient sans but à proximité de la gueule béante de la fosse. Elles courbaient la tête, l'air abattu et désespéré.
« Qui sont ces gens, Seigneur ? »
« Ce sont des « chrétiens » désobéissants. »
« Combien de temps devront-ils rester dans ce lieu aride et sans vie ? »
« Pour toujours, ma fille. Seuls ceux qui ont le coeur pur, mes enfants obéissants, entreront dans mon Royaume. »
Jésus poursuivit ses explications : « Beaucoup de ceux qui se disent « chrétiens » ne vivent pas selon ma Parole, et certains estiment qu'aller à l'église une fois par semaine est suffisant. Ils ne lisent jamais les Ecritures et s'occupent uniquement des choses profanes. Certains connaissent ma Parole, mais leur coeur n'est pas attaché à moi. »
« Ma fille, ma Parole dit qu'il est difficile de pénétrer dans le royaume des cieux, mais très peu de gens y croient et en comprennent l'importance. Si je te révèle cela, c'est pour que tu puisses les avertir », m'expliqua-t-il.

Les « chrétiens » de nom qui ne connaissent pas vraiment le Seigneur, qui pèchent constamment et volontairement et qui ne se repentent pas avant de mourir (ou avant le retour du Seigneur) seront perdus pour toujours.


Aussi paru sur ce blog : ILS ONT VU LE PARADIS - Choo Thomas


- - 11.08.2008 | 6 réactions | #link | rss
Où passerez-vous votre éternité ? L'Enfer existe-t-il ? Dieu veut-il envoyer des âmes en Enfer ? Bien d'autres questions restent encore en suspend dans beaucoup d'églises dans lesquelles l'Enfer n'est plus annoncé ni enseigné sur le fondement des Ecritures, laissant libre cours aux interprétations qui peuvent s'avérer fatales si on ne prend pas garde à la Vérité.

Pourtant si quelqu'un a parlé de l'Enfer et des châtiments éternels, c'est bien le Christ lui-même ! Jésus est mort sur la croix pour nous sauver de l'Enfer éternel. Jésus n'est pas mort pour nous donner une religion aussi jolie et respectable soit-elle, mais il a pris notre condamnation, est lui-même descendu en Enfer et, par sa résurrection, nous a ouvert le chemin du Ciel. Amis lecteurs, puisque le sujet porte pour l'éternité et qu'il est si important, si précieux, alors, nous vous en supplions au nom de Jésus-Christ, Soyez SUR D'ETRE SUR LE BON CHEMIN !


Dieu avait destiné l'Enfer pour Satan et ses démons, pas pour l'humanité ! Le Seigneur vous aime et ne veut pas que vous alliez en Enfer ! Il a donné son sang à la croix pour que vous soyez sauvés. Dieu pardonne et il veut vous bénir !

« Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur ! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux » (Matthieu 7:21)


Si vous n’avez jamais reçu Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur, vous pouvez être sauvés selon les Saintes Ecritures :

« Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle » (Jean 3:16)

« Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car c'est en croyant du coeur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de la bouche qu'on parvient au salut... Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé » (Romains 10:9-10+13)


Comment faire ?

Si vous suivez ces simples étapes pour recevoir Christ, vous deviendrez un enfant de Dieu né de nouveau : assurez-vous que Satan ne puisse plus jamais toucher votre âme ! Vous êtes entre les mains de quelqu'un infiniment plus puissant que le diable ne le sera jamais.

1. Confessez à Dieu que vous êtes pécheur
(voir Romains 3:23)

2. Repentez-vous d’avoir commis tous ces péchés (nommez-les) et soyez prêt à vous détourner complètement d’eux et à y renoncer
(voir Luc 13:5)

3. Croyez de tous votre cœur que le Seigneur Jésus-Christ est mort sur la croix et a versé Son sang pour payer le prix de vos péchés, et qu’Il est ressuscité des morts afin de vous donner la vie éternelle
(voir Romains 10:9-10)

4. Demandez au Seigneur de vous sauver de vos péchés
(voir Romains 10:13)

5. Demandez à Jésus-Christ de prendre le contrôle total sur votre vie et d’être votre Seigneur !


Confier sa vie à Jésus-Christ est un acte de foi qui s'exprime par la prière. Prier, c'est tout simplement parler à Dieu. Il vous connaît. Ce qui importe pour Lui c'est l'attitude de votre cœur, votre honnêteté. Je vous invite à dire cette prière maintenant :

« Père, dans le nom de Jésus-Christ,
je viens à Toi, tel que je suis.
Je suis un pécheur, Seigneur.
J’ai péché contre toi et contre le ciel (nommez chaque péché).
Je Te demande, Seigneur Jésus,
de me pardonner.
Viens dans mon coeur
et sauve mon âme par la puissance de ton Sang !
Fais-moi naître de nouveau
par l’Esprit du Dieu Vivant.

Je te donne ma vie, Seigneur Jésus.
Je crois que tu es le Fils de Dieu.
Je crois que tu es Jésus-Christ,
celui qui a été envoyé pour sauver mon âme de l’Enfer.
Je te rends grâce, louange et honneur
pour m’avoir racheté par Ton sang précieux.
Viens St-Esprit et remplis-moi ! »

Si vous avez fait cette prière et réellement cru en ce que vous disiez, que vous vous êtes sincèrement repenti et avez fait ce choix de désormais suivre Christ, vous êtes à présent réconcilié avec Dieu, vous lui appartenez et êtes sauvé de l'Enfer !

Etudiez la Bible, sa Parole, et mettez-là en pratique dans votre vie. Développez chaque jour votre relation avec Jésus et apprenez à le connaître. Ne restez pas seul mais fréquentez une église locale vivante ou un groupe d'amis chrétiens qui vous aideront dans votre marche avec Dieu et prieront pour vous. Je vous conseille par ailleurs la visite de l'excellent site "Connaître Dieu" (voir sous liens) qui propose de vous aider via un e-coach personnel.

Travaillez chaque jour à votre salut et examinez-vous vous-mêmes régulièrement afin de savoir si vous êtes toujours dans la foi (voir l'article paru sur ce blog : Quelle est votre destination : “Etes-vous réellement sauvé ? Passez le test !”). Il ne suffit pas d'avoir un jour pris un engagement avec Dieu pour être définitivement sauvé, encore faut-il tenir cet engagement en laissant Christ être le centre et le Seigneur de votre vie. Maintenant que vous avez reçu le don de la vie éternelle, ne le perdez-pas !!!


- - 10.08.2008 | 5 réactions | #link | rss

Qu'est-ce que le péché ?

Le péché est cette force mystérieuse qui pousse dès l'enfance à faire le mal plutôt que le bien. C'est comme l'attraction terrestre qui vous attire INEXORABLEMENT, elle est cette force invisible qui vous fera MANQUER LA CIBLE... C'est ce que signifie le mot "péché" en grec : manquer la cible. Ainsi, vos actes les plus religieux peuvent être aussi "puants" pour Dieu qu'un acte de violence ou d'escroquerie. Vous penseriez servir Dieu et vous déviez pour devenir son ennemi par vos actes et vos pensées.


Qui a péché ?

Romains 3:23 déclare "Car tous ont péché et sont privés de la Gloire de Dieu"... Ce TOUS ne vous laisse aucun espoir. "Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n'est point en nous" (1 Jean 1:8).

                                      



Quelle est la conséquence du péché ?

Vous êtes coupé, séparé de Dieu si vous n'avez pas encore réglé le problème du péché dans votre vie "Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l'empêchent de vous écouter" (Esaïe 59:2). Le péché mène à la mort physique et éternelle (l'enfer) "Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur" (Romains 6:23)


La solution au péché : le salut de Jésus-Christ

Chaque seconde que vous vivez a valeur d'éternité... Vous avez un choix à faire : recevoir Jésus-Christ, le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs, comme VOTRE SAUVEUR PERSONNEL. Croyez-le, Dieu vous aime ! Il vous fait miséricorde, il a prévu un moyen de salut pour vous ! Inutile de vous tordre dans tous les sens avec vos efforts religieux : LA DELIVRANCE S'EST APPROCHEE DE VOUS !

Le salut est immérité "Car c'est par la Grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu, ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie" (Ephésiens 2:8-9)

Arrêtez d'aider Dieu ! Commencez à croire sur Parole qu'il est assez fidèle et amoureux de votre âme pour vous sortir de la boue du Péché. Le Sang de Jésus-Christ, qui a coulé à la croix il y a 2000 ans, a LA PUISSANCE DE BRISER POUR TOUJOURS la puissance du péché. Dieu vous aime, il est au courant de vos problèmes. Et votre problème numéro 1, c'est que vous êtes coupé de la Source de la vie ! "Maintenant encore, dit l'Eternel, revenez à moi de tout votre coeur" (Joël 2:12)

L'engagement que vous prendrez avec Dieu vous réconciliera avec lui, fera de vous une nouvelle créature et son enfant "Mais à tous ceux qui l'ont reçu (Jésus-Christ), à ceux qui croient en son nom, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu" (Jean 1:12).

FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch