Parmi mes lectures récentes, je viens de terminer deux livres qui parlent de mon domaine d'activités, l'aviation.

Air Babylon, d'Imogen Edwards-Jones (version anglaise, non-traduit, 410 pages)
24h dans l'aviation. Une retrospective romancée de beaucoup d'anecdotes réelles et de réalités dont on se rend compte lorsqu'on travaille dans le métier.
Très drôle, surtout lorsqu'on bosse dans le métier. Malgré tout, tout à fait abordable pour les passagers normaux, qui ne doivent pas se vexer en s'appercevant de quelle façon nous les percevons...

Pilote d'essais, d'André Turcat (en français, 236 pages)
Morceaux de vie, retour d'expérience d'André Turcat, chef pilote d'essai du Concorde.
Magnifique retrospective d'une carrière passionnante. Je l'ai dévoré et ai hâte de lire son précédent livre qui ne parle que de la phase de tests pour la mise en service du Concorde.

Autres lectures :

A year in the Merde, Merde Actually, Merde Happens, de Stephen Clarke (les deux premiers ont été traduits, mais ils sont bien mieux en version anglaise)
Trois années dans la vie de Paul West, jeune anglais qui s'installe à Paris.
Fabuleuse série. Pour justement comprendre les tics de language, les difficultés du vocabulaire et compagnie, faut les lire en anglais. En plus, pour nous, pauvres suisses, c'est d'autant plus drôle car les français et leurs manières, nous les connaissons bien!

L'Ange de l'Abîme, de Pierre Bordage (français, 478 pages)
Une Europe dans un monde post-apocalyptique, refermée sur elle-même, génocidaire et rassemblée derrière un catholicisme fanatique. Là-dedans, des morceaux de vie, et surtout l'initiation d'un jeune garçon, Pibe.
Magnifique histoire, qui, au fil des pages, montre une évolution possible de notre Europe, de notre monde. Un livre à lire absolument.

Ajout du 6 décembre 2007

Le bizarre incident du chien pendant la nuit, de Mark Haddon (346 pages en version poche)

Qui a tué Wellington, le grand caniche noir de Mme Shears, la voisine ? Christopher Boone, " quinze ans, trois mois et deux jours ", décide de mener l'enquête. Christopher aime les listes, les plans, la vérité. Il comprend les mathématiques et la théorie de la relativité. Mais Christopher ne s'est jamais aventuré plus loin que le bout de la rue. Il ne supporte pas qu'on le touche, et trouve les autres êtres humains... déconcertants. Quand son père lui demande d'arrêter ses investigations, Christopher refuse d'obéir. Au risque de bouleverser le délicat équilibre de l'univers qu'il s'est construit...

Fabuleux livre que j'ai longtemps hésité à acheter... Je ne regrette qu'une chose : ne pas l'avoir lu plus tôt!