Ce matin, j'étais réveillé par le vidage du conteneur de bouteille à recycler. Mais imaginer ce raffut à 6h30 du matin. Je suis sur que toute la rue à été réveillé en sursaut. Si j'avais eut une lance d'incendie, je l'aurais mouillé jusqu'à l'os ce chauffeur. Dans ma tête, je l'ais traité de tout les noms d'oiseaux