Trente-six personnes sont mortes sur les 1.563 qui ont au total été contaminées par le choléra en République dominicaine, un pays touristique voisin d'Haïti où la maladie a fait plus de 4.500 morts, selon un bilan publié jeudi par le ministère dominicain de la Santé.

Le précédent bilan, qui remontait au 26 mai 2011, faisait état de 23 morts pour 1.288 personnes ayant au total contracté la maladie.

Face à la recrudescence des décès et des contaminations, le ministère a indiqué que plusieurs organismes publics renforceraient les mesures de prévention et de contrôle.

La maladie a débarqué en République dominicaine en novembre 2010 en provenance d'Haïti. Une récente enquête de l'ONU incrimine une souche d'Asie du Sud dans cette épidémie, tout en se gardant d'accuser un camp de Casques bleus népalais d'être la source de la contamination.

Les pays d'Amérique latine sont très prudents depuis l'épidémie de choléra qui a éclaté en 1991 au Pérou et s'est propagée à plusieurs pays de la région (Bolivie, Brésil, Colombie, Equateur, Guatemala, El Salvador, Mexique) jusqu'en 2005, faisant 10.000 morts, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).


Texte de : AFP
juin 2011