toi, moi, nous...
articles
réactions
Nicolas - 14.11.2005 | 0 réactions | #link | rss
Il a osé... un type m'a demandé ça l'autre jour. Et je lui répond: "Pas acheter non... " en lui tendant mon paquet. Alors, le mec, toujours aussi courtois: "au prix ou sont les cigarettes aujourd'hui..." tout en se servant... Je ne peux pas refuser une cigarette à un mec qui me demande si il peut me l'acheter, ça serait pas très commerçant. En meme temps je suis pas là pour vendre des clopes! Pis ça se trouve c'est puni par la loi de faire ça! Alors je lui file, gratis... Il le sait l'enfoiré que j'en ai rien à foutre de son euro! mais qu'avec une proposition comme celle là , on est sympa, et on dit oui... evidemment, une stratégie de con... j'y avais deja pensé mais de la à le faire... J'aurais pu lui répondre: "Je fais tabac journaux, tu veux que je te file le voici de cette semaine avec ça? et les autocollants panini de l'équipe de France? "


Nicolas - 09.11.2005 | 2 réactions | #link | rss
Celui qui rit sur la photo, c'est un vrai fouteur de merde.




Nicolas - 09.11.2005 | 1 réactions | #link | rss
Un mari suisse arrive à l'improviste chez lui. Il trouve sa femme, haletante, nue sur le lit. Furieux, il fonce vers la salle de bains et se trouve nez à nez avec un homme, cachant tant bien que mal ses attributs avec une serviette. - Gros porc ! C'est la serviette pour les mains !


Nicolas - 07.11.2005 | 2 réactions | #link | rss
Non, ce n'est pas une blague... La voiture du maire de Saint Julien a cramé hier soir... La jolie haute savoie et la vallée de l'Arve ne sont pas épargnées par les violences urbaines. Les incendies de voitures se propagent dans les petites aglomérations comme celle de Cluses, Annemasse, Saint Julien... Mimétisme? Vrais problèmes d'intégration? En tout cas la haine est bien présente... Pour moi il s'agit d'une violence qui vient d'un sentiment de ne pas être représentés, de ne pas faire partie de cette France. Il y a une distinction entre "eux" et "nous", et les raisons de celà en sont une différence culturelle, une différence dans l'accès à l'emploi, une différence dans l'accès aux logements... une éducation faite par les grands frères... Une rancoeur vis à vis d'un pays qui a pillé leurs ancêtres et qui les laissent en marge de la société... Un cocktail.... Molotof. Et ces ingrédients se retrouvent à Paris comme dans n'importe quelle bourgade française, toute ont leur petite banlieue... "ghetto".
Loin de là, Foxnews et d'autres médias conservateurs américains profitent de la situation pour insister sur l'origine religieuse des responsables, ceci alimentant les préjugés et la haine envers les musulmans. Des voitures ont également brûlées à Bruxelles et à Berlin alors certains craignent une "Eurointifada". Quel mot indécent... Voir ces communautées insultées de cette manière me dégoute tout autant que les crêches et les ecoles qui brûlent...
Que savent ces ******* de journalistes ricains sur les problèmes rencontrés par ces jeunes issus de l'immigration? Ils ont une grille de lecture qui est celle de l'origine religieuse. La guerre des civilisations... encore une fois... A force de le scander, tout le monde finira par y croire. S'il s'agit de critiquer le modèle social français, alors j'approuve, l'échec est flagrant. Mais si l'ambition est de stigmatiser une fois de plus les musulmans, qu'ils retournent s'occuper des ghettos de mexicains à L.A. Là bas, on s'entretue tous les jours... Il semble en effet que certains médias américains et autres tentent de faire de ce qui se passe actuellement en France un prétexte de plus pour proclamer la rupture irréversible entre les civilisations. Enfoirés...


Nicolas - 04.11.2005 | 0 réactions | #link | rss


Ce pays est en guerre...


Nicolas - 03.11.2005 | 2 réactions | #link | rss
ptite impro sur Dieu... sans prétention de philosophe.


Qui est Dieu?

J'aimerai le connaître ce type, à force d'en entendre parler, je suis sur que c'est un mec très sympa. Le seul problême c'est qu'il a tendance à la paresse. Il a tellement du bosser lors de la création qu'il s'en est trouvé epuisé. Il se dit, maintenant que j'ai bien bossé, le reste c'est à eux de s'en occuper, ils peuvent détruire la planète, se foutrent sur la gueule, se massacrer, mourir jeune d'une mort violente etc... ce n'est plus son affaire, il fait pas le service après vente. Certains hommes pieux nous disent: Dieu souffre lui aussi quand la mort nous touche. Oui je veux bien... Mais pourquoi ne fait t'il rien s'il tient les commandes?? Toutes ces intérrogations nous viennent du fait que l'on humanise Dieu. Il serait un surhomme, un justicier, il aurait le pouvoir d'agir sur nos vies, il dicterait notre morale, Si l'on pense Dieu de cette façon, on ne peut être que déçu. Les hommes recherchent Dieu, ils se l'imaginent, le personnifient, car tout le monde a besoin d'un père, savoir qui il est, sans quoi l'humanité serait orpheline et souffrirait d'un problème d'identité. Les hommes font de grandes choses au nom de Dieu, tant de merveilles architecturales en son nom ont été bâties durant les siècles. Les hommes vénerent Dieu en le figeant dans la pierre et le trahissent en s'autodétruisant, souvent même au nom d'une religion, qui n'est plus une expression spirituelle mais une façon de s'identifier, en s'opposant à l'autre, tout comme le nationalisme. Le sentiment d'appartenance, voilà ce qui caractérise l'homme, ce qui peut l'amener à commettre des atrocités. Celà est la conséquence du même problème, le déficit d'identité de l'homme. Croire en un Dieu, et s'unir... voilà comment on se rassure. Mais Dieu et la religion... Trop ont tendance à confondre les deux. L'institution, ses dogmes, ses hiérarchies et ses relations de pouvoir qui sont propres à l'homme peuvent être et doivent être dissocié d'une autre forme de foix, qui n'est pas forcément celle de la raison. Si l'homme croit en Dieu, il est certain que c'est par peur de l'inconnu, par espérance aussi, par amour surtout... Si les hommes croient en un être supérieur, c'est qu'ils voudraient que celui-ci leur rendent un jour les être chers. Le silence de la mort, l'impression de vide que laisse un décès génère cet espoir. L'homme a créé Dieu à son image et nombreux sont ceux qui aimeraient que Dieu pardonne, qu'il soit miséricorde et qu'ils nous fassent retrouver nos proches. Dieu est amour... Mais pour certains Dieu avant tout représente la puissance, il est le pouvoir suprême, il domine et impose la soumission totale. Dieu est pouvoir... Dieu n'est finalement que ce qu'en fait l'homme, il est cette force, cette peur de la mort, cet inconnu qui nous force à nous connaître d'avantage, à dépasser nos limites et à vouloir s'extraire de notre condition de mortel.
L'homme athé n'existe pas. Si il doute, si il ne sait pas, c'est qu'il croit. Il y a quelque chose qui le dépasse, jamais il ne saura de quand date le début du monde, jamais il ne saura quelles sont les limites de l'univers. Le plus grand savant, jamais, ne répondra à ces questions. Cet inconnu, ce mystère qui plane sur notre existence et le but de notre séjour sur la terre c'est celà Dieu. Dieu est la reconnaissance de nos limites, notre modestie. Si l'on conçoit Dieu de cette manière là, on se rend compte qu'on est tous face à ce grand mystère, quelque soit notre religion ou notre communauté d'appartenance. La se trouve l'origine de la sagesse, de la compassion, et de l'amour universel. Il ne faut pas respecter un Dieu ou un quelconque pouvoir, celà amenera toujours à la division. L'homme libre se doit d'être solidaire face à son destin commun car il est la preuve de notre égalité et l'origine du respect mutuel, celui de respecter la vie.


Nicolas - 31.10.2005 | 5 réactions | #link | rss
Non rien... c'etait juste pour vous attirer sur mon blog bande de ptits coquins...


FutureBlogs - v.0.8.6beta - Ce site est hébergé par http://monblog.ch