Assise face à la rue en pente, je sirote rêveuse, une vague infusion dans une porcelaine limousine d'une blancheur parfaite; la chaleur rémane de la théière en fonte; à proximité, mon verre de vittel tiédit en condensant.

un voile de brume enveloppe les rues encaissées où
lire la suite »