Vous le savez certainement après les oiseaux ce sont les cochons qui sont maintenant grippés et qui tentent de façon sournoise de nous refiler leur maladie tout ça parce qu'on n'a pas de groin et qu'ils jalousent notre nez magnifique et droit mais maintenant rougi. Afin de prévoir ce qui pourrait encore nous arriver, la VBMG a recensé les différentes grippes actuelles et leurs éventuelles conséquences à moyen termes, car c'est tout de même extrêmement flippant tous ces morts et l'éventuelle propagation à grande échelle du virus (et je flippe vite quand il s'agit de la fin du monde, vous l'aurez déjà remarqué avec le LHC au CERN).

Bon je ne vais pas vous faire mon Dr. [H]ouse et réaliser un différentiel sur la peste aviaire sur le tableau blanc (et qui serait : forme aiguë du choléra aviaire, maladie de Newcastle à souches vélogènes (où il y a du vélogène il n'y a pas de plaisir), maladies respiratoires, notamment laryngotrachéites infectieuses, diagnostic biologique) sinon vous n'allez rien comprendre et vous en déduirez à juste titre que je regarde beaucoup trop la télé ce qui est certainement vrai. En plus tout ces mots scientifiques et médicaux font visiblement du tort à mon correcteur orthographique qui s'illumine de rouge (chose que vous ne verrez évidemment pas à l'écran, et c'est bien dommage). Mais revenons à nos moutons. Moutons qui sont certainement grippés eux aussi d'une manière ou d'une autre. Le règne animal a visiblement décidé de se venger.


Grippe porcine (H1N1)

Les animaux touchés sont les porcs, les cochons et Susan Boyle.

Les symptômes sont ceux de la grippe saisonnière : fièvre, douleurs musculaires dans l'ensemble du corps et surtout dans le dos, maux de tête et de gorge, faiblesse, fatigue anormale, difficultés à respirer pouvant être assez importantes, toux sèche... et écoulement significatif par le nez. Ce qui s'apparente à une grippe normale. La différence est que si vous trépassez rapidement, c'était la grippe porcine. Sinon peut-être pas.


Grippe aviaire (H5N1)

Comme son nom l'indique cette grippe touche les avions et les oiseaux.

Les symptômes sont les suivants. Le malade peut présenter un plumage hirsute et une activité réduite. Voir un exemple concret ici. Il mange moins ou ne mange plus du tout. Il présente une fièvre élevée ainsi que des symptômes respiratoires. De même, des troubles du système nerveux central (posture anormale de la tête, démarche non coordonnée) et une diarrhée liquide de couleur verdâtre, pouvant contenir des bouts de muqueuse intestinale peuvent aussi survenir (vous ne mangiez pas j'espère hein ?). On observe une chute de la ponte, les coquilles sont fines, voire inexistantes (pratique finalement pour faire les omelettes). Enfin une mortalité élevée (jusqu'à 100%) est un signe alarmant bien évidemment ce qui est embêtant pour soigner le volatile en revanche.


Grippe canine (H3N8)

Les animaux concernés sont les chiens et les canards (ces bêtes là n'ont pas de chance ...)

Je ne vous parlerais pas des symptômes. Ils sont vraiment affreux et moi j'aime bien les chiens.


Grippe du porte-avion (en H5G5)

Symptôme : Touché !


Grippe du grille-pain (R2D2)

Cette maladie ne concerne que les grille-pains et les robots ayant l'option permettant de toaster également la baguette.

Les symptômes sont des sifflements stridents et répétés, des fumées excessives et des clignotements faibles et sporadiques.


Grippe de la télévision (TF1 ou M6)

Touche les programmes de télévision.

Symptômes connus. Plus aucun programme n'est intéressant, Nikos persiste à animer la Star Ac', tout ce que bricole Valérie Damidot est très joli.


Grippe du virus de l'influenza ou refroidissement du scoubidou (5H1N)

C'est la grippe du virus de la grippe.

Les symptômes sont une température normale, aucune douleur particulière. Un esprit vif et une gorge déployée. Un tonique élevé et un physique robuste. Un appétit solide et un nez parfaitement sec et aéré. Cela s'apparente à un être en pleine forme. Dans ce cas immédiatement passer au froid plusieurs heures après avoir trempé dans de l'eau glacée.